• Série de petits ouvrages visuels couleurs qui lèvent le voile sur les arcanes de Mars.
    L'Espace ne pouvant faire l'objet d'aucune appropriation nationale, quels qu'en fût les moyens, le Traité sur l'Espace relatif à son l'utilisation fut signé en 1967. Mais en 2015, sous la pression du lobbying d'un groupe d'entreprises issu de l'industrie minière spatiale, le président des États-Unis Barack Obama a promulgué le « Space Act », un texte de loi allant à l'encontre du Traité sur l'Espace de 1967 en autorisant l'exploitation minière des corps célestes, ce qui inclue les planètes du système solaire.
    Le « Space Act » ne pourrait être qu'une normalisation d'une situation bien antérieure. C'est ce qui semble apparaître si on se base sur les différents clichés mis à disposition par la NASA. Il en ressort que certaines prises de vue pourraient valider le fait même que des industries minières exploitent les ressources minières de la planète Mars depuis fort longtemps.

  • Capable de nous abriter, de nous protéger et surtout d'assurer notre confort été comme hiver, notre maison est souvent perçue comme une seconde peau. Pour concevoir une telle enveloppe, encore faut-il comprendre les clés du bien-être thermique.Le choix d'une énergie pour le chauffage de votre habitation dépend de plusieurs paramètres. Il est en partie déterminé par le lieu de résidence. Le bois est, par exemple, fréquent dans les régions forestières ; certaines énergies renouvelables ne sont pas accessibles aux résidents en centre urbain ; le gaz naturel est parfois exclu des zones rurales... En revanche, la région et le type d'habitation peuvent imposer des choix. Ainsi, une maison dans le Sud, occupée les mois d'été, se contente d'un chauffage très simple représentant un faible investissement. En revanche, s'il s'agit d'une résidence principale, un système performant se justifie davantage.Quoi de plus convivial qu'une soirée d'hiver devant une bonne flambée ? Il est vrai que les performances énergétiques d'une cheminée traditionnelle restent plutôt médiocres... Mais si l'on veut vraiment se chauffer au bois, une cheminée à foyer fermé, un insert ou un poêle offrent des performances bien supérieures. D'autant plus que certains modèles peuvent être couplés à une pompe à chaleur (PAC) pour assurer le chauffage, voire le rafraîchissement de toute la maison.Choisir l'électricité pour se chauffer, c'est se libérer des contraintes liées à un système de chauffage central : conduits d'évacuation des fumées, stockage de l'énergie, circuit de distribution, entretien... vous pouvez oublier tout cela et utiliser l'électricité pour vous chauffer aussi simplement que pour vous éclairer ou cuisiner.
    Grâce à la vidéo intégrée, apprenez également à installer un radiateur électrique.Contrairement à l'idée reçue, l'air à l'intérieur de nos maisons est souvent plus pollué que l'air extérieur car les sources de pollution y sont nombreuses et certains systèmes inefficaces. Quelles sont alors les solutions pour respirer un air sain ? La ventilation renouvelle l'air ambiant, évacue l'humidité, les polluants et protège ainsi le bâti. Pour être efficace, elle doit aérer l'ensemble des pièces de la maison et fonctionner en continu pour que l'air ne stagne pas.

  • Conseils, trucs et astuces Quel que soit le domaine, les bricoleurs avertis connaissent et se transmettent des tours de mains et des astuces de traçage qui leur permettent d'économiser du temps tout en gagnant en efficacité. Outillage : perçages Percer de façon efficace et satisfaisante nécessite un équipement approprié. Les machines disponibles proposent de nombreuses options. Encore faut-il choisir du matériel adapté à ses besoins !Matériaux : collages Bois, pierre, métal, polystyrène... la plupart des matériaux peuvent facilement être assemblés, en intérieur comme en extérieur, grâce à des produits de plus en plus performants Apprenez comment s'y retrouver parmi la diversité des formules proposées.Fixations : chevilles Il est possible de réaliser des ancrages fixes et robustes dans quasiment tous les types de matériaux : béton, pierre, briques, parpaings, carreaux et plaques de plâtre, panneaux bois, métal...
    Encore faut-il savoir choisir la bonne cheville.Fixations : accrochages Accrocher est un geste fréquent pour qui bricole, rénove ou simplement décore son intérieur. Mais entre la diversité des objets à suspendre ou à fixer et la profusion des outils qui le permettent, un tour d'horizon s'impose.Menuiserie : assemblages Depuis des siècles, les ébénistes se sont attaché à imaginer des solutions d'une grande diversité et d'une grande résistance pour assembler leurs ouvrages en bois.
    Certaines d'entre elles sont d'ailleurs à la portée des bricoleurs en herbe. Matériaux : découpes Découper est un geste qui concerne tous les domaines du bâtiment. Chaque type de matériau, sa dureté, son épaisseur et la finition souhaitée déterminent le choix de l'outil. Menuiserie : quincaillerie d'ameublement Le montage d'un meuble en bois ne saurait aujourd'hui se concevoir sans le recours des accessoires de quincaillerie : fixation des panneaux, charnières, coulisses, etc. sont autant de dispositifs à la fois économiques et souvent faciles à utiliser.Soudures à l'arc Souvent nécessaire en serrurerie, la soudure à l'arc consiste à fondre des pièces métalliques en contact pour que, au final, les éléments ne forment plus qu'un. Il existe cependant plusieurs techniques qui permettent d'arriver à ce résultat.Découvrez grâce aux vidéos intégrées comment utiliser une perceuse-visseuse, une scie circulaire, une scie sauteuse, des chevilles et fixations pour plaque de plâtre ou apprenez à installer des étagères d'atelier sur crémaillères.

  • Il est possible de réaliser des ancrages fixes et robustes dans quasiment tous les types de matériaux : béton, pierre, briques, parpaings, carreaux et plaques de plâtre, panneaux bois, métal... Encore faut-il savoir choisir la bonne cheville :De quel matériau est fait votre mur ? - Quelle mèche utiliser ? - Pour les cloisons creuses - Pour le béton cellulaire - Pour les goulottes et câbles - Pour les charges lourdes - Poids et matériaux : les clés du choix - Les trucs à savoirEn vidéo : Utiliser des chevilles et fixations pour plaque de plâtre

  • Le choix d'une énergie pour le chauffage de votre habitation dépend de plusieurs paramètres. Il est en partie déterminé par le lieu de résidence. Le bois est, par exemple, fréquent dans les régions forestières ; certaines énergies renouvelables ne sont pas accessibles aux résidents en centre urbain ; le gaz naturel est parfois exclu des zones rurales...En revanche, la région et le type d'habitation peuvent imposer des choix. Ainsi, une maison dans le Sud, occupée les mois d'été, se contente d'un chauffage très simple représentant un faible investissement. En revanche, s'il s'agit d'une résidence principale, un système performant se justifie davantage.

  • Conseils, trucs et astuces Quel que soit le domaine, les bricoleurs avertis connaissent et se transmettent des tours de mains et des astuces de traçage qui leur permettent d'économiser du temps tout en gagnant en efficacité. Outillage : perçages Percer de façon efficace et satisfaisante nécessite un équipement approprié. Les machines disponibles proposent de nombreuses options. Encore faut-il choisir du matériel adapté à ses besoins !Matériaux : collages Bois, pierre, métal, polystyrène... la plupart des matériaux peuvent facilement être assemblés, en intérieur comme en extérieur, grâce à des produits de plus en plus performants Apprenez comment s'y retrouver parmi la diversité des formules proposées.Fixations : chevilles Il est possible de réaliser des ancrages fixes et robustes dans quasiment tous les types de matériaux : béton, pierre, briques, parpaings, carreaux et plaques de plâtre, panneaux bois, métal...
    Encore faut-il savoir choisir la bonne cheville.Fixations : accrochages Accrocher est un geste fréquent pour qui bricole, rénove ou simplement décore son intérieur. Mais entre la diversité des objets à suspendre ou à fixer et la profusion des outils qui le permettent, un tour d'horizon s'impose.Menuiserie : assemblages Depuis des siècles, les ébénistes se sont attaché à imaginer des solutions d'une grande diversité et d'une grande résistance pour assembler leurs ouvrages en bois.
    Certaines d'entre elles sont d'ailleurs à la portée des bricoleurs en herbe. Matériaux : découpes Découper est un geste qui concerne tous les domaines du bâtiment. Chaque type de matériau, sa dureté, son épaisseur et la finition souhaitée déterminent le choix de l'outil. Menuiserie : quincaillerie d'ameublement Le montage d'un meuble en bois ne saurait aujourd'hui se concevoir sans le recours des accessoires de quincaillerie : fixation des panneaux, charnières, coulisses, etc. sont autant de dispositifs à la fois économiques et souvent faciles à utiliser.Soudures à l'arc Souvent nécessaire en serrurerie, la soudure à l'arc consiste à fondre des pièces métalliques en contact pour que, au final, les éléments ne forment plus qu'un. Il existe cependant plusieurs techniques qui permettent d'arriver à ce résultat.

  • Il est possible de réaliser des ancrages fixes et robustes dans quasiment tous les types de matériaux : béton, pierre, briques, parpaings, carreaux et plaques de plâtre, panneaux bois, métal... Encore faut-il savoir choisir la bonne cheville :
    De quel matériau est fait votre mur ?
    Quelle mèche utiliser ?
    Pour les cloisons creuses Pour le béton cellulaire Pour les goulottes et câbles Pour les charges lourdes Poids et matériaux : les clés du choix Les trucs à savoir

empty