• Le nouveau roman de Jeffrey Archer, " conteur de la trempe d'Alexandre Dumas " selon le New York Times.William Warwick a été promu et intègre la brigade des stupéfiants. Ses membres ont pour objectif prioritaire d'appréhender Assem Rashidi, le fameux baron de la drogue du sud de Londres, connu sous le nom de La Vipère.
    Alors que l'enquête progresse, William va devoir faire face à des adversaires redoutables tout droit revenus de son passé. Son ennemi juré, Miles Faulkner, est toujours libre, mais une erreur de jugement de sa part pourrait bien le voir partir en prison. William et sa fiancée Beth s'occupent des préparatifs de leur mariage sans se douter qu'une mauvaise surprise les attend à l'autel.
    William devra ruser pour traduire en justice Miles Faulkner et Assem Rashidi en élaborant un stratagème qu'aucun des deux hommes ne pourra prévoir, un piège caché à la vue de tous...

  • Vaccinez-vous contre la contagion des inepties ! La muraille de Chine est la seule construction humaine visible depuis la Lune. Les vaccins causent l'autisme. Nous n'utilisons que 10 % de notre cerveau. Il y a plus de naissances les nuits de pleine lune... Il n'y a pas de relation directe entre le degré de conviction que nous inspire une croyance et sa véracité. Nous sommes une espèce extraordinairement sociale. Faire confiance à l'autre fut favorable à la survie de nos ancêtres. Le revers est que nous sommes des victimes toutes désignées pour les tricheurs, menteurs, escrocs ou baratineurs. Et les énoncés vrais, prudents, intelligents, instructifs sont perdants face aux balivernes, sympathiques, excitantes, consolatrices. Le combat est inégal. C'est pourquoi nous avons besoin d'une science des balivernes, comme il existe une science des microbes pathogènes. Thomas C. Durand décortique la structure des fariboles pour nous en révéler les mécanismes. Il nous montre comment revigorer nos défenses critiques, sans rejeter complètement nos intuitions. Avec de nombreux exemples puisés dans l'actualité la plus récente et des expériences à faire soi-même. Déculpabilisant et plein d'humour.

  • Matilda Pages a passé son enfance dans un endroit féerique pour une dévoreuse de livres : la librairie familiale Pages & Compagnie, où elle a été élevée par ses grands-parents maternels. Mais pourquoi ces derniers évitent-ils toujours de parler de sa mère, disparue peu de temps après sa naissance ? Qui sont ces amis mystérieux qui leur rendent visite ? Et pourquoi Tilly a-t-elle sans cesse l'impression qu'on lui cache quelque chose ?Quand Alice, l'héroïne de l'un de ses livres préférés, l'emmène prendre le thé au pays des merveilles, Tilly comprend qu'elle est capable d'explorer les histoires et de basculer dans d'autres mondes que le sien. Un pouvoir formidable... à condition de ne pas se perdre en chemin !Pour Tilly, aidée de son ami Oskar, c'est peut-être l'unique chance de percer enfin le secret de sa naissance et de ses origines, et de retrouver les traces de cette mère qu'elle n'a jamais connue...Originally published in English under the title : Pages & Co - Tilly and the Bookwanderers

  • Le jeu vidéo est devenu le premier produit culturel mondial. La narration y a enfin pris toute sa place. Découvrez-en les coulisses, embrassez votre créativité et plongez dans un atelier d'écriture unique guidé par les plus grands scénaristes interactifs.

    Avec la scénarisation interactive, le spectateur devient acteur de l'oeuvre. Grâce à cette narration, on parvient à faire passer des messages encore plus forts, car c'est le joueur qui expérimente ses propres choix et en subit les conséquences. C'est la narration ultime. Que vous soyez amateur/rice de jeux vidéo, étudiant(e) ou professionnel(le), découvrez comment créer des expériences personnalisées plus immersives que jamais et offrez à votre joueur/se l'opportunité à travers ses choix d'écrire son propre destin.

    Les méthodes, stratégies et secrets de ce nouvel art vous attendent. Pour partir à leur rencontre, rendez-vous à la page 1.

  • Imaginez la fin du monde, qui est, comme chacun sait, beaucoup plus simple à concevoir que la fin du capitalisme. Imaginez l'extinction de notre espèce et que vous vouliez préserver et transmettre la mémoire de cette constellation de pratiques, de formes, d'usages et d'objets que nous avons fini par appeler littérature. Telles étaient les règles du jeu que nous pratiquions, mes étudiants et moi, ces dernières années. Avec eux, je souhaitais travailler le coeur de notre condition narrative. Il fallait retrouver des gestes qui résonnent avec notre situation et réinventent le monde en le peuplant de récits. Trois d'entre eux nous ont retenus : celui de Shéhérazade et des Mille et Une Nuits, celui de l'affaire dite de Tarnac et de L'Insurrection qui vient, enfin celui du Décaméron. Puis le lieu où nous avions trouvé refuge pour résister à la décomposition de l'institution universitaire a fermé ses portes. Ne restent sur les murs que des images et les paroles que les occupants y ont tressées. Cet espace devient alors un musée où nous revisitons, comme dans un rêve, les trois ou quatre mille ans à peine durant lesquels les humains n'auront joué qu'à cela : tromper la mort en se racontant des histoires.

  • Découragée, l'auteur s'attelle à écrire sur le découragement... Cependant, Joanne Anton écrit avec rythme, avec dynamisme, précision et vitalité. Mais aussi avec une langueur particulière, en une lutte entre le corps et l'esprit. La pensée est la plus forte, c'est elle qui tire les ficelles du corps et de la plume. L'écriture devient acte de pensée, alors que l'auteur écrit en réfléchissant à l'acte même d'écrire... Tiraillée entre la question complexe de l'écriture littéraire et la difficulté à vivre, elle parvient à lier les deux, avec en arrière-plan une figure tutélaire, Thomas Bernhard et un livre en particulier : Marcher. Plus qu'un récit sur le découragement, protagoniste abstrait qui donne son nom à l'oeuvre, le texte de Joanne Anton est un récit-réflexion sur le mal de l'écriture.

  • Et si le prodigieux succès de Tintin était dû à d'autres raisons que les circonstances anecdotiques ? Et si par delà son aspect rassurant cette oeuvre s'avérait d'une stupéfiante modernité ? Et si cet auteur populaire entre tous était encore à découvrir ? C'est à ces questions que Benoît Peeters répond dans cet ouvrage, qui propose ici une analyse plus approfondie des Aventures de Tintin en se concentrant sur un seul volume, l'un des sommets de la bande dessinée classique : Les Bijoux de la Castafiore. D'autres chapitres interrogeront les rapports du morceau analysé avec d'autres Aventures de Tintin ou avec des oeuvres proches, examinant par exemple les relations entre le cinéma et la bande dessinée, les mécanismes de l'imagination, les secrets de l'économie narrative. L'essai de Benoît Peeters est suivi d'un long entretien avec Hergé, l'un des plus passionnants qu'il ait jamais accordé.

  • Cet ouvrage invite à suivre au plus près les mouvements d'oscilla­tion de l'écriture de Marguerite Duras - d'un genre médiatique à l'autre - et les modulations d'une trame narrative présente d'une oeuvre à l'autre : la romance, la jeune fille et l'amant, le bal... La « nature indécise » de la langue durassienne est ici révélée, décor­tiquée, par une relecture attentive et enthousiaste de l'auteure. Celle-ci met au jour un aspect inexploré de l'esthétique de l'artiste en comparant un triple corpus (littérature, théâtre, cinéma) et se penche notamment sur les croisements entre poétique et politique dans leur relation à l'Histoire, ainsi que sur les aspects subversifs qui marquent l'entrécriture de Marguerite Duras.

  • Dans cet essai, Yannick Legault analyse avec finesse la fonction stratégique de la pratique du roman autobiographique chez l'écrivain norvégien Knut Hamsun (1859-1952), récipiendaire du prix Nobel de littérature en 1920 et l'un des écrivains nordiques les plus connus dans le monde. À partir des romans Faim (1890) et de ceux de la « Trilogie du vagabond », composée de Sous l'étoile d'automne (1906), d'Un vagabond joue en sourdine (1909) et de La dernière joie (1912), il dévoile les moments charnières de la carrière de Hamsun, d'un programme moderniste vers une esthétique régionaliste.

    Les romans autobiographiques de Knut Hamsun sont issus de moments lors desquels l'auteur a donné une nouvelle direction à sa pratique d'écriture. Ce serait donc sur ce plan que l'on devrait rechercher l'objectif poursuivi, consciemment ou non, par Hamsun en écrivant ces romans : l'utilisation de ce genre littéraire peut être une stratégie apte à faire valoir de nouvelles esthétiques par la construction de figures d'auteur en fonction de l'état du champ littéraire.

  • Les narrateurs atypiques sont des gens de parole sans domicile fixe, leurs histoires enjambent différentes formes d'oralité. Ils surfent constamment sur l'inusité, actualisant ainsi les arcannes abyssales de la tradition orale. Mathieu Lippé, Yvan Bienvenue par France Arbour, Nathalie Derome, Arleen Thibault, Dany L. Boucher, Franck Sylvestre, Marie-France Bancel, Simon Gauthier, Éric Michaud et Nadine Walsh, tous sous l'égide de Jean-Marc Massie, ne sont que la pointe de l'iceberg du phénomène.

  • Le titre de l'ouvrage l'indique clairement, c'est essentiellement de l'incertitude narrative dont il est question : d'une ambiguïté atteignant en premier lieu le plan narratif du discours, c'est-à-dire la logique et le fonctionnement du récit et de l'histoire qu'il raconte. Dès lors, il ne s'agit pas de répertorier les différents procédés qui constitueraient une rhétorique de l'incertitude (l'ironie, le réalisme merveilleux, etc.), mais de montrer davantage comment, sous-jacents à ces différents moyens, ce sont le déploiement et le brouillage tout à la fois d'une cohérence narrative qui sont en jeu dans ces récits brefs de Ferron.



    Andrée Mercier est professeure au Département des littérature de l'Université Laval et directrice du Centre de rrecherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ).

  • Loin de se limiter à la seule représentation du présent dans lequel il est plongé, le récit français actuel déploie un nombre impres­sionnant de stratégies narratives pour construire ce temps à la fois fuyant et constamment renouvelé. Il met ainsi en avant diverses pratiques qui visent à inscrire le présent dans la durée et dans l'histoire. Ce faisant, le récit devient, lui aussi, une « pratique du présent » dont il faut définir les principales orientations. Dans cet ouvrage, la littérature est ainsi envisagée comme un discours, parmi d'autres, qui construit le monde. La dimension idéologique de ce discours n'est pourtant pas en cause ici ; plutôt les formes qu'il emploie pour articuler des matériaux historiques, mémoriels et littéraires variés.
    />
    L'ouvrage prend appui sur une trentaine d'oeuvres - Bergounioux, Cadiot, Delaume, Echenoz, Ernaux, Houellebecq et Volodine, entre autres - qui sont examinées tant du point de vue de l'énonciation que de leur usage de l'intertextualité ou de leur rapport à la narration et à l'histoire littéraire. Des analyses serrées, écrites dans une langue fluide, font de cet essai érudit une lecture passionnante pour tous ceux qui s'intéressent à la littérature française contemporaine.

  • Voix et Images consacre son numéro printemps-été au poète francophone d'origine ontarienne Patrice Desbiens. Actif depuis les années 70, établi au Québec depuis 1988, Patrice Desbiens est l'auteur d'une oeuvre abondante « qui réussit la prouesse de faire et dire beaucoup en peu de mots. » Ce dossier se veut surtout un premier effort collectif de sonder une oeuvre, qui malgré l'engouement qu'elle suscite, n'a encore fait l'objet d'aucune publication d'envergure, monographie, dossier thématique ou volume issu d'un colloque. Comprenant cinq études, le numéro propose d'examiner les « postures vocales » du poète (Marc André Brouillette), les manifestations et effets de « décalage » (Thierry Bissonnette), les dimensions narratives de ses textes (Frédéric Rondeau), la mise de l'avant d'expériences partagées dans un contexte capitaliste (François Paré) et une réflexion sur sa consécration (Lucie Hotte).

  • Revu et rafraîchi, voici la nouvelle édition d'un classique des livres de cinéma qui s'est vendu à près de 12000 exemplaires depuis sa première édition. Le Langage du cinéma narratif se voulait un livre d'initiation pour les cinéphiles mais s'est révélé un outil pour les étudiants en cinéma. Cet ouvrage de synthèse passe en revue les éléments du langage cinématographique et les explique en fonction des mécanismes de la fiction. Il s'agit d'explorer comment le cinéma s'y prend pour raconter des histoires. Ce guide vise à fournir les outils pour mieux apprécier les films et susciter la réflexion. La nouvelle couverture sera signée Jimmy Beaulieu .

  • Fable satirique inédite sur les rapports entre la violence, la parole et l'art, La première internationale de narration met en scène un concours littéraire international qui se tient sur le mont Sinaï, dans un salon de verre lumineux. Diffusée en direct à la télévision, la compétition oppose les représentants des différents modes de narration (roman, poésie, chanson, etc.). Chacun y revendique son mode d'expression par des plaidoyers où sont questionnés le rôle des artistes, les jeux de pouvoir, les relations hommes-femmes, l'obsession de l'argent comme le sens de la violence. Un jury, composé de Prix Nobel de littérature, est chargé de noter les oeuvres, mais les participants n'ont pas le temps de terminer leurs exposés, interrompus par l'arrivée de terroristes. Puissante critique d'une société à la «culture agonique» dominée par la consommation, La première internationale de narration aborde avec humour, lyrisme et passion le rôle essentiel du langage, du désir et de l'engagement dans un monde déchiré par des forces brutales.

  • Attrayant et appétissant, Aliments offre une belle variété de mots et d'illustrations d'aliments simples et vrais. Le concept des groupes alimentaires est l'une des pistes d'apprentissage proposées dans ce livre.
    Prêts à passer à table?

    Les imagiers interactifs de la collection Boîte à mots stimulent le développement du vocabulaire de l'enfant tout en l'amusant! Réalisés en français, en anglais et en espagnol, ils sont aussi une bonne façon de s'initier à d'autres langues, et ils permettent d'apprendre la bonne prononciation des mots avec la narration. À la fin, vous trouverez des questions, des suppléments ou des jeux pour plus de plaisir! Ils sont conçus pour plaire autant aux filles qu'aux garçons.

  • Foods is both appealing and appetizing, and offers a wide range of words and pictures of foods that are both simple and true. The concept of the food groups is one of the learning tracks offered in this book.
    Ready to eat?

    The interactive picture books in the Word Box collection encourage the development of the child's vocabulary while having fun! Offered in French, English, and Spanish, they are also a great way to discover other languages, and show the right way to say words, thanks to the narration. At the end you will find questions, supplements, or games to have even more fun! The Word Box collection is designed to appeal to girls and boys.

  • Captivant et surprenant, Animaux aquatiques nous transporte dans le mystérieux monde marin. Guidé par un être mythique, votre enfant découvrira beaucoup de faits étonnants de la vie aquatique.
    Prêt à plonger?

    Les imagiers interactifs de la collection Boîte à mots stimulent le développement du vocabulaire de l'enfant tout en l'amusant! Réalisés en français, en anglais et en espagnol, ils sont aussi une bonne façon de s'initier à d'autres langues, et ils permettent d'apprendre la bonne prononciation des mots avec la narration. À la fin, vous trouverez des questions, des suppléments ou des jeux pour plus de plaisir! Ils sont conçus pour plaire autant aux filles qu'aux garçons.

  • Aquatic Animals is a fascinating and surprising book that takes us to the mysterious marine world. Guided by a mythical being, your child will discover surprising facts about aquatic life.
    Ready to dive?

    The interactive picture books in the Word Box collection encourage the development of the child's vocabulary while having fun! Offered in French, English, and Spanish, they are also a great way to discover other languages, and show the right way to say words, thanks to the narration. At the end you will find questions, supplements, or games to have even more fun! The Word Box collection is designed to appeal to girls and boys.

  • Un classique exotique, Animaux de l'Afrique nous offre un safari de connaissances sur les animaux de la savane et de la jungle. Au rythme de l'Afrique, découvrez les animaux de différentes façons : par leur nourriture, leur cri ou encore leurs traces.
    Prêt à explorer?

    Les imagiers interactifs de la collection Boîte à mots stimulent le développement du vocabulaire de l'enfant tout en l'amusant! Réalisés en français, en anglais et en espagnol, ils sont aussi une bonne façon de s'initier à d'autres langues, et ils permettent d'apprendre la bonne prononciation des mots avec la narration. À la fin, vous trouverez des questions, des suppléments ou des jeux pour plus de plaisir! Ils sont conçus pour plaire autant aux filles qu'aux garçons.

  • Animals of Africa is an exotic classic that offers a safari of knowledge on the animals of the savannah and the jungle. While discovering Africa, you will get to know the animals in various ways; their food, their cries, their tracks.
    Ready to explore?

    The interactive picture books in the Word Box collection encourage the development of the child's vocabulary while having fun! Offered in French, English, and Spanish, they are also a great way to discover other languages, and show the right way to say words, thanks to the narration. At the end you will find questions, supplements, or games to have even more fun! The Word Box collection is designed to appeal to girls and boys.

  • Emoticats is a funny and educational book that shows various basic emotions personified by cats. Your child will be able to better identify and manage their emotions. The role-playing will allow them to understand and will develop their emotional intelligence.
    Ready to feel a whole range of emotions?

    The interactive picture books in the Word Box collection encourage the development of the child's vocabulary while having fun! Offered in French, English, and Spanish, they are also a great way to discover other languages, and show the right way to say words, thanks to the narration. At the end you will find questions, supplements, or games to have even more fun! The Word Box collection is designed to appeal to girls and boys.

  • Ludique et éducative, Émotichats nous présente diverses émotions de base personnifiées par des chats. L'enfant peut ainsi identifier et mieux gérer les sentiments qu'il ressent. Les mises en situation permettent de bien comprendre et de stimuler l'intelligence émotionnelle.
    Prêt à ressentir toute une gamme d'émotions?

    Les imagiers interactifs de la collection Boîte à mots stimulent le développement du vocabulaire de l'enfant tout en l'amusant! Réalisés en français, en anglais et en espagnol, ils sont aussi une bonne façon de s'initier à d'autres langues, et ils permettent d'apprendre la bonne prononciation des mots avec la narration. À la fin, vous trouverez des questions, des suppléments ou des jeux pour plus de plaisir! Ils sont conçus pour plaire autant aux filles qu'aux garçons.

  • Un joyeux classique, Animaux de la ferme présente chacun des membres des différentes familles d'animaux qu'on retrouve à la ferme. Les illustrations attrayantes et les cris réalistes capteront l'attention des tout-petits et amuseront les plus grands!
    Prêt à se balader à la campagne?

    Les imagiers interactifs de la collection Boîte à mots stimulent le développement du vocabulaire de l'enfant tout en l'amusant! Réalisés en français, en anglais et en espagnol, ils sont aussi une bonne façon de s'initier à d'autres langues, et ils permettent d'apprendre la bonne prononciation des mots avec la narration. À la fin, vous trouverez des questions, des suppléments ou des jeux pour plus de plaisir! Ils sont conçus pour plaire autant aux filles qu'aux garçons.

empty