• Tu n'es pas galant, La Marche, un Français ne doit jamais oublier ce qu'il doit aux femmes. L'obscur faux-monnayeur que la Terreur rend stupide, vient de couper le pas à Mme Roland, qui le rappelle à la courtoisie. La scène se passe au pied de l'échafaud : leurs têtes vont tomber. Mme Roland avait été la reine de Paris. Danton l'avait courtisée ; Robespierre, à sa vue, s'était chastement bandé les yeux. Elle avait gouverné la République, et on l'accusait d'avoir converti le ministère en tripot. Girondins et Montagnards, à son nom, s'étaient entre-tués et la France avait manqué s'abîmer dans ce formidable combat. Qui était cette femme qui milita pour son sexe, inventa la République et gouverna la Révolution ? Condamnée par le tribunal révolutionnaire, elle attend aujourd'hui le jugement de l'Histoire.

  • L'histoire de la Normandie ne se résume pas à celle d'une province dans un cadre très bien délimité. Rollon et ses descendants sont le point de départ d'une aventure fabuleuse, qui conduira les Normands sur le trône d'Angleterre, en Italie du Sud, et jusqu'en Syrie. État puissant et prospère au Moyen Âge, rattaché ensuite à la France sous Philippe Auguste, la Normandie, foyer de civilisation, a su préserver, au cours des siècles, son originalité, qui en fait encore tout son charme aujourd'hui.

  • Relate les événements de l'histoire de France, de la Seconde Restauration à nos jours : les changements de conjoncture, l'évolution du climat social sont indiqués ainsi que les évènements de politique étrangère, les savoirs et les oeuvres, les innovations techniques et les faits de société.

  • Les relations entre la Tchétchénie et la Russie ont toujours été très conflictuelles. C'est pourquoi cet ouvrage propose une radioscopie actuelle de la Tchétchénie dans ses aspects historiques, géographiques, économiques, religieux, militaires et politiques pour tenter de mieux comprendre pourquoi ce pays se trouve aujourd'hui, en pleine actualité, être devenu un des enjeux majeurs de la compétition présidentielle russe. Retraçant l'histoire de la lutte pour l'indépendance politique contemporaine et géopolitique nord-caucasienne, ce Que sais-je ? a été écrit à partir de témoignages tchétchènes et russes.

  • Rawa-Ruska, 1942 : les nazis ouvrent, en Pologne, un camp disciplinaire destiné à briser à tout jamais les prisonniers de guerre français récidivistes de l'évasion. Sous-alimentés, sans eau - un seul robinet pour douze mille hommes - dévorés par la vermine, livrés à la cruauté de leurs gardiens, les évadés repris doivent dépierrer des ballasts, raser des cimetières, assister, impuissants, au génocide du peuple juif dans les camps d'extermination voisine. L'enfer - le camp de la goutte d'eau, s'indignera Winston Churchill à la B.B.C. - ne viendra pas à bout des Français. Malgré les exécutions, malgré l'épuisement, malgré les poux et la dysenterie, les prisonniers de Rawa-Ruska ne courbent pas la tête. Ils enterrent dignement leurs morts, honorent avec panache le 14 juillet, affrontent sans peur la menace des mitrailleuses. Mais, surtout, de ce camp d'où nul n'aurait dû sortir, ils continuent à monter les plus spectaculaires évasions de la Seconde Guerre mondiale. Départ rocambolesque au volant d'une voiture officielle allemande ; nettoyage par le vide d'un baraquement entier de détenus - quatre-vingt-treize évasions en une nuit ! ; franchissement des barbelés sous le couvert d'un rideau de fumée ; reptation périlleuse dans des égouts inondés et tunnels creusés avec acharnement, forment la trame de ce livre dense et poignant plein d'humour et d'émotion, qui retrace l'aventure inouïe de ces rois de l'évasion qui, enfermés au coeur de l'Europe en guerre, dans un camp de représailles inhumain, ont choisi de ne pas subir l'atroce loi nazie.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Confrontés au problème de l'échec scolaire, de nombreux parents s'interrogent sur le choix de l'école la mieux adaptée à leur enfant. Cet ouvrage leur offre une information claire et concrète. Qu'est-ce qui donne à un enfant l'envie d'apprendre et de progresser ? Comment éveiller ce désir ? En marge de l'école traditionnelle, dans le secteur privé ou public, certains enseignants tentent d'apporter à ces questions des réponses neuves. Ils s'attachent à enseigner autrement, à rénover les pratiques pédagogiques en adaptant aux attentes d'aujourd'hui les travaux de Montessori, Decroly, Cousinet, Freinet, autant de méthodes d'apprentissage entre lesquelles le choix s'avère difficile. o Quels sont les fondements de ces pédagogies ? o Comment fonctionnent les écoles qui les pratiquent ? o Quelles sont les conditions d'inscription ? o Faut-il opter pour le secteur public ou privé ? o Qu'en pensent les enfants eux-mêmes ? A la fois ouvrage de fond et guide pratique, Une autre école pour votre enfant propose un échantillon représentatif de tout ce qui existe de « différent » en matière d'éducation.

  • Immense et souvent mal connue, l'histoire de la Russie et de l'URSS nous entraîne, du IXe au XXe siècle, de la mer Baltique aux confins de l'Asie. Issue du rassemblement des terres russes autour des principautés de Kiev, puis de Vladimir Souzdal et de Moscou, la Russie se constitue véritablement sous le règne d'Ivan III (1462-1505), qui se veut l'héritier de Byzance. Ancrée à l'ouest par la volonté de Pierre le Grand, puis de Catherine II, elle poursuit au XIXe siècle son expansion territoriale et amorce, au tournant du XXe siècle, une révolution industrielle rapide. L'empire mis à bas par les révolutions de 1917, un régime socialiste s'instaure. Aujourd'hui, les observateurs s'interrogent. Ce livre leur fournira les repères historiques essentiels pour mieux appréhender le présent et déchiffrer l'avenir d'un pays en pleine perestroïka.

  • Petits-Maîtres, Muscadins, Inc'oyables et Me'veilleuses, Abracadabrants, Cocodès, Gommeux, Décadents, Apaches, Zoot-Suiters, Zazous, Existentialistes, Teddy Boys, Rockers, Punks, Rappers et Tagers : périodiquement surgissent dans les sociétés d'étranges mouvements baroques qui, déniant toute idée de contenu et d'utilité, s'expriment par la forme et font voeu d'inconséquence. Face à ces papillons chamarrés, héros sans cause du Futile et autres annonciateurs d'apocalypses, la société se défend. Elle ravale ces mouvements au rang de modes - ce qu'ils ne sont aucunement. Car dans ces formes ténues, paradoxales, ironiques, c'est en effet bien autre chose que des conformismes qui s'expriment : des malaises, le désir d'une vie totale, à l'étroit dans la réalité, des mentalités inédites, des anticipations souvent renversantes. Une attitude enfin, un mode de vie, esthétique et éthique en même temps, une entière philosophie de la vie. Cela s'appelle le style. Quand les morales admises s'effritent, quand les idées piétinent, quand les sociétés oscillent au bord du gouffre de leur prétendue profondeur, tel est peut-être le programme des renouvellements, l'art de vivre toutes les fins-de-règnes et de siècles : il faut devenir son propre créateur.

  • À travers villages, forêts, châteaux, musées, sites et ouvrages d'art, des itinéraires passionnés, savants et ludiques à la fois, provoquent la mémoire et la curiosité du voyageur et du lecteur, l'incitent à savourer les richesses et gourmandises de nos provinces, à rencontrer des gens d'aujourd'hui, à flâner dans tous ces pays à forte identité. Un périple sensible, prévu pour de courtes et lentes escapades, tracé par cinq découvreurs complices - un écrivain, un historien, un naturaliste, un illustrateur et un journaliste - qui évoquent gens et maisons, paysages et atmosphères, en conseillant visites, haltes et balades. Avec des cartes IGN en couleurs, des croquis d'itinéraires, des dessins, et le guide pratique commenté des lieux à visiter, des randonnées, des hôtels et restaurants de charme, des adresses de bons vins et produits locaux. Une série sur les pays de France. Premiers titres disponibles : L'Alsace Nord, L'Anjou, Le Beaujolais - Le Mâconnais - La Bresse, Les Cévennes, La Champagne, Le Périgord Noir, Le Roussillon, Le Trégor.

  • Il y a fort longtemps que Flamenca me hantait. Je n'avais pas encore lu le vieux poème provençal du XIIIe siècle dont elle est le personnage central et l'héroïne tendre, touchante, passionnée ; je n'avais pas encore lu, dis-je, le vieux poème qu'elle m'avait déjà envahi alors que je ne connaissais que son nom et de brefs résumés de sa vie romanesque, de la persécution qu'elle a subie de la part d'un époux dément de jalousie, de sa délivrance par l'ingéniosité, le stratagème fort extraordinaire employé par Guillaume de Nevers, qui l'aimait avant de l'avoir vue. Quand je me suis enfin, après de longs atermoiements, plongé dans le texte qui nous est parvenu, incomplet et sans épilogue, je n'y ai trouvé que des précisions chronologiques ou de détail, des lacunes à combler, selon mon inspiration, des développements superflus à notre goût moderne à élaguer, des sentiments à creuser, une conclusion vraisemblable et qui ne jure pas avec la ligne du conte et de ses acteurs à imaginer. J'ai entièrement dialogué le texte et lui ai donné le sous-titre, la qualification de Chantefable, genre qui comporte un mélange de récit, de scènes parlées, de chansons chantées, et qui me semble peut-être lui convenir mieux encore que celui de roman, au sens où nous l'entendons aujourd'hui.

  • En 1910, un jeune écrivain inconnu publiait dans "Le Mercure de France" et dans "La Revue de Paris" plusieurs séries de poèmes en prose, d'inspiration orientale, qui provoquèrent l'admiration de Mistral, d'Anna de Noailles, de Pierre Louys, de Kipling. C'était Le Jardin des Caresses. Depuis cette époque, ce grand petit livre n'a pas quitté les vitrines des libraires, et il a été traduit dans toutes les langues. Citer les autres ouvrages de Franz Toussaint, qui ont eu et continuent d'avoir, la même faveur du public, est superflu. Poète et romancier, prestigieux traducteur de quelques chefs-d'oeuvre asiatiques qu'il nous a véritablement révélés, il occupe dans notre littérature une place tout à fait spéciale, qu'ombragent les plus nobles palmes.

  • Détournements d'avions, prises d'otages, attaques d'ambassades..., le terrorisme se présente à nous comme une série d'événements sans relations apparentes entre eux. En fait, il s'agit bel et bien d'engagements sur les divers fronts de la Troisième Guerre mondiale ! Le but de cette guerre ? Produire en Europe continentale et en Grande-Bretagne une désintégration telle que les puissances du Pacte de Varsovie soient « obligées » d'intervenir. Quant aux États-Unis, ils ne s'opposeraient pas à une pareille intervention... Ce n'est pas là une vue romanesque, due à l'imagination de Jacques Bergier. Très officiellement au contraire, des personnalités faisant autorité, par exemple le Commandant Styles, directeur du service de déminage à Belfast, affirment que la Troisième Guerre mondiale est commencée. Et ceux qui la dirigent, à La Havane et ailleurs, ne cachent pas leurs projets - pas plus que Hitler ne cachait les siens. L'auteur de ce livre aussi convaincant qu'effrayant n'émet aucun jugement de valeur. Peut-être même l'Europe a-t-elle mérité son sort... Il ne fait pas non plus de pronostic : Hitler n'avait-il pas commencé par des victoires éclatantes avant de finir comme on sait ? Il est possible que l'organisme directeur de la Troisième Guerre mondiale, que l'auteur appelle pour simplifier « Interferror », soit en train de manger son pain blanc... Jacques Bergier, en tout cas, connaît admirablement la question : il a reçu les plus hautes décorations françaises et étrangères pour son activité de terroriste pendant la Seconde Guerre mondiale... Ni moraliste, ni politicien, il se présente uniquement en technicien, décidé à porter à la connaissance du public des informations de la plus haute importance.

  • Le lendemain de Mers-el-Kébir, à Alexandrie, les canons d'une escadre anglaise sont braqués sur une escadre française. Comment l'irréparable fut-il évité ? En partie, grâce à l'intervention de l'auteur que de Gaulle recevra pour la première fois au Caire, ce qui marque le début d'un récit mouvementé : tempêtes, convois, torpillages, exploits des corvettes des F.N.F.L. L'Amiral Muselier, leur chef, se propose d'occuper Saint-Pierre-et-Miquelon au coeur de la bataille de l'Atlantique ; Roosevelt s'y oppose ; de Gaulle ordonne de passer outre ; Muselier hésite, obéit, débarque, fait acclamer et plébisciter la France Libre. Colère à Washington : le futur débarquement en Afrique du Nord est compromis. L'Amiral tient tête, laisse ses pouvoirs à l'auteur avec une consigne de résistance à outrance, mais rentré à Londres, se retourne contre de Gaulle qui l'accuse de vouloir « soulever » la marine. L'auteur le rejoint, se solidarise, avec lui ; il sera à son côté à Alger après avoir participé aux émissions de la B.B.C. ; débarqué en Normandie à l'été 44, il retrouve sa femme miraculeusement échappée à la Gestapo. Des télégrammes inédits de de Gaulle et de Muselier figurent dans ces aventures romanesques mais non romancées, document unique sur l'histoire de la Résistance extérieure aux temps héroïques. Ce sont d'étonnantes pages d'histoire qui revivent sous la plume d'un de ses acteurs, d'un de ses témoins directs.

  • Immense et souvent mal connue, l'histoire de la Russie et de l'URSS nous entraîne, du IXe au XXe siècle, de la mer Baltique aux confins de l'Asie. Issue du rassemblement des terres russes autour des principautés de Kiev, puis de Vladimir Souzdal et de Moscou, la Russie se constitue véritablement sous le règne d'Ivan III (1462-1505), qui se veut l'héritier de Byzance. Ancrée à l'ouest par la volonté de Pierre le Grand, puis de Catherine II, elle poursuit au XIXe siècle son expansion territoriale et amorce, au tournant du XXe siècle, une révolution industrielle rapide. L'empire mis à bas par les révolutions de 1917, un régime socialiste s'instaure. Aujourd'hui, les observateurs s'interrogent. Ce livre leur fournira les repères historiques essentiels pour mieux appréhender le présent et déchiffrer l'avenir d'un pays en pleine perestroïka.

  • ce livre est destiné à l'équipe du Crédit Universel et aux amis de notre maison. C'est donc un livre « maison ». Le rappel de luttes menées en commun ne saurait être considéré par des lecteurs du dehors comme une recherche de polémiques ou comme des attaques rétrospectives qui n'ont pas leur raison d'être.
    Mon cheminement sera simple. Pas d'ordre chronologique, quitte à accepter certaines répétitions. Quelques idées en vrac. La création, la production et le marketing, principales étapes de notre développement, situation du Crédit Universel au 22 novembre 19794. Enfin, le passage du domaine de l'action au domaine du conseil.
    Des anecdotes, des digressions émailleront, par-ci, par-là, le récit.

  • Avant de rejoindre le parti de la violence révolutionnaire Ferha Abbas, intellectuel algérien et musulman de culture française, et premier président du gouvernement provisoire de la République algérienne, avait épuisé tous les moyens, les appels et toutes les luttes politiques. Marié à une Française, soucieux de garder des attaches avec la France au plus fort du déchaînement des haines et des souffrances, cet homme a mené une vie qui résume l'histoire des erreurs dramatique de la France en Algérie. Si un million de pieds noirs ont été contraints à l'exil, ce n'est pas en tout cas à cause de lui, pour qui la complémentarité entre les valeurs berbero-algériennes d'une part, et françaises de l'autre, constituait une raison de vivre. J'ai toujours eu du respect pour ce pacifiste qui n'a opté pour la violence qu'en dernier recours et la mort dans l'âme. Jean Dani

  • Jean-Louis Brau publie la première étude d'ensemble sur les groupes contestataires des pays européens. Tout en analysant leur insertion dans les différentes communautés nationales, il révèle leur correspondance internationale et le sens profond de leur déclaration de guerre à la société de consommation. Ce livre, qui met en évidence un certain nombre d'événements passés inaperçus, étudie l'influence des nouveaux maîtres à penser de la jeunesse et des idéologies que l'on croyait dépassées. Il est indispensable pour comprendre le brusque jaillissement du mouvement révolutionnaire étudiant et le passage progressif de la lutte anti-impérialiste à la contestation globale.

  • A l'occasion du cinquantenaire de la libération de la France, ce livre-catalogue rassemble de manière consensuelle le point de vue des militaires et celui des résistants, deux mondes qui se sont souvent ignorés. Il couvre la période 1940-1945 : plus de 300 documents provenant d'archives de particuliers sont rassemblés. Textes de grands témoins ou d'historiens.

  • La récente révision du martyrologe romain a provoqué quelques remous, voire des déceptions, parmi ceux qui voyaient disparaître ou mettre en cause l'authenticité de « leur » saint. Ce dictionnaire a voulu présenter une information objective sur l'état actuel des connaissances en matière de vies de saints ; il répond donc aux exigences scientifiques de l'hagiographie, sur le plan historique et religieux. Mais, s'il suit fidèlement le nouveau calendrier romain (ses suppressions, ses mutations de dates, son classement par degré d'importance), il ne censure pas pour autant la tradition. En précisant ce qui doit être tenu pour légendaire, il a - malgré la chute de leur auréole - maintenu la biographie de ceux qui ont toujours suscité la vénération populaire.

  • Nous vivons à une époque périlleuse, parce qu'à des formes nouvelles de la vie s'appliquent des mots anciens, et que les mots nouveaux dont nous avons besoin ne sont pas encore dans la circulation. De là vient cette distance qui s'insère entre notre parole et son objet, et qui rend la plupart de nos discours et de nos réflexions inefficaces.

  • Recueil d'articles sur la conception de la guerre en Europe du 18e siècle à 1914. Des articles de P. Amado, J.-R. Armogathe, R. Arnaldez, etc.

  • Divisée en grandes périodes cette étude fait le point sur les nombreuses transformations qu'a connues ce pays.

  • Un peu fait comme le livre dont vous êtes le héros, soyez un homme de l'année 1789. Au fil des jours vous retrouverez les grands événements de l'année mais aussi tous les petits faits de la vie quotidienne : la météo, les spectacles, les recettes de cuisine...

empty