• « Voici sans doute mon dernier livre. Il varie sur les deux origines du mot religion, l'une probable, l'autre usuelle : relire et relier. Il ne cesse, en effet, de relire les textes sacrés tout en cheminant le long des mille et une voies qui tissent le réseau global de nos vies, de nos actes, de nos pensées, de nos cultures. En cela, il conclut quelques décennies d'efforts consacrés à lier toutes opérations de synthèse.

    À l'âge analytique - celui des divisions, décompositions, destructions, y compris celle de notre planète - succède celui de la synthèse et de la reconstruction. Nos problèmes contemporains ne peuvent trouver que des solutions globales.

    Comment ne point finir par le religieux, dont on dit qu'il relie, selon un axe vertical, le ciel à la terre, et, horizontalement, les hommes entre eux ? »

    Michel Serres

  • Ami jardinier, combien de fois avez-vous retrouvé vos salades grignotées jusqu'au trognon ? Combien de jeunes pousses dévorées en une nuit ? Combien de récoltes gâtées et perdues ? En cause ?Les bestioles !Limaces, pucerons, chenilles, punaises, hannetons, fourmis, cochenilles, rongeurs et autres insectes et petits animaux ravageurs. Vous n'en pouvez plus ? Voici la solution !Vous trouverez dans cet ouvrage conseils et astuces pour reconnaître les bestioles, agir préventivement ou traiter efficacement, de façon économique mais surtout écologique : purins et décoctions, insectes auxiliaires et autres pièges naturels n'auront bientôt plus de secrets pour vous.Retrouvez la sérénité au potager en pleine santé ! et un jardin en pleine santé !

  • Fatimzahra vit au Maroc. Un t, elle arrive en France pour faire la connaissance de son neveu qui vient de natre. Elle dcide de s'inscrire pour un mois l'cole franaise en attendant son retour au pays. Ces semaines vont changer sa vie... "Kanza s'agite dans tous les sens, elle sera bientt grand-mre. Sa fille ane Hayat vient de tlphoner de France. Elle va accoucher d'un instant l'autre ! Kanza secoue Fatimzahra : "Rveille-toi habibati, rveille-toi ! Tu vas bientt tre tante !"

  • Sadiatou vit au Burkina Faso. Tous les jours, Sadiatou part à l´école sur le vélo de son grand frère. Un jour, elle revient avec une pintade offerte par le directeur de l´école.Hélas, papa Honoré décide qu´on va la manger. Grâce à la complicité et aux ruses de son grand-père, Sadiatou va éviter le pire !Découvre le quotidien d'un enfant dans chaque coin du monde au travers d'histoires réalistes, ancrées dans la culture de son pays.

  • Mai Anh vit au Vietnam. Mai Anh aime aller à la plage et construire des châteaux de sable. Hélas, chaque nuit, ils disparaissent, comme dans l´histoire que lui raconte monsieur Pham en dessinant sur le sable...

  • « Rendre visite à d'autres océans, c'est possible, nager en eux, c'est possible, profiter d'autres océans, c'est possible, mais changer l'océan qu'on porte en soi, ce n'est pas possible. »

  • Il y a plus de trois millions d'années, des primates empruntent un chemin évolutif qui aboutira aux hommes modernes. Nos ancêtres imaginent, créent, transmettent et inventent des outils. Comment les identifier ? Quand sont-ils apparus ?...

  • Roland Motte vous révèle dans ce livre tout ce qu'il suffit de savoir pour obtenir de bons et beaux légumes, en se passant complètement de traitement. Sans se départir de l'humour qui le caractérise, il nous fait part de son expérience de jardinier, du plaisir d'entretenir un potager, offrant de belles récoltes à savourer en famille ou entre amis. Il traite en détail, du semis à la récolte, la culture d'une trentaine de légumes, petits fruits et aromatiques, donne chaque fois des conseils simples et indique les points à ne pas rater. Sans se couper les cheveux en quatre, voici tout simplement un guide pour réussir un potager au naturel.

  • Ce livre présente de manière simple tout ce qu'il faut savoir sur le paillage, cette pratique qui consiste à couvrir le sol et contribue à se simplifier la vie au jardin. Il en montre clairement tous les avantages : améliorer le sol, empêcher son érosion, protéger les plantes contre le froid, la chaleur et la sécheresse, mais aussi limiter la lutte contre les "mauvaises" herbes, réduire les arrosages...

    Il détaille les différents paillis : tonte de gazon, paille, paillette de lin, de chanvre, cosses de sarrasin ou de fèves de cacao, écorces de pin. Et il donne pour chacun d'eux des conseils précis d'utilisation selon le type de sol, de plante et l'effet recherché.

  • Appareil photo en bandoulière et calepin en poche - à mi-chemin entre la touriste et la journaliste -, Julie Huard prend plaisir à capter ce qu'elle voit, mais surtout à aller au-devant des gens et, à travers les rencontres qu'elle fait ou qu'elle provoque, à saisir l'âme de ces contrées et de ceux et celles qui les peuplent.

    De Bali à Dakar, en passant par la Thaïlande et le Tibet, elle sillonne depuis plus de trente ans ces « pays du Sud » où l'on oublie qu'habitent plus des deux tiers de la population de la planète.

    Des nombreuses notes et photos qu'elle a ramenées de ces voyages, elle a tiré un livre qui raconte à la fois la beauté des paysages, la singularité des cultures et des modes de vie, la dureté de certaines traditions, le poids de la pauvreté, la fierté et l'espoir humain.

    «Julie Huard n'est pas en quête d'extravagances, elle ne débusque pas les êtres pour leur exotisme, elle les rejoint pour communiquer, vivre en harmonie, partager, découvrir leur valeur fondamentale. Elle nous conduit avec finesse sur les chemins du monde et sa plume va au-delà de l'image stéréotypée, elle atteint l'essentiel, l'humanité.» (Préface de Jean-Louis Grosmaire)

  • La population mondiale est en forte augmentation. Des conditions sévères se présentent aux âmes qui souhaitent incarner un être humain. Pour ce faire, il faudra réussir une mission terrestre. L'âme, protagoniste du récit, découvre progressivement sa mission, mais se trouve face à une difficulté majeure. L'âme va se battre jusqu'au bout, mais réussira-t-elle sa mission ?

  • Le plurilinguisme, si on le conçoit dans son sens le plus profond, est la prise de conscience et le respect de la diversité de l'humanité et de la polyphonie des peuples. Assumer pleinement que l'être se dit de multiples manières,

  • Une création collective du Théâtre de la Vieille 17 Terre d'accueil est l'aboutissement d'un projet d'animation théâtrale du Théâtre de la Vieille 17. Cette pièce, élaborée à partir des expériences d'une trentaine d'immigrants francophones, présente le quotidien de six nouveaux arrivants à différentes étapes de leur adaptation au Canada. Pour créer le texte, les auteures Esther Beauchemin et Michèle Matteau ont recueilli les impressions et les préoccupations des participants, les encourageant à livrer librement leurs sentiments lors de séances d'improvisation. Terre d'accueil nous incite à prendre conscience des difficultés rencontrées par les nouveaux arrivants dans leur pays d'adoption. Oscillant entre la voix poétique et le ton réaliste, entre le rire et les larmes, cette oeuvre traduit les déceptions comme les joies intenses que vivent ces gens venus à la recherche d'une vie meilleure. Elle ouvre un espace de communion, dans l'espoir de rendre notre monde plus humain et plus sensible aux problématiques quotidiennes de ceux que nous recevons. Avec la participation de: Francine Anne Mercier, Yanick Dutelly, Jean-Pierre Nzeyimana, Marianne Bichara, Rose Téclaire Albertine Ekosso, Huguette Jean-François, Georges Séraphin, Élise Berthiaume, Véronique René, Rose Guerline René, Katiana René, Louis Mbani Antagana, Michel Shamoko-Tugena et Évalt Lemours.

  • Alexandre. Sami. Deux adolescents originaires de pays différents, le Canada et l'Égypte. Le hasard les réunit dans le désert, au bord de la mer Rouge. Un danger rôde autour d'eux... La police sait que des trafiquants de drogue ne sont pas loin. Une poursuite haletante s'engage, dans les sables ocres et sous un ciel lumineux. Elle entraînera les deux garçons dans des courses échevelées, où ils croiseront des personnages hauts en couleur et sentiront peser sur eux, au fond d'une mine inquiétante, la malédiction des Pharaons. Mais les deux garçons rencontreront aussi Karim, l'énigmatique bédouin, et ils trouveront ensemble un trésor plus précieux que l'or des anciens rois d'Égypte : une véritable amitié.

  • Jean Babineau poursuit avec Vortex une exploration très originale des rapports interculturels sur le continent américain. Ce « road book » qui fait voyager l'Acadien André Boudreau de Moncton au Mexique est le lieu d'un foisonnement du langage et des cultures. Il institue des rapprochements inattendus entre l'Acadie et le Mexique où l'on pourra voir un moyen inédit de résistance au vortex aspirant de la culture états-unienne. Le narrateur y occupe une position tout aussi singulière que dans les romans précédents de l'auteur. La marginalité culturelle qui le caractérise imprègne son regard et lui donne cette conscience décalée de l'observateur en retrait, si propice à l'humour et à l'ironie. Armé de ce regard essentiellement critique, il fait de l'exclusion qui le prive l'occasion de projeter une nouvelle vision du monde, riche de l'ambiguïté et de l'implicite qui sont au coeur de la littérature.

empty