• Il est possible de réaliser des ancrages fixes et robustes dans quasiment tous les types de matériaux : béton, pierre, briques, parpaings, carreaux et plaques de plâtre, panneaux bois, métal... Encore faut-il savoir choisir la bonne cheville : De quel matériau est fait votre mur ?Quelle mèche utiliser ? Pour les cloisons creusesPour le béton cellulairePour les goulottes et câblesPour les charges lourdesPoids et matériaux : les clés du choixLes trucs à savoir

  • Conseils, trucs et astuces
    Quel que soit le domaine, les bricoleurs avertis connaissent et se transmettent des tours de mains et des astuces de traçage qui leur permettent d'économiser du temps tout en gagnant en efficacité. Outillage : perçages
    Percer de façon efficace et satisfaisante nécessite un équipement approprié. Les machines disponibles proposent de nombreuses options. Encore faut-il choisir du matériel adapté à ses besoins !Matériaux : collages
    Bois, pierre, métal, polystyrène... la plupart des matériaux peuvent facilement être assemblés, en intérieur comme en extérieur, grâce à des produits de plus en plus performants
    Apprenez comment s'y retrouver parmi la diversité des formules proposées.Fixations : chevilles
    Il est possible de réaliser des ancrages fixes et robustes dans quasiment tous les types de matériaux : béton, pierre, briques, parpaings, carreaux et plaques de plâtre, panneaux bois, métal...
    Encore faut-il savoir choisir la bonne cheville.Fixations : accrochages
    Accrocher est un geste fréquent pour qui bricole, rénove ou simplement décore son intérieur. Mais entre la diversité des objets à suspendre ou à fixer et la profusion des outils qui le permettent, un tour d'horizon s'impose.Menuiserie : assemblages
    Depuis des siècles, les ébénistes se sont attaché à imaginer des solutions d'une grande diversité et d'une grande résistance pour assembler leurs ouvrages en bois.
    Certaines d'entre elles sont d'ailleurs à la portée des bricoleurs en herbe. Matériaux : découpes
    Découper est un geste qui concerne tous les domaines du bâtiment. Chaque type de matériau, sa dureté, son épaisseur et la finition souhaitée déterminent le choix de l'outil. Menuiserie : quincaillerie d'ameublement
    Le montage d'un meuble en bois ne saurait aujourd'hui se concevoir sans le recours des accessoires de quincaillerie : fixation des panneaux, charnières, coulisses, etc. sont autant de dispositifs à la fois économiques et souvent faciles à utiliser.Soudures à l'arc
    Souvent nécessaire en serrurerie, la soudure à l'arc consiste à fondre des pièces métalliques en contact pour que, au final, les éléments ne forment plus qu'un. Il existe cependant plusieurs techniques qui permettent d'arriver à ce résultat.

  • Les carreaux de plâtre et ceux de béton cellulaire sont idéals pour monter une cloison intérieure. Simples à mettre en oeuvre, ils offrent une grande liberté pour créer des cloisons originales (niche, courbe...) ou pour créer des meubles maçonnés.

  • Vous construisez une maison, rénovez un appartement, aménagez un garage, créez un studio de musique dans une cave, ou entamez des travaux d'isolation... Dans tous les cas, vous allez devoir doubler les murs existants. Reste à savoir comment !

  • Conseils, trucs et astuces
    Quel que soit le domaine, les bricoleurs avertis connaissent et se transmettent des tours de mains et des astuces de traçage qui leur permettent d'économiser du temps tout en gagnant en efficacité. Outillage : perçages
    Percer de façon efficace et satisfaisante nécessite un équipement approprié. Les machines disponibles proposent de nombreuses options. Encore faut-il choisir du matériel adapté à ses besoins !Matériaux : collages
    Bois, pierre, métal, polystyrène... la plupart des matériaux peuvent facilement être assemblés, en intérieur comme en extérieur, grâce à des produits de plus en plus performants
    Apprenez comment s'y retrouver parmi la diversité des formules proposées.Fixations : chevilles
    Il est possible de réaliser des ancrages fixes et robustes dans quasiment tous les types de matériaux : béton, pierre, briques, parpaings, carreaux et plaques de plâtre, panneaux bois, métal...
    Encore faut-il savoir choisir la bonne cheville.Fixations : accrochages
    Accrocher est un geste fréquent pour qui bricole, rénove ou simplement décore son intérieur. Mais entre la diversité des objets à suspendre ou à fixer et la profusion des outils qui le permettent, un tour d'horizon s'impose.Menuiserie : assemblages
    Depuis des siècles, les ébénistes se sont attaché à imaginer des solutions d'une grande diversité et d'une grande résistance pour assembler leurs ouvrages en bois.
    Certaines d'entre elles sont d'ailleurs à la portée des bricoleurs en herbe. Matériaux : découpes
    Découper est un geste qui concerne tous les domaines du bâtiment. Chaque type de matériau, sa dureté, son épaisseur et la finition souhaitée déterminent le choix de l'outil. Menuiserie : quincaillerie d'ameublement
    Le montage d'un meuble en bois ne saurait aujourd'hui se concevoir sans le recours des accessoires de quincaillerie : fixation des panneaux, charnières, coulisses, etc. sont autant de dispositifs à la fois économiques et souvent faciles à utiliser.Soudures à l'arc
    Souvent nécessaire en serrurerie, la soudure à l'arc consiste à fondre des pièces métalliques en contact pour que, au final, les éléments ne forment plus qu'un. Il existe cependant plusieurs techniques qui permettent d'arriver à ce résultat.Découvrez grâce aux vidéos intégrées comment utiliser une perceuse-visseuse, une scie circulaire, une scie sauteuse, des chevilles et fixations pour plaque de plâtre ou apprenez à installer des étagères d'atelier sur crémaillères.

  • Il est possible de réaliser des ancrages fixes et robustes dans quasiment tous les types de matériaux : béton, pierre, briques, parpaings, carreaux et plaques de plâtre, panneaux bois, métal... Encore faut-il savoir choisir la bonne cheville :De quel matériau est fait votre mur ? - Quelle mèche utiliser ? - Pour les cloisons creuses - Pour le béton cellulaire - Pour les goulottes et câbles - Pour les charges lourdes - Poids et matériaux : les clés du choix - Les trucs à savoirEn vidéo : Utiliser des chevilles et fixations pour plaque de plâtre

  • Vous ne supportez plus le bruit de vos enfants à l'étage, vous êtes réveillé par le bruit de la rue, votre lave-linge vous exaspère ?
    Apprenez à combattre efficacement les nuisances sonores que vous subissez ou faites subir. L'isolation acoustique est un sujet complexe sur lequel il est indispensable de comprendre quelques notions théoriques : origine du bruit, mode de propagation, performance des isolants, dispositif de mise en oeuvre... Ce sujet ne souffre pas l'amateurisme.Augmentation du coût des énergies, réchauffement climatique, souci de confort, ces trois raisons suffisent à rappeler l'importance de l'isolation dans nos maisons.
    Éviter les déperditions de chaleur ou aménager les combles pour agrandir sa maison, voilà deux bonnes raisons d'isoler sa toiture. Mais quels travaux cela implique-t-il et, surtout, quel matériau choisir ?Vous construisez une maison, rénovez un appartement, aménagez un garage, créez un studio de musique dans une cave, ou entamez des travaux d'isolation... Dans tous les cas, vous allez devoir doubler les murs existants. Reste à savoir comment !Les carreaux de plâtre et ceux de béton cellulaire sont idéals pour monter une cloison intérieure. Simples à mettre en oeuvre, ils offrent une grande liberté pour créer des cloisons originales (niche, courbe...) ou pour créer des meubles maçonnés.Les cloisons sur ossature sont largement utilisées pour la séparation des pièces, l'agencement, voire même la décoration. Hydrofuges, acoustiques, ignifugées... elles ont en plus l'avantage d'offrir des performances adaptées aux besoins.Même si les cloisons à base de plaques de plâtre vont le plus souvent du sol au plafond, elles ne jouent jamais de rôle structurel. Leur vocation est de fractionner, compartimenter et distribuer les espaces intérieurs.Les faux plafonds, ou plafonds rapportés, sont courants en rénovation. Ces ouvrages, le plus souvent suspendus et non démontables, peuvent améliorer le confort thermique et/ou acoustique d'une maison dès lors qu'ils comportent une couche d'isolant adapté à la performance recherchée. En outre, ils offrent une solution élégante à certains besoins techniques lors de l'aménagement d'une pièce, notamment une intégration discrète des différents réseaux.Si le premier rôle d'une porte est de clore, séparer, isoler ou cacher, son aspect décoratif a également son importance. Matériaux, formes et dimensions se mettent en quatre avec de nombreuses options répondant aux besoins de votre intérieur. Battante, coulissante, sur pivot, ou pliante ? Selon la solution retenue, votre porte s'adaptera à vos besoins et à la configuration des lieux.Premiers remparts de nos biens et de notre intimité, les serrures et verrous qui équipent nos maisons sont à choisir avec soin.
    Objectif numéro un : dissuader les cambrioleurs. Mais il est illusoire d'imaginer un système infranchissable. Cela n'existe pas. Il s'agit donc bien de dissuasion, car généralement les cambrioleurs procèdent au hasard et reculent si l'effraction nécessite trop de temps et entraîne trop de bruit.

empty