• Scordatura Nouv.

    Scordatura

    Floriane Turmeau

    Il ne faut pas réveiller les spectres qui dorment...
    Sao Mai, 12 ans, est une musicienne prodige. Pourtant, depuis qu'elle utilise le violon noir trouvé chez sa grand-mère, rien ne va plus : ses nuits sont peuplées de cauchemars, et elle a des visions terrifiantes chaque fois qu'elle joue. Achille, triangle de son orchestre et passionné d'ésotérisme, la met en garde : un esprit néfaste s'est attaché à elle pour tenter de la posséder ! Sao Mai saura-t-elle utiliser son don pour renvoyer le fantôme d'où il vient ?

  • éveil aux arts

    ,

    • Mango
    • 13 Octobre 2020

    Par le jeu, l'enfant devient acteur de ses apprentissages !Des activités ludiques et pédagogiques pour initier les tout-petits aux arts et développer leurs compétences comme la motricité fine, la découverte des formes et des textures, l'écoute attentive et l'analyse.Activités d'arts plastiques : en jouant avec les matières et en laissant libre cours à son imagination et sa créativité, votre enfant apprend à apprécier le processus artistique tout en abordant de nombreux domaines d'apprentissage.Jeux musicaux : en pratiquant la musique, votre enfant est invité à s'exprimer, découvrir et expérimenter mais aussi à rechercher, collaborer et réfléchir... Nul besoin d'être musicien vous-même ou de disposer d'une collection d'instruments, les activités très simples sont conçues pour favoriser l'éveil de votre enfant.

  • Par le jeu, l'enfant devient acteur de ses apprentissages ! Des activités ludiques et pédagogiques qui éveillent l'intérêt de l'enfant pour les sciences, renforcent ses acquis et développent sa confiance en lui.Jeux lumineux : avec des outils très simples (lampe torche, miroirs, table lumineuse) et des objets à construire ensemble (théâtre d'ombres, jeux d'optique, cadran solaire), laissez votre enfant expérimenter et initiez-le à l'optique et à la géométrie. Expériences sensorielles : par des exercices de classement, de motricité fine et des petites expériences scientifiques (flottabilité, aimants, vitesse, quantité, mesure), développez son esprit de déduction.

  • Voici l'indispensable (superflu) de la culture catholique dans un cabinet de curiosités, au contenu orthodoxe (mais toujours décalé) !
    Dans ce livre, vous apprendrez pourquoi Moïse est souvent représenté avec des cornes, vous vous rappellerez pourquoi le poisson est le signe du Christ, vous découvrirez quel pape a canonisé le plus de personnes et connaîtrez tous les numéros de téléphone pour joindre le Vatican. Vous retiendrez surtout où sont fabriquées les vraies bières d'abbaye, apprendrez à faire vous-même des hosties, saurez enfin pourquoi la Sainte Vierge s'habille en bleu et à quel saint vous vouer si vous avez une rage de dents...
    Et saviez-vous qu'on a retrouvé une lettre de Blaise Pascal au père Noël ?

  • Il abaissa sa baguette tandis que les premiers accords, pleins et assurés, s'élevaient dans la salle poussiéreuse. Les trompettes et les timbales dominèrent la ligne mélodique des cordes, avec leur motif de deux notes, lancinant et répétitif... Puis il y eut des entrées loupées, quelques solos bâclés. Elias fut saisi de panique. Un musicien blêmit et s'affala sur sa chaise. Mais portée par son élan, la musique roulait comme un rocher sur une pente douce. Il se contentait de la guider, la retenir, l'empêcher de s'emballer... La symphonie menait sa propre vie... En juin 1941, après la brutale rupture du pacte germano-soviétique, Leningrad va être assiégé. Au fil de plus de neuf cents jours, une terrible pénurie s'installe, les bombardements se multiplient. Les habitants meurent de faim par milliers. Dmitri Chostakovitch, qui vit à Leningrad, travaille alors à sa Septième Symphonie, dans laquelle il va magnifiquement intégrer le bruit des canons, des bombes et des sirènes d'alarme. Et Staline, qui surveille étroitement les artistes, a une idée : la faire jouer en disposant des haut-parleurs en direction de la ligne de front, afin que les Allemands pensent que si les Russes sont encore capables de faire de la musique, c'est qu'ils ne sont pas près de se rendre. Hâves, décharnés, les musiciens doivent trouver l'énergie nécessaire pour donner ce concert exceptionnel...

  • Magnifique roman choral construit comme un concerto, entre envolées lyriques et murmures, Un coeur en silence est une ode à la musique et à son pouvoir.Magnifique roman choral construit comme un concerto, entre envolées lyriques et murmures, Un coeur en silence est une ode à la musique et à son pouvoir. Berlin, de nos jours. Lors des derniers préparatifs d'un concert en hommage à Karl T., un chef d'orchestre décédé dix ans auparavant, quatre personnes originaires de Barcelone se remémorent le passé. Teresa, la virtuose sauvée par la musique ; Anna, la soliste jalouse ; Maria, la simple gouvernante secrètement éprise du chef d'orchestre et Mark, le fils de Karl.
    À travers leurs récits se révèlent peu à peu les liens qui les unissaient : relations de haine ou d'amour, de filiation ou d'abandon, mais surtout la passion, parfois destructrice, pour la musique.
    Quatre destins marqués par un même musicien et par son violon, un précieux Stainer disparu depuis longtemps. À qui Karl a-t-il légué son instrument fétiche ? Des années plus tard, ce dernier concert fera éclater la vérité.
    Magnifique roman choral construit comme un concerto, entre envolées lyriques et murmures,
    Un coeur en silence est une ode à la musique et à son pouvoir.

  • Il fait gris, vos enfants s'ennuient, vous ne savez plus comment les intéresser ? Vous aimeriez passer un moment privilégié avec eux mais vous n'avez plus d'idée ? « Apprendre en s'amusant » recense pour vous plus de 150 activités ludiques et pédagogiques, faciles à réaliser où que vous soyez avec des enfants de 18 mois à 7 ans !Avec des objets du quotidien ou du matériel de récupération, cubes, activités créatives et d'extérieur, jeux de lumière et musicaux... tout est fait pour nourrir la curiosité et l'imagination de vos enfants, en les sensibilisant au monde qui les entoure, aux sciences et à la nature.Vous pouvez commencer à tout moment de l'année, et semaine après semaine vous les verrez progresser. Pour de beaux moments de complicité et de partage en famille !

  • Je vous surveille. Je vous épie. Je connais tous vos secrets, vos mensonges et vos trahisons. Comment cela est-il possible ? Mais parce que je suis l'une des vôtres. Je suis vous. Alors prenez garde.
    Signé Mlle V.Nous sommes en 1700. Lorsque Jeanne, jeune provinciale de 16 ans arrive à Versailles pour vivre chez sa cousine, elle voit son rêve de petite fille sur le point de se réaliser : celui d'entrer à la Cour, d'assister à ses fêtes fastueuses, de rencontrer de jeunes nobles beaux et fortunés, de devenir leur amie, et peut-être, même de tomber amoureuse...Naïve, Jeanne découvre très vite l'envers du décor : la cour est un univers d'intrigues et de mesquineries, un monde de superficialité. Rejetée et humiliée par ces jeunes nobles dont elle espérait tant, la jeune fille décide de se venger, et se lance dans la rédaction de billets anonymes, prête à tout pour faire tomber ceux qu'elle considère désormais comme ses ennemis. Mais comment entreprendre une telle chose sans se perdre soi-même ?

  • Tout savoir sur la musique mondiale à travers les siècles !Qu'appelle-t-on précisément musique classique ? Quelle notation musicale emploie-t-on pour le chant géorgien ? Où joue-t-on de la sanza ? De quels instruments est composé un orchestre de gamelan ? Les Musiques de L'Humanité répondent à toutes ces questions, et à bien d'autres encore.Michel Malherbe et Amaury Rosa de Poullois nous invitent à découvrir la musique dans son extraordinaire diversité d'un bout à l'autre de la planète. Le lecteur puisera également de précieux renseignements sur les genres musicaux, les instruments et la façon d'en jouer. Il découvrira tous les aspects méconnus de la musique, de la musicothérapie à la technologie de pointe, Les différents métiers de la musique et leur poids économique dans la société.
    Des annexes permettront enfin un accès facile à l'analyse musicale, l'étude des sons, l'écriture des signes, l'harmonie, le rythme et La mélodie, du chant grégorien à la musique tibétaine. Un rappel des noms des instruments en usage dans le monde et une courte biographie des musiciens les plus connus compléteront cet ouvrage passionnant.Publié pour la première fois en 1997, ce livre original est devenu un classique incontournable. Il est ici proposé dans une version entièrement réactualisée.

  • Sentiments, humour, fantastique, policier, histoire vécue, science-fiction... Les 10 histoires de ce livre abordent tous ces genres !
    Autour du thème de la danse, voici de quoi s'embarquer dans d'extraordinaires aventures, aux côtés de héros qui ne manquent pas d'audace.
    Les auteurs : Jacques Daniel, Kochka, Victoire Labauge, Franck Pavloff, Gilbert Schlogel, Marie Tenaille, Stéphanie Tesson, Emmanuel Viau, Freddy Woets

  • Faites le plein d'idées pour un enfant épanoui ! Contes, ombres chinoises, cuisine, dessins, modelages, collages..., 35 exercices ludiques et tout simples pour apprendre à votre enfant à exprimer sa créativité.Conceptualiser et imaginer sont deux aptitudes importantes pour la compréhension du monde et la communication. Avec des activités qui suscitent l'imaginaire tout en se nourrissant des 5 sens, l'enfant construit sa réflexion et son raisonnement, et libère sa créativité pour une confiance en lui décuplée. Pour chaque activité, deux parties distinctes : d'abord l'enfant lit les étapes du jeu et ses variantes ; puis les parents découvrent les bienfaits apportés à l'enfant.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Dans ce nouveau numéro, Circuit porte un regard sur le métier de compositeur dans le contexte québécois en ce début de XXIe siècle, et aborde en filigrane les questions de l'identité, de la singularité et celle de l'exercice de cette profession, notamment selon le milieu où elle est exercée. Dirigé par le compositeur Simon Bertrand et illustré par l'artiste peintre Rita Ezrati, ce numéro intitulé « Réflexions sur le métier de compositeur : identité et singularités » génère, par la même occasion, des réflexions et des questionnements d'ordre sociologique sur le milieu de la création musicale au Québec et ses racines; celles, encore fragiles, du passé, et celles qu'il reste à inventer. Paul Bazin, Simon Bertrand, Estelle Lemire et Danick Trottier, entre autres, contribuent à ce numéro par le biais de divers portraits, enquêtes, analyses d'oeuvres et textes d'opinion mettant en relief les démarches artistiques ou sociales de compositeurs et de compositrices représentant plusieurs générations.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Hilda Jolivet, qui fut pendant quarante ans la compagne d'André Jolivet, n'a pas voulu, dans ce livre, évoquer seulement quelques souvenirs familiers. La partie biographique, ici, n'est certes pas absente : nous apprenons à mieux connaître le musicien dans sa quotidienneté, sa rigueur, son acharnement et ses silences. Mais Hilda Jolivet, témoin attentif et passionné, a tenu d'abord à expliquer, analyser le cheminement de l'oeuvre depuis Mana et la fondation du groupe "Jeune France" jusqu'au Lieutenant perdu, opéra resté inachevé. Voici un document capital qui éclaire, pour la première fois, les rapports mystérieux entre l'art et la vie de l'un des plus grands novateurs de la musique du XXe siècle.

  • Ce livre est en deux parties : la première répond aux questions que l'on m'a posées de nombreuses fois tout au long de ma vie de pianiste. La deuxième est un agenda de le vie musicale de Zürich ayant pour but de faire découvrir de nouvelles oeuvres aux lecteurs et partager mon enthousiasme et mes anecdotes.

  • Luis Garcia Manzano fut de l'un de ces républicains espagnols contraints et forcés de fuir leur pays, d'errer sur les plages du littoral languedocien ou dans les camps des Pyrénées. Déporté à 16 ans à peine, il vécut quarante-deux mois à Mauthausen. Il nous raconte l'extraordinaire pied de nez, à l'horreur, aux brimades, à la faim : comment, avec un groupe d'amis, dans la froide morsure d'un camp de la mort, ils ont eu l'idée folle de créer en 1943 un orchestre typique espagnol, « la Rondalla ».
    Ce récit simple et direct écrit en 1972, est un émouvant témoignage de courage et de résistance de l'enfer concentrationnaire, « là-bas ou le destin de notre siècle saigne », comme l'a écrit Aragon.
    Edition bilingue française et espagnole.

  • La vie d'un petit chtimi, frère de Bibi Fricotin, qui a échappé à la mine pour se faire un prénom à l'image de sa vie, de sa gouaille, de sa musique. Et, par-delà ses aventures et mésaventures, un témoignage savoureux sur les bals populaires des années trente à nos jours.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Ce livre met en lumière les différentes composantes de la musique (tempi, valeurs, structures rythmiques, mesures, variations d'intensité, construction et expression musicale) dans leurs rapports avec les éléments de la motricité : espace, temps, niveaux d'énergie, phrasé et expression corporelle. Cette approche conjointe de la musique et du mouvement est réalisée en utilisant une pédagogie originale d'exploration, guidée par l'enseignant grâce à des consignes, que nous avons appelées de mise en relation. Cette démarche pédagogique sollicite la créativité des élèves et permet l'émergence de réponses personnelles originales. De nombreux exemples pratiques permettent à l'enseignant de se familiariser avec cette pédagogie et de préciser les connaissances nécessaires dans les deux domaines : musique et mouvement. Cet ouvrage concerne ainsi à la fois les éducateurs physiques et les musiciens ; les premiers utilisant les données les plus accessibles de la musique pour obtenir une motricité de plus en plus élaborée, tandis que les musiciens utiliseront des processus moteurs simples et variés pour aborder et approfondir le fait musical dans sa complexité et sa richesse.

  • Ce « poème lyrique », suivant les termes en cours dans les théâtres de musique et les lois du genre, est né d'une commande des Semaines Musicales Internationales d'Orléans. Il a été créé les 2 et 3 décembre 1994 au Carré Saint-Vincent, Scène Nationale d'Orléans et du Loiret. Musique de Patrice Mestral.

  • Dans "La Nouvelle Race", Michel de Saint Pierre publiait, l'an dernier, les résultats d'une vaste enquête menée durant plus de deux ans auprès de notre jeunesse scolaire et estudiantine. Le succès du livre fut considérable et immédiat, et l'on peut y voir la preuve que le problème des jeunes intéresse et inquiète le public. "La plupart d'entre ces garçons et ces filles ne trichent pas", disait Michel de Saint Pierre, en guise de conclusion. Et pourtant, aujourd'hui, c'est la faune des blousons noirs, voire des délinquants juvéniles, qu'il est venu chercher. Car si, dans sa majorité, la jeunesse française lui semble de bon métal, il n'en est pas moins vrai que les violences la sollicitent - et que, par la faute de l'État, de la société, des parents, des éducateurs, la petite tache noire des adolescents dangereux va s'élargissant... D'une part, la politique a brusquement envahi la vie estudiantine, bouleversé les Facultés, les collèges, - parfois, même, le plastic a remplacé la dialectique. Et surtout, au sein des établissements où l'on enseigne, le jeune nationalisme et le jeune communisme s'opposent, dans une atmosphère de tension croissante. D'autre part, à côté de la jeunesse "normale" (qui est elle-même passablement déboussolée) existe une jeunesse de l'ombre, vivant dans un monde à part qu'elle s'est créé : elle se replie sur elle-même et se tait ; puis, tout à coup, s'exprime en termes de violence. Blousons noirs, gris ou dorés, chaque jour, pillent, frappent, détruisent, tant à Paris qu'en province. Le fait est qu'en 1954, 13.000 garçons et filles mineurs sont passés en justice ; en 1960, ils furent 26.000, soit exactement le double. Combien seront-ils en 1970, si l'on ne supprime pas les causes profondes de ces excès, de ce désespoir ? Michel de Saint Pierre veut tenter de répondre à ces questions d'une manière constructive - non sans dresser l'impressionnant tableau d'un danger trop souvent méconnu...

  • Lecteur, voici un livre à double sens, on peut aller de l'avant puis marcher à reculons, lire ces pages dans l'ordre coutumier et/ou, la première en étant la dernière en sens contraire.

empty