• "Religion", ce terme partout galvaudé depuis plusieurs siècles, vient du latin relegere : rassembler de nouveau. L'art de réunifier l'individuel à l'universel, voilà une définition du yoga, auquel La Voie suprême selon le yoga tibétain constitue une porte d'entrée idéale.Sous la forme de brefs chapitres, ce traité transmis oralement depuis la plus haute Antiquité offre la quintessence de l'enseignement bouddhique : les dix causes de regret, les dix choses à accomplir, les dix choses à éviter, etc. On y retrouve les mêmes préceptes et avertissements légués par d'autres traditions : brahmanisme, taoïsme, bouddhisme, mystique juive, chrétienne ou musulmane...Ainsi, il n'est pas excessif de considérer cet ouvrage comme une véritable introduction générale à une démarche spirituelle universelle.

  • Rien n'est parfait. Rien n'est achevé. Rien ne dure toujours. Avec délicatesse et poésie, ce livre célèbre l'existence, fugace et merveilleuse, et ouvre la voie vers une vie plus simple, plus légère et plus savoureuse.Une tasse au contour irrégulier, patinée par le temps, une feuille suspendue à une branche dénudée, la petite ride au détour d'un sourire, les notes fêlées d'un vieux piano... Voilà toute la magie du wabi sabi. Cet art de vivre issu du bouddhisme zen est une manière de penser et de ressentir le monde, en appréciant la beauté sans fard des choses imparfaites, impermanentes et incomplètes.
    Nobuo Suzuki nous invite ici à explorer la sagesse du wabi sabi comme une véritable philosophie de vie, une source d'inspiration qui irrigue toutes les facettes de notre quotidien, et un nouvel horizon de réalisation personnelle. Voir les choses à travers la loupe du wabi sabi, en accordant de la valeur à chaque fissure ou aspérité de la vie, nous libère de l'injonction de performance, de l'obsession d'une impossible perfection, et nous aide à être heureux en profitant de tout ce que la vie nous apporte.
    Au milieu de l'incertitude, osons être heureux. ÂÂ

  • " Ceux qui se rendront à Katmandou ne reconnaîtront pas ce qui est écrit dans ce livre. [...] Ce livre ne cherche pas à donner une idée de la réalité, mais à s'approcher de la vérité. Celle de Jane, et celle d'Olivier, dont il raconte l'histoire. " René Barjavel Olivier, étudiant en mai 1968, a décidé de fuir la capitale, ses rêves et ses utopies pour conquérir pouvoir et fortune dans le sillage de son père, un homme d'affaires qui organise des voyages pour milliardaires à Katmandou, au Népal. En chemin, il rencontre la jolie Jane, hippie britannique un peu paumée, à la recherche, comme tant d'autres, d'un idéal de vie communautaire dans la ville sacrée. Ils tombent amoureux l'un de l'autre...
    Amours, drogues, illusions perdues. Il est des chemins pour se perdre ou pour se retrouver : les chemins de Katmandou.
    Un grand classique de Barjavel.

  • La Chine et l'Europe relèvent de deux traditions politiques différentes. En retraçant leur histoire et en les comparant, Billeter en arrive à une compréhension profonde de l'une et de l'autre, précisément au moment où celles-ci entrent en conflit. Depuis un siècle en Chine, les forces du progrès se sont continûment inspirées de la tradition européenne. Or, l'ambition du pouvoir actuel est de les vaincre et d'entraver leur action partout ailleurs. Quand le pouvoir se réclame de la grandeur passée de la Chine, il lance un défi à l'Europe, défi que celle-ci se doit de relever, puisqu'elle dispose des ressources nécessaires. Encore faut-il qu'elle tire de son histoire un nouveau projet politique et philosophique. Billeter en pose les principes, ceux d'une véritable... "révolution culturelle".

    Éminent sinologue, Jean François Billeter a dirigé le département de langue et littérature chinoises de l'université de Genève. Il a publié plusieurs ouvrages aux éditions Allia, dont Leçons sur Tchouang-tseu, Contre François Jullien, Un paradigme et Esquisses. En 2013, il a reçu le prix culturel de la Fondation Leenaards. En 2017, il a publié Une rencontre à Pékin et Une autre Aurélia, couronnés du prix Michel-Dentan, du prix Roger Caillois de l'essai et du prix Psychologies magazine.

  • Nul doute pour John Cage, il serait un artiste. Mais, de là à choisir une seule et unique forme d'expression artistique, il y a toute une vie : architecture, peinture, composition de musique, théâtre, art du cirque, Cage touche à tout, laisse de côté, puis revient, et décide finalement que c'est la musique qui l'anime. Cette musique, cependant, il l'expérimente : Cage repousse les règles académiques et base ses oeuvres sur le silence et le hasard. Par ces fragments de 1989, d'une écriture fluide et ramassée, le compositeur dresse un tableau à la fois succinct et complet des moments forts et charnières de sa vie pourtant extrêmement riche, tout en va-et-vient, recherches et changements d'avis. Le tout, sans jamais se défaire de son humour et de son esprit de dérision inimitables.

    Compositeur de musique contemporaine expérimentale de génie, sans doute le plus stimulant du XXe siècle, mais aussi poète et plasticien, John Cage (1912-1992) est l'nventeur du piano préparé. Celui-ci consiste à placer divers objets entre les cordes de l'instrument afin d'en modifier le timbre, Il est aussi l'initiateur de la musique électronique. L'une de ses oeuvres les plus célèbres est sans doute 4'33'', un morceau joué en silence.

  • Une nonne bouddhiste zen nous adresse depuis son temple et dojo d'Ardèche des lettres d'éveil et de réveil. C'est à l'illumination de la simplicité quotidienne qu'éduque ce petit guide narratif de l'art de méditer. Pour enfin à tout vivre des richesses du présent.
    De Paris au Japon, du Japon au plateau ardéchois, une nonne bouddhiste zen nous adresse des lettres d'éveil et de réveil, pour apprendre l'art du vagabondage créatif à travers les saisons de la nature et les âges de la vie.
    Voici cinquante chroniques qui se lisent comme des fables, des contes, des nouvelles. Chacune, chacun y trouvera une leçon sans pesanteur et sans moralisme sur le sens de l'existence.
    Ce traité de la méditation simple par l'exemple, ouverte à toutes et à tous, initie à l'éveil de soi non pas coupé du monde mais au contraire attentif à tout ce qui s'y présente, à commencer par les pierres et les plantes.
    Loin des grandes villes, loin des réseaux sociaux, loin des rumeurs assourdissantes du bougisme permanent, voici comment, de l'aube du printemps au crépuscule de l'hiver, renouer avec le regard émerveillé de l'enfance.
    Pour enfin vivre les richesses du présent.

  • Un ouvrage indispensable pour comprendre le monde d'aujourd'hui On peut s'intéresser aux religions pour de multiples raisons : quête de spiritualité, approfondissement des racines familiales, intérêt pour des cultures puissamment symboliques, mais aussi, plus prosaïquement, pour comprendre l'actualité. Encore faut-il s'y retrouver dans la masse d'informations disponible à leur égard, notamment sur internet.
    Dans cet ouvrage complet, retrouvez les grandes familles de religions, anciennes et modernes, disparues ou contemporaines. Avec elles, surgissent des pans entiers de civilisation : le monde antique et ses nombreux cultes, qui ont peuplé notre mythologie et notre imaginaire ; le judaïsme et ses trois mille ans d'histoire ; les deux autres religions révélées : le christianisme avec ses schismes et ses Églises, l'islam avec ses différents courants. Plus loin de nous, découvrez la spiritualité orientale : le bouddhisme qui domine l'Asie, mais aussi l'hindouisme en Inde, le taoïsme en Chine et le shintoïsme au Japon. Enfin, laissez-vous embarquer dans l'univers des esprits et des chamanes qui vous renverront à des croyances millénaires.
    Ce que l'on ne connaît pas peut nous faire peur : il est donc primordial de comprendre d'où vient la croyance de l'autre et selon quelles valeurs se structure son univers. Découvrez ici les trésors de spiritualité et de culture qui ont nourri les civilisations au cours de l'Histoire !
    Découvrez :

    Les grandes familles de religions
    L'histoire des religions d'hier et d'aujourd'hui
    Les grands personnages et les textes sacrés
    Les valeurs, les rites, les pratiques de chaque grande religion
    Les repères clés et les grandes ruptures de l'Histoire
    Les problématiques à l'oeuvre dans le monde contemporain... Et bien plus encore !

  • Un livre simple et profondément positif pour surmonter les doutes et les crises. Pema Chdrn, mère de famille américaine devenue moniale bouddhiste, dirige depuis 1986 l'abbaye de Gampo, monastère bouddhiste en Nouvelle-Écosse. Elle a suivi les enseignements du maître tibétain Chgyam Trungpa Rinpoché et écrit divers ouvrages sur la spiritualité.
    Il faut savoir saisir toutes les opportunités qui s'offrent à nous, y compris lors des aléas de la vie. Pema Chdrn éclaire nos états émotionnels fluctuants qui sont autant d'occasions d'adopter une attitude nouvelle. Faire face et transformer nos émotions pour cultiver notre courage et notre passion, voilà le conseil de cette amie qui nous guide à travers la philosophie bouddhiste pour une révolution intérieure radieuse.
    Préface inédite de Fabrice Midal

  • L'art du zazen

    Pierre Crépon

    • Sully
    • 6 Décembre 2012

    Le zazen littéralement "méditation assise" dont il est question ici se situe au sein de la transmission du bouddhisme dont il constitue la pratique essentielle. Bien qu'il consiste à s'asseoir en posture de méditation, il est beaucoup plus qu'un simple exercice de méditation. Il est la mise en pratique de l'éveil de Bouddha.
    En évoquant le zazen, cet ouvrage se réfère à différents aspects de la doctrine de Bouddha et aux enseignements des maîtres du zen. Mais comme le zazen est une expérience de type religieuse, il parle finalement d'expériences communes à tous ceux et celles qui suivent une Voie spirituelle.
    Comme tout art, zazen necessite un apprentissage. Si on recule devant la difficulté, il est difficile de progresser. Comme dans tout art également, il n'y a pas de stade final, on progresse toujours. Mais à la différence de la plupart des autres créations artistiques qui sont le fruit d'une projection de nous-mêmes, dont on peut-être satisfait ou insatisfait, le zazen est complet en lui-même. Il n'est pas une excroissance de soi-même mais un oubli de soi dans l'adéquation au Dharma, à l'ordre naturel de l'univers. C'est de cela dont est issu cet ouvrage, et c'est cela dont il parle.

  • Leonard Cohen inspire un respect rarement réservé à un artiste encore vivant. Et alors qu'il continue de créer une musique hors du temps, Liel Leibovitz invente un nouvel art de la biographie. De "Suzanne" à "Everybody Knows", il livre les sources d'inspiration du chanteur et recompose le puzzle d'une vie spirituelle, dans une véritable biographie philosophique. Du judaïsme au bouddhisme, de la poésie canadienne au rock'n'roll, il nous plonge dans une quête de sens et décrit la manière dont Cohen est devenu une star jamais égalée, mais aussi un véritable prophète. Reclus sur l'île d'Hydra avant de se consacrer au bouddhisme, Cohen échappe au cliché de la rock star. Mêlant anecdotes, analyse et contexte, ce portrait parvient à émouvoir, ce dont Leonard Cohen himself a convenu.

  • Comment trouver une place dans ce monde ? Renouer avec le sens de l'action véritable ? Engager un rapport sain à la nature ? Les sagesses orientales - confucianisme, taoïsme et bouddhisme - sont traversées par une question existentielle : comment habiter cette terre en être humain ?

    Chacune de ces traditions possède son apport spécifique : pour le confucianisme, la question du rite, de la tradition et de la mémoire vivante ; pour le taoïsme, celle du non-agir radical, du rapport à la nature et à son rythme ; pour le bouddhisme, l'interrogation à propos de l'être et son ouverture inconditionnelle à ce qui est.

    Ces sagesses ne passent ni par la rationalité ni par la transcendance, si chères à l'Occident. Elles proposent une conception originale de la vie qui s'ancre dans la méditation et nourrit une autre relation à l'action. Elles répondent aux attentes parfois anxieuses de nos sociétés occidentales en quête de repères et nous permettent de repenser l'éthique grâce à un éclairage nouveau.

  • Le bouddhisme s'implante en Occident - le fait est incontestable : encore faut-il comprendre ce qu'il signifie et en mesurer la portée. Le succès du bouddhisme révèle peut-être en creux ce qui manque à l'Occident, ou en tous cas ce qu'il recherche aujourd'hui, au-delà ou en dehors des formes traditionnelles de religion. Mais de ce fait, le bouddhisme est confronté à des questions nouvelles : la démocratie, la laïcité, le féminisme, le christianisme... Comment se situe-t-il par rapport à ces interrogations ? Peut-il apporter ses propres réponses ? De son côté, l'Occident, qui a lui-même une riche tradition religieuse, n'a que faire d'une religion de plus : c'est pourquoi il contraint le bouddhisme à dire simplement ce qu'il est, au-delà des rituels et des habitudes confessionnelles. La rencontre de ces deux univers est donc pour le bouddhisme l'occasion de se renouveler, mais surtout de se dévoiler.
    Ce livre décrit et interprète cette rencontre culturelle et spirituelle. Il s'adresse évidemment aux bouddhistes, mais surtout à tous ceux qui ne le sont pas.
    Fabrice Midal, est docteur en philosophie, titulaire d'un DEA d'histoire de l'art, chargé de cours à l'université Paris VIII.Il enseigne par ailleurs le bouddhisme dans de nombreuses institutions. Membre du conseil d'administration de l'Université bouddhiste européenne et directeur de collection chez Pocket, il est l'auteur de nombreux ouvrages dont Trungpa, Mythes et Dieux tibétains, La Pratique de l'éveil, L'Esprit de la chevalerie...

  • À Palm Spring, Californie, le soleil brille en permanence. Mais pas pour Jimmy Duke, ex-flic, ex-mari, ex-alcoolique. La déprime le guette dans son mobil-home, et ce ne sont pas ses deux frères qui vont lui remonter le moral. Quelles affinités pourrait-il avoir avec Randall, sémillant représentant au Congrès en pleine campagne électorale? Et avec Dale, petit malfrat qui à peine sorti de prison sur son fauteuil roulant imagine illico comment monter un coup fumant? Plus que jamais il voudrait être fils unique. Mais, malgré une pratique assidue du bouddhisme en ligne, il aura bien du mal à laisser ses frères s'agiter dans le bocal californien sans être tenté d'intervenir... Avec le cynisme d'un Tarantino, Greenland s'amuse à regarder ses personnages courir à leur perte.
    «Décapant: Seth Greenland nous régale avec cette satire de l'arrivisme.» Lire
    «L'art de Seth Greenland tient au plaisir évident qu'il a à nous surprendre. Il a su trouver entre gags et suspense le dosage idéal.» Elle
    «Drôle, enlevé, sarcastique.» Paris Match

  • Ces récits qui nous dérangent, nous émerveillent et nous troublent plongent aux origines du peuple tibétain, de son identité puissamment originale, voire unique, forgée par le bouddhisme Mahayana dans sa forme tantrique : puissance de la méditation associée aux pratiques complexes du yoga et placée sous la direction d'un maître, d'un gourou - le lama.

  • En quoi croit-on aujourd'hui ? Peut-on choisir sa religion ? Peut-on être amis si on n'a pas la même religion ?Prophètes, rites, textes sacrés, symboles, fêtes, athéisme... un livre sans jugements ni préjugés pour expliquer la place des religions dans nos vies quotidiennes et l'empreinte qu'elles laissent sur le monde.

  • Lors d'un voyage au Népal, Andrew rencontre un sage. Celui-ci lui confie un remède pour qu'il le remette à la Kumari, jeune déesse vivante de Katmandu. Si Andrew ne s'était pas senti vieux, s'il n'avait pas mangé le Baume du dragon, il ne serait pas en train de rajeunir à vue d'oeil, en route vers un lac perdu de l'Himalaya avec l'exaspérante Kumari, afin de trouver un antidote. Car si le temps continue de remonter, Andrew va disparaître !

  • La biographie-portrait d'un journaliste qui a rencontré à de nombreuses reprises le dalaï-lama.
    Ce livre est le fruit de dix années de rencontres et d'échanges au temple de McLeod Ganj siège du gouvernement tibé- tain en exil, au cours desquelles Mayank Chhaya a débus- qué des facettes insoupconnées du dalai-lama.
    Pour raconter l'homme derrière l'icône, Mayank Chhaya retrace le parcours de Tenzin Gyatso: sa jeunesse mouve- mentée au Tibet, sa formation spirituelle, sa vie en exil, les personnalités politiques et intellectuelles qui ont joué un rôle dans l'élaboration de sa réflexion.
    Il y aborde des thèmes très personnels, tels son célibat, son prix Nobel, sa gestion de la notoriété, son attitude face à la mort, sa succession et, bien sur, son action en faveur du peuple tibétain et de la paix.

  • Voici ici rassemblés deux ouvrages majeurs de Taisen Deshimaru (1914-1982), moine zen de l'école soto qui fonda en France et dans plusieurs pays d'Europe de très nombreux dojos (centres de pratique).
    Le Trésor du Zen et L'Autre Rive, qui en constitue la suite, se présentent comme des commentaires de l'enseignement de maître Dogen, l'une des plus grandes figures de la tradition zen, qui en fut le véritable fondateur en transmettant dans le Japon du XIIIe siècle l'esprit et la pratique du Ch'an chinois.
    À travers une discipline à la fois spirituelle et corporelle qui passe par la méditation assise (zazen), le pratiquant découvre les trois éléments fondamentaux de la libération intérieure : la respiration juste, l'état d'esprit juste, la posture juste. Telle est en substance la voie du Zen, enracinée dans la tradition du bouddhisme Mahayana, dont deux textes consacrés à l'amour et à la sagesse sont également commentés par l'auteur.

  • Souvent plus connue pour ses plages et son tourisme sexuel, la Thaïlande peine à se débarrasser des clichés, souvent sulfureux, qu'on lui accole : Triangle d'or et plaque tournante de la drogue, paradis des lesbiennes, gays et transgenres, royaume d'opérette, et, sur le terrain économique, le fameux Tigre asiatique !
    Précis, concis et très documenté, cet ouvrage est une excellente introduction à ce pays, son histoire et ses habitants. Le meilleur moyen de dépasser ses idées reçues !

  • L'auteur nous raconte, au fil des saisons et des différentes fêtes de l'année, l'apprentissage d'un moine dans la tradition zen, à travers notamment, sa première rencontre avec le Maître, le rituel du thé, les veillées nocturnes, le rasage du crâne, ou encore la pratique de la méditation. Illustré de savoureux dessins débordant de finesse et d'humour.


  • Naturel - Simplicité - Harmonie Détachement - Frugalité - Spontanéité - Longévité

    Le taoïsme ("enseignement de la Voie") est à la fois philosophie et religion chinoise. Plongeant ses racines dans la culture ancienne, ce courant se fonde sur de

  • Maryse et Masumi Shibata continuent à nous livrer le fruit de leurs recherches de textes, inédits en France, du Tch'an chinois et du Zen japonais. Ils nous offrent ici les dix-sept kôans principaux tirés du Recueil de la Falaise verte, la bible des fameuses phrases énigmatiques parfois employées par les maîtres du bouddhisme extrême-oriental pour éveiller leurs disciples. D'une rare et surprenante poésie, ces kôans, appelés également "règles", sont commentés par des grands maîtres de la tradition.
    Cet ouvrage présente aussi d'autres oeuvres empreintes des subtilités de "l'esprit d'éveil" cher au Tch'an et au Zen : La Montagne froide réunit des poèmes de Han-chan, ermite chinois du IXe siècle ; Le monde est lamentable et mélancolique est un conte inoubliable de Kunikida Doppo, écrivain japonais de l'ère Meiji, qui assista aux bouleversements vécus par le Japon traditionnel au XIXe siècle ; enfin, des poèmes de Sengaï (1750-1837) regroupés sous le titre Le monde est éphémère mais je suis joyeux.

  • 1,2 milliard d'habitants, 3 millions de km2, 22 langues officielles... L'Inde provoque un mélange de fascination et de crainte. Ce pays, que l'on présente comme le géant du IIIe millénaire, offre un visage contrasté, oscillant entre extrême pauvreté et puissance émergente, entre tradition et modernité. Ces multiples facettes sont propres à susciter de nombreuses idées reçues : « L'Inde est le pays des maharajahs, des fakirs et des vaches sacrées », « Le Kamasutra est un bréviaire érotique », « Gandhi est le père de la non-violence », « Calcutta est un immense bidonville », « Les castes paralysent la société indienne », « Les Indiens sont les meilleurs informaticiens du monde »...

  • Ce livre, gai et profond à la fois, est le récit d'un voyage en bus, pèlerinage de dix-huit jours qui conduit l'auteur à travers son pays natal, le Myanmar, plus connu en Occident sous le nom de Birmanie. Ma Thanegi dépeint avec humour le mode de vie traditionnel birman qu'anime une dévotion profonde au bouddhisme, mêlée d'étonnantes superstitions.Birmanie, voyage intérieur pose un regard quotidien sur un pays encore peu connu, si ce n'est à travers le prisme de la dictature militaire ou de récentes catastrophes. Les photographies en noir et blanc de Tiane Doan na Champassak prolongent ce récit qu'elles rejoignent souvent dans une approche franche et sobre, pleine d'humanité, tout en rappelant certains aspects d'une réalité sociale et politique qui ne peuvent être tus.

empty