Sciences humaines & sociales

  • Les secrets du IIIe Reich

    ,

    lu par Amélie BELOHRADSKY
    • Lizzie
    • 9 Avril 2020

    Une plongée au coeur de l'histoire secrète du IIIe Reich et de ses dignitaires à travers la résolution de quelques grandes énigmes. Ce recueil propose au lecteur un voyage exceptionnel dans les coulisses de l'Allemagne nazie, en éclairant sept de ses rouages les plus mystérieux. Grâce à leur talent de conteurs et à l'exhaustivité de leur enquête, les auteurs éclairent d'une lumière nouvelle l'un des moments les plus ahurissants du XXe siècle.
    01. - 02. Le mystère des origines
    03. - 05. L'éloquence conquérante
    06. - 07. Une boîte de scorpions
    08. - 09. L'homme à femmes
    10. - 12. La santé d'Hitler
    13. - 14.
    Werwolf, les " loups-garous " d'Hitler
    15. - 19. Le fantôme errant de Martin Bormann

  • Dans le domaine de la psychopathologie, comme dans les autres champs scientifiques, cliniciens et chercheurs partagent implicitement le postulat d'Einstein concernant l'intelligibilité de leurs objets d'investigation.

    Si le clinicien accumule des observations aléatoires et tente d'en donner sens, voire causalité, le chercheur grâce à un « filet d'hypothèses » va à la pêche des faits afin d'en confronter les invariants et de développer une pensée théorique toujours provisoire et révisable.

    Entreprendre une recherche, c'est chercher à apporter un supplément de connaissance à l'intérieur d'un champ scientifique choisi. Dans ce champ, le chercheur va naviguer, au cours de sa pratique quotidienne, entre son terrain de recherche et ses premières hypothèses. Développer une recherche, c'est aussi transformer ce qui pourrait ne rester qu'une intuition personnelle en un énoncé porteur d'une visée générale grâce à une démonstration de validation bien choisie et aboutie.

    Il existe souvent un lien profond (et le plus souvent non conscient) qui unit le sujet de la recherche clinique à son objet choisi. Quel que soit ce lien, le déroulement processuel suppose certaines étapes rigoureuses et incontournables.

    Enfin tout spécialement dans le domaine de l'enfance, la recherche en psychopathologie poursuit un but implicite : « issue du terrain clinique, elle a vocation idéalement d'y retourner » et d'y permettre la mise en place d'outils de prévention et de soins.

  • Les chercheurs, qu'ils soient séniors ou à leurs premières armes en recherche, font face à de nombreux défis. De nature réflexive, le pré­sent ouvrage veut les outiller en explorant des freins et des leviers rencontrés par des chercheurs de formations et disciplines diverses, en sciences humaines et sociales. Compte tenu de la variété d'angles présentés pour aborder certains défis et de la diversité des expériences vécues par les auteurs, il offre un éclairage original sur des défis à prendre en considération durant la réalisation d'une recherche.

    Cet ouvrage constitue une importante source d'information et de réflexion sur le vaste domaine du processus rigoureux de la re­cherche. Il s'adresse autant aux étudiants et au corps professoral qu'à toutes les personnes préoccupées par la question des choix méthodologiques.

  • Entre la recherche clinique et la clinique de la recherche, cet ouvrage explore et décrit une certaine façon d'être chercheur, une conception particulière du travail scientifique dans laquelle l'implication et la distanciation se combinent en permanence. Cet ouvrage rend compte du travail du chercheur. Il décrit les ficelles du métier. Il raconte également une aventure intellectuelle et institutionnelle au sein du laboratoire de changement social : trois générations de chercheurs apportent ici leur contribution à la construction d'une orientation scientifique singulière qui prétend combiner deux postures a priori étrangères l'une à l'autre : une démarche méthodologique d'inspiration clinique, une démarche théorique inscrite dans les sciences sociales.

  • Forte de son expérience de formatrice auprès des enseignants d'écoles maternelles et primaires, Jacqueline Bonnard s'efforce de répondre et d'aider des enseignants souvent interrogatifs sur les sciences et la technologie dans leur enseignement... surtout lorsqu'ils ne disposent pas des bases d'une culture technique qui rassure et aide à surmonter les peurs de l'inconnu. À travers ses propositions d'activités concrètes et actives pour apprendre à regarder et à interroger les objets, elle explique comment l'enseignant peut «

  • L'intelligence artificielle (IA) propulse l'innovation dans de nombreux domaines et transforme toutes les sphères d'activité. L'essai Osons l'IA à l'école aborde ce que le grand public doit savoir pour comprendre l'IA et ses impacts sociétaux : l'origine de l'intérêt qu'elle suscite, ses promesses, les bouleversements qu'elle peut créer sur le marché du travail, ses enjeux éthiques. Les machines dotées d'IA réalisent des tâches cognitives beaucoup mieux que les humains. Alors, que doivent acquérir les jeunes pour s'épanouir dans une société qui évolue si rapidement ? L'arrivée de l'IA accroît l'urgence d'adopter des pratiques éducatives mieux adaptées aux besoins des élèves. À l'aide d'exemples concrets, les auteurs montrent comment l'IA appliquée à l'éducation offre aux élèves des expériences d'apprentissage personnalisées et stimulantes, qui tiennent compte de leur rythme et de leur façon unique d'apprendre.

empty