Langue française

  • Peu d'animaux disparus ont suscité autant d'engouement auprès du public que les dinosaures, au point que certains, comme le tyrannosaure, nous semblent parfois plus familiers que bien des êtres vivants d'aujourd'hui.
    Rançon de la gloire et de cette vulgarisation « de masse », les idées reçues abondent, qui puisent parfois aux sources d'anciens savoirs non actualisés. Les dinosaures seraient ainsi des animaux gigantesques, vivant dans des zones marécageuses, qui se seraient éteints de manière mystérieuse et sans descendance, et que le paléontologue pourrait aujourd'hui reconstituer à partir d'un seul os, voire retrouver tout entiers congelés dans les glaces des pôles ! Autant de poncifs repris par la BD et le cinéma où les hommes préhistoriques côtoient les dinosaures... alors que plusieurs dizaines de millions d'années les séparent.
    Faisant le point sur les découvertes les plus récentes, Eric Buffetaut nous permet de dépasser ces clichés et de connaître plus précisément ces dinosaures en apparence si familiers.

    Nouvelle édition revue et augmentée.

  • Yéti, Bête du Gévaudan, monstre du Loch Ness, grand serpent de mer... le bestiaire de la cryptozoologie fascine autant qu'il hérisse. Coincée entre scepticisme et crédulité, science pour les uns - les découvertes de l'okapi ou du saola témoignent de la validité de la démarche -, pseudo-science pour d'autres, la cryptozoologie n'en finit pas de faire débat. Pour tenter d'y voir plus clair, il est donc important de passer en revue certaines des « causes célèbres » de la cryptozoologie et, au-delà de l'existence ou non de ces animaux, de s'interroger aussi sur l'édifice culturel, sociologique et ethnographique qui s'est construit autour. Car quand bien même certains de ces êtres mystérieux n'auraient pas de réalité biologique, il n'est pas interdit d'introduire une part d'imagination, voire de rêve, dans la recherche scientifique. Si le rêve est maîtrisé, la recherche n'en devient que plus créative.

    Docteur ès sciences, Eric Buffetaut est Directeur de Recherche émérite au CNRS (Laboratoire de Géologie de l'École normale supérieure, Paris), spécialiste de la paléontologie des vertébrés. Son intérêt pour la cryptozoologie, remonte à la lecture, pendant son adolescence, des livres de Bernard Heuvelmans sur ce sujet.

empty