Sciences humaines & sociales

  • Des champignons hallucinogènes au LSD, du coca à la cocaïne, des amphétamines à l'ecstasy, cet ouvrage raconte une autre histoire des guerres, depuis Homère jusqu'aux conflits actuels au Moyen-Orient. Il démontre que les soldats de toutes époques et de toutes civilisations ont souvent eu recours aux drogues et alcools, de leur propre initiative, ou grâce à leurs hiérarchies.Si l'usage de drogues par les GI's américains au Vietnam ou les nazis pendant le second conflit mondial était déjà documenté, Kamie ski élargit de façon spectaculaire le tableau en dévoilant une pratique quasi universelle, des Vikings aux armées high-tech du futur. On y apprend comment le haschich a conquis les Européens pendant la campagne d'Égypte de Napoléon, comment l'opium s'est imposé pendant la guerre civile américaine, avant que la Première Guerre mondiale ne crée un marché de la drogue en Amérique du nord, ou encore comment on enrôle les enfants soldats de l'Afrique actuelle.Le but de ces pratiques universelles ? Vaincre la peur, doper les guerriers au combat, supporter le manque de sommeil, surmonter la dépression.Aujourd'hui, en toute légalité, des laboratoires (y compris français) préparent les drogues du futur qui permettront de réguler le sommeil, supprimer les syndromes post-traumatiques, mais aussi droguer l'ennemi à   son insu pour l'amener à renoncer au combat. Des perspectives bien réelles qui ouvrent de nombreuses questions éthiques et philosophiques.Une histoire vraie qui ressemble parfois aux romans déjantés de Tom Wolfe ou de Hunter S. Thompson.  ukasz Kamie ski est professeur associé à la faculté d'études internationales et politiques de l'université Jagiellonian de Cracovie en Pologne. Ses recherches portent sur les technologies militaires, les biotechnologies, l'art de la guerre et la stratégie.  Un ouvrage en cours de traduction dans une dizaine de langues, salué par la critique internationale.

  • Un panorama complet doublé d'une réflexion audacieuse
    À l'heure où le Canada emprunte la voie de la légalisation du cannabis, dérogeant ainsi aux conventions internationales sur les drogues, la situation évolue rapidement dans bien d'autres pays : légalisation du cannabis en Uruguay et dans certains États américains, décriminalisation de la possession de toutes les drogues à plusieurs endroits, expansion des clubs sociaux de cannabis, etc.
    De plus, l'arrivée d'Internet et des cryptomarchés de drogues diversifie les producteurs et répand de nouveaux produits sur le marché, rendant plus visible la variété des motivations à les consommer : amélioration de la performance aux examens ou au travail, gestion du stress quotidien, automédicamentation, etc. Quelles sont les nouvelles actions à faire en santé publique pour réduire les méfaits potentiels de ces diverses approches à la consommation de drogues?
    Ce livre est un incontournable non seulement pour mieux comprendre les changements actuels sur les politiques en matière de drogues, mais également pour aider à réfléchir à de nouvelles manières d'aborder la question de leur régulation.

  • La normativité sociale est changeante; de même, l'étude des problèmes sociaux doit se transformer. Les auteurs de cet ouvrage repensent les problèmes sociaux en dépassant les logiques de leur discipline respective. Ils proposent ainsi une lecture renouvelée de ce qui fait problème dans nos sociétés.

  • En une cinquantaine d'années, le champ de la prévention a pris une place centrale dans les interventions publiques concernant les problèmes sociaux comme la toxicomanie. En ce domaine, l'évolution de la prévention a suivi les grands courants d'intervention que sont la réduction de l'offre et de la demande, la promotion de la santé et la réduction des méfaits. Aux perspectives traditionnelles, essentiellement contraignantes ou dissuasives, ont ainsi succédé des approches éducatives, de responsabilisation et d'autogestion, nourries par le progrès des connaissances en sciences humaines et sociales, et adaptées aux transformations de l'environnement culturel contemporain.
    L'action en prévention ne s'improvise pas. De la clarification des valeurs et des besoins à l'énoncé d'objectifs précis, de la compréhension des causes à la planification d'activités mesurables, une méthodologie s'impose, qui conduit à la mise en oeuvre de moyens d'action possédant leurs propres conditions d'efficacité. Dans ce contexte, les recherches évaluatives et la prise en compte des pratiques exemplaires dans le domaine sont devenues incontournables. Les concepts, la méthode et les stratégies de prévention de la toxicomanie proposés dans cet ouvrage s'appliquent à d'autres secteurs. Qu'ils soient en formation ou établis dans leur pratique, les criminologues, organisateurs communautaires, intervenants en santé mentale, psychoéducateurs et travailleurs sociaux trouveront ici une précieuse introduction au champ de la prévention et à ses enjeux actuels.

    Pierre Brisson est responsable de formations à l'Institut national de santé publique du Québec. Il se consacre à l'enseignement universitaire dans le domaine des toxicomanies depuis le début des années 1980 et a dirigé plusieurs ouvrages multidisciplinaires sur le sujet.

  • Avec beaucoup de sensibilité, Marlène Falardeau nous fait pénétrer le vécu de jeunes qui ont consommé des drogues illicites et posé des gestes violents afin de mieux comprendre ce qui a mené leurs actions. Elle analyse leurs témoignages et propose des pistes d'intervention. Offrant une perspective unique sur les drogues et la violence, ce livre sera utile à toute personne qui s'intéresse aux jeunes qui vivent ces réalités.

  • Tombouctou aux mains des islamistes. Guerre au Mali. Montée en puissance d'AQMI. Au coeur d'enjeux internationaux qui le dépassent, le Sahara est de plus en plus instable : attentats terroristes, trafics d'armes ou de drogues, prises d'otages, agitent ces vastes étendues que l'Algérie, le Maroc, la Libye, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad se partagent.

    Dans cet ouvrage destiné à un public curieux mais non spécialiste, Bernard Nantet montre à quel point mythes et préjugés ont longtemps caché au monde la réalité de l'histoire de cette partie de l'Afrique. Au fil des pages, on comprend comment les Touareg, les Maures, les Toubous, et les autres peuples ont fini par trouver leur place dans ce désert hostile et stérile. On suit aussi missionnaires, soldats, méharistes, pétroliers, ethnologues ou simples touristes qui ont de tout temps sillonné de part en part le plus grand désert du monde, parfois au péril de leur vie.

    De la conquête de Tombouctou à la colonisation par la France, puis la décolonisation, et les bouleversements liés aux révolutions arabes, le Sahara a presque toujours connu guerres et révoltes et engendré conflits et tensions. Son immensité, la richesse de son sous-sol, sa situation, excitent aujourd'hui l'appétit des États, des firmes occidentales, et des mouvements politico-religieux qui déstabilisent la région. Le Sahara ne peut échapper ni à sa géographie ni à son histoire.

empty