• Le gala de fin d'année a été avancé au mois d'avril ! Ce sera Coppélia ! Jade, qui débute dans une nouvelle école de danse, l'académie du Val-doré, craint de ne pas être à la hauteur ! D'autant qu'elle doit apprendre à danser avec le nouveau, Théo, qui ne sourit jamais.Y parviendra-t-elle et le spectacle sera-t-il une réussite ?

  • C'est la rentrée à l'école de danse du Val-Doré. Jade et Leïla vont acheter leur nouvelle tenue. Mais la vendeuse remet à Jade de magnifiques chaussons qu'une mystérieuse dame a laissés à son intention. D'où viennent-ils et quelle est leur histoire ?

  • Jade intègre une nouvelle école de danse, l'académie du Val-doré. Elle n'y connaît personne et le niveau est bien plus élevé qu'à son cours précédent. Heureusement, une autre nouvelle, Madeleine, éprouve les mêmes appréhensions. Réussiront-elles toutes deux à s'intégrer à cette nouvelle école et à plaire à l'exigeante professeur, Mme Joubert ?

  • À l'académie de danse, la sévère Mme Joubert décide d'organiser un prestigieux gala de fin d'année incluant toute l'école : la classe de Jade mais aussi les grandes qui ont cours de danse le matin. Jade saura-t-elle trouver sa place au milieu de danseuses plus confirmées ?

  • Découragée, l'auteur s'attelle à écrire sur le découragement... Cependant, Joanne Anton écrit avec rythme, avec dynamisme, précision et vitalité. Mais aussi avec une langueur particulière, en une lutte entre le corps et l'esprit. La pensée est la plus forte, c'est elle qui tire les ficelles du corps et de la plume. L'écriture devient acte de pensée, alors que l'auteur écrit en réfléchissant à l'acte même d'écrire... Tiraillée entre la question complexe de l'écriture littéraire et la difficulté à vivre, elle parvient à lier les deux, avec en arrière-plan une figure tutélaire, Thomas Bernhard et un livre en particulier : Marcher. Plus qu'un récit sur le découragement, protagoniste abstrait qui donne son nom à l'oeuvre, le texte de Joanne Anton est un récit-réflexion sur le mal de l'écriture.

  • « Debout devant le miroir des vestiaires, je scrutais d'un oeil morne la silhouette longiligne et dégingandée qui me faisait face. En quelques mois, j'avais poussé à la vitesse d'un bambou sauvage bien arrosé. Mes yeux vert-gris, seule caractéristique physique que je trouvais en moi acceptable (contrairement au reste qui était d'une banalité affligeante), paraissaient perdus au milieu de cette figure qui n'en finissait pas. Comme d'habitude, je me trouvais très moche. Ce n'était pourtant pas là le sujet de mon inquiétude. Cette fichue puberté, que j'avais presque oubliée à force de l'attendre, me rattrapait soudain au pire des moments. Comme si la vie n'était pas assez difficile, voilà qu'elle se dressait, obstacle inéluctable, entre moi et le but que je m'étais fixé. »Lise a 15 ans, une mère superficielle et une volonté farouche de devenir championne de gymnastique. Parviendra-t-elle à atteindre le but qu'elle s'est fixé ?Nathalie Somers nous livre ici le superbe portrait d'une demoiselle de fer.Manon Brunet, jeune sabreuse pleine de talent, qui a brillé avec l'équipe de France aux Jeux olympiques de Rio, a préfacé l'ouvrage. Pour reprendre ses mots : parfois, ce sont « les défaites qui donnent leur saveur aux victoires ». Souhaitons-lui, avec Lise, les belles victoires qu'elle mérite.

  • « Dieu est pour nous un refuge et une force, Un secours qui ne manque jamais dans la détresse » (Ps 46, 2). Lorsque la maladie nous touche, ou affecte l'un de nos proches, comment confier sa souffrance et sa révolte au Seigneur, et aussi trouver auprès de Lui l'espérance ?
    Les prières de ce recueil offrent un soutien pour affronter l'épreuve de la maladie. Elles sont un chemin de paix et de confiance avec Celui qui a offert sa vie pour notre guérison.

  • « J'ai peur de perdre le contrôle », « J'ai comme un doute, je préfère ne pas m'engager », « Je n'ai ni l'envie, ni la force de le faire », « Tout se bouscule dans ma tête ». Peur, incertitude, solitude, hypersensibilité... Vous souvenez-vous de la dernière émotion forte que vous avez ressentie ? Face aux débordements émotionnels, adoptez une méthode simple et efficace pour les canaliser et vous apaiser : 38 fleurs de Bach sont à votre disposition pour gérer vos émotions en douceur. Découvrez sans plus attendre les secrets des élixirs floraux du Dr Bach pour une transformation intérieure et un bien-être quotidien.

  • Après une série sans fin de tragédies survenues depuis son adolescence, Marie-Paule McInnis subit en 1996 une épreuve que peu d'êtres humains ont connue, c'est-à-dire la mort de ses deux fils, assassinés par leur père, lequel s'est ensuite suicidé. Bien décidée à s'en sortir, madame McInnis se donne trois objectifs qui deviendront autant de raisons de continuer à vivre : étudier à l'université, écrire son histoire et surtout faire inhumer de nouveau ses enfants loin de leur père, afin qu'elle puisse se recueillir en paix sur leur tombe.

empty