Archipel

  • Le nouveau roman de Tamara McKinley nous fait voyager dans le Paris bohème des années 1930. Par l'auteure de La Dernière Valse de Mathilda, plus de 350 000 exemplaires vendus en France.
    1936. À peine arrivée à Paris, la Ville Lumière apparaît à Annabelle Blake, jeune infi rmière contrainte de fuir Londres, comme la cité de tous les possibles.
    Elle y fait la connaissance d'Étienne, poète en devenir, et de Henri, peintre en quête de reconnaissance. Ensemble, ils passent leurs journées à flirter et à prendre du bon temps. Mais ce Paris bohème n'est pas qu'une fête, d'autant que la guerre civile menace en Espagne...
    Deux décennies plus tard, suivant les pas de sa mère, Eugénie, une artiste prometteuse, tombe amoureuse de la capitale sitôt arrivée gare de Lyon. Mais elle ne se doute pas des secrets que son séjour va faire surgir...
    Tamara McKinley délaisse le temps d'un roman les paysages sauvages de sa terre natale pour Paris et un Pays basque à feu et à sang, avec le brio qui ont fait le succès de ses grands romans australiens.

  • Au pays des eucalyptus

    Elizabeth Haran

    • Archipel
    • 4 Février 2021

    Quand, en 1910, Nola Grayson, une jeune préceptrice en avance sur son temps, quitte l'Angleterre pour rejoindre les terres hostiles et inhospitalières d'Australie, elle sait qu'elle aura fort à faire pour trouver sa place. Parviendra-t-elle à trouver le bonheur par-delà les océans ? Une saga digne des meilleurs romans de Tamara McKinley et Sarah Lark.
    Nola Grayson est une jeune préceptrice en avance sur son temps. Mais, en 1910, la bonne société londonienne ne veut pas d'une enseignante aux méthodes pédagogiques jugées subversives. Ne prône-t-elle pas, entre autres, l'émancipation de la femme ?
    Aussi, quand Nola se voit proposer un poste à des milliers de kilomètres de chez elle, en Australie, décide-t-elle de tenter l'aventure. Pleine d'optimisme.
    Mais, une fois arrivée sur l'île continent, elle déchante. Les habitants de cette partie reculée du bush attendaient un instituteur. Quelle n'est donc pas leur surprise de voir débarquer une femme... Nola parviendra-t-elle à s'imposer dans cette terre dure et inhospitalière ? Et à trouver le bonheur ?

  • Après son diptyque consacré à la Guerre d'Algérie, Maurice de Kervénoaël raconte le destin de quatre amies, de la déclaration de guerre (septembre 1939) jusqu'à l'exode (juin 1940).
    Aout 1939. La guerre est déclarée et n'épargne pas Lilibeth, épouse et mère, et ses amies Cécile, Maité et Esther, liées par leur passion pour la peinture.
    Après un bombardement allemand, Lilibeth se résout à fuir la Bourgogne avec ses jeunes enfants et sa mère pour se réfugier dans la propriété familiale de Bretagne : les Engoulevents. La traversée de la France en voiture est longue et dangereuse ; par chance, elle parvient à faire escale en Sologne chez son amie Maité. Mais bientôt, malgré le péril, elle doit poursuivre sa route. Une équipée qui ne sera pas sans surprises...
    De la drôle de guerre jusqu'à novembre 1942, ce roman à plusieurs voix mêle le destin de quatre femmes, d'origines sociales et d'opi- nions politiques ou religieuses différentes. Sous l'Occupation nazie, elles devront ensemble faire face à la tourmente.

empty