• À quinze ans dans le Maroc des années 1950, Maya est mariée à un homme qui la violera chaque soir. D'abord inaudible, son murmure Pourvu qu'il soit de bonne humeur deviendra son mantra.
    Comment être libre quand l'idée même de liberté ne peut s'envisager ? Résister dans une guerre où les bruits des armes sont ceux de l'intimité, de clés tournant dans une serrure ou de pas approchant doucement ?
    Quand, malgré le silence familial, la mémoire du viol conjugal se transmet d'une génération de femme à l'autre, c'est la peur qui s'insinue dans les couloirs du temps.

  • Repères et clés pour décrypter l'actualité

    Pourquoi parler des mondes arabes ? Quel avenir pour les pays arabes ? La colonisation a-t-elle aujourd'hui encore une influence ? Quelles trajectoires depuis les indépendances ? Le monde arabe est-il bien ou mal parti ? Ces questions traversent l'histoire contemporaine et resurgissent au fil de l'actualité. Des clichés à la réalité, cet ouvrage nous parle de lieux, de faits et de chiffres pour nous aider à y voir plus clair. Spécialiste incontesté, l'auteur propose 40 fiches documentées pour cerner les enjeux et les défis de la région. L'ensemble est- illustré de cartes, graphiques et tableaux. Cette nouvelle édition entièrement mise à jour comprend des cartes inédites.


    "Didier Billion décrypte avec aisance les tumultes et les crises qui secouent les mondes arabes, nous amenant ainsi à une meilleure compréhension de ses enjeux."
    Pascal Boniface

  • « On compte environ 200 états souverains. On vit à peu près 30000 jours. Si l'on considère l'existence sous un angle mathématico-géographique, on devrait passer 150 jours dans chaque pays. Il faut se rendre à l'évidence. Je dois aller dans tous les pays du monde. Je ne trouverai pas le repos dans l'immobilité.
    Untel veut devenir une star, un autre posséder un yacht ou coucher avec des soeurs jumelles. Je veux juste aller à Lusaka. Et à Thimbu. Et à Valparaiso. Certains veulent faire de leur vie une oeuvre d'art, je compte en faire un long voyage.
    Je n'ai pas l'intention de me proclamer explorateur. Je ne veux ni conquérir les sommets vertigineux ni braver les déserts infernaux. Je ne suis pas aussi exigeant. Touriste, ça me suffit.
    Le touriste traverse la vie, curieux et détendu, avec le soleil en prime. Il prend le temps d'être futile. De s'adonner à des activités non productives mais enrichissantes. Le monde est sa maison. Chaque ville, une victoire.
    Le touriste inspire le dédain, j'en suis bien conscient. Ce serait un être mou, au dilettantisme disgracieux. C'est un cliché qui résulte d'une honte de soi, car on est toujours le touriste de quelqu'un. » Obsédé par les cartes, le narrateur décide de visiter tous les pays du globe.
    Des favelas colombiennes aux hôtels clubs tunisiens, en passant par les karaokés du Yang-tsé-Kiang, les villages oubliés du Mozambique, les vagues polynésiennes, les plateaux de Bollywood, le tumulte du Proche-Orient et même par la Suisse, ce promeneur globalisé nous guide à travers l'inépuisable diversité des mondes.


    Avec ce roman géographique, Julien Blanc-Gras nous propose une esthétique du voyage simple, aventureux, drôle et intelligent.

  • SEXE ET MENSONGES, c'est la parole, forte et sincère, d'une jeunesse marocaine bâillonnée dans un monde arabe où le sexe se consomme pourtant comme une marchandise. Les femmes que Leila Slimani a rencontrées lui ont confié sans fard ni tabou leur vie sexuelle, entre soumission et transgression. Car au Maroc, la loi punit et proscrit toute forme de relations sexuelles hors mariage, tout comme l'homosexualité et la prostitution. Dans cette société fondée sur l'hypocrisie, la jeune fille et la femme n'ont qu'une alternative : vierge ou épouse. SEXE ET MENSONGES est une confrontation essentielle avec les démons intimes du Maroc et un appel vibrant à la liberté universelle d'être, d'aimer et de désirer.

  • Le 11 août 1987, le corps martyrisé d'une fillette est retrouvé en bordure de l'autoroute A10, dans le Loir-et-Cher. Enterrée dans le cimetière de la commune de Suèvres, l'enfant sans nom et sans famille restera pendant plus de 30 ans une énigme. Mais cette affaire hante plus d'un enquêteur. Surveillance ininterrompue du cimetière, réouverture du dossier dès lors que les progrès de la police scientifique donnent un nouvel espoir... L'anonyme ne sera jamais oubliée, jusqu'à la résolution de cette affaire hors-normes. Grands reporters, Georges Brenier et Adrien Cadorel reviennent sur le plus vieux des Cold case français et racontent l'histoire d'une enquête acharnée qui chercha à punir la barbarie.

  • Méchamment Berbère

    Minna Sif

    Dans le vieux Marseille des années 1970, la chronique d'une famille d'immigrés marocains.
    La mère qui assume le quotidien, le père qui abandonne le domicile conjugal, le frère qui devient fou, une culture où se mêlent pauvreté, tendresse, violence et sorcellerie... Un destin familial qui devient, sous le regard lucide et plein d'humour de la narratrice, une truculente leçon d'humanité.

  • Maroc

    Collectif

    90 recettes conviviales au doux parfum d'orient !
    Couscous, tajines, bricks, pastillas, cornes de gazelle et autres pâtisseries orientales...
    Dépaysement garanti !

  • Toute la vie de saint Charles de Foucauld, en 168 vignettes illustrées pour les enfants.

  • Mademoiselle Printemps, la maîtresse du CM1, a disparu ! Ses supers élèves, Calypso Briva, alias "Calculator", Andy Ferguson, alias "Bricoman", Marin Beau, alias "Poètor", Clodoald Delamire-Crampon, alias "Cloclo la glu", Aïssa Alaoui, alias "Illustrator" se lancent à sa recherche...

  • Un recueil de 6 contes illustrés pour découvrir la vie des enfants des peuples sioux, masaï, inuit, maya, bouyei et berbère. Pour aller plus loin, le jeune lecteur repère sur une carte la région du monde où habite chacun de ces peuples. Certains mots essentiels de leur langue sont aussi expliqués à la fin des histoires.
    Une première initiation aux cultures des ethnies du bout du monde.

    Idéal pour les 3-6 ans.

  • Horreur ! Lily doit partir vivre un an chez son père, qui s'est remarié. Et avec Hannah, sa demi-soeur, rien ne va ! Quand celle-ci se rapproche d'Ethan, le crush secret de Lily, la guerre semble déclarée... Les deux filles arriveront-elles à mettre leurs désaccords de côté ?Traduit de l'anglais, titre original : Swirl : Apple Pie Promises.Sasha, Maddie, Jasmine, Sully, Lily, cinq héroïnes, cinq histoires différentes, émouvantes et attachantes, à découvrir dans Crush, la série à boire frappée !

  • Goûtez à la cuisine du soleil !

    La cuisine du Maghreb, transmise oralement de génération en génération, est l'une des plus anciennes du monde. Retrouvez dans ce petit livre les fruits et les légumes, les herbes, les épices et les assaisonnements qui font sa richesse : 120 recettes de repas traditionnels, des plus célèbres aux plus modestes, pour réaliser un repas complet.
    Fermez les yeux et voyagez un peu !

    Soupe Chorba el Khodra ; dorade au four aux amandes ; kefta, dolma de légumes farcis ; tajines d'agneau aux fruits secs ; couscous de fête ; makroud (biscuit aux dattes), etc.
    De succulentes recettes pour fêter le ramadan ou à déguster toute l'année !

  • Sur le mont Gourougou nous fait entrer dans l'intimité d'un groupe de migrants d'Afrique noire, attendant à la frontière entre le Maroc et Melilla de pouvoir passer en Europe. Un roman étonnant qui tient autant de la fable que du récit de survie le plus réaliste.


    À la frontière entre le Maroc et l'enclave espagnole de Melilla s'élève le mont Gourougou, où sont réfugiés
    des centaines de migrants d'Afrique noire attendant de pouvoir poser le pied en Europe. De cette communauté improvisée, on découvre l'organisation du quotidien, les histoires échangées pour tromper l'ennui, les vices, les jeux, mais aussi la lutte pour échapper aux autorités.
    Jusqu'à l'explosion de ce fragile équilibre, quand certains commerces entre hommes et femmes, tenus secrets jusque-là, sont révélés au grand jour...



    Entre conte et récit de survie,
    Sur le mont Gourougou est un texte puissant et sans pathos, qui évoque l'immigration africaine en Europe en donnant la parole aux migrants eux-mêmes.

  • À la lecture de ce conte, découvre la vie de cet enfant Berbère. Berbère : il y a 4000 ans que le peuple des Berbères vit dans le nord de l'Afrique. Berbère signifie "homme libre". Certains mots essentiels de leur langue sont aussi expliqués à la fin de l'histoire.
    Une première initiation à la culture d'une ethnie du bout du monde.
    Cette histoire est tirée du recueil "Contes des enfants du monde", aussi disponible en version numérique.
    Idéal pour les 3-6 ans.

  • Nous sommes au Maroc, à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Depuis 1912, le pays vit sous le régime du protectorat. Les deux héros de ce roman, le narrateur et son double, Moha Ou Hida, à peine sortis de l'enfance, n'ont pas connu d'autre réalité. Ils doivent subir le poids des traditions ancestrales que viennent sans cesse contredire les séductions des 'protecteurs'. Et puis que restera-t-il de leur existence quand la grande Histoire sera passée ? Une légende, peut-être, mais une légende vraie : celle qui retrace les exploits de Abdelkrim, le héros de la guerre du Rif. En interrogeant cette période occultée de l'histoire à travers le regard de deux adolescents, Abdelhak Serhane nous donne à lire un véritable roman de formation. Comment grandir entre l'orgueil des origines et l'humiliation de la soumission, entre la légende héroïque et la lâcheté quotidienne ? Au-delà des individus, c'est toute la société marocaine d'aujourd'hui qui est ici passée au crible de sa douloureuse genèse.

  • Avec l'accord de ses parents, Lola accompagne sa meilleure amie, Leila, et sa famille au Maroc, leur pays d'origine. C'est à Chefchaouen, le village de la grand-mère, que tout le monde pose ses valises. Alors que Lola y découvre les cornes de gazelles, le hammam et les mariages traditionnels, Leila se questionne sur son identité. Est-elle marocaine, française ou les deux ?

    "Leila et moi courons sur le pont du ferry. Nous avons embarqué au port d'Algésiras, tout au sud de l'Espagne, après plus de vingt heures de route et une nuit inconfortable dans le minibus. Nous avons demandé le billet du ferry aux parents Zagougui pour le coller dans notre carnet de voyage. On peut y lire : Algésiras-Tanger. Quand nous relevons la tête, nous longeons une côte montagneuse. Leila se précipite avec ses frères et soeur contre la balustrade, en répétant : Maroc à l'horizon ! Maroc à l'horizon ! La Terre est vaste... " New York, Venise, Viêt-nam, Sénégal, Inde, Cuba : les jeunes héros de cette collection parcourent le monde... et, pour chacune de ces destinations, tiennent leur journal illustré.

  • Succombez aux mille et une couleurs des pays méditerranéens ! Offrez-vous une croisière sur la grande bleue en brodant des panoramas idylliques et des motifs éclatants. Accordez-vous une pause gourmande en Italie, admirez les plus beaux azulejos et baladez-vous dans les allées des souks orientaux. Carnaval de Venise, symboles de la dolce vita, folklore andalou, splendeurs du littoral... recréez chez vous ces ambiances chaleureuses et festives !

  • "C´est l´histoire de douze hommes et une femme. La femme est enceinte : douze plus un quatorze. Quatorze personnages qui traversent le grand bleu dans le noir. Quinze avec le petit bateau en bois. Seize, avec la Lune qui les observe de son oeil mort. Dix-sept avec la mer dans tous ses états. Dix-huit avec le panier à fruits. Dix-neuf même, en comptant le ver qui embarque à bord d´une pomme. " Les clandestins, douze hommes et une femme, trouvent la mort là où ils espéraient la vie, rejetés sur une petite plage du nord du Maroc. Ils ont, comme tant d´autres avant eux, rêvé de départ et tenté de rejoindre l´Europe, ici seulement distante d´une vingtaine de kilomètres. Et ils ont payé de leur vie ce désir d´ailleurs qui les a poussés à s´embarquer sur un esquif bien trop fragile.
    Retraçant l´histoire des treize noyés en courts chapitres à travers le souvenir qu´ils ont laissé dans leur village, Youssouf Elalamy a su trouver une construction narrative aux résonances de choeur antique méditerranéen, alliée un style à la fois moderne et lyrique, pour évoquer une poignée de destins tragiques, emblématique de toutes les formes d´exils. Cette polyphonie résonne haut et fort, écrite avec chaleur souvent, hargne parfois, lyrisme toujours.
    Hubert Prolongeau, Le Nouvel Observateur"

  • Un cimetière à Marrakech

    Alain Roels

    • Bookelis
    • 25 Novembre 2018

    Jules Renard est un journaliste passionné de livres anciens. Il a découvert dans une vieille malle de très nombreuses archives retraçant la vie d'une famille française venue s'installer au Maroc en 1907. Il est perturbé dans ses recherches le jour où, dans une rue de Marrakech, il croise une compatriote en voie de clochardisation. Obsédé par cette rencontre furtive, il fait tout pour retrouver cette femme et il y parvient. Grâce à elle, il apprendra beaucoup du Maroc d'aujourd'hui. Mais c'est au cimetière européen de la ville que leur vie sera bouleversée.

  • Où puise-t-on sa force pour grandir lorsque la mort surgit à l'aube de la vie ? À seulement quelques semaines, un bébé perd accidentellement ses parents. Sa jeune existence en est bouleversée à tout jamais. Elle raconte. Quelques années après, elle est devenue une petite fille et continue à chercher partout ses parents, ne pouvant se satisfaire de l'explication des adultes : « Tes parents sont au ciel ». C'est l'histoire de cette quête qui est celle de sa vie tout entière. Tant de choses extraordinaires en surgissent : une force de vie qu'elle puise dans ses ressources intérieures et dans la créativité qu'elle déploie. Bien plus tard, à l'âge adulte, le travail de deuil se poursuit.

  • Quand Isabelle annonce à son mari Antoine qu'elle a rencontré un autre homme, c'est un véritable choc. Pour ce père de famille prisonnier d'une vie confortable, la rupture amorce un profond travail d'introspection.
    En pleine tourmente existentielle, Antoine décide de suivre son intuition : tout quitter et partir sur les chemins de Compostelle. Quelques semaines plus tard, après sa rencontre avec une infirmière Andalouse, il s'engage auprès d'elle à apporter des médicaments au Burkina Faso. Il met alors le cap vers l'Afrique.
    De l'autre côté de la Méditerranée, Antoine démasquera-t-il les fantômes qui guident ses pas ?
    Dans ce roman initiatique, Franck Trouvé aborde amour et spiritualité bouddhiste avec délicatesse et sensibilité.

  • Stop à la violence conjugale !!!

    Dans la foulée des dénonciations aux États-Unis, suite à de nombreuses inconduites sexuelles commises par des hommes en situation d'autorité, est né le mouvement Me Too.
    Arrivée au Québec en plein coeur de la crise d'octobre pour rejoindre son amoureux, Mitou a été confrontée à deux réalités : un conjoint violent et un nouveau pays où venait d'être décrétée la Loi sur les mesures de guerre. Dans ce livre, elle nous explique son dur parcours et surtout, la façon dont elle s'en est sortie. De même, elle nous explique comment elle s'y est prise pour traverser le désert de l'amour et de la solitude à deux. Cette force de la nature nous livre son parcours de battante en perpétuel état de survie.

    Tous ceux et celles qui ont été victimes de violence conjugale ou qui gravitent autour de ceux qui en sont responsables ou qui la subissent trouveront dans ce livre un magnifique message d'espoir. Car oui, on peut mettre un terme définitif aux agissements d'un bourreau.

  • L'Éternel Adolescent

    Anas Guessous

    L'Eternel Adolescent est une fresque murale où les relations hommes/femmes sont abordées avec humeur et humour donnant à voir, en filigrane, les tribulations de la société marocaine en pleine mutation. La linéarité enfance-adolescence-mariage-foyer-enfants n'est plus la règle. On suit l'évolution de Ziyad, jeune marié amoureux, vite veuf. Une longue période de chômage amoureux s'en suit. Puis batifolage sur fond de sarcasmes misogynes. Ziyad croit trouver l'amour auprès de Nawal et l'épouse. Mais Nawal, belle, riche et cultivée, est trop libre pour accepter, à vie, la cage mariage. Finalement, Ziyad comprend qu'il n'est pas obligé de suivre les chemins balisés pour connaître le goût de la sérénité.

  • Mes Gazelles marocaines

    Francois Beyens

    Nayda est l'exception au règne des arnaques. Elle n'en connaissait même pas l'existence. Aussi c'est avec un certain naturel que nous avons commencé un échange de lettres par Facebook. Nous échangions nos vies, nos souvenirs. Nous parlions souvent par Skype ce qui me permit de constater que c'était une jolie jeune fille.
    Après quelques mois elle m'annonça qu'elle allait venir à Bruxelles pour quelques jours, une décision qui me ravit. Nous nous sommes rapprochés à tous points de vue, ce qui fut bien agréable. Malheureusement elle rencontra une compatriote qui l'entraîna partout, me laissant seul. Depuis lors, nos rapports eurent des hauts et des bas. Elle revint pourtant souvent, car nous étions très attachés l'un à l'autre. Elle partit pour les Émirats et je me retrouvai seul. Je proposai à sa soeur Tamaynut de venir, ce qui mit Nayda en rage. Je ne la vis presque plus.
    Je n'eus que des informations sur sa soeur par une voisine, Djamila. Elle conta ses malheurs, accidents, décès dans la famille, apparition d'un cancer aux deux seins qu'on dut lui amputer, mais je n'arrivais jamais à parler à Tamaynut. Djamila avait un compagnon violent et jaloux qui pirata mon ordinateur et montra tout à Djamila qui, elle, avait soigneusement effacé nos conversations.
    Après deux ans, Tamaynut me fit des révélations étonnantes. J'écrivis à Nayda pour lui dire qu'elle me manquait. Un jour, elle sonna à la porte et tomba dans mes bras. Ce fut un jour - et une nuit - magnifiques.

empty