Éditions de la Sorbonne

  • À moins de 100 km de Rome, il existe un minuscule glacier qui constitue l'unique relique d'un englacement passé beaucoup plus étendu. Au cours de campagnes de terrain menées d'un bout à l'autre de la péninsule italienne, l'auteur a recherché sur le terrain les traces du passage de ces glaciers disparus. L'étude et la cartographie des formes d'origine glaciaire ont servi à la reconstitution des limites des anciens glaciers. Au-delà, la confrontation avec les travaux des palynologues, paléoclimatologues, géologues et préhistoriens a permis à l'auteur d'établir un scénario cohérent des glaciations et phases de disparition des glaciers de l'Apennin. L'ouvrage propose pour la première fois une vision d'ensemble épurée de l'englacement passé de l'Apennin, qui est comparé à celui d'autres montagnes européennes. Accompagné de nombreuses photographies en couleurs et illustrations, clairement écrit et solidement argumenté, l'ouvrage constitue une contribution importante aux recherches de géographie physique sur les milieux méditerranéens et montagnards.

empty