• Les significations attribuées au mot « communiste » sont plus diverses que jamais. Il renvoie à une histoire tragique pour les peuples et les communistes eux-mêmes, et est même associé, dans le cas de la Chine, à un acteur central de la mondialisation capitaliste. Mais il reste aussi, pour beaucoup de celles et ceux qui le revendiquent, associé à l'idée d'une alternative au capitalisme, visant à l'égalité sociale et à l'instauration d'un pouvoir politique effectivement exercé par le plus grand nombre, non monopolisé par les élites sociales.

    Au-delà de ceux qui l'ont pensé ou dirigé et dont on a retenu les noms, le Parti communiste français est aussi le fruit de l'engagement de nombreux anonymes, adhérents, sympathisants ou militants, femmes se revendiquant ou non du féminisme ou encore travailleurs immigrés engagés dans les luttes anticoloniales. Cette histoire, qui commence au congrès de Tours en 1920 et traverse un siècle en France, est aussi la leur. Entre immenses espoirs et profonds découragements, Julian Mischi, sociologue et politiste rattaché à l'Institut national de la recherche agronomique (INRA) et auteur notamment de Servir la classe ouvrière. Sociabilités militantes au PCF (PUR, 2010) et de Le Communisme désarmé. Le PCF et les classes populaires depuis les années 1970 (Éditions Agone, 2014), relate ici une tentative unique de mettre au pouvoir les classes populaires, à renouveler.

    Né en 1974, Julian Mischi est sociologue et politiste, chercheur à l'Institut national de la recherche agronomique (INRA) à Dijon. Il a notamment publié Servir la classe ouvrière. Sociabilités militantes au PCF (PUR, 2010) et Le Communisme désarmé. Le PCF et les classes populaires depuis les années 1970 (Éditions Agone, 2014).

  • Je rappellerai les exploits de ces héros d'autrefois qui, par la bouche du Pont et à travers les Roches Kyanées, sur l'ordre du roi Pélias, menèrent vers la toison d'or la solide nef Argô.

  • « Albert Camus, le héros de ce Combat pour la gloire, n'a jamais écrit une ligne de ce récit. J'ai pris sa peau et sa voix pour lui rendre hommage, et le coucher sur papier par la plume de son vrai stylo Parker ? que Catherine Camus m'a fait l'honneur de m'offrir au soir de la première des neuf cent soixante-trois représentations de La Peste. Chaque soir dans ma loge, en France comme à l'étranger, de Paris à Monte-Carlo, de Genève à New York, de Lausanne à Fort-de-France, de Bruxelles à Washington ou Boston, sur un calepin noir, perdu et retrouvé plusieurs fois, j'ai écrit ce qui m'étreignait dans la peau de Rieux et celle de Camus à la fois.
    /> Vous allez donc lire, ou plutôt entendre, ce que j'ai noté non pas à sa place, mais en place de lui. Ici. Sur les planches du théâtre. Le lieu du monde où il a été le plus heureux. Là où il sera, à jamais, vivant. Pour que vous puissiez enfin partager avec lui, par l'au-delà, son combat pour la gloire. » F. H.


  • Connaissez-vous Pioppi, petit village de pêcheurs au sud de Naples, où les centenaires courent les rues et sont encore en pleine activité ?

    À Pioppi, on est adeptes de la « slow life », une vie au rythme des saisons, des promenades et des activités en plein air, et surtout d'une alimentation dans laquelle réside les secrets de leur longévité. Pas de viande rouge, un peu de poisson, et bien sûr la pasta, les fruits et légumes de saison, l'huile d'olive, et le vin - modérément tout de même !
    Découvrez dans ce livre les secrets de ce régime séculaire... et de la longévité !

  • À la rencontre de personnes et de cultures extraordinaires, ce livre nous invite à partir à la découverte des " zones bleues ", ces lieux surprenants qui intéressent les scientifiques pour leur nombre élevé de nonagénaires et centenaires en excellente santé. Un tour du monde passionnant, prolongement de la série documentaire éponyme sur France tv.
    Angèle Ferreux-Maeght, chef de cuisine, naturopathe et spécialiste de l'alimentation bien-être et Vincent Valinducq, médecin généraliste et chercheur, ont décidé de mener l'enquête dans ces endroits si particuliers pour tenter de percer les secrets de la longévité : caractère génétique, mode de vie, alimentation, activité physique...
    De la Sardaigne en Italie à Nicoya au Costa Rica en passant par Ikaria en Grèce et Okinawa au Japon, vous découvrirez les secrets de longévité propres à chacun de ces territoires et partirez à la rencontre de ces hommes et femmes aux vies exceptionnelles.


  • Comment préserver notre capital santé ? Quels sont les mécanismes fondamentaux qui organisent et soutiennent notre propre capacité à bien vivre et à faire face aux aléas de la vie ?

    Pour répondre à ces questions, le Dr Michel Golay a développé une méthode s'inscrivant dans les paradigmes de l'allostasie et de la salutogenèse. Cette approche globale et positive vise à entretenir notre système intérieur et notamment la relation entre nos deux principaux cerveaux : le cerveau reptilien et le cerveau intestinal. Découvrez comment notre corps ainsi entretenu, par des apports simples au quotidien, construit sans cesse sa propre santé, tout au long de la vie !
    Se référant aux derniers résultats de la recherche physiologique contemporaine, ce livre s'adresse à tous ceux qui veulent se donner les moyens de comprendre les ressorts de leur santé et d'agir pour l'améliorer.
    Né en 1960, le Dr Michel Golay partage le fruit de trente années de recherche et d'expérience clinique. Chiropraticien de formation, ancien sportif de haut niveau et fondateur du centre Lon[h]ea de Genève, son approche vise à répondre aux impasses d'un système médical qui reste obnubilé par la seule perspective de la maladie.

  • LES BONS CONSEILS DES CENTENAIRES : LES PENSÉES, LES CHOIX ET LES HABITUDES QUI GARANTISSENT LA SANTÉ, LA RÉUSSITE ET LA LONGÉVITÉ
    « Soixante-dix ans est la nouvelle cinquantaine, et à l'époque romaine, trente ans, c'était la vieillesse. Alors... le temps nous donne-t-il un âge, ou est-ce notre culture qui nous dit ce que nous devrions faire avec notre temps ? Je vais vous montrer comment naviguer dans votre espace en utilisant la conception centenaire du temps. »
    La psycho-neuro-immunologie (PNI) étudie comment les pensées et les émotions affectent les systèmes immunitaire, nerveux et endocrinien ;
    l'anthropologie médicale observe comment les cultures façonnent les concepts de bien-être et de maladie ;
    avec la bio cognition, le docteur Martinez explique pourquoi les émotions exaltées peuvent améliorer la fonction immunitaire, même si elles ne sont pas supposées lutter contre les pathogènes.
    Prendre de l'âge est un processus naturel ; par contre, le vieillissement est un concept dysfonctionnel qui définit comment notre biologie « devrait » répondre au passage du temps.
    L'auteur a fait des recherches approfondies avec des centenaires en bonne santé (100 ans ou plus) dans des cultures variées.

  • Celle qui, le 5 juillet 1934, est reçue à la Comédie-Française à l'âge de 20 ans ne vient pas d'une famille ordinaire. Musiciens - son père est compositeur, sa mère harpiste -, comédiens, peintres : ne dit-on pas que les Casadesus ont le « gène de l'art » ?
    Gisèle Casadesus évoque ici son étincelant parcours au sein de la prestigieuse compagnie, qui la verra jouer sous la direction de metteurs en scène tels que Jacques Copeau ou Louis Jouvet, et en compagnie des meilleurs comédiens de son temps comme Pierre Fresnay, Madeleine Renaud, Jean-Louis Barrault... En 1937, elle créera le rôle principal d'Asmodée, pièce de François Mauriac, sous l'oeil de l'auteur.
    Son récit nous mène au coeur du Théâtre-Français, mêlant anecdotes savoureuses, description du travail de comédien et narration des voyages en paquebot qu'entreprenait la troupe, reçue triomphalement en Amérique. Elle retrace aussi sa carrière cinématographique entamée dès 1934 avec L'Aventurier de Marcel L'Herbier et poursuivie avec les plus grands : Raimu, Michel Simon, Jean Gabin...
    Plus près de nous, elle connaît un beau succès public avec en 2010 La tête en friche, en compagnie de Gérard Depardieu, et en 2012 Sous le figuier d'Anne-Marie Etienne.
    Ce livre est une traversée du siècle. Mais c'est surtout le passionnant témoignage d'une femme qui, malgré une carrière de premier plan, a réussi sa vie amoureuse - le couple heureux qu'elle a formé avec le comédien Lucien Pascal a duré... 72 ans ! - et sa vie de mère de quatre enfants (dont le chef de l'orchestre de Lille, Jean-Claude Casadesus). Dernier « monstre sacré » du théâtre français, Gisèle Casadesus est aussi d'une fine lucidité sur le « jeu de l'amour et du théâtre » qui a constitué toute sa vie, et qu'elle raconte avec beaucoup d'humour, de jeunesse et d'humanité.

empty