ESF Sciences Humaines

  • Dans cet ouvrage, Dominique Bucheton démontre que transmettre les « savoirs fondamentaux » n'est possible qu'en éveillant la liberté de penser, en suscitant le goût d'apprendre ensemble et la volonté de prendre soin du monde. Pour elle, tout enseignant, à travers ses postures et dans le moindre de ses gestes, exprime un ensemble de préoccupations et de valeurs qui confèrent à son enseignement tout à la fois son crédit, son sens et sa portée. C'est pourquoi les gestes professionnels sont porteurs, simultanément, de technique et d'éthique.
    Forte d'une grande compétence dans le domaine de l'enseignement de la langue, s'appuyant sur de nombreuses recherches au plus près des pratiques, Dominique Bucheton montre comment enseignants et élèves peuvent s'enfermer dans un jeu de postures réciproques délétères ou, au contraire, travailler de concert pour faire de la classe un espace de curiosité et d'exigence. C'est là, tout à la fois, affaire de pilotage ferme et d'ajustements permanents, d'étayages rigoureux pour construire des situations d'apprentissage efficaces et de tissage systématique pour relier ces apprentissages au développement individuel et social de chaque enfant.
    C'est dire que Dominique Bucheton nous livre ici un livre essentiel. Un livre de réflexion enrichi d'exemples, de témoignages et d'outils. Un livre construit sur un travail didactique rigoureux, porté par une ambition pédagogique forte et aux résonances profondément politiques.

  • La tour rose, le cube du binôme, le cabinet de botanique, les chiffres rugueux, les tables de Seguin... Le matériel Montessori par son approche sensorielle et active développe chez l'enfant autonomie, curiosité et plaisir d'apprendre. Il est donc essentiel d'en maîtriser parfaitement les présentations.
    Dans cet ouvrage, Marguerite Morin propose plus de 80 activités qui amèneront l'enfant à appréhender les formes et grandeurs, la classification sensorielle, la géométrie plane, la construction des nombres, les opérations, la géographie, la biologie... En plus des informations pratiques (matériel, durée, effectif, âge...), chaque fiche, illustrée de photos, déroule pas-à-pas la présentation, ainsi que des activités complémentaires pour aller plus loin. L'organisation en plans de séquence et le lien entre les apports Montessori et les programmes de l'Éducation nationale aideront l'enseignant à se préparer efficacement.

    Après l'énorme succès de La pédagogie Montessori en maternelle, l'auteure propose le guide pratique indispensable pour développer efficacement l'esprit scientifique des jeunes enfants.

  • Tout formateur a pour objectif de gagner l'attention des apprenants en donnant du rythme à ses interventions. Pour répondre à cette problématique rencontrée par tous les formateurs, Thierry Beaufort décline ainsi des exercices originaux autour des 5 moments forts de la formation pour conquérir l'auditoire :
    o se présenter avec originalité
    o permettre le développement de chacun sans nuire à la cohésion du groupe
    o relancer l'intérêt d'un auditoire assoupi
    o donner envie d'apprendre
    o favoriser la réfl exion et la créativité

    Conçu comme un « tout-en-un pédagogique », l'auteur indique pour chaque outil d'animation : le temps de préparation et le matériel nécessaire à la réalisation de l'exercice, ses objectifs, son niveau de difficulté, sa durée et le nombre de participants minimum requis.
    De plus, l'ouvrage aborde les fondamentaux de la formation (connaissance de soi, communication, relations interpersonnelles...) en les exploitant sous un angle insolite (faire des tours de table originaux, relancer la formation après le déjeuner, libérer l'imagination des apprenants...).

  • Les débats éducatifs s'organisent souvent autour de « lieux communs ». Issus de la tradition pédagogique, repris par les discours officiels, relayés par les médias, ils constituent une « vulgate pédagogique » bien connue : « l'élève au centre », « le respect de l'enfant », « les méthodes actives » ou « l'individualisation de la formation » sont ainsi présentés comme des évidences... avant de devenir des lignes de clivage, voire des objets d'épiques batailles idéologiques.
    Mais, ces « lieux communs » sont rarement explicités et l'on se garde bien de chercher comment ils sont apparus, dans quels sens ils ont été mobilisés et quelles différences, voire divergences d'interprétation, ils recouvrent. Que signifie « respecter un enfant » ? Qu'est-ce qu'un « élève actif » ? Que faut-il « individualiser » dans l'éducation et la formation ?
    Aussi est-il absolument nécessaire de regarder de près le sens et la portée de ces expressions. Derrière leur apparente simplicité, elles cachent des partis pris souvent contradictoires. C'est pourquoi il faut en débusquer les significations et, derrière les slogans, chercher les concepts.
    C'est tout l'enjeu du livre de Philippe Meirieu : éclairer le pédagogue en lui permettant d'accéder aux véritables enjeux qui se cachent derrière les « lieux communs » pédagogiques. L'armer pour son métier, l'éclairer pour sa mission, lui fournir les « concepts clés » nécessaires pour mener à bien, le plus lucidement possible, l'entreprise éducative.

  • À l'école les professeurs le savent bien, nul ne peut apprendre à la place de quiconque, pas plus les mathématiques que la natation Mais nul ne peut apprendre, non plus, sans l'appui de ceux et celles qui savent déjà. Voilà un paradoxe sur lequel butte traditionnellement l'enseignement, et voilà les deux affirmations qui, mises ici en perspective, ouvrent la voie d'un renouvellement radical des pratiques pédagogiques.


    En prenant appui, de manière très informée et concrète, sur les travaux internationaux concernant les apprentissages, Charles Hadji nous montre, en effet, comment les enseignants peuvent créer les conditions et construire des situations pour que les élèves s'impliquent dans leur travail scolaire, régulent et contrôlent eux-mêmes leurs apprentissages. Il explique précisément « comment ça marche » quand on apprend et comment l'enseignant peut aider à ce que cela « marche mieux » pour chaque élève, et face à l'ensemble des objectifs et des programmes.


    Dans un langage aussi clair que rigoureux, avec le souci permanent d'éclairer les praticiens et de les aider à mettre en oeuvre des pratiques plus efficaces, il explique et propose comment organiser la classe et accompagner les élèves. Nourri de nombreux schémas et exemples, prenant à bras-le-corps les questions que se posent au quotidien tous les enseignants, ce livre trace les pistes d'une pédagogie plus démocratique et plus démocratisante à la fois : grâce à lui, on saura comment améliorer la réussite scolaire de tous et comment permettre à chacune et à chacun de devenir plus lucide et autonome.

  • Il ne suffit pas que les professeurs enseignent pour que les élèves apprennent. A fortiori, il ne suffit pas de « donner du travail » aux élèves pour qu'ils le fassent correctement et en tirent profit. Or, à l'école et dans bien des disciplines, on occulte souvent ces questions : une fois les consignes données, on abandonne l'élève à lui-même. Non par volonté de le mettre en difficulté, bien sûr, mais par ignorance des processus et des mécanismes mentaux qui sont déterminants dans la réussite d'un apprentissage.
    Le livre de Jean-Philippe Abgrall veut remédier à cette lacune : il s'appuie sur des approches scientifiques et très concrètes à la fois de la motivation et de la mémoire. Nul ne peut apprendre, en effet, s'il ne se mobilise sur des objets de savoir et nul ne peut s'approprier ces objets s'il ne parvient à s'en saisir, à s'en souvenir et à les réutiliser.
    Apprendre, accéder à des connaissances sur la durée, les mobiliser quand on en a besoin, tout cela exige un vrai travail réflexif méthodique. Sans cela, l'élève sera incapable de « retenir ses cours » comme de « réussir ses examens » ; il verra son estime de soi se dégrader et ses difficultés s'incruster. En revanche, si on lui fournit une méthode efficace, l'élève pourra engranger les réussites et s'engager dans de véritables dynamiques nouvelles.
    Spécialisé dans l'accompagnement des enfants en difficulté scolaire depuis plusieurs années, Jean-Philippe Abgrall associe ici les qualités de l'homme de terrain, confronté aux élèves, et celles du chercheur, mobilisant les connaissances actuelles sur la motivation et la mémoire, pour proposer une véritable méthode au service de la réussite de tous.

  • Avec ce livre, l'auteur met à la portée de tout enseignant les technologies de l'information et de la communication pour l'enseignement (TICE) en classe. Étape par étape, il propose des démarches pédagogiques complètes en s'appuyant sur de nombreux exemples.
    Après avoir accompagné le lecteur dans les premières expérimentations pour progresser dans la prise en main des outils techniques, l'auteur démontre à quel point le numérique est une fabuleuse opportunité pour repenser et enrichir les approches pédagogiques. En effet, les TICE deviennent le support d'une pédagogie coopérative plutôt que descendante. L'auteur explique également l'impact de ces technologies sur l'espace de la salle de classe, ainsi que sur la gestion du temps dans et hors de l'école.
    Enfin, il montre surtout comment le numérique rend l'impossible... possible et combien il constitue un véritable tremplin à l'imagination. Dans cette troisième édition, l'auteur propose des activités pédagogiques utilisant réalité virtuelle et intelligence artifi cielle. Les enseignants sont aux premières loges pour renforcer l'autonomie des élèves, stimuler leur créativité et les accompagner dans leur accomplissement.

  • L'École est en crise comme la société est en crise. Les élèves, les enseignants et les parents s'interrogent : « A quoi sert l'École ? A quoi ça sert de faire des maths ou de la géographie ? Pourquoi chercher à réussir quand on n'est pas sûr, avec un diplôme, d'avoir du travail ? »
    Le présent est vécu en rupture avec ce qui l'a précédé, le futur est incertain. La question du sens est posée. Comment aider les enfants à trouver du sens à l'École ?
    Michel Develay montre que l'École est en crise parce que les réalités et les valeurs qu'elle véhicule s'opposent en partie à celles de la société. Comprendre le rapport des élèves au savoir et à la loi est le fondement de la professionnalité de l'enseignant qui doit permettre aux élèves de donner du sens à l'École et à ce qu'ils y font.
    Des pistes d'action concrètes sont ainsi proposées pour que l'École retrouve sa justification aux yeux de tous : un lieu d'étude (schola) où le savoir (sapere) a de la saveur.
    Un ouvrage qui aide à penser et qui permet d'agir.

  • Sans autorité, il est impossible de rassembler, responsabiliser et faire grandir un groupe, qu'il s'agisse de collaborateurs, d'élèves ou encore de co-équipiers. L'autoritarisme comme le laxisme ont démontré leurs effets négatifs dans tous les domaines : il y a aujourd'hui urgence à refonder l'autorité, mais comment faire ?
    Lionel Bellenger propose un modèle d'autorité responsabilisante fondé sur l'exemplarité et la confiance, deux conditions essentielles trop souvent mises à mal et sans lesquelles aucune légitimité ou reconnaissance n'est possible.
    En s'appuyant sur de nombreux exemples actuels, cet ouvrage explique :
    o pourquoi choisir l'autorité ?
    o comment l'exercer de façon constructive ?
    L'auteur s'inspire de plusieurs personnalités qui proposent chacune une forme gagnante d'autorité : construite sur l'engagement comme le champion du monde Didier Deschamps, sur la transmission comme le chef Thierry Marx ou sur la prise de risques comme l'entrepreneur Xavier Niel.

  • Tous les enseignants s'interrogent : « Comment préparer une séquence de leçons conduisant à la maîtrise d'une compétence ? »
    Dans Préparer un cours Tome 1 - Applications pratiques, Alain Rieunier répondait concrètement aux questions que se pose celui qui s'efforce de transmettre rigoureusement des connaissances. Dans ce tome 2, il précise les conditions de réussite de tout enseignant qui souhaite développer des stratégies cognitives que les référentiels appellent « compétences ».
    Dans cet ouvrage l'auteur s'interroge, toujours très concrètement, sur des problèmes que l'enseignant rencontre à chaque pas :
    - Que sait-on aujourd'hui des phénomènes de motivation et de mémorisation ? Comment prendre en compte ces acquis dans la pratique quotidienne ?
    - Quelles sont les stratégies les plus efficaces pour enseigner des « faits », un concept, un principe, une méthode, un geste efficace ?
    - Comment favoriser le transfert de ce qui a été acquis d'une discipline vers une autre, de l'école vers les comportements sociaux ?
    - Comment développer la créativité ?
    - Comment apprendre à traiter de l'information pour acquérir une meilleure autonomie dans son travail ?
    Autant de problèmes que tout enseignant ou formateur doit traiter et face auxquels il est, bien souvent, désarmé...
    Bien plus qu'un rudimentaire recueil de « recettes » prêtes à l'emploi, ce livre, grâce à ses réflexions rigoureuses et à ses outils élaborés, permet à l'enseignant de libérer tout son potentiel d'initiatives, d'allier expression de sa personnalité et rigueur de la démarche...
    De mieux mobiliser ses élèves et d'être plus heureux dans l'exercice de son métier.

empty