• " Satire d'une société où le culte du divertissement détruit la liberté et condamne la culture, Le Rire du grand blessé revisite avec brio un thème devenu un classique. L'écriture, tour à tour sèche comme une trique ou gorgée de sève et de feu, est admirablement maîtrisée. " Le Monde des Livres
    PAYS : INCONNU

    RÉGIME : TOTALITAIRE

    ENNEMI PUBLIC N°1 : LA LITTÉRATURE

    NUMÉRO : 1075 / PARTICULARITÉ : ANALPHABÈTE

    Seuls circulent les livres officiels. Le choix n'existe plus. Le " Grand ", à la tête du Service National, a mis au point les " Manifestations À Haut Risque ", lectures publiques qui ont lieu dans les stades afin de rassembler un maximum de consommateurs. Peuvent alors s'y déchaîner les passions des citoyens dociles. Des Agents de sécurité – impérativement analphabètes – sont engagés pour veiller au déroulement du spectacle et maîtriser les débordements qui troublent l'ordre public.

    1075, compétiteur exceptionnel, issu de nulle part et incapable de déchiffrer la moindre lettre, est parfait dans ce rôle. Il devint le meilleur numéro ; riche, craint et respecté. Jusqu'au jour où un molosse – monstre loué pour pallier les défaillances des Agents – le mord. À l'hôpital, où on le dorlote pourtant comme un bébé, sa vision bascule.

    Le Rire du grand blessé est l'histoire féroce, jubilatoire, d'une société qui porte aux nues la Culture du Divertissement.

  • Pour Mathieu, le nouveau de la classe va devenir un copain unique au monde.

  • En dehors de toute idée religieuse, divine ou morale, le sacré de Leiris se tapit dans les choses, les moments et les lieux qui lui inspirent à la fois désir et terreur. Il représente la part de l'illicite, qui trouve ses racines dans l'enfance, et qualifie la chambre parentale par exemple, ou bien le cabinet de toilette, où Leiris formait avec son frère une sorte de société secrète. C'est la quête du merveilleux, blotti dans la vie quotidienne de l'enfant, dans les recoins, espaces ou spectacles ritualisés qui exhalent ce sentiment du sacré. Telles les courses à l'hippodrome d'Auteuil, où le jockey fait aux yeux de l'enfant figure d'idole. Mais ce sentiment s'étend aussi aux mots, à tout ce que pouvaient inspirer à Leiris le prénom Rebecca par exemple ou encore l'exclamation "Baoukta !", cri de guerre de son frère quand ils jouaient aux Peaux-Rouges.Cette conférence invite à une exploration intérieure, à rechercher en soi ce que le profane a de plus sacré. L'on pourrait détourner André Breton, affirmant : "L'esprit qui plonge dans le surréalisme revit avec exaltation la meilleure part de son enfance." Le lecteur le comprendra à la lecture de ce bijou de poésie, tant ce texte a ceci de rare qu'il apparaît en tout point opérant, dans le sens où il nous invite à notre tour à sonder la part du sacré qui déterminait nos jeux, nos craintes et nos désirs d'enfants et qui garde, aujourd'hui encore, toute sa saveur.

  • Matt déteste sa minuscule chambre, il y est tellement à l'étroit ! Pourquoi n'irait-il pas dormir dans la chambre d'amis inoccupée ? Un soir, malgré l'interdiction formelle de sa mère, il décide d'y passer la nuit. S'il avait pu prévoir les conséquences terribles de son acte, il aurait sûrement hésité !

  • « La condition du parlêtre » signifie que l'être humain est organisé par la parole et le langage et non par le fonctionnement exclusivement neuronal de son cerveau, ce qu'affirment les neurosciences.

    Quelle est l'importance du langage et de la parole dans la vie de l'homme ? Cette interrogation n'est pas seulement celle de la psychanalyse mais bien celle vitale de l'être humain qui ne saurait se développer en dehors de ce champ de parole. L'auteur propose une lecture ouverte de ce que Freud, puis Lacan et d'autres (notamment ses patients) nous apprennent de la condition humaine. Il part à la rencontre, non de l'homme psychologique, de l'homme philosophique ou de la religion, mais de l'homme du défaut et du symptôme, ce qui anthropologiquement se définit avec Lacan comme un parlêtre, un être de parole qui échoue et produit des symptômes.

  • Quelque part au XXIe siècle... L'enfance dorée de Nelly Weatherly, une fillette impulsive, sournoise et gâtée à outrance par son père Phil, risque de prendre une tournure dramatique, alors qu'on lui diagnostique une maladie potentiellement mortelle et, surtout, incurable. Heureusement, bien avant sa naissance, son papa avait prévu le coup et, dans le plus grand des secrets, il avait chargé une entreprise de lui créer un double anonyme grâce à un protocole en marge des lois que l'on appelle Creator. Enfermée comme un animal dans une sorte de prison, la copie de Nelly vit dans des conditions inhumaines en attendant qu'on lui prélève des « pièces de rechange ». Mais lorsqu'une infirmière décide de soustraire celle qu'elle surnomme Laura à son destin, une course mortelle contre la montre s'engage.

    Dans un monde où la science prend parfois des détours qui peuvent sembler immoraux, Le Pacte interdit nous force à nous questionner sur l'abandon des valeurs humaines les plus fondamentales. Alors que les limites de plus en plus floues de cette science sont définies puis redéfinies à la hâte, on peut se demander si l'Humain a toujours confiance en la nature et si parfois, il ne devrait pas se faire une raison avant de corriger ce qu'il juge inacceptable.

  • D'une langue à l'autre, d'une culture à l'autre, la question des Désirs et sexualités connaîtrait-elle un destin différent ? Des psychanalystes issus de différents horizons en débattent.

    Tout comme les désirs et les pratiques sexuelles appartiennent à une époque et s'inscrivent dans des discours, il n'est pas indifférent d'être psychanalyste à Paris, à Rabat ou au Caire et de rendre compte de sa pratique. On trouvera dans cet ouvrage des témoignages essentiels de psychanalystes sur des questions telles que l'étude des racines linguistiques du langage sacré, les termes refoulés du côté du désir et de l'amour, les significations historiques de la peur du féminin, le poids des traditions et des rituels, l'influence du politique, de l'héritage colonial et du bilinguisme...
    />
    Jalil Bennani est psychiatre et psychanalyste à Rabat. Il est cofondateur et président du Cercle psychanalytique marocain. Il est notamment l'auteur de : Le corps suspect (Galilée, 1980), Le temps des ados (avec Alain Braconnier, Le Fennec, 2002), Psychanalyse en terre d'islam (Arcanes-érès, 2008), Traces et paroles (avec Mohammed Kacimi, Al Manar, 2008). Il est membre de la Fédération européenne de psychanalyse et de l'École psychanalytique de Strasbourg (FEDEPSY).
    Bertrand Piret est psychiatre, psychanalyste à Strasbourg, membre de la Fédération européenne de psychanalyse et de l'École psychanalytique de Strasbourg (FEDEPSY), président de l'association « Parole sans frontière ».

  • Une lecture psychanalytique de l'acte éducatif ou de soin à travers la question de la temporalité psychique.

    à partir de la temporalité psychique, pensée dans sa dimension anthropologique, l'auteur ouvre une perspective de compréhension inédite de problématiques psychologiques contemporaines comme la dépendance psychique, le rapport aux limites et à la loi, les conduites oppositionnelles, les troubles de la parentalité, le rapport aux savoirs et la transmission, etc. De nombreux exemples cliniques viennent illustrer l'analyse psychanalytique de l'acte éducatif ou de soin dans le contexte de ce nouveau malaise dans la civilisation.

  • Ce livre est le témoignage vivant d'une double expérience clinique (psychanalyse, haptonomie pré et postnatale) qui situe le contact et la sensorialité dans les relations interhumaines en engageant la dimension esthétique (beauté du geste et sensation) ainsi que l'existence.

    Le présent texte vise à articuler une réflexion relative aux rapports de deux pratiques, la psychanalyse et l'haptonomie, tant au plan de la clinique au quotidien qu'à celui de leur élaboration conceptuelle. L'auteur pointe les potentielles correspondances et les éventuelles discordances existant entre ces deux champs, et leur contribution respective à la vie des êtres humains que nous sommes. Il inscrit l'inconscient dans le contact, différencié du toucher, qui avec le tact est une part intégrante de la pratique analytique.

  • En s'appuyant sur l'aphorisme de Lacan : « L'insconscient, c'est le social », Marisa Fiumanò explore les difficultés et le dérives de la jouissance dans nos sociétés démocratiques et libérales, égalitaires et individualistes, sexuellement désinhibées mais apathiques, et interroge la place de la psychanalyse. A travers son enquête sur le mal-être d'une époque, elle montre que le gouvernail social est pointé vers une direction - jouir à tout prix - insoutenable  pour l'économie psychique.

    Le psychanalyste ne peut qu'être engagé tant dans le déchiffrage de la contemporanéité que dans le soutien du désir de ses patients. Cette tâche délicate doit tenir compte de la jouissance du corps, de ses demandes pulsionnelles, sans pour autant annuler la subjectivité, boussole psychique qui gouverne nos existences et en empêche la dérive.

    Le psychanalyste, dans l'application de son savoir à la lecture du social, sollicite la collaboration du politicien auquel sont confiées la distribution et la gestion des jouissances. La psychanalyse et la politique, toutes deux aux prises avec un « impossible » comme le soutenait Freud, devraient pouvoir collaborer l'une avec l'autre. Toutes deux ont à faire avec l'insatisfaction structurale qui habite le coeur des hommes et anime le lien social.

  • Alyona Loveneck, une violoniste prodige, et son frère sont contraints de quitter l'Ukraine. A leur arrivée au Canada, la guerre est déclarée, et ils se retrouvent parmi les prisonniers du camp de Spirit Lake. Dépouillée de ses biens, Alyona a d'importantes décisions à prendre. Dans le tourbillon des événements qui bouleversent sa vie, a-t-elle toujours le droit de rêver ? Dévoilé à la face du monde, son amour interdit avec Alexandre Lavallière deviendra source de mépris. Ils seront les amants maudits...

  • - 80%

    Intouchable

    ,

    • Bmr
    • 29 Mars 2017

    Ne pas s'encombrer de principes, agir à l'instinct selon ses envies, ne pas hésiter à se servir de son physique pour arriver à ses fins : telles sont les règles de vie de Oz. Mais depuis quelques temps, aucune fille ne semble éveiller le moindre désir chez ce beau ténébreux. Contre toute attente, la seule qu'il remarque, c'est Evana, sa colocataire et meilleure amie. Celle dont il prend soin depuis qu'une expérience traumatisante a bouleversé sa vie. Celle qui est pour lui intouchable et qu'il n'avait jamais vraiment considérée comme une femme. Jusqu'à aujourd'hui. Oz en est persuadé : il l'a toujours protégée... mais aujourd'hui, la menace c'est lui.

  • L'amour noir

    Michel Grisolia

    Antoine Louvier a vingt ans lorsqu'il tue, sans préméditation, sa jeune épouse américaine qui le trompe. A sa sortie de prison, il revient à Nice où il est né. Embauché dans un hôtel, il y fait la connaissance d'une femme mystérieuse, Dominique.
    Entre eux, c'est l'amour passion, exigeant, absolu et interdit. Les relations ne sont pas permises entre la clientèle et le personnel. Ils s'aimeront donc comme des clandestins, comme des coupables, ce qui n'est pas pour Antoine la meilleure façon de devenir, selon ses voeux, un homme comme les autres, un conformiste. Mais les gens auxquels ils voudraient ressembler n'ont pas le passé d'Antoine et de Dominique, probablement responsable, elle, d'une autre mort.

    Photo : Philippe Simon. Olympe/Flammarion

  • Bienvenue au Château, l'école où vous apprendrez à utiliser votre corps... et celui de votre partenaire.
    Le Château. Face à ce bâtiment majestueux, Samantha a d'abord cru avoir atterri dans un établissement privé réservé aux filles de la bonne société. Mais, très vite, elle a compris que cette école n'était pas comme les autres. Ici, l'enseignement classique est enrichi par des cours d'éducation sexuelle. Le but ? Apprendre aux élèves à respecter leur corps et à en connaître les limites pour les aider à devenir des femmes plus libres, plus fortes, plus indépendantes. Peut-être même que les fameux « travaux pratiques » aideront Samantha à canaliser sa colère. D'ailleurs, son attention est déjà toute tournée vers l'inconnu au charme ténébreux qu'elle a rencontré devant l'aile réservée aux enseignants. Les contacts avec les professeurs en dehors des cours sont formellement interdits, elle a été prévenue. Mais rester dans cette école ne veut pas dire qu'elle compte en respecter toutes les règles...
    A propos de l'auteur
    Axelle Vega écrit tous les jours, que ce soit sur un ordinateur, des cahiers, des post-it ou sur la liste des courses. Son imagination est débordante, et elle trouve l'inspiration dans tout ce qui l'entoure.

  • Sète. 16 mars - 11 mai 2020

    Ce recueil est né du confinement comme une suite de Polaroïd quotidiens de cette expérience inédite et de mes réactions à chaud. Ce temps suspendu m'a permis de ressentir notre fragilité d'Homme, de me surprendre de réactions inattendues, de m'adapter et de rectifier mon regard sur ce qui fait ma vie. À travers l'écriture de ces anecdotes, de ces peurs, de ces sourires, de ces espoirs, j'ai partagé à ma façon ce moment si particulier où beaucoup se retrouveront.

  • Amélia commence tout juste à accepter la présence de sa belle-mère dans sa vie, lorsque son père lui annonce ce qu'elle redoutait le plus : ils souhaitent emménager ensemble... à la campagne ! Déracinée de force, l'adolescente se retrouve loin de ses meilleures amies, avec pour seule compagne sa nouvelle jument.

    Au ranch où son cheval est en pension, Amélia fait la connaissance d'Éthan : c'est le coup de foudre! Rapidement, les amoureux deviennent fusionnels. Jusqu'à ce que les mots « relation illégale » soient prononcés. Ce Roméo et cette Juliette des temps modernes ne pourront plus s'aimer au grand jour sans craindre de voir la police débarquer pour menotter Éthan.

    L'amour n'a pas d'âge, affirme un proverbe populaire. Rien de plus faux ! Selon la loi canadienne, un adolescent de quatorze ou quinze ans peut consentir à des activités sexuelles avec une personne de moins de cinq ans son aînée. Lorsque cet écart est franchi, on parle de relation amoureuse illégale, puisque cela constitue une infraction criminelle passible de lourdes sanctions.


  • De nos jours l'interdit n'a pas bonne presse. La transparence est devenue la valeur suprême, le mystère n'a plus la cote. Pourquoi faudrait-il interdire quand nous voudrions tout dire, tout montrer et tout faire, selon une légitime aspiration à la

  • - 80%

    Hot gun

    Angel Arekin

    • Bmr
    • 26 Octobre 2018

    Un road trip déjanté en plein coeur d'une réserve amérindienne....
     
    John fuit la vie. Depuis toujours, il avance sans se retourner, brandissant son majeur à la face du monde.
    Pourtant, le jour où Cheyenne, la seule fille qu'il a aimée puis quittée, l'appelle au secours, il plaque tout et part la rejoindre.
    Poursuivis par un dealer sans scrupules, ils s'enfuient dans la réserve indienne. C'est là, dans cet endroit désertique et mystique, que leur vie prend un drôle de tour.
    Accompagné d'une hippie pacifiste, d'un trafiquant cinglé et d'une Indienne brisée, John doit rester pragmatique. Réfléchir. Se concentrer... Se battre !
    Secrets, trahisons et désir interdit, la plongée aux enfers ne fait que commencer.
    APRES HOT BLOOD, LA NOUVELLE ROMANCE BRULANTE D'ANGEL AREKIN.

  • La machine

    René Belletto

    Léonard attendrait que sa mère soit couchée pour la tuer. Il la tuerait dans son lit. Bientôt...

empty