Librinova

  • J'irai souffler sur tes cendres

    Emma Blue

    Solveig vient d'avoir dix-huit ans. Cette nuit aurait dû être synonyme de fête et d'insouciance. Mais la canicule en a décidé autrement. Un incendie fait des ravages meurtriers et change le cours de son destin. Pourquoi s'accuser d'un tel drame ? Personne ne semble comprendre. 

    Maître Tévenin, son avocat, et Alice Cassel, chargée de l'expertise, réussiront-ils à décrypter ce mystère ?

    J'irai souffler sur tes cendres est un roman psychologique qui vous entraîne sur les chemins tortueux de la résilience. 

  • Notre vie est-elle le résultat d'une succession de bonnes et mauvaises décisions ? Quelle est notre part de responsabilité dans les événements qui nous percutent, heureux ou malheureux ?

    Déjà à 15 ans Laurie avait dû faire un choix. Un choix qui l'aurait conduite à une tout autre vie s'il avait été différent.
    Trente-quatre ans, mariée à son amour de jeunesse, maman de deux adorables enfants, et un job en or, tout sur le papier semble parfait, parfaitement à sa place.

    Certaines épreuves vont cependant profondément la changer et venir tout déstabiliser.

    Parfois, elle aura le sentiment d'être portée par un destin tout tracé, d'avancer sur une route où le petit Poucet serait déjà passé, pour l'orienter au gré de ses petits galets. Jusqu'au jour où elle devra traverser l'événement le plus bouleversant de sa vie.

    Hasard ou rendez-vous de la vie hasardeux ? Peu importe. À chaque croisée des chemins, elle devra faire face à ses doutes, faire des choix ou des non choix, écrire son destin et parfois... regretter de ne pas pouvoir lui dire "m****" !

    Poignant, drôle et juste, le premier roman de Marie IRAICREM questionne et nous emporte à travers l'histoire de cette héroïne des temps modernes.
    On y découvre avec plaisir le ressenti de son entourage, nous rappelant que d'un même événement, le vécu lui, peut être tout à fait différent.

  • Pour ceux qui sont morts

    Marie Leal

    1937. Virgil, aspirant SS, serviteur dévoué du régime hitlérien, épouse Alexandra, une pianiste pieuse et naïve. Tous deux sont issus de la haute bourgeoisie allemande catholique. Ils ont grandi avec le nazisme, et devront vivre après lui, marqués par les compromissions qu'ils ont faites au nom de leur passion. Le récit choral suit leur destin et celui de leurs enfants, entre la fin de la guerre et 1960, leur tentative de vivre coûte que coûte malgré la défaite, qui ronge Virgil, la culpabilité, qui hante Alexandra, et le fardeau qui pèse sur leurs enfants. Pour ceux qui sont morts est une chronique familiale, qui entrecroise des destins d'être que la guerre a ravagés, et qui devront affronter le poids du sang. Les tourments moraux des personnages nous renvoient à nos propres questionnements, ravivés de nos jours par les fanatismes de tout bord, et nous confronte avec eux aux thèmes universels du pardon et de la rédemption.

  • Ce témoignage, sous forme de poèmes et chansons, est avant tout un cri du coeur. C'est cela qui le rend si émouvant. De la nature à l'écriture, du sport à la musique, de la souffrance à l'espérance, des traumatismes de son enfance à la covid19, la plume d'Anne balaie large et chante son amour de la Vie. Si elle traite de sujets graves, cette plume sait aussi se montrer légère jusqu'à nous envoler.

    De nombreuses chansons de la variété française réécrites de façon inattendue, c'est là l'originalité de cette oeuvre, unique en son genre.

    Un témoignage fort, en poésie et en musique, qui touchera tous les blessés de la vie et ne laissera aucun lecteur indifférent.

  • Après avoir vécu 18 ans au Québec, Thomas Chancel raconte l'histoire mouvementée, à Montréal, de Victoria, Maxime, Tom et Sam. Chacun doit relever un défi. Victoria va-t-elle réussir ses études de médecine ? Maxime, québécois au sang chaud, deviendra-t-il la star des joueurs professionnels de l'équipe des Invincibles ? Thomas, étudiant français, sera-t-il photographe de mode ? Sam, parviendra-t-il à dépasser son sentiment de culpabilité après la mort tragique de sa mère  ?Victoria, Maxime et Tom deviennent progressivement les acteurs d'un triangle amoureux dont l'issue pourrait être fatale. On plonge dans l'univers québécois avec des personnages attachants évoluant, au fil de leur relation, pour le meilleur et pour le pire.
    À 25 ans, Victoria a toute la vie devant elle. Pourquoi se priver de deux amants qui, à leur façon, comblent ses désirs les plus secrets, les plus intimes  ? Elle ne peut vivre ni sans l'un ni sans l'autre. Elle aime Tom comme elle n'a jamais aimé auparavant. Ses ébats avec Maxime lui procurent une jouissance qu'aucun autre homme n'a su lui donner. Victoria conduit Thomas et Maxime à jouer la partition qu'elle a écrite, les laissant croire qu'ils en sont les compositeurs. Le tout est pimenté d'expressions québécoises traduites et hautes en couleur.
    « C'est écrit avec talent », Christine « On s'attache aux personnages », Claude

empty