Liana Levi

  • Il a existé, à la fin du XIXe siècle, une autre voie que la colonisation brutale mise en oeuvre par les grandes puissances européennes. Celle du dialogue et de l'échange. Pierre Savorgnan de Brazza, explorateur français d'origine italienne, l'a empruntée en tissant lors de ses expéditions des liens de confiance et d'amitié avec le peuple téké sur la rive droite du fleuve Congo. Plus de cent ans plus tard, le réalisateur Clemente Bicocchi, venu filmer le mausolée controversé érigé en mémoire de Brazza, «l'ancêtre blanc», découvre cette histoire exceptionnelle et se laisse embarquer dans un rocambolesque périple. Grâce à une bonne dose d'autodérision et de patience, il découvrira les bruits de la forêt, le goût des larves de palmier, les chants des griots et la fierté d'être devenu, le temps d'un séjour, «le Blanc du roi».

empty