• Le code de conduite du parfait homme de cour est au coeur des conversations de gentilshommes lettrés à la cour d'Urbino. Traduit dès le XVIesiècle dans toute l'Europe, ce manuel de bonnes manières a marqué la culture occidentale. Or, le présent volume s'attache au livre III, le plus original et le plus délicieusement digressif. Cinq hommes et, fait exceptionnel, deux femmes, dont la duchesse d'Urbino, participent à la joute verbale. Le sujet se révèle épineux : les usages qu'une dame de palais se doit d'observer. Tous se disputent in fine sur les mérites prêtés à la femme en général. Quand les misogynes s'opposent aux défenseurs de la gent féminine, l'un prône une égalité entre l'homme et la femme. Mais le champion de ces dames ne s'en forgerait-il pas une image conforme à ses désirs ?

    L'écrivain Baldassare Castiglione (1478-1529) fut ambassadeur auprès de Louis XII puis de Léon X. Il se lia d'amitié avec Raphaël et rencontra les personnalités réunies autour de la duchesse Élisabeth de Gonzague et sa belle-soeur Emilia Pia : Pietro Bembo, Julien de Médicis, Ottaviano, Federigo Fregoso et autres lettrés qui figureront dans sa grande oeuvre Il Cortegiano, parue en 1528. Après la mort de sa femme en 1520, il entre dans le clergé et gagne la cour de Charles-Quint. Il meurt à Tolède.

  • Exquise Louise

    Eugène Savitzkaya

    Toutes les dents de Louise n'ont pas été comptées, ni ses cheveux et sa courbe de croissance n'a pas été analysée. Une petite fille grandit sur l'écorce de la terre qui projette une partie de son cercle sur le disque lunaire reflétant le soleil dans la grande nuit des astres, des gaz et des poussières.
    Dans ce livre à l'écriture déliée, limpide comme de l'eau de source, on apprend à connaître Louise, « princesse aigre-douce " née " de son propre chef » un jour de janvier. Décidée, délicate, en colère, aimant les chats, curant les pieds des chevaux, Louise ne néglige pas pour autant les histoires de souris et de dents de lait, la capture des escargots et la chasse aux poux, le tissu des robes légères, la cuisson des crêpes et le rire de ses voisines. C'est qu'avec Louise, écrit joliment son père, « on est si près d'une hirondelle qu'on peut en humer le frémissement ».
    Louise, ou du moins, le personnage qui porte ce nom. Car Savitzkaya prend garde, dans ce portrait tendre et affectueux sous-titré roman, de ne pas nous laisser entrer trop loin dans un univers qui doit rester personnel. Avec pudeur, il évite aussi à Louise l'hommage symbolique et trop pesant d'un père systématiquement observateur. Difficile exercice - que ratent beaucoup de romancier(e)s contemporain(e)s -, savoir tracer cette ligne de démarcation qui sépare la vie privée de la vie publique. Savitzkaya saute magnifiquement l'obstacle, sans tomber dans la préciosité ou l'infantilisme. Et derrière l'évocation de Louise - qui a ou aura, comme tout être, des difficultés à traverser -, il donne l'éloge d'une enfance en devenir, sautillante, sensible au plaisir de l'imprévisible, mais surtout ouverte à tous les possibles. Un manuel de savoir-vivre, en quelque sorte. (Alain Delaunois, Le Soir).

  • J'ai pardonné

    Fouad Hassoun

    • Mame
    • 23 Octobre 2020

    A 17 ans, Fouad Hassoun est victime d'un terrible attentat au Liban, au cours duquel il perd la vue. Pour ce jeune homme brillant, fierté de sa famille et promis au plus bel avenir, c'est le noir complet, le désespoir, la colère. Pendant des années, il se reconstruit, soutenu par l'amour de sa famille, mais garde dans le coeur un désir profond de vengeance. C'est alors que l'impensable se produit : confronté au poseur de la bombe qui a bouleversé sa vie, sa rage disparaît. Il pardonne. Commence alors pour Fouad Hassoun un chemin de conversion et de grâces, dont il témoignera à de nombreuses reprises. Dans ce livre, il livre un témoignage inédit sur toutes ces années, sur la force et la grandeur du pardon, du plus impensable aux petits pardons de chaque jour, qui ne sont pas les plus faciles. Un récit magnifique, d'une profondeur spirituelle rare, qui nous pousse à nous interroger sur l'essentiel de notre vie, sur la vérité de nos rapports humains, sur la foi que nous avons en l'homme et en la réalité de la grâce de Dieu.

  • Tina Jolas, esprit libre et rêveur, fut la compagne de René Char pendant plus de trente ans. Happée par un amour exigeant et absolu, elle fut pour sa fille une figure de grâce et de disparition. Avec une douceur infinie, Paule du Bouchet retrace ici un parcours de vie: des lieux, des instants, des événements formant cartographie de cette haute figure. La puissance de son écriture rend sensibles à la fois son désespoir d'enfant, la splendeur de cette mère « emportée » dans un ailleurs et l'amour indéfectible qui les lie. Avec délicatesse, Isabelle Carré redonne une voix à cette lignée de femmes, par la lecture d'« Emportée » suivie de la fougueuse correspondance de Tina Jolas et de sa plus fidèle et tendre amie, Carmen Meyer. Faustine de Monès, fille de Paule du Bouchet, petite-fille de Tina Jolas, prolonge par sa voix lyrique cette oeuvre de filiation en hommage à sa grand-mère.

    « Ma mère possédait en propre une aptitude au secret, singulièrement raffinée, laquelle se rapprochait chez elle de l'acception la plus accomplie du mot, le sens du mystère. Dans le même temps, elle restait une grande et droite nature. Alchimie rare entre toutes, haut lieu de son intimité, c'était là sa part infiniment poétique. Celle qui l'a fait aimer des poètes. » P.d.B.

  • >Quel meilleur chemin pour accompagner nos enfants que de nous laisser guider par Jésus ?À partir de 52 citations bibliques choisies par des parents, des méditations et des pistes de réflexion pour se poser de vraies questions, prier et inventer de nouvelles idées pour grandir avec nos enfants.

  • Albin cultive un petit potager dans son jardin. Mais les tomates, les radis et les fraises ne poussent pas assez vite... il se décourage. Dans le jardin d'à côté, on aperçoit de magnifiques fruits et légumes. Le voisin ne se rendrait compte de rien, si Albin en dérobait quelques-uns...

  • Apparu à la face du monde le soir du 16 octobre 1978 au balcon de Saint-Pierre de Rome, Jean-Paul II était bouleversant dans sa simplicité et impressionnant dans sa force. Il était là, devant nous, sur nos écrans, ce pape qui venait d'être élu à 58 ans. On sentait le poids de cette nouvelle charge tombant sur ses épaules.Mais jamais dans l'Église on n'avait vu quelqu'un incarner à ce point le charisme de Pierre. Pierre s'appelait Simon, et Jésus, « la pierre angulaire », a changé son nom à dessein. Pour bâtir son Église, il lui fallait la force et la disponibilité d'un disciple prêt à devenir « le rocher de l'unité ». C'est justement ce qui m'a toujours frappé dans la personne de Jean-Paul II : la clarté de la foi, la solidité des fondations. Oui, on peut dire que Jean-Paul II a entendu et mis en oeuvre la consigne de Jésus à Pierre : « Fortifie tes frères dans la foi ! »Voilà donc le regard personnel que je propose : Jean-Paul II, c'est Pierre au tournant du nouveau millénaire.Cardinal Philippe Barbarin

  • Tirdel a reçu un parchemin. Une prière d'Albin.
    Le petit garçon prie pour sa maman, et demande un miracle. "Comment faire ?" se demande le jeune ange gardien. Tutoriel, son professeur, emmène Tirdel visiter le Ciel et le guide jusqu'au bureau des miracles...

  • La neuvaine est une forme de prière toujours appréciée des croyants. Elle consiste à méditer, durant neuf jours consécutifs, des textes de l'Écriture et de la tradition ecclésiale, tout en confiant à Dieu une intention particulière. Ce livret présente une neuvaine inédite à Notre Dame qui ôte les épines. Le texte, revêtu de l'Imprimatur, est riche de citations bibliques et de références à la spiritualité mariale des plus grands saints. Cette neuvaine, qui se prie facilement, obtient de nombreuses grâces, notamment dans l'ordre d'une libération des blessures intérieures et extérieures qui font cruellement souffrir : épines de haine, d'incrédulité, de désespoir, d'orgueil, de mensonge, d'égoïsme, de dépendances aliénantes, de conflits relationnels, d'emprises démoniaques. Elle prend toute sa force si l'on veut bien se plier à une authentique démarche de conversion, qui passe par le repentir et la réconciliation.

  • La Passion du Christ est le lieu du plus grand amour et le grand moment de notre salut. L'Église nous invite, chaque vendredi, à la méditer. Traversé comme une flamme par le thème de l'amour divin qui va « jusqu'au bout », ce livret propose cinq niveaux d'approche : l'Écriture, la parole d'un auteur de l'Église, une courte méditation théologique et spirituelle, une intention de prière et enfin une suggestion de résolution pratique.

  • Sous la direction des pères Xavier Chavane et Louis-Pasteur Faye.« Les questions ou les objections qui nous sont faites, mais aussi la pratique et les convictions religieuses des non-chrétiens ont toujours représenté et représentent aujourd'hui encore pour nous une véritable provocation, au sens le plus positif du terme. » Mgr Éric Aumonier, évêque de Versailles (extrait de la Préface). « Comment pouvez-vous dire que Dieu est trois ? Jésus ne peut pas être le fils de Dieu parce que Dieu est unique ; il n'a pas de fils ! Nous prions cinq fois par jour, pourquoi ne priez-vous pas ?, etc. » Autant d'interpellations auxquelles il est parfois difficile de répondre.Les auteurs donnent dans cet ouvrage pratique, simple et clair, les clefs pour un dialogue fécond à partir du contenu de la foi chrétienne et de ce qu'en disent les musulmans. Conçu en priorité pour les jeunes qui vivent au quotidien avec des musulmans, leurs éducateurs et leurs parents, il intéressera tout catholique souhaitant rendre compte de sa foi pour transmettre la joie d'appartenir au Christ.

  • "Que votre livre de prière et de méditation habituel soit les Actes des Apôtres. Allez là pour trouver l'inspiration. Et le protagoniste de ce livre, c'est l'Esprit Saint"Répondant à l'invitation du pape François, qui inaugure par ces mots le mois missionnaire extraordinaire d'octobre 2019 pour célébrer le centenaire de l'exhortation apostolique sur la mission Maximum illud, Mgr Dubost livre dans cet ouvrage original et enthousiasmant un double commentaire, littéral et pastoral, des Actes des Apôtres.Comprendre comment l'Esprit Saint a animé le cercle des premiers disciples pour les envoyer annoncer jusqu'aux confins du monde l'Évangile du Christ, c'est en effet comprendre que, encore aujourd'hui, la mission est au coeur de la vocation chrétienne. Tout chrétien est invité à s'engager sur des chemins d'annonce innovants. Par-delà une actualité ecclésiale spécifique, cet ouvrage constitue ainsi une précieuse ressource pour tous ceux qui, seuls ou en groupes, souhaiteraient s'engager davantage, concrètement, dans cette aventure - en n'oubliant jamais, grâce à des prières ponctuant chaque chapitre, la place essentielle qu'y tient l'Esprit Saint.

  • « Le premier devoir de la vie c'est la prière, pas une prière de perroquets, mais une prière du coeur. » (Pape François)
    Un recueil de prières et de méditations du pape François, à ouvrir à toute heure de la journée et en toute circonstance.

  • Jésus n'appartient à personne ! Une longue méditation de Stan Rougier sur le Christ, accompagnée de 40 réponses de contributeurs - sollicités avec l'aide précieuse de Corinne Prévost - à la question de Jésus "Pour vous, qui suis-je ?"
    Parmi ces contributeurs : Tim Guénard, André Comte-Sponville, Michel Kubler, Xavier Emmanuelli, Jean Delumeau, Guy Gilbert etc.

  • Théo

    Dubost/Lalanne

    Tout l'univers des catholiques à la portée de tousComment sont choisis les saints du calendrier ? Pourquoi y a-t-il quatre évangiles ? Qui est Jésus pour les chrétiens ? Peut-on se dire croyant quand on doute ? Combien y a-t-il de chrétiens dans le monde ? Comment est organisé le Vatican ?...Le nouveau Théo donne des réponses fiables à toutes les questions, de la plus simple à la plus profonde, sur la Bible, l'histoire religieuse, l'Église d'aujourd'hui et ce en quoi croient les catholiques...Théo s'impose comme l'encyclopédie catholique de référence, en mettant la culture chrétienne à la portée de tous.Avec un index interactif et des liens web !Au sommaire :
    - Les saints
    - La Bible
    - L'histoire de l'Église
    /> - La foi catholique
    - La situation des catholiques dans le monde
    - L'Église aujourd'huiTous ces chapitres sont aussi vendus à l'unité en format numérique !Le nouveau Théo, c'est :
    - 90 nouveaux contributeurs sous la direction de deux évêques ;
    - 3 000 articles, citations, annuaires et chronologies pour tout connaître et comprendre ;
    - 620 mots de vocabulaire clairement définis ;
    - 170 tableaux, cartes et graphiques pour faciliter la compréhension ;
    - un index de 13 000 mots ;
    - 251 entrées et des renvois simples pour circuler dans l'ouvrage.

  • La dixième encyclique du pape Jean-Paul II.Dans cette encyclique sur les fondements de la morale, Jean-Paul II réfléchit les questions philosophiques et éthiques fondamentales de l'homme et explique les réponses qu'y apporte l'Église à la lumière de l'exigence évangélique.Retrouvez les 14 encycliques de Jean-Paul II rassemblées dans un seul livre numérique : Encycliques.

  • Cet ouvrage a pour champ d'exploration ce que la Révélation nous dit de l'homme. D'où son contenu : la création, le péché originel, la justification et la grâce, les fins dernières. Une grande nouveauté : les fondements doctrinaux de l'éthique chrétienne. La période de référence va du Ve au XVIIe siècle, en débordant en amont et en aval.

  • Chaque fois que l'Église célèbre les sacrements, elle rend vivante et présente la miséricorde du Père qui agit à travers le Fils. Cet ouvrage constitue une ressource indispensable pour tous les pasteurs et les fidèles qui souhaitent vivre et faire vivre en profondeur le mystère de la Miséricorde dans le cadre du Jubilé extraordinaire, tout au long de l'année liturgique, par la célébration des sacrements et dans la prière.Ce livre contient le Rite d'ouverture de la Porte de la Miséricorde dans les Églises particulières et la Célébration de clôture du Jubilé extraordinaire dans les Églises particulières.

  • « Dans les paraboles de la Miséricorde, Dieu est toujours présenté comme rempli de joie, surtout quand il pardonne. [...] Tout en lui parle de la miséricorde. » (Pape François, Misericordiae Vultus, 8.)
    Cet ouvrage propose, des huit paraboles de la Miséricorde, une lecture vivifiante qui renouvelle notre regard sur l'enseignement de Jésus.
    Il constitue une ressource indispensable pour tous ceux qui veulent saisir la dimension existentielle qui s'y déploie pour changer leur coeur et leur vie en profondeur

  • Les réponses qu'apportent la foi et la tradition de l'Église aux grandes questions humaines.Qu'est-ce que l'Église pense de l'écologie ? Besoin d'explications pour comprendre la position de l'Église sur la bioéthique ?Tiré de l'encyclopédie de référence Théo, ce livre expose de façon claire et simple toute la foi de l'Église.Avec 417 notions théologiques clairement définies et des liens vers le Catéchisme de l'Église catholique !Retrouvez l'intégralité du Nouveau Théo, l'encyclopédie catholique pour tous, en format numérique !

empty