Littérature générale

  • 1920. Sur le site minier de Faymoreau en Vendée, un coup de grisou a provoqué l'effondrement d'une galerie. Apprenant la tragédie, Isaure Millet, la fille des métayers du château, s'est précipitée sur les lieux. Thomas Marot, l'homme qu'elle aime depuis toujours, fait partie des mineurs pris au piège. Les secours s'activent. Thomas est sauvé mais le soulagement d'Isaure est de courte durée : le jeune homme est déjà fiancé à une ouvrière polonaise. Comment pourra-t-elle se résoudre à renoncer à lui ?
    Les suites de la catastrophe prennent une tournure inattendue: l'une des victimes retrouvées sans vie au fond de la mine a, en fait, été assassinée d'une balle dans le dos... L'enquête bute sur le mutisme des témoins. La belle Isaure, qui lutte pour dissimuler les sentiments qu'elle voue à Thomas, en sait-elle plus qu'elle ne prétend ? Quel secret cache la petite communauté de gueules noires ?
    Marie-Bernadette Dupuy est l'auteur d'une oeuvre extrêmement riche et variée, traduite jusqu'en Russie, qui lui a permis de conquérir le coeur de nombreux lecteurs. Elle revient avec une époustouflante saga, dédiée au monde de la mine, sur les pas d'une héroïne extraordinairement attachante.
     

  • Dans le village minier de Feymorau, en Vendée, dans les années vingt, Isaure, fille de paysans de la région, et Thomas, un mineur dont la femme, d'origine polonaise, est repartie vivre dans sa patrie, décident de faire fi de la morale et de leur culpabilité : ils s'aiment et se retrouvent en cachette sous le vieux chêne qui abritait leurs rendez-vous adolescents.
    Un dimanche, alors qu'elle vient de passer la nuit avec Thomas, Isaure est appelée d'urgence au chevet de sa mère, Lucienne. Celle-ci est au plus mal. Avant de mourir, elle tient à avouer à sa fille le secret de sa naissance : le véritable père d'Isaure n'est autre que le châtelain local, le comte de Régnier, l'amour de jeunesse de Lucienne.
    Cette terrible révélation bouleverse Isaure, qui voit ses tourments familiaux s'éclairer d'un jour nouveau. Mais elle ignore encore à quel point cet aveu va faire basculer son destin...
    Marie-Bernadette Dupuy  nous entraîne dans une époustouflante saga dédiée au monde de la mine, sur les pas d'une héroïne extraordinairement attachante.

  • Issu d'une famille d'origine rwandaise vivant à Bruxelles - son père est un médecin converti en pasteur évangélique - Antoine s'intéresse depuis son plus jeune âge à l'histoire des Africains transportés en Bolivie au XVIIe siècle en tant qu'esclaves par les colons espagnols pour travailler dans la mine d'argent de Potosi, la ville la plus haute du monde. Antoine rêve de rencontrer la communauté d'Afro-descendants qui y vit encore. Quand il parvient enfin à faire une pause dans son travail très prenant d'infirmier pour se rendre là-bas, il est loin d'imaginer la portée initiatique de son voyage. C'est Alba Luz, une femme métisse d'une grande beauté, qui va l'entraîner dans un nouveau monde, bien au-delà de son pays natal et de son pays d'accueil.

    Joseph Ndwaniye, né au Rwanda en 1962, est un écrivain et infirmier belge. Il travaille au sein des Cliniques universitaires Saint-Luc de Bruxelles, dans un service pour patients traités par la greffe de moelle osseuse. Son premier roman, La Promesse faite à ma soeur, a été finaliste du Prix des Cinq continents ; il a été récemment réédité dans la collection de poche Espace Nord.

  • Un paysage tranquille de Lorraine, à labri du ciel et du vent. Mais limpression est trompeuse. Les blessures de la guerre, les vieilles haines et la mine y ont creusé bien des failles. Cest dans lune delles quun matin dhiver, le cadavre dune jeune fille est retrouvé, une corde savamment nouée autour du corps. Le lendemain, on découvre un curieux assemblage de brindilles dans le cimetière du village, à lendroit même où, en 1944, au lendemain de la Libération, un homme a été pendu. Simon Dreemer, tout juste muté au SRPJ de Metz, et le lieutenant Jeanne Modover, une enfant du pays, devront sonder les âmes et les souvenirs des «gueules jaunes», ces anciens des mines de fer malmenés par lHistoire. Lesquels des fantômes de la guerre ou de la mine sont revenus pour sacrifier des adolescentes ?

  • Lorsque pak Sutrisno débarque de sa Java natale dans la ville minière de Timika en Papouasie occidentale, il ignore dans quel monde il vient de poser le pied. En quête de fortune comme des milliers d'autres migrants dans ce far west indonésien, il va vite déchanter. Dans les montagnes de l'arrière-pays, la compagnie américaine Freeport exploite la plus grande mine d'or du monde sous la protection de l'armée indonésienne. Dépossédés de leurs terres, les Papou luttent pour s'en sortir en s'adonnant à l'orpaillage dans les rejets toxiques de la mine. L'un d'eux, Alfons, fils spirituel du leader indépendantiste Kelly Kwalik, passe à l'action ; l'engrenage implacable des mondes néo-coloniaux va s'enclencher.
    Avec ce western politique inspiré de faits réels, Nicolas Rouillé nous fait pénétrer au coeur d'une jungle emblématique du saccage écologique et humain de la planète.

    Nicolas Rouillé, né en 1971, réside à Toulouse. Il écrit de la fiction et de la poésie, et explore les mondes du son et de la performance. Il a effectué plusieurs séjours à Timika pour écrire son roman.

  • Le repos éternel est une vaine chimère pour le cadavre de Kowalski. Et pour la conscience qui l'habite toujours, c'est encore plus vrai. Une petite fille disparaît. Un cadavre sort de terre. Et Kowalski est le dernier à s'en étonner. Porté par une écriture solide, un premier roman profondément singulier.

  • Depuis la fermeture de la mine, les gens de Rivière-la-Loutre, une communauté du nord de l'Ontario, ont la vie dure. Alain Laflamme, âgé de 17 ans, et sa famille ont leur lot de problèmes : chômage, maladie, solitude.
    Lorsque l'entreprise Solutions 3000 propose la reconversion de la mine en site d'enfouissement de déchets, les habitants se remettent à espérer. Mais le choix est déchirant : appuyer la compagnie et les emplois qu'elle fait miroiter, ou conserver un environnement sain. Les tensions sont vives, la situation explosive.

    Alain aussi est plongé dans un dilemme. Doit-il combattre le projet pour gagner l'estime de Catherine, une militante environnementale qu'il aime, ou se ranger du côté de son père devenu employé de Solutions 3000 ? En plus, sa vie familiale, assombrie par la maladie de sa mère, est au bord de l'éclatement. Ce n'est pas pour rien qu'Alain a « mauvaise mine » !

  • «Roc & rail» réunit deux pièces du dramaturge anglo-canadien Mansel Robinson, «Trains fantomes» et «Slague. L´histoire d´un mineur» dans une traduction de Jean Marc Dalpé.

    «Trains fantômes» Au chevet de son père mourant, Danny a conté ce qu´autrefois son père lui contait : ses aventures au travail sur les voies ferrées nord-ontariennes. À l´heure ultime, elles auront rapproché ce père rude et son « fils raté ». Maintenant c´est à nous que Danny la raconte, cette vie d´homme ordinaire aux dimensions pourtant mythiques. Un curieux transfert s´opère et nous devenons, comme ce père, portés par les rails du souvenir, tenus en vie par la parole.

    «Slague. L´histoire d´un mineur» La slague, c´est le résidu des affineries et Pierre de Lorimier lui ressemble, depuis l´accident qui l´a estropié. Sept jours dans le noir, il est resté coincé dans l´éboulement où son fils est mort. Mais est-il victime d´un accident ou de forces qui confondent jusqu´à sa soif de justice, son rêve de vengeance ? Manipulation, trahison, remords... l´intrigue minière est noire, mais la parole minerai mène de la haine jusqu´à l´amour.

    La pièce «Trains fantômes» a été créée en 2006 par Triangle Vital et depuis, sa tournée l´a amenée dans une vingtaine de villes du Québec et de l´Ontario. «Slague. L´histoire d´un mineur, dont Jean Marc Dalpé incarne le personnage, a été créée au Théâtre du Nouvel-Ontario le 28 février 2008.

  • En cette toute fin de XIXe siècle, Big Jim Mackay arrive à San Francisco, en Californie, seul et sans le sou. Suite à la rencontre imprévue d'un homme qui devient son mentor, il décide de tenter sa chance au Yukon, une contrée lointaine où vient de démarrer une prometteuse ruée vers l'or. En route, Mackay rencontre un certain Charles Spencer Chaplin, qui deviendra son ami, puis son associé. Mais le voyage vers cet eldorado boréal n'a rien d'une partie de plaisir: la route vers le nord du Canada est difficile, voire risquée, et les lieux, inhospitaliers à l'extrême.

    Malgré la cupidité de certains, la quête irraisonnée de la richesse qui transforme d'autres en véritables prédateurs, malgré le froid mordant qui tue tous les imprudents qui osent se retrouver sur son passage, leur périple s'avérera un véritable succès. Leur patience, leur témérité et leur audace vaudront aux deux amis une vaste fortune, qui permettra à Mackay de devenir un magnat de la finance.

empty