Éditions Prise de parole

  • « Plasticité », le premier recueil de ce jeune poète, donne voix à une génération prise entre le plastique et le biologique, une génération qui se résigne sans se résigner. Daniel Aubin y invente un langage dans et par lequel il dénonce, avec lucidité, le monde plastique commercial. Le rythme
    est efficace, rapide, presque robotique. Une poésie immédiate, urgente, belle dans sa résistance comme dans sa désespérance.

    « [...] de beaux poèmes, simples, poignants, qui viennent chercher le lecteur, le toucher profondément et lui parler comme un ami de longue date qu'on retrouve par hasard... dans un recueil de poésie. » (Arash Mohtashami-Maali, « Liaison ».)

empty