• Le plastique est désormais omniprésent. On connaît tous ces images spectaculaires de tonnes de déchets flottant en mer ou de carcasses d'oiseaux le ventre rempli de plastique. On en retrouve aussi des particules microscopiques là où on s'y attendait le moins: dans les profondeurs marines jusqu'aux cimes des plus grands sommets en passant par l'ensemble de la chaîne alimentaire... et nos propres corps. Couramment utilisés dans une multitude d'emballages et de produits du quotidien, la plupart des plastiques peuvent en effet libérer des substances chimiques et persister très longtemps dans l'environnement. Pour atténuer les effets de ce matériau toxique et polluant, on fait miroiter les promesses du recyclage qui tiennent plutôt du mirage.Et si nous prenions le problème à sa source? Et si nous devenions les protagonistes de notre consommation? La surabondance de particules plastiques qui étouffent la nature et mettent en péril notre santé est telle que nous ne pouvons l'éradiquer complètement. Ce que nous pouvons faire, par contre, c'est freiner l'afflux de nouveau plastique dans nos vies, ce à quoi nous invitent justement les auteur.e.s de ce guide en nous donnant tous les outils pour y arriver.Ouvrage de vulgarisation qui nous permet de mieux connaître les différents plastiques et leurs dangers à court et à long terme, Vivre sans plastique est aussi une véritable boîte à outils pour parvenir à nous en passer au quotidien. Chantal Plamondon et Jay Sinha montrent comment analyser notre utilisation personnelle de plastique et donnent des idées de substituts sûrs, réutilisables et abordables, confirmant ainsi que nos choix personnels représentent une puissante force de changement.

  • Un jour, on découvre une roche dans un champ. Ce minerai, c'est de l'amiante, de l'or blanc. Un an plus tard, l'exploitation minière commence, un chemin de fer est construit. Le village deviendra une ville et ses habitants ne vivront plus jamais de la même façon...

  • Flore et Noé s'inquiètent pour la Terre. La pollution attaque l'environnement et met en danger la planète. L'eau, l'air et les sols en subissent les conséquences. Les habitats naturels des animaux sont menacés, la chaîne alimentaire, perturbée. Il existe toutefois de nombreuses solutions pour venir en aide à la Terre. De petits gestes simples pour économiser les ressources, s'attaquer aux déchets, réduire notre consommation. Un défi que Flore et Noé sont fiers de relever pour aider à guérir notre planète.

  • De l'eau à l'air en passant par le sol,
    les énergies et le climat, ce livre décrit
    et analyse avec justesse, humour et passion
    le rôle, les menaces et les enjeux
    de tout ce qui nous entoure.

  • Cet ouvrage se veut une introduction scientifique à la connaissance de la mer, sous son aspect chimique, qui est probablement un des plus mal connus, mais aussi un des plus importants.


    La mer fait rêver. Elle invite au départ, à l´exploration. C´est d´elle qu´est venue la découverte des nouveaux mondes : jadis l´Orient des épices puis l´Amérique ; au XXe siècle, le développement de la civilisation du pétrole, du commerce mondial. Mais la mer ne peut se réduire aux espaces marins qui constituent cet irremplaçable milieu de communication : c´est un monde en soi dont les immenses profondeurs fascinent et intimident encore l´humanité - le rêve de Jules Verne. La science s´est penchée sur ce monde, au cours de la dernière génération et toujours davantage ; elle lui découvre une extrême richesse - l´incroyable diversité de la vie marine, les ressources minérales insoupçonnées des grands fonds - mais aussi d´une extrême fragilité, d´une chimie délicate. « Chimie », le mot est lâché : les équilibres chimiques et la diversité des éléments qui font la mer conditionnent au-delà de son évolution le devenir même de toute notre planète. La chimie contient les clefs qu´il nous faut connaître pour vivre en harmonie avec elle pour le bien de l´humanité. Des spécialistes de l´exploration et de l´étude scientifique de la chimie de la mer nous présentent ici comment les scientifiques peuvent : « comprendre la mer », ses courants profonds planétaires et séculaires qui jouent le rôle clef dans nos prévisions sur le changement climatique ; comment aussi les hommes peuvent « profiter de la mer » en y trouvant les ressources minérales (mais seront-elles exploitables ?) pour lesquelles nos continents nous promettent la pénurie, ou biologiques par des substances nouvelles promesses de bienfaits (médicaments par exemple). Mais ici comme ailleurs, sur mer comme sur terre, nos comportements sont bien irresponsables en matière d´environnement et une troisième partie de cet ouvrage, « la chimie pour aider la mer », appelle à l´utilisation de techniques pour lutter contre la pollution.

    Construit à partir du colloque « La chimie et la mer, ensemble au service de l´homme » présenté à la Maison de la Chimie le 22 octobre 2007, ce livre, grâce à l´enthousiasme et la grande compétence des ingénieurs et scientifiques auteurs des différents chapitres avertit le lecteur sur l´immense champ d´études - peut-être ultérieurement de conquêtes - que constitue le monde marin. Sans chercher à être exhaustifs mais en voulant d´abord sensibiliser le lecteur, les thèmes sont abordés sous l´angle des sciences chimiques qui permet de faire saisir la complexité des océans, et l´impérieuse nécessité que les hommes maîtrisent leurs interventions, sous peine de détruire ce milieu qui peut tant les aider.

  • La pollution atmosphérique est une des premières préoccupations sociétales en matière d'environnement. Les métaux émis dans l'air s'accumulant dans la biosphère et n'étant pas bio-dégradables, ces derniers peuvent se retrouver transférés le long de la chaîne alimentaire et provoquer d'éventuels effets sur la santé humaine et les écosystèmes. Les données exposées dans cet ouvrage ont été obtenues par l'exploitation de la deuxième campagne française de biosurveillance des retombées atmosphériques de métaux en pollution de fond, que soutient l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie, et qui est mis en oeuvre par le Muséum National d'Histoire Naturelle.

    Ce réseau de surveillance utilise sur plus de 500 sites des organismes bioaccumulateurs (des mousses) dans lesquels une vingtaine de métaux et d'éléments traces surveillés sont dosés (notamment, arsenic, cadmium, chrome, cuivre, fer, mercure, nickel, plomb, vanadium et zinc). Cette campagne s'est déroulée en 2000.

    La distribution spatiale de 10 métaux en France est ici représentée par des cartes qui permettent de situer ces résultats dans un contexte européen, et d'évaluer pour la première fois au niveau national quelles sont les tendances d'évolution, sur cinq ans environ, des niveaux de dépôts en France métropolitaine.

  • Dans ce premier ouvrage multidisciplinaire en écotoxicologie moléculaire, les auteurs évaluent la santé des écosystèmes aquatiques au moyen d'outils à la fine pointe des développements technologiques. Ils y décrivent les effets immunotoxiques de certains contaminants et présentent les développements les plus récents en toxicologie cellulaire. Ils s'intéressent également aux biomarqueurs d'exposition ainsi qu'aux modifications métaboliques que subissent les organismes exposés.

  • Aujourd'hui, les administrations publiques doivent tenir compte des contraintes environnementales pour gérer les sites délaissés, dégradés ou pollués tels que les quartiers anciens, les sols contaminés, les carrières abandonnées et les sites d'enfouissement. Ils doivent aussi s'intéresser à la qualité environnementale et à la durabilité urbaine qui prend en considération l'aspect physique (la qualité de l'air et du sol, la place du végétal ou la densité de l'habitat) et les dimensions sociales (la relance économique, l'équité, l'accessibilité, le charme paysager, la sécurité des passants).

  • Aujourd'hui les molécules de synthèse sont présentes dans tous les produits industriels. On ne le soupçonne pas, car elles n'ont pas fordément d'odeur, mais certains humains les perçoivent grâce à ce qui pourrait s'apparenter ç une genre de superpouvoir,

  • Un beau jour sur des plages immaculées, la marée noire se met à tout recouvrir. La mer est dévastée, la plage souillée et les manchots... mazoutés. Si rien n'est fait, ils mourront de froid sous leur plumage collant. Matéo, qui assiste au désastre, ne peut pas rester les bras croisés: il décide de prendre les choses en main... à sa manière !

  • La pollution de lair est un enjeu environnemental majeur et une préoccupation sociétale importante. Les métaux dans lair sont à surveiller car, saccumulant dans la biosphère et nétant pas biodégradables, ils peuvent être persistants, se retrouver ainsi transférés le long de la chaîne alimentaire et, de part leur toxicité, provoquer déventuels effets sur la santé humaine.
    Le présent ouvrage expose de façon synthétique et méthodique les acquis obtenus par lobservatoire BRAMM, mis en place par lADEME dans le cadre de campagnes européennes. Il donne une évaluation indirecte et relative de la dispersion des métaux par voie aérienne et dresse limportance des surfaces du territoire métropolitain concernées par leurs retombées. Des organismes vivants comme les mousses, accumulant les métaux, ont été utilisés sur plus de 500 sites pour doser douze éléments : aluminium, antimoine, arsenic, cadmium, chrome, cuivre, fer, mercure, nickel, plomb, vanadium et le zinc.
    Cette troisième publication sur le sujet des retombées atmosphériques métalliques présente pour la première fois, les résultats dune biosurveillance sur dix années en France. Elle a été rendue possible grâce à lADEME qui soutient lobservatoire BRAMM et par le Muséum National dHistoire Naturelle, qui a mis en oeuvre la troisième campagne nationale de biosurveillance.
    Ce livre intéressera ceux qui sont concernés par la prévention des pollutions et nuisances et/ou par la lutte contre les pollutions, notamment métalliques. Sa lecture sera utile pour comprendre des problèmes environnementaux, par exemple aux étudiants en master de sciences environnementales.

  • Les jumeaux Léa et Léo apprennent que leur grand-mère, une éminente scientifique à la retraite, les a dotés de pouvoirs surnaturels, lorsqu'ils étaient petits, en leur injectant un sérum qu'elle a elle-même conçu. Les SUPERJUMEAUX vont désormais combattre les truands sans scrupules, tel le diabolique Dr Pollutron, qui cherchent à nuire à la planète. Leur mission : veiller à la protection de l'environnement, envers et contre tous!

  • Le point de vue économiqueL'intervention gouvernementale au CanadaLe marché politiqueLe problème allocatifLe mécanisme de prixLe problème distributifLa tarification des services publicsLe contrôle des prix Le contrôle des loyersLe soutien des prixLa fiscalitéLa pollution et autres effets externesLes biens publicsLe libre-échangeLe rôle de l'économiste

empty