• Lumineuse et spontanée, l'aquarelle est une peinture dont la simplicité n'est qu'apparente. Laissez-vous guider pas à pas pour choisir le matériel adéquat, apprivoiser l'eau, faire vos premiers pas... Vous expérimenterez plusieurs méthodes indispensables que vous apprendrez ensuite à combiner pour obtenir un résultat unique.Au fil de l'eau et des couleurs, votre sensibilité prendra forme sur le papier et vous saurez tirer parti des multiples surprises que réserve l'aquarelle. Plus de 50 exercices, focus techniques et modèles en étapes vous guideront progressivement... tout simplement.

  • "Il n'y a pas une façon de faire de l'aquarelle. Il y a des aquarellistes qui réinventent en permanence sa beauté. Tout juste peut-on évoquer ses propres voies en espérant que perdure le goût de cet art si délicat." Tel est le projet de cet ouvrage : expliquer une façon singulière de procéder. Celle de Philippe Lhez, peintre épris des paysages qui l'entourent depuis l'enfance, qui traduit avec justesse leur luminosité changeante, les brumes subtiles qui nimbent les montagnes, la riche profondeur de l'ombre au creux des vallons et des rivières, la densité des feuillages...Seize aquarelles vous sont ici expliquées étape par étape, du dessin jusqu'à la touche de pinceau finale. Le dessin est l'ossature sur laquelle se poseront librement les voiles de couleur. Vous apprendrez à guider l'eau et à vous laisser guider par elle ; à chaque étape humide convient un type d'intervention qui vous sera minutieusement expliqué. Les aquarelles qui résultent de ce procédé sont d'une grande précision sans raideur ni sécheresse car l'eau en est le fil directeur. L'eau sera votre point de départ et votre point d'arrivée.Laissez-vous guider...

  • Le glacis

    Monique Rivet

    Laure a vingt-cinq ans lorsqu'au milieu des années 50 elle est nommée, en pleine guerre d'Algérie, professeur de lettres dans un lycée d'une petite ville de l'Oranais.
    Cette guerre, qu'elle ne comprend pas, la désoriente, puis lui fait horreur. Elle ne comprend pas davantage la société qu'elle découvre, une société cloisonnée où les conformismes se côtoient en toute hostilité et qu'elle choque par la liberté de ses réactions ; d'emblée elle s'y fait des ennemis, au point de se mettre en danger.
    « Le temps où j'ai habité la ville était le temps de la violence. Le temps de ce que le langage officiel déguisait d'un intitulé pudique : les "événements", quand l'homme de la rue disait : la guerre. La guerre d'Algérie. Ce pays, je ne lui appartenais pas, je m'y trouvais par hasard. J'y étais de guingois avec tout, choses et gens, frappée d'une frilosité à fleur de peau, incapable d'adhérer à aucun des mouvements qui s'y affrontaient.
    Cette guerre, je ne la reconnaissais pas, elle n'était pas la mienne. Je la repoussais de toutes mes forces. Si j'avais eu à la faire... - s'il avait fallu que je la fasse, aurais-je pu la faire aux côtés des miens ? »
    Monique Rivet avait l'âge de Laure quand elle a écrit ce texte, vibrant, sobre et vital, témoin de son regard de femme très jeune sur une guerre que personne ne voulait reconnaître.
    Ce roman n'a jamais été publié auparavant.

  • Si vous avez envie de mettre un peu de couleur et de fantaisie dans votre décoration, vous pouvez réaliser des patines ou des peintures et enduits à effets. Sans être des artistes confirmés, vous obtiendrez rapidement des résultats surprenants.
    Et grâce à la vidéo intégrée, apprenez à utiliser une brosse pour réaliser des effets.

  • Si vous avez envie de mettre un peu de couleur et de fantaisie dans votre décoration, vous pouvez réaliser des patines ou des peintures et enduits à effets.
    Sans être des artistes confirmés, vous obtiendrez rapidement des résultats surprenants.

empty