Presses de l'Université du Québec

  • Dans quels contextes se manifestent les violences dans la vie des enfants et des adolescents ? Comment ces jeunes définissent-ils eux-mêmes leur expérience de ces violences ? Le développement des recherches et des interventions témoigne-t-il d'une reconnaissance de ces jeunes comme des acteurs sociaux importants ? Nos façons de définir et de mesurer les violences sont-elles adéquates ? Y a-t-il lieu de revoir les fondements théoriques et méthodologiques de notre étude de ce phénomène ? Les politiques sociales et les programmes d'intervention sont-ils adaptés aux besoins des jeunes victimes de violences ? De tels questionnements, qui émanent de la multiplication des écrits sur les violences dans la vie des enfants et des adolescents des dernières décennies, sont cruciaux et constituent l'essence du présent ouvrage. L'analyse qui en est faite se veut entière ; elle cherche à inclure plusieurs formes de violences vécues dans différentes sphères de vie des jeunes et elle désire interpeller les divers acteurs en sciences humaines et sociales qui s'intéressent à la question. Ce livre - qui offre un espace de réflexion critique par l'analyse de certains enjeux théoriques, méthodologiques ou sociaux eu égard aux connaissances et aux pratiques actuelles dans le domaine - s'adresse donc autant aux chercheurs et aux étudiants qu'aux praticiens, aux gestionnaires ou aux politiciens.

  • La violence sexuelle est un grave problème de santé publique qui touche chaque année des millions de personnes dans le monde. Elle est due à de nombreux facteurs, se manifestant dans des situations sociales, psychologiques, culturelles et économiques très variées. La violence sexuelle a de profondes répercussions sur le bien-être physique, émotionnel, mental et social des victimes, en plus de générer un grand coût pour la société.

    Le présent ouvrage, rédigé par une trentaine de chercheurs et d'intervenants issus de disciplines diverses, propose plusieurs approches pour la compréhension du phénomène et une critique réflexive pour l'affronter. Les auteurs définissent les violences sexuelles, analysent leurs nombreuses facettes - médiatisation, prise en charge par les centres d'aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel, typologie et fonctionnement psychorelationnel des agresseurs, spécificités dans la relation conjugale, complexité dans les communautés autochtones, présence sur les campus, traitement judiciaire et rôle du corps policier - et décrivent différents types d'intervention.

    Adressé aux chercheurs, aux étudiants et aux intervenants, ce livre montre que les vio­­lences sexuelles désignent une réalité complexe qui résulte d'un ensemble de problématiques et qui nécessite une approche pluridisciplinaire.

  • We are all exposed to meteorological and climate risks that impact our daily lives to some degree. A number of organizations with professionals from various areas of expertise provide solutions to prevent and manage these risks. It is critical to adequately communicate these issues to individuals who may be impacted and to the various actors involved in managing these problem situations to offset any harmful effects.

    The purpose of this book is to convey the role of communications in risk management. In this book, practitioners and researchers share their experiences and observations and through examples, reflections and practical exercises, they equip readers with a range of tools to improve their communications and understanding of events involving the transmission of messaging.

    This book deals with risk communication concepts, the actual practice of communications, communicating in a digital environment, and the overall repercussions. Readers who are either risk management and communication professionals or students are shown how they can assume an enhanced participatory role in implementing effective and relevant communications strategies that minimize the negative impact of crisis situations.

  • Si Internet est aujourd'hui omniprésent et un outil quasi indispensable dans nos relations sociales et économiques, son usage parfois abusif peut causer des problèmes de cyberdépendance. Vous trouvez que votre enfant passe trop de temps devant les écrans ? Qu'en penser ? Que faire ? En décrivant les enjeux psychosociaux entourant la problématique complexe des cyberaddictions, cet ouvrage trace un portrait sociologique critique de l'économie du savoir, des métadonnées et des « prophètes » de la Silicon Valley. Plus concrètement, il met en lumière les conditions propices à la cyberdépendance avec le téléphone intelligent, Facebook et les jeux vidéos. Axé sur les préoccupations parentales, cet essai s'adresse tant aux parents qu'aux inter­venants qui oeuvrent, de près ou de loin, auprès des jeunes pour les sensibiliser aux problèmes potentiels de la cyberdépendance et les outiller à l'aide de pratiques innovantes et préventives. Il veut aider les parents à accompagner leurs enfants de manière sécuritaire pour qu'ils vivent une expérience positive de l'usage d'Internet, sans leur imposer des restrictions à tout prix, sans tomber dans l'abus.

  • Le rapport au travail n'est pas neutre. Lieu de réalisation personnelle ou de consolidation de l'identité, le travail peut aussi être source de souffrances, d'atteintes physiques ou psychologiques. Dans le pré­sent ouvrage, différentes thématiques sont abordées afin de cir­conscrire certains enjeux humains et psychosociaux du travail. Ce livre con­tribue aux réflexions sur le rôle de l'organisation du monde profes­sionnel dans le maintien en emploi de ses acteurs. Plus précisément, il vise une conception pluridisciplinaire des processus organisationnels qui concourent au mieux-être au travail, mais également une meilleure compréhension des processus de désinsertion et de réinsertion des travailleurs.

    Ce collectif propose des réflexions issues de recherches effectuées au Québec, au Canada et en Belgique touchant la santé psychologique en contexte professionnel (de la prévention au retour au travail), la gestion en situation d'urgence, la violence et les dysfonctions sociales ainsi que certaines réalités des femmes au travail. Il s'adresse à toute personne qui agit en prévention ou en intervention relative à la santé psychologique en emploi, de même qu'aux chercheurs, décideurs, étudiants et intervenants qui préconisent un milieu de travail et un maintien en emploi sains.

  • Les auteurs proposent aux intervenants des balises, des repères, des lignes directrices susceptibles non seulement de les guider au cours de leurs interventions mais aussi de leur rappeler les exigences particulières rattachées à leur travail. Grâce à ce guide, les personnes impliquées dans les activités de prévention du suicide seront mieux outillées face aux situations de crise.

  • Les nouvelles pratiques d'entraide pour contrer la précarité et l'exclusion sociale sont en émergence : les cuisines collectives en sont un bel exemple. À l'heure de la première politique publique en action communautaire, cet ouvrage permettra aux travailleurs sociaux, aux organisateurs communautaires, aux éducateurs spécialisés ou aux animateurs d'organisations communautaires d'inscrire leur démarche d'entraide dans la perspective de l'économie sociale et du développement local.

  • La subjectivité des travailleurs, les aspects culturels de la santé et de la sécurité du travail, la représentation qu'ils se font des événements à risque dans leur travail, les stratégies défensives qu'ils déploient afin de contrer les effets néfastes du travail, les liens entre le travail et la vie hors travail sont des pistes nouvelles abordées dans cet ouvrage qui s'intéresse à plusieurs milieux de travail.

  • Un ouvrage en deux tomes, autonomes et complémentaires, qui tient compte de paramètres actuels comme la mutation des valeurs, le retrait de l'État-providence, la précarité de l'emploi ou la mondialisation dans l'analyse des nouvelles formes d'expression des problèmes sociaux. Un ouvrage multidisciplinaire où se côtoient philosophes, anthropologues, monde médical, politologues, psychologues, sociologues et travailleurs sociaux.Les cadres théoriques d'interprétation: concept et classification; sociologie interactionniste; constructivisme; prévention des problèmes psychosociaux; promotion de la santé; déficience intellectuelle; alcoolisme; handicap; médicalisation; mondialisation, exclusion et intervention.Les outils méthodologiques: soutien social; théorisation; analyse quantitative; évaluation de programme; approche épidémiologique; troubles mentaux et suicide; colonisation; milieu associatif; immigration; héritage philosophique.

  • Un ouvrage en deux tomes, autonomes et complémentaires, qui tient compte de paramètres actuels comme la mutation des valeurs, le retrait de l'État-providence, la précarité de l'emploi ou la mondialisation dans l'analyse des nouvelles formes d'expression des problèmes sociaux. Un ouvrage multidisciplinaire où se côtoient philosophes, anthropologues, monde médical, politologues, psychologues, sociologues et travailleurs sociaux. Tome 2 - Études de cas et interventions sociales. Quelques études de cas: mères adolescentes; familles recomposées; mauvais traitements psychologiques envers les enfants; désengagement paternel; intégration des jeunes migrants en milieu urbain; homosexualité; violence en milieu scolaire; judiciarisation des personnes souffrant de troubles mentaux; précarité d'emploi; équité salariale; employabilité des assistés sociaux; vieillissement et retraite; travail social et TIC.Les interventions: développement et santé des jeunes enfants; travail de rue; pauvreté des enfants; réalités interculturelles; organismes communautaires; mouvements sociaux; intervention policière; désastres naturels; solidarité bénévole; prévention du suicide; schizophrénie; réinsertion sociale.

  • Les auteurs proposent des modalités d'intervention actuelles et novatrices adaptées aux besoins particuliers des élèves en difficulté et précisent certains des facteurs déterminant de la réussite ou de l'échec des jeunes tant au plan social que scolaire.

empty