Pygmalion

  • Philippe IV le Bel domine la fin du Moyen Âge. Son règne reste cependant une énigme, de même que son caractère et sa personne, animée par un véritable génie politique. Fut-il réellement un roi de fer ou jouit-il d'une réputation usurpée ? À travers des événements dramatiques (l'attentat contre le pape Boniface VIII, le procès et la chute des Templiers, l'adultère des trois brus, la lutte contre l'Angleterre), émerge une volonté constante et tendue vers un but unique : la grandeur du royaume de France. Chez lui affleurent une ingéniosité et une imagination hors du commun mais aussi un machiavélisme indéniable. Il aurait, en somme, pu dire, comme Louis XIV, à qui il ressemble par plus d'un point, trois siècles plus tard : "l'État, c'est moi", s'il n'avait été lui-même l'État dans toute l'acceptation du terme.

  • Londres 1384. Chevalier privé de son titre et de ses droits pour avoir comploté contre le jeune roi Richard II, Crispin Guest vit depuis huit ans d'expédients, et son aptitude à sortir ses concitoyens de situations délicates lui a valu le surnom de Limier.
    Appelé par un riche marchand de drap qui soupçonne sa femme de le tromper, il accepte à contrecoeur la mission déshonorante de lui en apporter la preuve. L'adultère est rapidement démontré mais, quand il revient toucher son dû auprès du marchand, on découvre celui-ci assassiné dans son cabinet de travail, fermé de l'intérieur. Très vite, Crispin se retrouve impliqué dans une histoire complexe où se mêlent trafics entre divers royaumes, femme fatale, personnages interlopes à la double identité et relique sacrée de la plus haute importance. Aidé de son fidèle Jack, un jeune garçon qu'il a recueilli, il doit défendre sa vie face à des ennemis implacables mais aussi au lord shérif de Londres qui n'a qu'un but, le jeter en prison.

empty