• Nous avons tous connu des problèmes de digestion, sommeil, gestion du stress, déficience immunitaire ou maintien du poids. L'objectif de cet ouvrage est d'éclairer sur la façon dont la naturopathie, discipline millénaire issue de l'observation de la nature, peut aider chacun d'entre nous au quotidien, en plaçant l'hygiène de vie à la première place.La première partie de cet ouvrage établit un état des lieux clair et objectif de la naturopathie : ses origines, ses outils spécifiques, ses cinq piliers (vitalisme, holisme, causalisme, humorisme et hygiénisme), ses techniques traditionnelles et les grandes constitutions qui nous caractérisent (nerveux, bilieux, sanguin et lymphatique). L'auteur présente également en détail le bilan de vitalité qu'effectue le praticien lors de la première consultation.La seconde partie entre dans l'aspect pratique des pathologies via les quatre grands thèmes des maux contemporains : le système digestif (problèmes de transit, flore intestinale, intolérances alimentaires, perméabilité intestinale, gluten, lactose...) ; - le système nerveux et la gestion du stress (système endocrinien, surmenage, burn-out, insomnie, chronobiologie, dépression, addictions) ; - Le syndrome métabolique (surpoids, flore intestinale, hypertension artérielle, bilan lipidique, diabète, index glycémique, régime paléo-cétogène) ; - l'inflammation (inflammation aiguë, acidose, allergies respiratoires, pathologies auto-immunes, cancérologie).Les pathologies sont examinées en détail à travers leurs signes cliniques et leurs causes possibles, en proposant pour chacune d'elles les clés naturopathiques adaptées : alimentation, exercices physiques, gestion psycho-émotionnelle, hydrologie, phytothérapie et aromathérapie, techniques manuelles, réflexes, respiratoires, énergétiques et de rayonnement. Ce livre est enrichi de conseils précis liés à la pratique du yoga, ainsi que de fiches pratiques qui résument concepts et techniques utilisés en cabinet.« La pertinence des thèmes abordés, l'abondance des conseils prodigués et la richesse des explications développées font de ce livre un outil très clair et précieux pour le grand public. » Daniel Kieffer, Fondateur du Cenatho

  • Dans La Montée des cendres, tout monte et tout descend. Il pleut sur Paris. Il pleut tous les jours. L'eau descend des nuages qui alourdissent le ciel. Du coup, la Seine monte. Elle croît, comme chaque hiver, mais cette année elle semble ne pas vouloir cesser de monter. Elle pourrait déborder. À quelques pas de ses quais bientôt submergés, le chantier de rénovation des Halles vient de débuter. Chaque matin des convois de camions évacuent la boue et les gravois. Le sol paraît descendre dans la terre. Pourtant, dès qu'une flamme inattendue s'élève dans la cheminée, sa lumière fugace éclaire la pièce. Sa chaleur monte. Elle irradie, elle fume. Désormais, il faut veiller à ne jamais manquer de bois.
    L'eau descend du ciel, la pluie tombe, le fleuve monte, les travaux s'enfoncent dans la terre. Le feu chauffe. Une fumée, légère, s'échappe vers le conduit de la cheminée. Chaque élément devient un personnage, dans un équilibre de mouvements tendus vers leur résolution : leurs dynamiques contradictoires s'annulent pour générer une attente. Le creux ouvert dans le jardin des Halles suffira-t-il à absorber la crue de la Seine ? Le fleuve viendra-t-il inonder le feu dans la cheminée ? Comment la narrateur pourra-t-il persévérer à sauvegarder son feu dans une ville où les flammes sont aujourd'hui invisibles, les fours des pizzerias électriques, et le petit bois rare ?

    À la fois guide méthodique des solutions pratiques pour entretenir un foyer en milieu urbain, récit documentaire sur la première tranche des travaux de rénovation du jardin des Halles, chronique quotidienne d'une crue à venir, tout autant qu'une tentative de dire les couleurs du feu, le dessin de la flamme et le parfum de la fumée, d'atteindre l'éphémère ou d'énoncer l'extinction, Pierre Patrolin a surtout voulu écrire une fiction où la fragilité du feu, la puissance contenue du flot de la rivière, les efforts dérisoires d'un héros qui s'entête à vouloir ramasser du bois sur les trottoirs, suffisent à générer une attente. L'attente de l'événement qui pourrait survenir, l'imprévu finalement nécessaire pour rassembler tous ces éléments dans un dénouement logique.

  • Pourquoi les rivières débordent-elles ? Mais après tout, pourquoi resteraient-elles dans leur lit ? Inondation et crue sont-elles la même chose ? Les rivières débordent-elles vraiment plus que par le passé ? Et est-ce dû au changement climatique ou aux actions humaines ?

empty