• La famille Potofeu, vous allez l'adorer :
    o Parce que le père est cuisinier à "La truffe des Vosges", mais surtout agent secret.
    o Parce que le fils est un garçon qui dort tout le temps, mais surtout un espion redoutable.
    o Parce que les trois filles sont des premières de classe, mais surtout des professionnelles de la filature, du crochetage de serrures et de l'écriture de faux documents.
    o Parce que la grand-mère se déplace avec son déambulateur, mais court surtout comme un lapin de garenne.
    o Parce que la cuisine est une cuisine, mais surtout une salle de commande ultra-perfectionnée.
    o Parce que la mère ne sait rien du tout de la double vie de tous les membres de sa famille.
    o Parce qu'ils adorent les listes et qu'ils réalisent tous vos souhaits.
    o Parce que surtout, avec eux, vous n'êtes pas au bout de vos surprises !

  • Moi, c'est Octave. Avec ma petite soeur, Plume, nous nous sommes inscrits au cours "Enquêtes et filatures";. Drôle d'idée, me direz vous. N'empêche que Mathis et Eliott ont eu la même que nous ! Entre Mathis qui est toujours dans la lune et Eliott qui se prend pour un véritable policier, nos enquêtes risquent d'être amusantes !Yvain, notre professeur, est un ancien agent secret, et un peu détective aussi. Il nous impressionne avec ses nombreuses cicatrices, son oeil de verre, et tous ses conseils de professionnel ! D'ailleurs, notre première enquête ne se fait pas attendre. La Mère Michel, la concierge de l'immeuble du quartier, a perdu son chat ! Qu'est-ce qui a bien pu lui arriver ? Nous voici lancés sur la piste....
    Alors, prêts à ouvrir l'oeil ?!

  • L'utilisation régulière de la rétroaction et du débriefing dans les pratiques de formation souligne une nouvelle orientation pédagogique et didactique. Pour en comprendre le sens et la contribution dans la professionnalisation et le développement professionnel, cet ouvrage analyse leur place dans le triptyque « accompagner, former, professionnaliser ».

    Au fil des chapitres, les 18 auteurs élaborent un panorama donnant une vision étendue de l'utilisation de la rétroaction et du débriefing, en repérant leur transversalité, leurs points de convergence et de divergence. Ils abordent l'enjeu émancipateur de ces pratiques et le soutien qu'elles constituent pour renforcer le sentiment d'autoefficacité et la motivation pour se développer. Ils discutent des différentes modalités de mise en oeuvre des dispositifs de rétroaction et de débriefing, notamment des aspects relatifs aux traces écrites et de la prise de conscience des manières d'agir que génère la vidéo. Compte tenu de la complexité de la réception des rétroactions et du débriefing par les personnes en apprentissage, ils montrent également la nécessité d'établir une relation de confiance et d'adapter le contenu à l'apprenant, mais aussi l'incidence de ces pratiques sur les apprenants et les formateurs.

empty