Littérature générale

  • Avec ce recueil de nouvelles, le lecteur part à la rencontre du monde et des autres, à Sète, dans le Vercors, à la Pointe du Raz et même à New York, à la recherche de Scarlet Rivera, la violoniste de Bob Dylan. Ahmed Kalouaz entremêle habilement autobiographie et romance, c'est ainsi qu'on découvre avec plaisir quelques expériences d'écrivain, lors d'ateliers auprès de collégiens ou au détour de résidences plus aventureuses, puis qu'on bascule doucement dans la vie d'un jeune prisonnier de retour à Ouessant ou aux côtés d'une femme qui fait face au deuil dans la maison familiale. Ahmed Kalouaz aime bourlinguer et son goût pour l'autre est contagieux. On ressort de ce recueil le coeur gonflé de ses rendez-vous, parfois manqués, de ce que la vie peut nous apporter de tendre ou de sombre.

    Ahmed Kalouaz est né en Algérie en 1952. Il est l'auteur d'une trentaine de livres dont une trilogie sur l'histoire de sa famille, parue initialement au Rouergue puis en poche chez Babel, qui fut un succès tant critique que public. Il vit dans le Gard.Aux éditions Le mot et le reste, il a déjà publié Demain c'est le beau monde (roman), J'arrivais pas à dormir et Sur le bout de la langue (recueils de nouvelles).

  • À l'hiver 2015, Gwenaëlle part trois mois dans le sémaphore de l'île d'Ouessant. C'est pendant, et à la suite de ce séjour, qu'elle écrit ce récit. Là, sous le grand phare du Créac'h, se racontent un voyage immobile et une expérience d'immersion au contact des éléments et des îliens. Elle explore les lieux et rencontre les habitants, les derniers marins de commerce, les guetteurs-sémaphoriques et gardiens de phares, et les femmes, gardiennes des lieux, qui occupent une place prépondérante sur cette île du Ponant. On découvre cet espace à part, territoire de l'extrême entretenant un rapport particulier à la noirceur et à la mort. Face à la mer et sous les faisceaux du grand phare, l'auteure vit cette expérience comme une renaissance dans le passage et l'exil que représente l'écriture.

    Gwenaëlle Abolivier est journaliste et auteure. Elle est une voix de France Inter. Elle présente pendant plus de vingt ans des émissions de grands reportages où elle raconte ses voyages à travers le monde. Depuis plusieurs années, elle s'est tournée vers l'écriture littéraire tout en continuant d'intervenir sur les ondes (Radio France et la RTS) et dans différentes revues comme ArMen .

  • Jack Kerouac meurt en 1969 laissant une oeuvre littéraire qui fait de lui un des auteurs américains les plus importants du XXe siècle. Cependant, jusqu'à l'âge de six ans sa langue maternelle fut le français et son père lui répétait «Ti-Jean n'oublie jamais que tu es breton». Fort de cette tradition familiale, l'écrivain a tenté d'identifier son ancêtre mais la mission était difficile tant il avait semé son parcours de fausses pistes. Désireux d'aller au bout de cette quête, Patricia Dagier a traqué le moindre indice dans les archives en France et au Québec tandis qu'Hervé Quéméner a suivi la quête bretonne de l'écrivain à travers sa vie et son oeuvre. Si Kerouac s'est approché au plus près de la solution, il aura fallu le travail solide de ces deux passionnés pour en trouver la clef.

    Patricia Dagier est généalogiste. En 1999, après trois années de recherches intensives, elle a démasqué l'ancêtre breton de Jack Kerouac. Soucieuse de vérité historique, elle poursuit depuis dix ans ses investigations dans les archives bretonnes, françaises et canadiennes.

    Hervé Quéméner est journaliste. Rédacteur au quotidien Le Télégramme depuis 1972 puis rédacteur en chef de Bretagne Magazine de 1998 à 2006, il se consacre aujourd'hui à l'écriture.

  • Alors que cinq siècles les séparents, un peintre et une romancière vont se retrouver liés par le plaisir des mots et des livres, et surtout par un lieu : le Mont St Michel. Chacun leur tour, portés par la force et la beauté du lieu, ils vont en arpenter tous les recoins et y trouver l'inspiration.
    Aux belles heures de sa bibliothèque, le Mont-Saint-Michel était connu comme la Cité des livres. C'est là, entre les murs gris de l'abbaye, que, au XVe siècle, un peintre rencontra un amour incandescent qui le hanta à jamais et c'est là qu'il découvrit, envoûté par les enluminures, la beauté du métier de copiste. C'est également là, entre ciel et mer, que cinq cents ans plus tard une romancière viendra chercher l'inspiration. Est-il encore possible d'écrire quand on vient de donner la vie ?
    Dans ce lieu si emblématique, leurs destins se croisent malgré les siècles qui les séparent.
    À la fois roman et carnet d'écriture, Au péril de la mer est un fabuleux hommage aux livres et à ceux qui les font.
    Prix littéraire du Gouverneur général 2015

    " Une dentelle d'eau, d'encre et de pierre dont on ne veut perdre aucun fil. " - L'Actualité

    " L'écriture de Dominique Fortier est portée par une langue riche, belle et évocatrice. "- La Presse

    Prix littéraire du Gouverneur général 2015

  • Résumé
    Une femme perd sa voix. Elle écrit pour reprendre possession de son corps abîmé. Elle chemine ainsi, s'ancre par l'écriture dans sa voix intime, qui résonne avec d'autres silences et paysages de terre, d'eau... La guérison est amorcée avec cette symphonie de voix. Une multitude de visages, de corps et de voix se tissent et se racontent à travers les routes qui n'en finissent pas. Ce livre est un grand silence, une halte entre nous et le vivant ; un bruissement qui dit la relation, la tendresse, l'existence, d'où la musique des mers, des fleuves et des forêts.

    Extrait
    « Après m'être amarrée à ce lac, après avoir tissé des liens avec autrui sur la base de cet espace partagé, j'ai fini par lui accorder une place privilégiée parmi les lieux du monde. D'où me vient ce désir de retourner au lac Marie-Le Franc chaque année en y amenant à chaque fois des personnes différentes, des gens du Québec, de France, de Belgique ? À l'été ou à l'automne, suivant un rythme régulier, la marée dépose au bord du lac des gens d'ici et d'ailleurs. J'ai la nette impression que tout cela dépasse de loin ma propre volonté et que l'endroit lui-même est désormais soumis au mouvement du ressac. Le lac s'est ouvert au vent du large, il est devenu dans mon esprit un lac transatlantique. »

    Point de vue de l'auteure
    Tisser les voix répond au mouvement général qui traverse le livre. Quand j'ai perdu la voix, je me suis mise à écrire, mais aussi à écouter davantage. J'ai fait plus de place à la parole des autres. Quand je tisse les voix, la mienne se fonde dans un ensemble, elle va à la rencontre des autres, c'est ce mouvement qui me permet d'avancer.
    Quand la voix se brise, quand elle s'absente, il faut tout reconstruire, cela ne peut se faire que dans l'intimité. Apprivoiser le silence.

    L'auteure
    Originaire de Bretagne, Rachel Bouvet a émigré au Québec après un séjour en Égypte. Sa fascination pour le désert, la mer et la forêt l'a poussée vers la géopoétique. Professeure au département d'études littéraires à l'UQÀM, elle a publié des essais et des récits.

  • Depuis un demi-siècle, un étrange phénomène accable une petite île aux confins de la Bretagne : au lieu de mourir en paix, ses habitants plongent tous dans un inexplicable coma.

    La raison de cette anomalie est enfouie dans la mémoire effilochée du vieux capitaine Kerjean, qui vit seul dans son manoir en compagnie d'Anaël, son fidèle majordome.

    Flore, jeune médecin du continent venue lui rendre visite, parviendra-t-elle à faire renaître en lui le souvenir du Grand Barouf, ce cirque étrange débarqué dans les Années 60, et de Carmen, la belle sirène qui avait fait chavirer son coeur et bouleversé le destin de l'île ?

    Scénariste, monteur de films et écrivain, Thierry Brunello s'est inspiré de la chanson éponyme de Mouloudji « Un jour tu verras » pour imaginer ce récit rocambolesque, où l'amour domine et se joue de la relativité du temps. Le rêve prend le pouvoir sur la réalité, guidant la solitude vers une forme lointaine et presque immatérielle du bonheur.

    UN JOUR TU VERRAS est son troisième roman.

  • Mon coeur affamé

    Antonia Di Chiavari

    Gaëlle habite en Bretagne, elle a trois passions, le self-défense, l'apprentissage du breton et son blog littéraire.
    Joueuse, rieuse, parfois gaffeuse, tout semble calme dans sa vie.
    Pourtant depuis quelque temps, un écrivain célèbre lui écrit.
    Elle a osé lui répondre.
    Elle espère retirer le meilleur de cette aventure.
    Mais a t-elle pensé au pire ?
    Pour elle bien sûr, mais lui ?
    Sait-il vraiment à qui il écrit ?
    Mon coeur affamé est un roman d'humour vibrant, où l'amour, le hasard ainsi qu'une tendre amitié, et un soupçon de vengeance, amèneront l'héroïne vers la résilience.

  • Une poésie profondément humaniste

    2e édition revue et augmentée

    Résumé
    En se laissant guider par la main chaude des ancêtres, Laure Morali suit les formes et les rêves de la terre, du Brésil au Québec en passant par les Andes, le Chiapas et le Nouveau-Mexique. Ses poèmes recueillent l'humilité des êtres et des choses.

    Extrait
    La terre
    cet animal
    quand elle respire
    nous marchons
    dans son rêve

    L'auteure
    Laure Morali, poète et auteure de récits, vit à Montréal. Aux éditions Mémoire d'encrier, elle a publié Orange sanguine (poésie, 2014), Traversée de l'Amérique dans les yeux d'un papillon (roman, 2010) et La terre cet animal (poésie, 2003; 2021). Elle a également dirigé l'anthologie de correspondances entre écrivains des Premières Nations et écrivains québécois Aimititau ! Parlons-nous ! (chronique, 2008) et co-dirigé avec Rodney Saint-Éloi le livre-disque Les bruits du monde (chronique, 2012). Elle anime des ateliers d'écriture au Québec, en France, en Haïti.

  • Les amoureux de l´écriture de Jacques Josse ne s´étonneront pas qu´on poursuive avec fidélité la mise en ligne de ces textes pesés, rigoureux, rares.
    D´abord par choix de l´éditeur : affinité grande avec ce qu´on y respire de la mer, et l´échelle à quoi elle nous contraint. Alors, oui, on peut appréhender ce qui tient de la vie et de la mort. Et on saura, justement, que c´est dans cette précision, et cette attention au présent, cet accueil du visage devant soi, de la parole de l´autre.
    Ici, Jacques Josse voyage : il suffit d´un quai. Il y a le mot orient, il y a l´ombre dérangeante de Kerouac, et comment lui et ceux qui l´ont suivi ont imposé à la langue de marcher.
    Il y a toujours ce recueillement : pas de parole, pas de visage, sans savoir ce que vie et mort organisent, dans notre plus immuable théâtre. Justement des mots que Jacques Josse n´emploierait pas.

    FB

  • Ceux de la rue haute

    Armelle Guilcher

    À 32 ans, Anaïs est chroniqueuse sur une radio locale et occupe un appartement dans un immeuble de la rue Haute, à Kérioret, commune bretonne. Complexée par son physique, elle s'est construite au fil des années une carapace d'insensibilité qui freine et dénature ses rapports aux autres.
    Alors qu'elle s'ennuie passablement dans son travail, son employeur la met au défi d'écrire un livre et de le faire éditer. Si elle y parvient, elle pourra enfin animer l'émission culturelle qu'elle convoite tant. De quoi mettre du sel dans sa vie de femme solitaire, en quête de reconnaissance.
    Pour son roman, Anaïs décide de mettre en scène le meurtre fictif de sa voisine, Madame Mordrel, avec laquelle elle entretient des rapports conflictuels. Mais elle est loin d'imaginer que la réalité peut dangereusement rejoindre la fiction...Entre enquête policière, romance et saga familiale, découvrez une histoire aux protagonistes attachants, à lire d'une traite !

  • « Il faut parfois peu de choses pour arriver au bonheur. L'année où j'ai découvert qui j'étais vraiment, j'aurais aimé que l'on me dise que tout ce qui arrive, que ce soit positif ou négatif a un sens. »

    Avocate dans le cabinet familial, Anna, 30 ans, mène une vie monotone mais avec un projet en tête : avoir un enfant avec son mari Baptiste.

    Alors qu'elle prépare l'anniversaire de sa mère, une série d'évènements et de révélations fâcheuses vont contrarier ses plans.

    Douce, mais déterminée, elle n'hésitera pas à prendre la route vers la Bretagne pour découvrir les secrets qui entourent son passé.

    Sa rencontre avec Antony et sa fille Lucia et son amour naissant pour lui, bien que parsemé d'embuches, va la bouleverser et lui faire prendre conscience que la route qu'elle a choisie, n'est peut-être pas la bonne.

  • Trou de mémoire

    Pierre Devriendt

    Qui n'a jamais eu le souhait de laisser une trace, que ce soit par les liens du sang ou de la mémoire ? Seulement, cette trace est parfois loin d'être honorable...
    En Bretagne, le village sans histoire de Skerrec se retrouve soudain au coeur d'une enquête bien inquiétante. Un journaliste, venu débusquer de la matière pour son roman historique, affirme en effet que des bavures dramatiques ont eu lieu à la fin de l'Occupation. Et rien ne semble pouvoir l'empêcher de faire éclater la vérité.
    Mais de quelle vérité s'agit-il après tout ce temps, de celle qu'on voudrait trouver ou de la réalité ?
    Chronique d'une bourgade amnésique et de ceux qui l'habitent, Trou de mémoire est le second opus du cycle amorcé par Le Faiseur de blasons.

  • La danse fragile du papillon Nouv.

    Après des années passées en région parisienne, Luc quitte son emploi d'infirmier et le béton de la ville pour renouer avec ses racines dans le Morbihan. Anne, sa compagne pétillante et pleine de vie, fait siennes ses résolutions.
    Cet abrupt virage traduit pour Luc l'expression d'un profond malaise, nourri par ses idéaux contredits et ses non-dits. Si renouer avec ses racines est l'une des motivations de ce déménagement, embrasser ses valeurs est son objectif le plus vital. Tant pis pour la douleur inévitable, tant pis pour les imprévus tragiques. Ainsi, plus que la rencontre avec de nouvelles personnes, plus que la rencontre avec une association écologique, Luc va à la rencontre de lui-même.
    Médecin investi dans le monde associatif, Jean-Marc Chavigny nous livre pour son second roman un camaïeu d'émotions et de réflexions unies par un fil directeur à fleur de peau, qui fouaille l'humanité avec une sincérité éprouvante.

  • Oraison pour une île

    Lynda Guillemaud

    Une femme, un homme. Une île. Pas déserte, mais presque. Pas paradisiaque, mais quelque part entre ciel et mer. Bréhat la secrète ne se révèle qu'à ceux qui veulent bien la regarder avec leurs yeux d'amants. Caroline y échoue avec son mal-être dans la maison d'hôte de Cordélia. Or, à Bréhat, il n'y a rien, ou presque. Rien que des rochers, des fleurs, une atmosphère atemporelle. Des couchers de soleil, des balades labyrinthiques, des croix de granit perdues au détour des sentiers changeants. Et la mer, omniprésente. Il y a aussi Joshua, un jeune homme énigmatique et mystérieux, à la personnalité ambivalente. Dans ce lieu hors du temps où l'on n'a rien de mieux à faire que de profiter de ce qui existe, Caroline et Joshua vont-ils trouver ce qu'ils cherchent ?

  • Brocéliande. Le roi Arthur n'est plus depuis plusieurs décennies. L'idéal des chevaliers de la Table Ronde et le souvenir de Merlin se sont pratiquement éteints avec lui.
    À la lueur des flammes d'un feu de camp, Sylvian, chevalier errant, déroule devant une mystérieuse jeune femme le fil tumultueux de son existence. Il lui relate sa rencontre, dix années plus tôt, avec une fée magicienne et harpiste dont son coeur s'est aussitôt éperdument épris. Il lui raconte un rêve qu'il a poursuivi sans relâche, et sa quête éperdue du bonheur dans un monde libéré des merveilles du Graal, et en proie au plus vil désenchantement.
    Introspectif, et prenant ses racines dans la légende arthurienne, "La Fée des Brumes" se veut à la fois un roman et une fable.

  • Agathe

    Pauline Jung

    Mai 1997. Agathe Morel, nouveau-né de cinq jours disparaît sans laisser de trace... Et réapparaît mystérieusement au bout d'une semaine. Vite classée, cette affaire ne refait surface que vingt ans plus tard avec le retour d'Eugénie, une enfant du pays qui s'est promis de faire éclater la vérité. Pourquoi Agathe n'a-t-elle jamais entendu parler de son enlèvement ? Qui sont ces inconnus qui cherchent subitement à l'aider dans ses recherches ? Autant de questions auxquelles elle devra répondre seule, dans les paysages bretons qui ont bercé son enfance.

  • Dans plusieurs hôpitaux bretons, dont celui de Belle-Ile, des patients dans le coma sont sauvagement débranchés. Devant l'échec de la police et de la gendarmerie, le Ministre de l'Intérieur confie une enquête globale au Commissaire Vétoldi. 
    Après l'analyse des différents dossiers et compte tenu de sa connaissance de l'île, le Commissaire Vétoldi décide de mener l'enquête de terrain à Belle-Ile. Pour cette délicate mission, Il est secondé par sa nouvelle adjointe, Inès Benlloch, ex-agent secret. Réussiront-ils à arrêter le coupable alors que celui-ci ne laisse aucune trace détectable ? 

  • « Ça te dirait une petite semaine de vacances en Bretagne ? » « En plein mois de novembre ?! Non, mais tu es folle ! » Sous la pression de son amie, qui y possède une maison, Elsa, 39 ans, consent finalement à s'exiler, avec son cafard, dans un village côtier du Finistère. Dès son arrivée, le billet retour pour Paris à portée de main, elle rencontre ses voisines, Joséphine et Hortense, et leurs compères, Roberte et Armand, un couple de retraités parisiens hauts en couleur, auprès duquel les deux soeurs nonagénaires ont retrouvé une seconde jeunesse. Au fil des jours, à la faveur d'un secret à percer et d'échanges inattendus, la jolie célibataire se laisse gagner par leur humour et leur joyeuse authenticité...

    Au-delà des éclats de rires et des moments de complicité, ce roman évoque les richesses que chaque génération peut apporter à l'autre, les vertus du temps qui répare ou n'efface rien, et toutes ces bulles de bonheur se nichant dans l'anodin.

  • À Rome, l'empereur Claude est ridiculisé par les frasques de son épouse Messaline. Depuis qu'il a conquis la Bretagne, il a ramené en otage une druidesse, Lavarcame, dont les rêves sont parfois prémonitoires. La captive aidera-t-elle l'empereur à déjouer des complots ?

  • Mikado

    Elise Laforest

    Diane est rennaise, pharmacienne et bientôt célibataire.
    Jules est rennais, tête à claque et cache un secret.
    Deux parcours de vie, deux personnages dont les chemins vont se croiser.
    Entre amour, amitié et famille, ce roman rythmé dévoile des personnalités cachées, des ambitions, des passions. Objectif : se libérer du passé pour mieux envisager l'avenir. Loin des clichés, ces histoires entremêlées révèlent comment trouver sa voie, au-delà des attentes de son entourage.

  • Cette histoire vraie, tirée d'une légende se déroulant au début des années 2010, raconte les péripéties professionnelles et émotionnelles d'un jeune taxidermiste au sein d'une grande famille paimpolaise peu ordinaire. 

  • Kerandré

    Isabelle Piquelin

    Morbihan, août 2019. 
    Liseron Meunier passe ses vacances en Bretagne, terre d'été de son enfance. Lors d'une promenade en bord de mer, elle découvre sur une plage un corps sans vie.

    Pour le commandant Le Floch, c'est le début d'une nouvelle enquête.

  • Agathe est avocate à Paris et ne voit plus guère sa famille, restée en Bretagne, dans la ferme parentale. Mais lorsque son père décède, elle replonge dans les secrets et les non-dits qui l'avaient poussée à fuir. Qui est cet inconnu auquel son père semblait donner tant d'importance ? Saura-t-elle trouver sa place entre ces deux mondes si différents ? Et surtout, saura-t-elle se trouver elle-même ?

  • Dépression sur Mer

    Lola LM

    Lola, jeune gitane celtique, aimait voyager de terres de soleil en terres de brume tout en semant sur son chemin des poèmes rêveurs, bleus comme l'été. Mais un jour elle a suivi un fantôme d'amour vers un rivage océanique et s'est réveillée seule face à la mer. Depuis elle rêve de poèmes gris comme les vagues de l'automne et danse face à l'océan à en perdre la raison.

empty