• POÈME PIERRE PRIÈRE. « Parfois prier est seule parole » nous dit un vers du recueil. Dans une langue sobre, essentielle, ces poèmes sont une réflexion sur le sens fondamental de la vie. Leur écriture passe par l'esprit de grands mystiques, de moines zen iconoclastes, de la pensée présocratique et d'une grande jouisseuse du début de la Renaissance. Pierre et prière constituant une anagramme, comment passe-t-on de la matérialité à la spiritualité ? Par le poème, par le dire, par la parole.

    DESS(E)IN regroupe l'ensemble reconfiguré des textes que l'auteur a écrit autour de l'oeuvre de l'artiste Tony Tascona. Par la voix du dit et du non-dit, la voie du plein et du vide, les traces de la plume et celles du pinceau émergent de la grande mer de l'encre, pour donner forme au chaos. L'intention du dessin serait, à l'origine, semblable au dessein de la poésie.

  • Que diriez-vous si votre prénom devenait comptine, poème, chansonnette? Si on y associait un membre de la gent animale? Annabelle, Karina, Pierre et Sébastien... et plusieurs autres se sont prêtés au jeu. Créés spontanément dans le cadre d'une activité de lecture, ces petits récits ont ensuite pris leur envol et se sont amplifiés sous la plume de l'auteure. Puis, l'illustratrice est entrée dans la danse. Et voici Si Annabelle avait des ailes... pour faire rêver, sourire, rêver et, qui sait, écrire...

empty