Les Éditions Perce-Neige

  • Que nous apprend de nouveau cette lecture de la fameuse liste que le lieutenant-colonel John Winslow a transcrite dans son Journal à l'automne de 1755 ? Paul Delaney démontre clairement dans cet essai que la déportation dans la grande région de Grand-Pré a été le résultat de la planification et de la mise en oeuvre d'un scénario méticuleusement préparé, et qu'à l'avènement de la paix entre la France et l'Angleterre en 1763, le peuple acadien en exil s'est dispersé de lui-même aux quatre coins du Monde. Plusieurs Acadiens et Acadiennes d'aujourd'hui - en Acadie, au Québec, en Louisiane, en Nouvelle-Angleterre, en France et ailleurs - découvriront à la lecture de La liste de Winslow expliquée une part d'histoire de certains de leurs ancêtres.

  • Infini

    Jean Babineau

    Parc national de Kouchibouguac : un endroit très prisé des amateurs de plein-air, mais aussi un drame social interminable qui est devenu, 50 ans plus tard, le sujet de ce roman enlevant où l'histoire contemporaine est racontée dans un style qui mélange le réalisme magique à l'univers parfois tordu de la fonction publique et des médias. L'auteur relate avec brio les tristes évènements de 1969 quand les gens de 7 villages côtiers du Nouveau-Brunswick furent injustement expropriés de leurs logis, dont les célèbres Jackie et Yvonne Vautour.

  • Alliant poésie et trame narrative, Georgette LeBlanc ose aborder une page inoubliable du Grand Dérangement : la mutinerie des 232 déportés acadiens embarqués de force sur le Pembroke à destination de la Virginie. Après les miniatures de Alma et le souffle épique de Amédé, Georgette LeBlanc signe là une oeuvre digne d'une tragédie grecque et par laquelle reprend vie le personnage historique de Prudent Robichaud.

  • Le roman acadien contemporain est « multipiste », ouvert à toutes les influences, à toutes les formes d'expression issues de la société acadienne. Antonine Maillet a remporté le prix Goncourt grâce à une oeuvre radicalement différente de toutes celles qu'elle avait publiées auparavant. Un chapitre consacré aux coulisses du prestigieux prix vaut le détour. Claude Le Bouthillier, après avoir écrit des romans de science-fiction, publie un roman sur la Déportation. Jacques Savoie traite de sujets contemporains et présente un roman qui s'érige contre l'absence d'amour et la famille divisée. Gérald Leblanc publie un roman éclaté qui retrace la Révolution tranquille acadienne et ouvre des voies narratives nouvelles. France Daigle donne ses lettres de noblesse au chiac et transforme Moncton en centre littéraire. Jean Babineau pousse l'expérience encore plus loin et écrit un roman entièrement en chiac. Fredric Gary Comeau et Daniel Leblanc-Poirier découpent le roman en une série de tableaux, en une oeuvre cubiste à recomposer par le lecteur.

    Certains écrivains poursuivent dans la veine du discours néonationaliste, d'autres s'engagent dans des voies plus personnelles afin de définir ce que cela veut dire, venir de l'Acadie. La quête de nouveauté et le combat individuel pour se faire entendre se confondent avec le combat pour le pays dans un vibrant plaidoyer pour une reconnaissance du caractère unique et irremplaçable de l'Acadie.

empty