• UNE INTRODUCTION BIENVEILLANTE À L'ESPRIT CRITIQUE

    Débattre avec des arguments pertinents, exprimer efficacement ses opinions et questionner celles des autres avec bienveillance, cela ne s'improvise pas.

    Pour s'initier à l'art délicat d'exprimer son désaccord et à la pensée critique, le statisticien Nathan Uyttendaele et l'artiste Adelina Kulmakhanova vous proposent un ouvrage mélangeant savoir-faire et mise en scène humoristique des meilleures pratiques et de celles à éviter. À mettre dans toutes les mains !

  • Les bébés ont des choses à nous dire bien avant de pouvoir parler ! Il est parfois difficile de comprendre les besoins des tout-petits : « J'ai faim », « Je suis fatigué ... », « Aide-moi », « J'ai peur »... La langue des signes adaptée aux bébés, très largement utilisée dans les crèches, permet aux enfants comme aux parents de communiquer autrement en attendant que la parole se mette en place. L'enfant rassuré, entendu, peut interagir avec le monde qui l'entoure et s'épanouir. Les relations entre enfant et parents (ou professionnels de la petite enfance) sont plus paisibles et les frustrations s'atténuent naturellement.Découvrez un outil complet pour se lancer : - Des conseils et une synthèse des connaissances sur la communication du bébé par des auteurs spécialistes du langage (orthophoniste et formatrice en LSF) - Un dictionnaire de 150 signes illustrés, facile à utiliser - Une vidéo associée à chaque signe pour bien comprendre le mouvement.

  • Identifiez votre système relationnel et surmontez vos conflits sans vous briser le coeur !
    Abandonnique ou déserteur, supérieur ou inférieur, envahi ou envahisseur : à quel système relationnel appartenez-vous ?
    Dans nos relations affectives et amoureuses, nous ne savons pas toujours affirmer notre désaccord ou dire ce que nous avons sur le coeur.
    Nous préférons éviter l'affrontement en réfrénant nos émotions, en accumulant les non-dits. Erreur fatale !
    Car ce refoulement nourrit des ressentiments et provoque en nous ce que Colette Portelance nomme « une réaction défensive » explosive : le conflit finit par éclater et la relation par s'effriter.
    Cet ouvrage nous aide à identifier nos réactions défensives et à nommer le système sur lequel repose notre relation affective.
    Construit autour de nombreux témoignages, ce livre nous engage à changer notre manière de réagir pour désamorcer concrètement nos différends.

    Si vouloir changer l'autre est illusoire, se faire entendre est une véritable victoire !

  • L'histoire du groupe « Socialisme ou Barbarie » ressemble à celle de toutes les avant-gardes : extrêmement isolé durant son existence (1949-1967), il est devenu quasi-mythique aujourd'hui sans que son apport théorique soit mieux connu. Ses analyses de la bureaucratie n'ont guère été lues par les courants de la gauche critique, et s'il a influencé la mise en cause du marxisme dans le champ intellectuel français à la fin des années 1970, c'est au prix d'une dénaturation profonde de ses idées dans la mesure où elle n'avait comme objectif que de dénoncer le totalitarisme communiste, passant sous silence ses critiques du capitalisme. S'il paraît impossible de saisir la part exacte qui revient à Castoriadis dans ces influences, du moins peut-on cerner son apport comme penseur original en tâchant de prendre la mesure des spécificités de son oeuvre par opposition à celles de ceux qui l'ont côtoyé. Une chose, en effet, est l'accord sur l'analyse des systèmes bureaucratiques - qu'ils soient staliniens ou capitalistes -, une autre les propositions concrètes et les affirmations positives que l'on peut en tirer.

  • Mélusine, petite fée espiègle, vit parmi les hommes en toute discrétion. Elle veut accomplir deux missions à la fois sans se faire piéger par la Fouine, l'ennemie des fées.
    Mélusine et ses amies, Louise et Chloé, réussiront-elles à aider la timide Cannelle et le petit François d'un coup de main... féerique ?

  • Le prince charmant, ce rêve d'enfant, n'est pas toujours celui que l'on croit. Et si, de son vivant, il n'a pu sauver sa princesse, il veille désormais de l'autre côté du voile.
    En partageant cette correspondance intime, Hélène Deslandes envoie promener les certitudes, le temps d'un voyage entre deux mondes.
    Un puissant message d'espoir pour celles et ceux séparés d'un être cher.
    Un hymne à la liberté pour toutes les femmes enfermées dans la violence physique ou psychologique.
    Hélène Deslandes est enseignante formatrice du second degré, coach de vie certifiée et conseillère holistique diplômée en gestion de stress post-traumatique. Après avoir longtemps habité au Pays de Galles, elle vit aujourd'hui dans ses Landes natales, entre forêt et océan.

  • Maître Athanase Coquard, de la Devinière, près Saint-Sauveur-le-Vicomte, n'est pas n'importe qui : il a comme parent M. Robert Servet, banquier parisien... s'il vous plait ! Les deux hommes vont se croiser et recroiser, leurs destins aussi. Plein d'humour et de bonhomie, tout en préservant la bonne pensée et la fin morale, le livre de Danielle d'Arthez, publié en 1903, offre un moment de lecture avec le sourire.

  • Le fait du pluralisme n'est pas une réalité sociale inédite et, au risque d'une généralisation contestable, on peut affirmer qu'il est une circonstance de toute vie sociale. Mais de quel pluralisme parle-t-on ? Le pluralisme est lui-même pluriel et porte tant sur les valeurs et les fins de la vie que sur les conceptions du juste, les sujets qui ont droit de cité, les cultures, ou encore les narrations constitutives de l'identité personnelle et collective. Ce pluralisme pluriel n'est devenu un problème philosophique que dans les formes contemporaines de la vie démocratique où il est une source de désaccords profonds. Il n'est pas le simple constat de la diversité mais détermine plutôt le regard que l'on doit porter sur la diversité. Le pluralisme est donc plus qu'une circonstance avec laquelle il faut composer politiquement, comme ce pouvait être le cas à l'aurore de la pensée politique moderne ; il constitue la norme qui définit les fondements d'une société juste. Ce volume rassemble neuf contributions qui, à la lumière des débats récents sur les théories de la justice et de la reconnaissance, explorent différentes pistes théoriques pour mieux cerner les désaccords moraux qui traversent les démocraties actuelles.

  • On ne choisit pas sa famille ! Certains proches (parent, frère, soeur, cousin, belle-mère...) peuvent nous irriter voire nous gâcher carrément la vie. Ces personnalités difficiles ont différents visages qu'il faudra comprendre : elles peuvent manquer d'empathie et ne pas savoir communiquer sans blesser, elles peuvent être hyperémotives, narcissiques ou encore antisociales. Dans tous les cas, ces proches minent notre moral. En vous aidant à développer votre intelligence émotionnelle, ce livre vous offre des conseils pratiques sur la façon de briser la dynamique d'une famille dysfonctionnelle, et d'interagir efficacement avec vos proches, de mieux les comprendre, mais aussi de fixer des limites et savoir quand il est nécessaire de rompre les liens de manière temporaire ou définitive.

empty