• Massilia sound system : la façon de Marseille Nouv.

    S'inspirant des sound system jamaïcains, Massilia Sound System n'a de cesse de réveiller les foules et de rassembler les générations depuis 1984 avec un enthousiasme et un optimisme communicatifs. La formation marseillaise réunit autour d'elle et de son label Rèker Promocion tout un panel d'artistes, d'occitanistes et de fans (le posse) qu'elle invite régulièrement sur scène. Mais Massilia Sound System ne se contente pas de « mettre le oai ». Grâce à un son unique empreint de sonorités folkloriques, de reggae, de musiques indiennes, électroniques ou drum'n'bass, le groupe est un ardent défenseur de la culture et de la langue occitanes. Le micro devient un moyen d'expression vif qui prône - tantôt en provençal, tantôt en français - la liberté et rejette l'oppression. Autant d'idées sérieuses et fédératrices exprimées dans un franc-parler percutant et souvent drôle.

    Camille Martel est né en 1986. Il est un journaliste et musicien basé à Montpellier.

  • Nicolas a été de tous les théâtres d'opérations : Congo-Brazzaville, Bosnie, Irak... Jusqu'au jour où les séquelles physiques et psychologiques de la guerre du Golfe mettent fin à sa carrière de soldat. Reconverti en porte-flingue pour un clan corse basé à Paris, il ronge son frein. Et saute sur l'occasion quand on lui propose une mission à Marseille : intégrer la protection rapprochée du maire, menacé par un dealer de la Castellane. Mais c'est un traquenard : " le Parisien " n'a été embauché que pour porter le chapeau d'un règlement de comptes...



    Déterminé à se venger, Nicolas se lance dans une course-poursuite effrénée du Vieux-Port à Belsunce en passant par les Goudes et le stade Vélodrome, aidé par la belle Djamila et par Jean-No, ancien docker connaissant Marseille comme sa poche.



    Efficace, énergique, étonnant :
    Le Parisien est à l'image de son personnage principal !

  • Méchamment Berbère

    Minna Sif

    Dans le vieux Marseille des années 1970, la chronique d'une famille d'immigrés marocains.
    La mère qui assume le quotidien, le père qui abandonne le domicile conjugal, le frère qui devient fou, une culture où se mêlent pauvreté, tendresse, violence et sorcellerie... Un destin familial qui devient, sous le regard lucide et plein d'humour de la narratrice, une truculente leçon d'humanité.

  • Marseille, ville rap? Depuis les 60's, c'est pourtant le rock qui prévaut dans la cité phocéenne : en atteste ce deuxième tome de l'Histoire du rock à Marseille qui couvre ces quarante dernières années. Acteur de ce mouvement, Pascal Escobar continue le travail de mémoire commencé par Robert Rossi et rassemble dans un indispensable ouvrage les groupes constitutifs de la scène rock marseillaise. Au fil des pages, on retrouve le rock des Neurotic Swingers et de Oaï Star, la pop de Nasser, Aline et des Husbands, la new wave d'Hôtel du Nord, le rock indé d'Elektrolux, le rockabilly des Mosquitos, le noise de Kill The Thrill et tous les lieux et collectifs incontournables qui les ont accueillis et permettent à cette musique d'exister. Marseille, ville rock!

    Pascal Escobar est né à Marseille en 1974. Guitariste, il a enregistré et tourné entre 1998 et 2015 dans des combos garage punk rock'n'roll de Marseille dont Gasolheads, Neurotic Swingers, Ich Bin Dead et Keith Richards Overdose. Militant de la cause rock'n'roll, il a présidé de 1998 à 2005 l'association Ratakans, organisatrice d'une centaine de concerts dans la cité. En squat ou en SMAC.Écrivain, il raconte depuis 2016 sa vie de rocker dans le magazine Dig it!

  • La collection « Asphalte Noir » revient en France et, après Paris, explore Marseille, de l'Estaque au Vieux-Port, de la Joliette à la Plaine, de la Belle-de-Mai au Stade Vélodrome, en passant par le Panier ou les îles du Frioul... Marseille dans toute sa diversité, toutes ses communautés, toutes ses contradictions. Des nouvelles noires inédites, écrites spécialement pour ce recueil, par des auteurs marseillais de naissance ou d'adoption, oeuvrant aussi bien dans le polar que la littérature générale. Avec des textes de Christian Garcin, Pia Petersen, René Fregni, Emmanuel Loi, Philippe Carrese, François Beaune, Rebecca Ligheri, Minna Sif, Marie Neuser, Serge Scotto, Salim Hatubou, François Thomazeau, Patrick Coulomb, Cédric Fabre.

  • Quand le rédacteur en chef de Corsica Hebdo est tué par une bombe, Isaià, une journaliste sans compromissions, part en quête de vérité. Sa seule piste? Des lettres anonymes évoquant la présence d'un faux Delacroix dans une cathédrale d'Ajaccio.Où devra-t-elle entamer ses recherches? Marseille. Elle y rencontre Jane, une jeune peintre qui, bon gré mal gré, l'épaulera dans une enquête se révélant bien plus tortueuse qu'il n'y paraît. Du maquis corse aux hôtels parisiens miteux, d'intimidations en enlèvements, elles seront poussées dans leurs retranchements. Les Belles sanguinaires, c'est aussi l'histoire de deux femmes qui se trouvent, dans l'incertitude et la douleur, sous la force vibrante et solaire d'un territoire et d'une culture au croisement de la Corse, de l'Italie et de la Provence.

    Isabelle Chaumard est l'auteur de fictions, articles et essais. Belles sanguinaires est son premier roman. Qu'il s'agisse de reportages journalistiques, d'écrits professionnels ou de thrillers, sa démarche est de poser un regard sur l'Autre, cet alter ego en quête de vérité.

  • Emilio Varela da Veiga est un musicien de convictions.

    Professionnel depuis plus de cinquante ans, il nous embarque dans son voyage depuis son enfance au Cap-Vert et au Sénégal, et jusqu'en France, au coeur de la musique.

    Après avoir vécu en Homme au centre de la musique, il met désormais la musique au centre de l'Homme.

    "Cet ouvrage est un véritable "film" d'auteur, car ce sont trois oeuvres combinées :

    Une biographie remplie de beaux scénarios vivants, très descriptifs de la personnalité d'Emilio Varela da Veiga, déroulant le fil d'une vie autour de la musique,

    Un récit philosophique autour d'amants de la vie (que nous devrions être tous), sur l'apprentissage des valeurs au travers de la musique et la pratique de la musique au travers de ces valeurs. Et enfin...

    ...un manuel d'enseignement de la musique. Enseigner la musique en faisant « le don du soi ». Enseigner à articuler ce qu'apporte la musique. Enseigner pour mettre la musique à la portée du plus grand nombre. Enseigner pour faire vibrer en chacun une émotion créatrice. Enseigner pour faire exister la musique, en faisant exister « le soi-même ». 

    Yang Gao (Doctorant en sociologie et élève de l'Institut musical Take Five)

  • Marseille, ville de tous les départs et de toutes les arrivées... Rosalba a 18 ans lorsqu'elle renaît dans cette ville un jour de l'hiver 1939. Elle fuit les cauchemars des prisons franquistes et espère apprendre à vivre de nouveau. Elle raconte les tourments de l'exil, de l'amour et des renaissances possibles dans un monde où le danger n'est jamais loin, ni le bonheur.

  • Température(s)

    Marie Alhondiga

    Sur un ton librement inspiré de "La vie est belle" de Roberto Bégnini et de "La vie devant soi" de Romain Gary, "Température(S)" propose une vision décalée de ce qui se passe dans nos sociétés depuis l'apparition du nouveau coronavirus. Aux pensées d'un jeune garçon passionné de cinéma, convaincu que seul Bruce Willis est capable de sauver le monde, se mêlent des points de vue tour à tour naïfs, oniriques, satiriques, optimistes ou pessimistes pour proposer une lecture différente de la pandémie de COVID-19. Dans ce roman, il est question de températures. De ses montées et de ses descentes incontrôlées à l'intérieur de nos corps et de nos esprits. De celles aussi qui régissent notre planète et ses changements d'état. Pour naviguer entre ces extrêmes qui arbitrairement oscillent entre brûlures du feu et brûlures de la glace, le héros nous entraîne vers un autre monde. Un monde tombé sous la coupe du règne de Pangolin 1er et du Joker aux cheveux jaunes dans lequel l'Italie ne parviendrait à survivre que grâce à ses Cannoli. Un marasme à faire rire, sourire ou peut-être même pleurer, rythmé par les envois réguliers des deux coeurs rouges de Cindy. Parce que tout bien considéré, il n'y a finalement que ça, qui vaut vraiment la peine. L'amour... Et les deux coeurs rouges de Cindy.

  • Marseille. Sa vie politique et administrative de 1945 à aujourd'hui. Par un serviteur loyal de trois Maires.
    Les atouts, les ombres, les défis d'une grande ville qui ressemblent à ceux de notre pays : économie, démographie, carrefour en Méditerranée. Témoignage partiel et partial mais documenté.

  • Effet domino

    C.P. Breyss

    Marseille, Août 2011. 
    La cité phocéenne sera capitale de la culture en 2013. On commence à préparer la ville, les expositions futures. La petite galerie d'art « Artémisia » va tenter de promouvoir les artistes locaux grâce à des expositions temporaires dans des lieux atypiques et branchés de la ville.
    En cette période estivale, Marseille est aussi le théâtre d'une série de braquages. On en est au 4e en deux mois ! Un gang sévit sur la ville et ses environs. Tellement banal à Marseille !En Italie, on enterre le patriarche d'une vieille famille lombarde.
    Trois histoires, trois univers qui n'auraient jamais dû se croiser, vont se retrouver mêlés à un meurtre. Mais quel lien peut bien relier une jeune galeriste marseillaise, un hold-up et une influente famille italienne ? C'est ce que va essayer de découvrir cette jeune inspectrice, à la diplomatie très relative, fraîchement débarquée de la capitale. Elle va vite se heurter à sa hiérarchie, et mettre sa carrière et sa vie en danger pour découvrir la vérité.

  • Des Origines de l'Espèce

    Marthe Lobreau

    Il suffit qu'un squelette soit découvert dans le souterrain qui mène à sa filiale marseillaise, pour qu'Oliver Ainsworth Whitaker IVe du nom doive abandonner son bureau new-yorkais. D'accord, ce n'est pas n'importe quelle filiale. C'est celle qui est à l'origine de la prospérité de sa famille et le mort est son trisaïeul. Lui offrir des obsèques descentes est un minimum. Il ne faudrait pas que l'on dise que les Whitaker négligent les leurs. Même si ceux-ci auraient mieux fait de rester terrés dans leur tunnel, au lieu d'empoisonner les vivants par leur réapparition inopportune. Et puisqu'il est obligé de se rendre dans un pays dont il est infoutu de parler la langue, autant en profiter pour liquider les dernières possessions de la famille sur place.

    Accompagné de ses amis, qui sont aussi ses plus proches collaborateurs, de son majordome, de ses quatre gardes du corps et d'une avocate recommandée par son père, il embarque dans le jet privé qui doit le conduire à la cité phocéenne. Il a exigé qu'une traductrice soit mise à sa disposition dès son arrivée.

    Celle-ci attend dans un des salons VIP de l'aéroport. Elle a des yeux noirs, un sale caractère et des idées bien arrêtées. Elle a aussi un père, ainsi que tout une tripotée d'amis, d'« oncles » et de « grands frères » prêts à la protéger des malotrus surtout s'ils sont "estrangers".

  • C'est écrit

    Marc Pizza

    Trois amis, âgés de onze ans, jouent au foot au milieu des tours de leur cité. L'un d'eux s'écroule victime d'une balle perdue. Pierre devient, des années plus tard, un commissaire de police respecté à Marseille. Il tente de faire arrêter un trafiquant notoire de la mafia locale, Ange Colombani, en fabriquant des preuves. Mais Ange fait assassiner sa femme. Pour Pierre, c'est le début d'une longue descente aux enfers. Jacques, son ami d'enfance de la cité devenu un brillant homme d'affaires au Costa Rica, l'y invite pour éviter qu'il sombre définitivement. Pierre profitera de sa nouvelle vie pour guider à distance l'arrestation à haut risque du trafiquant.
    Le commissaire parviendra-t-il à le faire tomber sans mettre la vie de sa fille et de ses amis en danger ?

  • Ce conte de fée moderne, aux personnages attachants, idéalistes et parfois même irrationnels, se situe dans un hôtel particulier au coeur de Paris. Par souci de fidélité à la philosophie de leur chère mère et grand-mère Léonie, ses enfants Mina et Roland, ses petits-enfants Jeanne et Alexandre vont le partager avec d'autres personnes, parfois aussi malmenées par la vie qu'eux-mêmes. Ils vont se croiser, s'entrecroiser, se connaître, se reconnaître pour le meilleur et pour le pire, entre Paris et Marseille, sur fond de deuil, d'amour et d'amitié.

empty