• À tout âge, il est indispensable que les enfants développent des habilités sociales pour vivre et agir ensemble. Former les élèves à la coopération pour qu'elle profite réellement à tous devient une nécessité.
    Pour cela, Sylvain Connac propose de nombreux exercices et des fiches de coévaluation inspirés des pratiques de classes coopératives. Ainsi, les élèves comme les enseignants, de l'élémentaire au lycée, sauront mettre en place et vivre toutes les formes de coopération : aide, entraide, tutorat ; travail en équipe, en atelier, en groupe ; conseils coopératifs d'élèves ; jeux coopératifs ; marchés de connaissances ; discussions à visées démocratique
    et philosophique.
    Cet ouvrage est le compagnon quotidien indispensable pour créer une dynamique coopérative où tous les élèves apprennent la fraternité par la fraternité.

  • Par l'auteur de la  Stratégie de la bienveillance, plébiscité par les managers et les coachs.    Ce manuel explicite avec clarté les ressources internes qui permettent de mettre cette bienveillance en action, que ce soit en tête-à-tête ou avec une équipe, de mobiliser l'intelligence collective et de créer des équipes motivées et innovantes. Notre monde bouge, les anciennes pratiques sont devenues obsolètes et  ce manuel offre aux dirigeants, managers et les coachs la voie pour agir avec agilité et efficacité. 

  • Les temps changent.Notre époque, habitée par une quête de sens et le souci de rapports plus égalitaires, remet en question les formes organisationnelles verticales.Pour relever les défis posés par les nouvelles générations et un contexte toujours plus innovant et complexe, Fabienne Alamelou-Michaille est convaincue qu'il est indispensable pour les dirigeants et managers de développer la dimension spirituelle qui réside en chacun de nous.À partir de l'expérience de dix-sept dirigeants, très divers dans leurs enracinements spirituel (chrétien, juif, musulman, agnostique...) et professionnel (luxe, banque, industrie, start-up...), elle propose une méthode claire et des exercices concrets pour la mettre en valeur. Mettre l'humain au coeur des préoccupations entrepreneuriales n'est pas une utopie inatteignable mais un formidable moteur de croissance pour l'entreprise et pour ceux qui l'animent.Avec les propos des managers suivants (P.-D.G., D.G., hauts fonctionnaires, chirurgien, etc.) : Moulay Youssef Alaoui (Somadu), Bertrand Badré (Banque mondiale, Blue like an Orange Sustainable Capital), Éric Boël (Tissages de Charlieu), Hubert de Boisredon (Armor), Michel Bon (Carrefour, France Télécom), Pierre-Olivier Brial (Manutan), Isabelle Falque-Pierrotin (CNIL), Afchine Fazel (AP-HP), Clara Gaymard (RAISE), Jean-François Guthmann (haut fonctionnaire), Étienne Leroi (N. Schlumberger), Pascal Lorne (GoJob), Jay Nirsilmoo (KPMG), Stanislas de Quercize (Cartier), Augustin de Romanet (Groupe ADP), Philippe Savinel (Pernod et Ricard), Didier Schil (groupe Atlantic).

  • La demande de séminaire est croissante ; le besoin de lien entre les équipes et la nécessité de faire appel à l'intelligence collective font du séminaire un temps crucial de la vie en entreprise aujourd'hui.

     

    Mais les attentes sont élevées et réussir vraiment un séminaire est devenu un exercice particulièrement exigeant : quel enjeu servir en priorité ? Comment impliquer vraiment les participants ? Pourquoi et sur quoi les faire participer ?

    Comment leur faire appréhender des sujets complexes ? Quelles modalités de travail proposer, pour quels résultats ?

     

    Le « design de séminaires » vous accompagne pas à pas dans la conception et l'animation d'un séminaire. Cette méthode complète offre des repères et des outils concrets pour produire un moment collectif qui soit à la fois utile, interactif et impliquant - que ce soit avec 10, 100 ou 1 000 participants :


    Les enjeux de l'organisation de séminaires : développer la confiance, partager une vision, améliorer

    la coopération.

    Les trois temps que le designer de séminaires doit suivre pour concevoir efficacement un séminaire : cadrer, architecturer et animer.

    Les trois postures à adopter correspondant à chacun de ces temps : coach, consultant et facilitateur.

    20 recettes et 20 ingrédients qui permettront au designer de séminaires de couvrir une très large palette de besoins.

    Cinq cas réels qui illustrent la mise en oeuvre de la méthode dans différents contextes.


    Thibault Vignes a un parcours de consultant en organisation, entrepreneur, coach. Il intervient auprès des dirigeants pour rassembler les équipes autour de leurs enjeux, à des moments importants de la vie des entreprises. Spécialiste de la conception et de l'animation de séminaires, il anime des formations, ateliers et masterclass sur la méthode « design de séminaires » dont il est l'auteur. Il est associé au sein du collectif La Boetie Partners.

  • Le «savoir travailler ensemble» devient un levier incontournable de performance et d'innovation pour l'entreprise du futur. Il est aussi un vecteur reconnu de bien-être et de développement pour les individus.

    Cette capacité à savoir travailler ensemble doit être réinventée pour être en phase avec le monde actuel et répondre aux nouvelles attentes de notre société et des générations à venir.

    Cette réinvention managériale passe par l'intelligence coopérative, mais aussi par une nouvelle mission pour le manager: être à la fois l'initiateur, le facilitateur et le protecteur de cette nouvelle forme de travail collectif, et un leader inspirant et mobilisateur pour tous les membres de son équipe.

    Passer de manager à leader de l'intelligence coopérative est un chemin dont les toutes premières étapes apporteront d'immenses bénéfices, tant en termes de performance que de bien-être.

    Cet ouvrage, qui réunit aspects conceptuels des phénomènes et des enjeux, et aspects pragmatiques d'applications concrètes sur le terrain managérial, s'adresse à tout manager qui souhaite devenir le leader d'une dynamique coopérative intelligente.

    Et si l'entreprise libérait le manager, pour qu'il devienne le leader de l'intelligence coopérative?

     

  • Nous vivons depuis quelques décennies une privatisation et une atomisation de la société, qui instituent les individus en concurrents et leur font perdre le véritable sens du social: la coopération. En philosophie aussi, le concept de « social », auquel on préfère souvent les idées de « commun » ou de « communauté », peine aujourd'hui encore à être reconnu. Cet essai propose donc, à la suite de Dewey, de défendre « la valeur du social en tant que catégorie » de la pensée.

    Il s'agit d'analyser les raisons qui ont conduit à ce discrédit, puis de reconstruire un concept qui possède à la fois une fonction descriptive et une portée morale et politique. Le livre avance la thèse que le travail, en tant qu'association et coopération, est porteur d'une exigence proprement démocratique, et que cette exigence n'est autre que l'expression politique de la structure sociale. Sur cette base, devient possible une critique des dispositifs qui privent concrètement le travail de sa dimension démocratique et répriment sa logique coopérative.

  • Développer une université d'entreprise augure une autre façon de faire vivre la relation commerciale. Pour réussir une mutation qui replace la dimension humaine au centre de l'organisation, l'entreprise doit amorcer un virage pédagogique. De nouvelles structures émergent : les universités d'entreprise.

    Denis Cristol et Eric Mellet présentent dans cet ouvrage les méthodes, les pratiques et les formations innovantes de 30 universités d'entreprises et commerciales avec leurs retours d'expérience et leurs témoignages (L'Oréal, Veolia, NRJ, Orange, JCDecaux) :

    Quels sont les nouveaux enjeux de la fonction commerciale ?

    Pourquoi et comment les universités d'entreprise se développent-elles ?
    En quoi l'université d'entreprise est-elle un levier de business development ?
    Quels enseignements tirer du fonctionnement de la L'Oréal Sales Academy et de la Matrix Sales University ?
    Les universités d'entreprise sont des leviers de business development et des outils de métamorphose des entreprises.

  • Nos institutions sont à bout de souffle et nos élites n'inspirent plus que de la défiance. En cause, les modes d'organisation hérités des révolutions industrielles : verticaux, verrouillés et obsédés par le contrôle et la compétition. L'organisation sociale est en décalage profond avec les principes de contribution, de participation et de coopération sur lesquels reposent le numérique et l'économie collaborative. Chaque jour, des initiatives s'en inspirent pourtant et expérimentent de nouveaux modèles. Ensemble, ces démarches contribuent à l'émergence d'une société collaborative, propice à la distribution de la valeur créée et du pouvoir. Ce manifeste esquisse ce que pourrait être cette société pour cinq de ses principaux piliers : le travail, l'éducation, les organisations, l'engagement social et environnemental et la production distribuée.

  • Oui, la pédagogie coopérative, issue de « lÉducation nouvelle » et des « méthodes actives », a pour projet inlassable de transmettre des savoirs. Non, elle ne confond pas le bricolage permanent avec le véritable apprentissage Oui, le maître y assume son autorité. Oui, elle sattache à construire des outils précis et des démarches rigoureuses. Non, elle ne senferme pas dans un jargon technocratique La pédagogie coopérative est en phase avec les connaissances dont nous disposons aujourdhui sur les apprentissages, le développement de la personne et le fonctionnement des groupes. Cest aussi un projet porteur des valeurs de solidarité et de liberté. Véritable manuel de pédagogie pour lécole primaire, Sylvain Connac présente un ensemble complet doutils couvrant aussi bien les objectifs dapprentissage que lorganisation de la classe, la construction de lautonomie que laccès à la pensée réflexive. Des références historiques, des expériences de classes et décole, des tableaux synthétiques, un lexique complet des principales notions complètent ce livre.

  • Une voie coopérative d'émancipation avec, par et pour le peuple
    Peut-on former et être formé à la recherche en sciences humaines ailleurs qu'à l'université ou dans quelques grandes écoles ? Alors que peu d'étudiants connaissent finalement l'art de chercher, serait-il possible d'être formé à la recherche sans les prérequis académiques habituels, sans le baccalauréat et sans passer par les écoles doctorales des universités ?
    Apprendre à faire de la recherche pourrait devenir une vocation de l'éducation populaire, mais pourquoi et comment former à la recherche en éducation populaire ? Et que serait plus précisément cette recherche avec, par et pour le peuple ? Ce peuple qui serait d'autant plus conscient de lui-même et du monde en possédant des éléments d'analyse habituellement réservés à un petit nombre.
    Une association bruxelloise s'est emparée de ces questions vives et a conçu une formation expérimentale à la recherche de dix journées visant à terme la création d'un laboratoire coopératif indépendant pratiquant des recherches en éducation populaire utiles aux mouvements sociaux émancipateurs qui choisiraient de s'en emparer.
    Ce livre rend compte de cette expérience pédagogique progressiste en fournissant de nombreux détails sur la formation elle-même et sur les liens qu'on peut tisser à partir d'elle avec l'éducation populaire et la recherche en sciences humaines.
    On peut le lire comme le journal réflexif au jour le jour d'un nouveau type de formation, mais également comme une somme de références relatives à la recherche, à la formation des adultes et à l'éducation populaire.
    Cette présentation d'une nouvelle approche de l'apprentissage de la recherche espère participer à l'indispensable renouvellement de l'éducation populaire.

  • Juju, les jumeaux et leur grand frère adoooorent les animaux! Leur plus grand rêve est d'avoir un zoo à la maison. Leurs parents, eux, ne sont pas d'accord. Ils disent que leur chien fait suffisamment de bêtises.
    Mais quand les enfants observent les autres animaux, ils se rendent compte que leur chien n'est pas le seul à faire des bêtises !

  • Pendant que Cigale s'amuse, Fourmi travaille. L'automne arrive et devant son frigo vide Cigale n'a plus envie de jouer. Heureusement, Fourmi est là, prête à partager.

  • C'est l'Halloween et Petit Gribouillis récolte des bonbons avec son papa et sa maman déguisés en potiron.

  • Le Groupe des Vingt (G20) forme un aréopage hétéroclite à l'image de la métamorphose du monde. Ni groupe du Nord, comme le G8, ni groupe du Sud, comme le G77, il réunit des pays développés et des « émergents » qui sont à la fois riches et pauvres (Inde, Brésil), des démocraties et des régimes autoritaires (Chine, Russie), des gouvernements laïcs et religieux (Arabie Saoudite, Indonésie). Contrairement aux autres clubs réservés aux États, il comprend aussi une organisation régionale, l'Union européenne, vingtième membre du G20.En diversifiant ses interlocuteurs agences de l'ONU, monde des entreprises, partenaires sociaux , il répond à une demande croissante de participation au plan international. Il a favorisé une redistribution du pouvoir, longtemps réclamée par le FMI. Pourrait-il aider aussi lONU à se réformer ?Ni directoire global dun nouvel ordre mondial, ni cellule de crise déconomies en faillite, le G20 apparaît plus certainement comme le lieu dobservation, dinvention et dexpérimentation de nouveaux modes de coopération internationaux au sein dun monde doublement « émergent ».

  • Le rêve des États africains, toujours vivant, consistait à atteindre les niveaux de développement de l'Occident. Or, après 40 ans, ils sont encore au stade des compromis : leur développement est géré par des colonies d'étrangers. Soumis à une rhétorique savamment élaborée, le développement des organisations africaines s'essouffle. Les traits culturels, s'ils renforcent la cohésion nationale, sont aussi responsables de la fragilité de structures qui restent impuissantes à repérer les potentiels de développement. Les administrateurs étrangers, de culture occidentale, se doivent de promouvoir une idiogestion des organisations. Une seule recette : apprendre à développer une seconde conscience pour une coopération sans frontières.

  • Respect des émotions et des besoins, coopération et communication, non-violence, confiance, amour et bienveillance sont les clés de voûte de l'éducation positive. À une époque où tout va toujours plus vite, il s'agit de prendre le temps de ralentir le rythme, d'être à l'écoute de ses enfants et de respecter leur développement sans les brusquer, à chaque étape de leur vie.Il s'agit aussi de trouver un équilibre entre le respect des besoins de l'enfant et celui des parents afin d'aboutir à une harmonie entre tous les membres de la famille. Grandes valeurs de la famille, rythmes de l'enfant, alimentation, hygiène et soins, équipement, jeux, modes de garde, école... Marion McGuinness aborde tous les grands thèmes du quotidien de l'enfant à travers ce guide complet et pratique pour vous soutenir et vous accompagner au quotidien.Le but : bâtir des relations familiales fortes, saines et constructives pour des enfants épanouis et HEUREUX !Découvrez un outil complet : un guide traitant de tous les thèmes de la vie de famille, des témoignages, des exemples concrets, des listes, des astuces, des DIY, des anecdotes, des biographies et citations d'experts.

  • Cette 10e édition du Choc des générations a été mise à jour et achevée en pleine pandémie de COVID-19, un événement qui a ravivé toute la pertinence de cet ouvrage sur les générations.

    La crise sanitaire du printemps 2020 a ébranlé des certitudes, fragilisé des structures et restreint des libertés. Elle a mis en lumière des forces, en plus d'interpeller les consciences. Ses répercussions sur les générations actuelles, tout comme sur les aspects économiques, technologiques, sociaux, politiques, culturels se dessinent déjà clairement, nous enjoignant à revoir et à changer nos façons de faire afin de mieux se préparer à l'après-coronavirus.

    À travers cette passionnante enquête sociologique, Carol Allain convie à une profonde et nécessaire réflexion sur les relations entre les générations. Il partage ses questionnements, cerne les écueils et les obstacles, explore des pistes de solution, en s'adressant au citoyen, à l'enseignant, à l'employé, au dirigeant, de tous âges et de tous milieux confondus.

    Dans un monde où le temps s'accélère, où l'individualisme et l'instantanéité priment, où les rapports sociaux se « virtualisent », l'auteur rappelle l'importance de préserver nos valeurs humanistes. Plus que jamais, il est nécessaire de rapprocher les générations, d'unir le passé au présent pour progresser vers le futur. Le défi est complexe, certes, mais l'auteur entretient l'espoir de le relever, pourvu que toutes les générations prennent conscience du rôle essentiel qu'elles ont à jouer : entretenir la bienveillance et le respect entre elles. Il en va de notre avenir individuel et collectif.

  • Le contexte actuel de transformations multiples dans le monde du travail liées aux changements technologiques et climatiques ainsi qu'aux impacts de la pandémie de COVID-19 sur le commerce et la mondialisation provoque de grandes tensions au sein de nos sociétés et sur les dynamiques de la politique mondiale. La montée de ces tensions rend d'autant plus importante l'adaptation des politiques publiques et de la coopération internationale afin d'assurer le respect des droits du travail, l'élimination de la concurrence entre des systèmes de régulation du travail et une régulation adéquate des acteurs privés mondialisés. Moderniser la politique commerciale du Canada et assurer une convergence internationale vers une approche commune s'avère une trajectoire institutionnelle intéressante.

    Cet ouvrage fait état de recherches, de formations et de consultations sur le thème « Vers une politique commerciale socialement responsable : un défi au Canada et ses partenaires commerciaux ». Ces activités se sont déroulées entre 2017 et 2019 dans le cadre d'une étape de développement du projet Gouvernance globale du travail du Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM) avec la participation de plusieurs experts en matière de politique commerciale. Une approche critique et constructive a permis de dégager certaines recommandations pour une meilleure prise en considération de la dimension sociale des accords commerciaux. Ce livre s'adresse aux organisations syndicales, aux organismes de la société civile, aux chercheurs postsecondaires, aux représentants des gouvernements et des organisations internationales, ainsi qu'à toute personne intéressée par l'« humanisation » des activités économiques mondiales.

    Éric Boulanger est directeur adjoint du CEIM, codirecteur de l'Observatoire de l'Asie de l'Est (OAE) et chargé de cours au Département de science politique de l'Université du Québec à Montréal (UQAM).

    Michèle Rioux est professeure titulaire au Département de science politique de l'UQAM, ainsi que membre et directrice du CEIM.

    Sylvain Zini, économiste et politologue, est membre du CEIM et chargé de cours à l'UQAM, à l'Université de Montréal et à l'Université du Québec en Outatouais (UQO).

  • Raphaël a 13 ans. Il passe son temps sur les jeux vidéo, ce qui n'est pas du goût de son père, un marin-pêcheur au caractère ombrageux. Avec sa meilleure amie Michelle, alias Pierrotdenuit, il explore Junk City, un jeu de recyclage de déchets urbains. Zachary, un garçon de sa classe, lui tombe dessus et le somme de dévoiler qui se cache derrière ce pseudonyme. Alors que Raphaël tente de protéger Michelle, les choses commencent à tourner au vinaigre avec son père à cause d'un bête tweet. À la maison, la tempête menace. Comme par hasard, la mer choisit ce moment pour se déchaîner elle aussi.
    David Baudemont est né en France et réside depuis 30 ans dans l'Ouest canadien. Artiste visuel, écrivain et dramaturge, il a écrit de nombreuses pièces de théâtre, romans je Raphaël a 13 ans. Il passe son temps sur les jeux vidéo, ce qui n'est pas du goût de son père, un marin-pêcheur au caractère ombrageux. Avec sa meilleure amie Michelle, alias Pierrotdenuit, il explore Junk City, un jeu de recyclage de déchets urbains. Zachary, un garçon de sa classe, lui tombe dessus et le somme de dévoiler qui se cache derrière ce pseudonyme. Alors que Raphaël tente de protéger Michelle, les choses commencent à tourner au vinaigre avec son père à cause d'un bête tweet. À la maison, la tempête menace. Comme par hasard, la mer choisit ce moment pour se déchaîner elle aussi.unesse Il illustre lui-même ses ouvrages

  • La culture américaine est trompeuse. Au travers de films et séries télévisées, la vie américaine nous paraît simple et sans secrets. Il n'en est rien et les différences culturelles sont profondes.
    Fruit de 30 ans d'expérience de collaboration franco-américaine, cet ouvrage s'adresse aux professionnels, étudiants, académiques et tous ceux qui préparent une expatriation aux Etats-Unis. Il s'adresse également aux collaborateurs qui travaillent en France avec des Américains ou sont employés dans des filiales américaines. Décrivant 12 leviers interculturels, il donne les clés pour adapter son comportement, construire sa confiance et vivre sans stress en milieu interculturel américain. Plein d'exemples, de conseils, de mises en situation, ce livre est un véritable outil de bonnes pratiques et d'écueils à éviter.

  • Adoptez les meilleures techniques de la Harvard pour devenir un négociateur affirmé !Toutes les techniques efficaces pour développer avec succès ses talents de négociateur. Négocier est un savoir-faire indispensable aux cadres, managers, directeurs..., qu'il s'agisse de tomber d'accord sur un contrat, de négocier avec un client mécontent, de discuter une proposition d'embauche... Mais comment s'en sortir avec brio ? Grâce à cet ouvrage concret et opérationnel, vous développerez toutes les facettes de votre talent de négociateur et maîtriserez chaque étape essentielle de la négociation.
    Ce livre audio fait partie de la collection
    Les Références de la HBR, qui vous permet de
    renforcer votre
    savoir-être et votre
    savoir-faire professionnels grâce la méthodologie des experts de la prestigieuse Harvard Business School.
    Harvard Business Review, marque d'exception dans le domaine du management, est une véritable référence pour les cadres et les dirigeants dans la gestion de leurs principales problématiques.
    Les plus grands spécialistes mondiaux du leadership, de la stratégie, du marketing et de l'innovation se sont donné rendez-vous dans cette collection exceptionnelle de
    livres audio, clairs et vivants. Grâce à eux, vous aurez bientôt toutes les cartes en main pour rencontrer le succès professionnel, travailler avec sérénité, et toujours agir avec un temps d'avance.
    Table des matières :
    Préface
    Présentation des auteurs
    Introduction
    Présentation de l'ouvrage
    Les différents types de négociation
    Quatre concepts clés
    La Préparation
    Les tactiques de négociation
    Questions fréquentes sur les tactiques
    Les obstacles à un accord
    Les erreurs psychologiques
    Quand les relations ont de l'importance
    Négocier pour autrui
    Les compétences en négociation
    Annexes
    BibliographieAuteurs : Michael Watkins et Richard Luecke

  • Un texte historique de l'Église catholiqueDépassant l'appel traditionnel à la mission lointaine, ce texte invite l'Église tout entière, là où elle est, à évangéliser, c'est-à-dire à annoncer à tous les peuples, à tous les pays, à toutes les cultures, le bonheur que Dieu promet à l'homme et qu'il lui assure en Jésus-Christ.Retrouvez aussi les 16 textes du Concile Vatican II rassemblés dans un seul livre numérique : Tous les textes de Vatican II.

  • Un texte historique de l'Église catholiqueCe texte du Concile Vatican II complète le texte de la constitution Lumen Gentium sur l'Église à propos de la notion de collégialité des évêques. Il précise ou instaure les structures qui permettent à chaque évêque d'être à la fois vraiment responsable de son diocèse et, collégialement avec le pape et tous les évêques, coresponsable de l'Église universelle. C'est ce décret qui a institué le synode des évêques.Retrouvez aussi les 16 textes du Concile Vatican II rassemblés dans un seul livre numérique : Tous les textes de Vatican II.

  • Pourquoi rencontre-t-on si peu de très bons managers d'équipe ? Parce qu'au-delà des nombreuse aptitudes que les managers doivent avoir, le véritable enjeu se situe dans la capacité à encourager l'amélioration permanente qui donne du sens, motive et rend plus compétitif, ce que très peu de managers savent faire.

    À partir d'une méthode éprouvée, Henry Ranchon vous accompagne dans une démarche d'améliorations immédiates profitables à plus long terme pour votre équipe.

    Ce parcours très innovant en 7 étapes vous permet de :

    Bâtir les fondations de votre management ;
    Construire votre engagement de manager ;
    Développer l'écoute de vos clients et collaborateurs ;
    Concevoir une stratégie de développement adaptée à votre activité ;
    Mettre en place des outils de mesure ;
    Concevoir des processus d'amélioration et d'adaptation ;
    Encourager l'implication de vos collaborateurs.

    La démarche d'Henry Ranchon, très opérationnelle, comportant de nombreux exemples, des retours d'expérience et des conseils constitue un formidable levier d'efficacité pour tous les managers.

empty