• " Je n'aime pas beaucoup les lettres, ni en recevoir ni en envoyer. Sauf de toi et à toi - et quelques autres. C'est ce qu'on doit appeler l'amitié"
    Tout en prenant un malin plaisir à se déclarer réticent à ce genre d'exercice, Jean d'Ormesson déploie dans l'art épistolaire autant de brio et de virtuosité que de talents de stratège et de séducteur. Il laisse libre cours, dans cette version la moins " autorisée " de son autobiographie, à son franc-parler, sa malice, son goût de l'ironie et de la facétie.
    C'est tout l'arrière-plan de son parcours dans le siècle que l'on voit se dessiner au fil de ces échanges multiples, sous l'effet révélateur des relations qui ont le plus compté dans son existence. Le meilleur de sa correspondance, en dehors de ses grandes amitiés littéraires, gravite autour de quelques figures clés. De Raymond Aron ou Roger Caillois à Claude Lévi-Strauss, tous ont agi sur Jean d'Ormesson comme autant de maîtres et d'inspirateurs dans sa réflexion intellectuelle et philosophique et l'évolution de son oeuvre.
    " Les amitiés qui commencent par les livres sont peut-être les plus fortes ", écrivait-il à José Cabanis. Cet ensemble de " messages portés par les nuages ", selon la formule de Jean-Marie Rouart, en offre une vivante et savoureuse illustration. C'est le même amour fou de la littérature qui explique l'amitié paradoxale de Jean d'Ormesson avec des auteurs aussi distincts de lui que Michel Déon ou François Nourissier. À travers eux on découvre ici son autoportrait le plus inattendu.
    Jean-Luc Barré

  • La beauté du ciel

    Sarah Biasini

    « Un matin de mai, le téléphone sonne, je réponds, "Bonjour, gendarmerie de Mantes-la-Jolie, la tombe de votre mère a été profanée dans la nuit."  »Une femme écrit à sa fille qui vient de naître. Elle lui parle de ses joies, ses peines, ses angoisses, et surtout d'une absence, celle de sa propre mère, Romy Schneider.  Car cette mère n'est pas n'importe quelle femme. Il s'agit d'une grande star de cinéma, inoubliable pour tous ceux qui croisent le chemin de sa fille.Dans un récit fulgurant, hanté par le manque, Sarah Biasini se livre et explore son rapport à sa mère, à la mort, à l'amour. Un texte poétique, rythmé comme le ressac, où reviennent sans cesse ces questions :  comment grandir quand on a perdu sa mère à quatre ans ? Comment vivre lorsqu'on est habitée par la mort et qu'elle a emporté tant de proches ? Comment faire le deuil d'une mère que le monde entier idolâtre ?  Comment devenir à son tour mère ? La réponse, l'auteure la porte en elle-même, dans son héritage familial, dans l'amour qu'elle voue à ses proches, à ses amis, à ces figures féminines qui l'ont élevée comment autant d'autres mères. Le livre de la vie, envers et contre tout. 

  • Les confidences d'Arsène Lupin Nouv.

    Intuition, intelligence, Arsène Lupin ne manque ni de l'une ni de l'autre. Mais quand le gentleman-cambrioleur se laisse aller aux confidences, le moment est trop rare pour ne pas être savouré. Enlèvements, trésors enfouis, complots mystérieux... L'homme aux multiples facettes déjouent tous les pièges, dénouent toutes les intrigues et fascinent ses alliés autant que ses adversaires.

  • syngué sabour, n.f. (du perse syngue «pierre», et sabour «patiente»). Pierre de patience. Dans la mythologie perse, il s'agit d'une pierre magique que l'on pose devant soi pour déverser sur elle ses malheurs, ses souffrances, ses douleurs, ses misères... On lui confie tout ce que l'on n'ose pas révéler aux autres... Et la pierre écoute, absorbe comme une éponge tous les mots, tous les secrets jusqu'à ce qu'un beau jour elle éclate... Et ce jour-là on est délivré.

  • Edition enrichie (notes, chronologie)Dorante aime en secret Araminte, une riche et jolie veuve, qui est hélas d'une classe sociale supérieure à la sienne et s'apprête à épouser un vieux comte. Aidé de son valet Dubois, il imagine alors un stratagème pour conquérir en une journée le coeur de la jeune femme. Représentée pour la première fois en 1737 par les Comédiens Italiens, Les Fausses Confidences est la dernière grande pièce de Marivaux. À travers les demi-vérités et les manipulations de Dubois, cette comédie douce-amère révèle que l'amour est bien souvent affaire d'amour-propre.

  • L'écrivain national

    Serge Joncour

    Le jour où il arrive en résidence d'écriture dans une petite ville du centre de la France, Serge découvre dans la gazette locale qu'un certain Commodore, vieux maraîcher à la retraite que tous disent richissime, a disparu sans laisser de traces. On soupçonne deux jeunes « néoruraux », Aurélik et Dora, de l'avoir tué. Mais dans ce fait divers, ce qui fascine le plus l'écrivain, c'est une photo : celle de Dora dans le journal. Dès lors, sous le regard de plus en plus suspicieux des habitants de la ville, cet « écrivain national », comme l'appelle malicieusement monsieur le Maire, va enquêter à sa manière, celle d'un auteur qui recueille les confidences et échafaude des romans, dans l'espoir de se rapprocher de la magnétique Dora.
    Dans une atmosphère très chabrolienne, Serge Joncour déroule une histoire à haute tension : les quelques semaines de tranquillité que promettait ce séjour d'écriture se muent, lentement mais sûrement, en une inquiétante plongée dans nos peurs contemporaines.

  • Les filles du Dico ont enfin leur roman !Quatre copines : Maëlle, sportive et sûre d'elle-même ! Lily, petite brune au coeur immense ! Chiara, romantique et comédienne dans l'âme ! Mélisande, nerveuse et sensuelle, trop mûre pour son âge, mais aussi fragile qu'un papillon.
    L'été finit mal pour Lily, Maëlle et Chiara ! Les trois copines sont privées de portable, interdites de chat sur MSN, et catastrophe ! elles découvrent qu'elles ne sont pas dans la même classe à leur rentrée au lycée !
    Pourtant, cette nouvelle année leur réservera bien des surprises, et pour commencer, leur rencontre au lycée avec Mélisande, belle et mystérieuse.
    Retrouvez en numérique ces quatre héroïnes et laissez-vous emporter par l'émotion, les secrets et l'amour !Un roman pour les 12-16 ans.

  • Le Roman des filles se poursuit en numérique !Rien ne va plus chez les filles ! Maëlle sent tiédir son amour pour Maxime, Chiara désespère de devenir un jour une grande comédienne et ne cesse de se disputer avec Mélissande, et, pour couronner le tout, Lily ne parle plus à ses trois amies. Sa nouvelle copine Bérénice est une fille étrange, timide et effacée. Mais est-ce là son vrai visage ?Entre mensonges, secrets et trahisons, l'amitié de nos quatre héroïnes va être mise à rude épreuve. Sauront-elles se retrouver ?Un roman pour les 12-16 ans.

  • La suite du roman des filles est là !Maëlle, Chiara, Lily et Mélisande entrent en terminale. Le bac se profile à l'horizon quand un scandale éclate au lycée. Cette année sera-t-elle celle de tous les dangers pour nos quatre héroïnes ?Retrouvez toute la série des romans des filles en format numérique !Un roman pour les 12-16 ans.

  • Divers est un choix de textes, d'entretiens et d'interventions parus dans la presse imprimée de 1984 à 2019. On peut le lire comme la suite et le complément de Littérature interdite (1972), de Vivre (1984), d'Explications (2000), et d'Humains par hasard (2016). Né en 1940 à Bourg-Argental (Loire), Pierre Guyotat est l'auteur de l'une des oeuvres majeures de la langue française : la puissance de son verbe et l'audace de ses fictions, depuis Tombeau pour cinq cent mille soldats en 1967 et Éden, Éden, Éden censuré en 1970, jusqu'à Joyeux Animaux de la misère 1 et 2 en 2014 et 2016, exercent fascination et influence en France et à l'étranger. Ses dessins sont exposés à Paris, Berlin, Londres, Rome, New York et Los Angeles. En 2010, il reçoit le Prix de la Bibliothèque nationale de France ; en 2018, le Prix Médicis, le Prix de la langue française ainsi que le Prix spécial du Jury Femina pour Idiotie.

  • Romane, c'est d'abord une petite fille à l'enfance atypique, trop discrète et trop sage devant les autres. Mais c'est aussi une petite  fille qui, dès qu'elle est seule, parcourt la campagne comme une  aventurière.
    Romane, c'est plus tard la fureur de l'adolescence. Une profonde envie d'indépendance, de liberté et d'adrénaline. Il faut se jeter  dans la vie, pleinement !
    Alors elle part en quête d'elle-même. En tant que femme, en tant qu'artiste. Son parcours se construit au gré d'opportunités plurielles  et de belles rencontres. Elle commence sa carrière comme technicienne  réalisatrice à la radio, puis devient comédienne principale  dans des séries télévisées. Elle vit au rythme de coups de foudre  inattendus, comme celui avec le groupe Scorpions, puis avec  Renaud, au début des années 2000. De cette dernière rencontre  naîtront une passion, une collaboration musicale et un enfant.
    Aujourd'hui, libre et sans filtre, elle décide de se livrer, autrement  que par ses chansons, sur sa trajectoire de femme, d'artiste et de  mère.
    À propos de l'autrice  :
    Romane Serda est musicienne, auteure, compositrice, interprète. Après des débuts à la radio, elle se fait connaître en tant qu'actrice.
    À Londres où elle s'installe pendant six ans, elle commence à faire de la musique, à s'y produire et monte un groupe. À son retour à Paris en 1999, elle rencontre le chanteur Renaud avec qui elle se marie et aura un fils. Romane Serda a sorti quatre albums, dont le dernier,  Pour te plaire, est paru en mars 2018. Aujourd'hui, très présente sur les réseaux, elle travaille à son 5e  album ainsi qu'à des projets en tant que comédienne.

  • Plonge dans le monde de la K-pop avec une fan fiction dont tu es le héros !
    Un nouveau groupe de K-pop fait sensation sur la scène internationale... et c'est un groupe de filles ! Blue, Jain, Hyo et Laloo se lancent dans une aventure hors du commun. Amitié, coups durs, confidences et trahisons : tu devras prendre des décisions difficiles pour guider les filles dans leur nouvelle vie. Feras-tu les bons choix ou mettras-tu l'avenir du groupe en péril ?
    À toi de jouer !

  • À sept ans, il découvre l'histoire en lisant des magazines dans le grenier de ses grands-parents. Son personnage préféré  ? Napoléon, bien sûr  !
    À dix-sept ans, il tombe sur une lettre chez un vieil antiquaire, qui va changer sa vie  : cette lettre est de la main de l'Empereur.
    À dix-huit ans, il est initié au monde des ventes aux enchères aux États-Unis et en France. Il devient alors collectionneur.
    Ses amis  ? Ils s'appellent Charles Trenet, Versace et Sophie Davant.
    Aujourd'hui, il est partout  : dans les salles de Drouot, sur Affaire conclue et en une de la presse people.
    Il est Pierre-Jean Chalençon, dit «  l'Empereur  ».
    Vous croyez le connaître  ? Il va encore vous surprendre...
    /> À propos de l'auteur :
    Pierre-Jean Chalençon, surnommé « l'Empereur » à Drouot, est un collectionneur français d'objets liés à Napoléon Bonaparte, et administrateur du Cercle France Napoléon. Présentateur vedette de l'émission Affaire conclue, il a racheté le palais Vivienne pour lui donner un nouveau souffle.

  • Dans ce thriller psychologique, Marina de Van s'attaque à un thème ambitieux : la haine d'un père pour sa fille. Elle dissèque la déchirure, sans jamais la colmater... L'homme de 75 ans a coupé les ponts avec sa fille, à qui il reproche la mort de sa femme. Lorsqu'elle lui rend visite à l'hôpital, ce séducteur prétend ne pas la connaître, la juge laide. Elle revient le lendemain, vêtue de façon affriolante. Il désire qu'elle lui relate sa vie sexuelle. Mais sa fille n'a eu que peu d'amants. Elle revient le lendemain : elle a bu la veille et vendu son corps à des inconnus... Dégoûtée par cette nuit, elle annonce qu'elle ne reviendra pas. Le père savoure la honte qui s'empare d'elle. Son état cependant se dégrade. Il fait rappeler sa fille... et lui relate à son tour sa vie sexuelle.Sous la forme d'un monologue intérieur, entrecoupé par les confidences d'autrui, Marina de Van retrace la complexité des sentiments entre un père et une fille, entre malaise oedipien et rancoeurs inavouées. Elle pose surtout la question de la loyauté jusqu'à nous faire éprouver de la compassion pour la figure arrogante et odieuse du père, qui refuse d'assumer son état et sa vieillesse. Il n'y aura pas de rédemption. Il se tapit là, le pouvoir de sidération de cette écriture.

  • Mélusine, petite fée espiègle, vit parmi les hommes en toute discrétion. Elle veut accomplir deux missions à la fois sans se faire piéger par la Fouine, l'ennemie des fées.
    Mélusine et ses amies, Louise et Chloé, réussiront-elles à aider la timide Cannelle et le petit François d'un coup de main... féerique ?

  • De nouvelles aventures pour la super fratrie Mouche !
    Alors que l'hiver s'installe au pensionnat de Castelroc, les sixièmes partent à la découverte de la montagne. Au programme : classe, ski, fous rires et randonnées ! Mais il n'est pas toujours évident de grandir ensemble et de vivre sa passion quand on est triplés.... Lucille, Clément et Nina parviendront-ils à résoudre leurs différends sans se déchirer ? Le troisième tome d'une série pétillante !

  • Les aventures de Nina, Lucille et Clément, les pétillants triplés qui font mouche !La vie suit son cours à Castelroc et petit à petit, les triplés prennent leurs marques entre gammes, entrechats et plaquages ! Mais un mystérieux voleur de bijoux menace la tranquillité du pensionnat... Les triplés viendront-ils à bout de ce mystère ? Une aventure menée tambour battant !Découvrez les nouveaux héros de Nathalie Somers, l'auteur de la série Le Roman des filles !

  • Il est temps pour Mathilde de La Jorsonnière d'abandonner sa vie de corsaire pour apprendre à devenir une jeune fille de la haute société.
    Auprès de madame de Collange et de ses deux fils, Mathilde va se rendre compte que la vie à terre en Martinique est tout aussi palpitante que celle en pleine mer...

  • Ma vie de lycéenne est bel et bien derrière moi ! Adieu, Albany High, mon cher lycée californien ! J'ai passé de très bons moments entre tes murs et tu as changé ma vie de mille et une façons, mais il est temps que je continue ma route.Mes vacances d'été s'annoncent très remplies, entre les cours de scénario et les innombrables activités prévues avec mes amies, je ne vais pas voir le temps passer ! Et c'est sans compter l'arrivée imminente de Maman, suivie de près par Edward, mon frère, qui s'est invité à la dernière minute. Je ne sais lequel de nous appréhende le plus ce face à face...

  • François Gendron détient un record de longévité de 42 ans comme élu en politique québécoise. Il a dirigé onze ministères en carrière et obtenu les prestigieux titres de vice-premier ministre du Québec et de président de l'Assemblée nationale. Cependant, l'ex-député d'Abitibi-Ouest est beaucoup plus que des statistiques.
    Aujourd'hui retraité de la politique, mais toujours très actif, François Gendron a accepté d'exposer sa vie personnelle et professionnelle. Sans langue de bois, il offre sa vision de vastes pans de l'histoire du Québec des cinquante dernières années et il partage ses anecdotes avec les grands noms de la politique québécoise et canadienne qu'il a côtoyés de (très) près ou de loin.

    Fervent défenseur des régions du Québec et politicien d'exception, reconnu pour sa franchise, sa droiture, sa capacité à rassembler, sa facilité d'approche et son talent pour raconter des histoires, François Gendron livre ici le récit d'une vie consacrée à l'engagement, à travers des confidences fascinantes recueillies par Samuel Larochelle.

  • Voix présente un choeur de douze voix riches d'idées, de mots, de manières de dire, à la fois régionales et universelles. Au fil de leurs confidences, sans doute ferez-vous quelques découvertes et reconnaitrez-vous ce que leurs accents doivent à l'exploration des territoires de la littérature et de ceux de l'humanité.

    Quarante ans, c'est le temps des bilans. L'occasion pour nous, au Blé, de faire le point sur le travail accompli afin d'enrichir la littérature franco-canadienne depuis la fondation de la maison en 1974. C'est à ces voix-là que nous rendons hommage dans cette série d'entrevues de douze de nos auteurs.

  • La vie politique ressemble à s'y méprendre à une cour de récré ! Nouvelle arrivée, Nathalie fait très forte impression dans la classe !Cette histoire est tirée de l'album Le petit Nicolas a bien grandi ! Pastiche, adapté du Petit Nicolas avec une écriture à la Goscinny et un dessin à la Sempé, pour un résultat très réussi.Retrouvez vite Nicolas, François et tous leurs copains dans l'intégralité du livre au format numérique !La suite d'une collection à succès : Le Petit Nicolas, Ségolène et les copains, Le petit Nicolas à l'Elysée.

  • Avant, Paulo, son frère Sam ainsi que leurs amis Pierrot et Maria vivaient dans un milieu familial violent. Ils avaient souvent peur. Aujourd'hui, tout ça est bien fini. Ils sont heureux. Un samedi d'automne, ensemble, ils s'inventent une aventure de chevaliers. Ils fabriquent le Roi de la Cour et lui confient leur histoire.

  • Depuis 1965, l'élection du président de la République offre aux Français le spectacle d'une lutte impitoyable entre des candidats semblables à des gladiateurs armés de « mots qui tuent ».
    Attaques, provocations, vacheries, calomnies, perfidies, mensonges, boutades, tirades, envolées : les candidats usent de toutes les richesses de la langue française pour terrasser leurs adversaires. Fulgurantes ou préparées, les formules les plus fameuses ont parfois provoqué la défaite ou conduit à la victoire.
    En passant au crible les discours, les débats, les conférences, les déclarations mais aussi les confidences des prétendants
    à l'Élysée, les auteurs nous donnent un éclairage original,
    jubilatoire et instructif sur nos campagnes présidentielles.

empty