• Au numéro 12 de la rue des Murlins, à Orléans, vit Sauveur Saint-Yves, un psychologue antillais de 40 ans, 1,90 mètre pour 80 kilos.
    Côté jardin, il mène sa vie privée avec son fils Lazare de 9 ans et il a quelque espoir de reconstruire une famille avec Louise Rocheteau et ses deux enfants.
    Côté ville, Sauveur reçoit ses patients. Parmi eux : Ella Kuypens, 13 ans, qui se travestit en garçon et chante Sans contrefaçon, de Mylène Farmer, devant son miroir, Blandine Carré, 12 ans, qui se shoote aux bonbons Haribo et fait un tabac sur YouTube avec ses vidéos de poupées Pullip, Gabin Poupard, 17 ans, qui est Elfe de la Nuit dans World of Warcraft et qui squatte le grenier de son psy dans le civil, Samuel Cahen, 16 ans, qui ne se lave plus mais s'étonne de collectionner les râteaux avec les filles, ou encore Alex et Charlie qui, comme leurs prénoms ne l'indiquent pas, sont deux jeunes femmes souhaitant avoir ensemble un bébé... Décidément, les humains sont de drôles de gens.

  • Jamais une psychothérapie n'a autant ressemblé à une enquête policière que dans cette saison 6. Qui est cet homme qui veut être reçu à 7 heures du matin au 12, rue des Murlins et qui a l'air de connaître la maison de Sauveur comme s'il y avait déjà vécu ? D'où vient Gilbert le Démon qui persécute la jeune Sarah en lui criant à l'oreille des insanités ? Pourquoi Ghazil Naciri a-t-elle volé une clé dans le sac de sa prof de SVT ? Qu'est-ce que Kimi va faire de ce revolver qui lui est tombé entre les mains ? Et Jovo, mythomane ou psychopathe ? Va-t-on enfin connaître son passé ? Si vous n'avez pas toutes les réponses en saison 6, c'est qu'il y aura une saison 7.

  • Les troubles mentaux touchent environ 12,5 % des enfants et des adolescents âgés de 0 à 19 ans.
    Difficilement appréhendés, un délai de plusieurs années est généralement constaté entre leur début et la demande de soins. De nombreux enfants présentant un trouble mental ne sont pas reconnus et sont encore non ou mal traités. Cette méconnaissance n'est pas sans conséquence tant sur le plan familial que sur le devenir de l'enfant : d'évolution souvent chronique, les troubles mentaux sont aussi à l'origine de nombreuses complications.
    S'appuyant sur les bases d'une psychiatrie résolument moderne, cet ouvrage couvre tous les domaines de la psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent, y compris celui de la prévention qui représente aujourd'hui un objectif prioritaire en matière de santé mentale.

    Il a pour vocation de fournir une vision de terrain, pragmatique et ouverte, à un large lectorat constitué de professionnels de santé, pour mieux reconnaître, comprendre et traiter les troubles mentaux.

    D'un format maniable et pratique, il a aussi été conçu comme un guide permettant de repérer le plus précocement possible les facteurs de risque potentiels afin de pouvoir limiter leur impact sur le développement de l'enfant et de l'adolescent.


  • Pour que chacun trouve sa place

    Quel que soit le nombre d'enfants à la maison, les relations entre frères et soeurs, aînés et cadets génèrent tensions, jalousies, disputes difficiles à gérer pour les parents. Comment préparer l'aîné à l'arrivé

  • Si depuis 1995 des publications, souvent polémiques, ont paru dans la presse médicale et grand public, les professionnels et cliniciens de l'enfance disposent encore de peu d'information et de formation sur le Trouble Déficit de l'Attention avec Hyperactivité (TDAH).

    Longtemps, le concept de TDAH a été au coeur d'une controverse qui a parfois fait oublier l'enfant hyperactif, dont la prise en compte est primordiale. Les praticiens se doivent en effet d'aider à surmonter les situations sociales, scolaires et familiales où ce trouble génère rejet d'autrui, perturbations comportementales et échec scolaire.

    Reconnaître le TDAH, le traiter, prévenir ses complications, sont un défi quotidien et font appel à des techniques spécifiques rigoureuses et en constants remaniements.

    Destiné aux cliniciens, cet ouvrage clair et didactique a été réalisé par des professionnels expérimentés dans leur pratique avec les enfants TDAH. Le souci des auteurs, coordonnés par le Dr Valérie Vantalon, médecin psychiatre dans le service de Psychopathologie de l'Enfant et de l'Adolescent de l'hôpital Robert-Debré, est de s'extraire des débats contradictoires et de présenter aux cliniciens, pédiatres, neurologues, psychiatres, médecins généralistes et scolaires, mais également aux psychologues, orthophonistes, éducateurs et psychomotriciens, l'état des connaissances cliniques comme étiopathogéniques, les outils diagnostiques et les procédures thérapeutiques actuellement disponibles dans ce trouble.

empty