Littérature traduite

  • Marnie et Taz ont tout pour être heureux. Jeunes et énergiques, ils s'aiment, rient et
    retapent ensemble leur modeste maison de Missoula, dans le Montana. Lorsque Marnie
    apprend qu'elle est enceinte, leur bonheur est parfait. Mais Marnie meurt en couches,
    et Taz se retrouve seul face à un deuil impensable, avec son bébé sur les bras. Il plonge
    alors tête la première dans le monde inconnu et étrange de la paternité, un monde de
    responsabilités et d'insomnies, de doutes et de joies inattendus.

  • Hatoko a vingt-cinq ans et la voici de retour à Kamakura, dans la petite papeterie que lui a léguée sa grand-mère. Le moment est venu pour elle de faire ses premiers pas comme écrivain public, car cette grand-mère, une femme exigeante et sévère, lui a enseigné l'art difficile d'écrire pour les autres.Le choix des mots, mais aussi la calligraphie, le papier, l'encre, l'enveloppe, le timbre, tout est important dans une lettre. Hatoko répond aux souhaits même les plus surprenants de ceux qui viennent la voir : elle calligraphie des cartes de voeux, rédige un mot de condoléances pour le décès d'un singe, des lettres d'adieu aussi bien que d'amour. A toutes les exigences elle se plie avec bonheur, pour résoudre un conflit, apaiser un chagrin.Et c'est ainsi que, grâce à son talent, la papeterie Tsubaki devient bientôt un lieu de partage avec les autres et le théâtre des réconciliations inattendues.

    Née en 1973, Ogawa Ito a écrit des livres pour enfants, des chansons pour le groupe de musique Fairlife, des textes pour des magazines de cuisine et de voyage, et des romans tous devenus immédiatement des bestsellers au Japon et en passe de le devenir en France.
    A découvrir également aux Editions Philippe Picquier Le Restaurant de L'Amour Retrouvé, Le Ruban et Le Jardin Arc-en-Ciel.

  • Marie Kondo, la papesse du rangement auteure du best-seller La Magie du rangement (+ de 380 000 ex. vendus en France), est de retour avec un ouvrage sur le rangement au travail, co-écrit avec un psychologue du travailIl est facile de se retrouver complètement dépassé par le fouillis et le désordre sur son lieu de travail. Qui ne s'est jamais senti épuisé par des réunions inutiles, des dossiers anarchiques, une liste interminable d'e-mails et des tâches chronophages ? Ce sont là les périls modernes du monde professionnel susceptibles d'éteindre peu à peu la joie d'exercer notre métier, de limiter les chances de faire progresser notre carrière et de nuire à notre bien-être.
    Il existe une solution pour remédier à cela. Dans
    La Magie du rangement au travail, l'auteure à succès et vedette de Netflix Marie Kondo et Rice Scott Sonenshein, psychologue du travail, rapportent des histoires, analysent des études et proposent des stratégies pour vous aider à vous débarrasser du désordre dans le but de laisser la part belle aux tâches vraiment importantes.
    Grâce à la méthode KonMari, mondialement célèbre, et de travaux à la pointe de la recherche,
    La Joie du travail vous aidera à surmonter les difficultés posées par le désordre régnant sur votre lieu de travail et à bénéficier de la productivité, de la réussite et du bonheur qui s'offrent à vous lorsque vous avez un bureau et un esprit bien rangés.

  • Linda a 31 ans et, aux yeux de tous, une vie parfaite : elle a un mari aimant, des enfants bien élevés, un métier gratifiant de journaliste et habite dans une magnifique propriété à Genève. Cependant, elle ne supporte plus de faire semblant d'être heureuse quand, en vérité, elle ne ressent rien d'autre qu'un sentiment grandissant d'apathie et d'indifférence.
    Jusqu'au jour où elle retrouve un ancien petit ami. Jacob est un homme politique de premier plan et, lors d'une interview, il éveille en elle un sentiment oublié depuis longtemps : la passion.
    Elle fera tout pour conquérir cet amour impossible et devra aller au plus profond d'elle-même pour enfin trouver le bonheur.

  • Sens dessus dessous

    Milena Agus

    Mr. Johnson, le monsieur du dessus, a toujours les lacets défaits et des vestes trouées. Pourtant, c'est un violoniste célèbre qui vit dans le plus bel appartement de l'immeuble, avec vue sur la mer. Anna, la voisine du dessous, partage un petit entresol obscur avec sa fille, taille ses robes dans de vieilles nappes et fait des ménages. Pourtant, elle cache dans ses tiroirs des dessous coquins et des rêves inavoués. Ces deux-là, plus tout jeunes, débordants de désirs inassouvis, étaient faits pour se rencontrer. Dans les escaliers, où montent et descendent des voisins occupés par une farouche quête du bonheur, se tricotent à tous les étages situations rocambolesques, amours compliquées, jalousies absurdes. Mais n'est-ce pas là la clef de voûte de toute vie? Observatrice indiscrète, pourfendeuse de la normalité, Milena Agus fait la chronique de ce microcosme dans lequel souffle un vent délicieusement frondeur.

  • Simmel démontre ici le mécanisme psychologique qui a permis de transformer l'argent de moyen en fin. Or, en servant quantité de fins, l'argent devient "incolore", privé de valeur en soi. Simmel analyse des cas pathologiques, allant de l'avare au dépensier compulsif, aspects psychologiques complétés par de passionnantes observations d'ordre historique et sociologique. Il se penche également sur les liens générés par l'argent, source paradoxale de l'individualisme moderne. Si la possession d'argent procure une liberté personnelle, elle engendre une insatisfaction croissante, tant la dimension qualitative, inexprimable en termes économiques, s'efface au profit du quantitatif. L'argent n'en reste pas moins pour l'homme moderne un aiguillon de son activité, une promesse illusoire de bonheur.

    Philosophe et historien de formation, Georg Simmel (1858-1918) fut l'un des fondateurs, avec Max Weber, de la sociologie allemande. Auteur de Philosophie de l'argent(1900), il donna également des cours à l'université de Berlin et de Strasbourg. Son oeuvre connut d'emblée une réception très favorable aux États-Unis, puis en France.

  • "Les lecteurs rompus au commerce des hommes reconnaîtront la justesse de mes propos ; tous les autres les trouveront excessifs, jusqu'au jour où l'expérience, s'ils ont jamais l'occasion de faire réellement l'expérience de la société humaine, leur ouvrira les yeux à leur tour. J'affirme que le monde n'est que l'association des coquins contre les gens de bien, des plus vils contre les plus nobles." Publiées de façon posthume en 1845, ces Pensées sur le caractère des hommes et leur conduite dans la société présentent, sous forme d'aphorismes, d'anecdotes significatives ou de sentences lapidaires, l'essentiel des conclusions léopardiennes sur la morale.

  • Rien de plus fort que l'amour d'une mère.
    Kate Madison est à la tête d'une boutique de vêtements florissante à SoHo, en plein coeur de New York. Veuve, elle a élevé seule ses quatre enfants et les voit désormais faire leurs propres choix, parfois à son plus grand désarroi.
    L'aînée, Isabelle, brillante avocate, succombe au charme d'un de ses clients, impliqué dans une affaire criminelle. Julie, elle, croit avoir rencontré l'homme idéal, qu'elle épouse et suit à Los Angeles après avoir tout abandonné derrière elle. Justin vit difficilement de sa plume et désire ardemment un enfant avec son partenaire, bien qu'ils ne soient pas prêts à assumer une telle responsabilité. La pression aura-t-elle raison de leur relation ? Quant à Willie, le benjamin, il s'investit dans une histoire d'amour qui les surprendra tous...
    Si Kate ne peut empêcher ses enfants de commettre des erreurs, elle apprendra que le plus important est d'être là pour eux, quoi qu'il arrive...

  • Après le succès du Livre du hygge, traduit en 31 langues, Meik Wiking revient avec une cartographie de ce qui fait le bonheur dans différents pays autour du monde.De Dubaï à Rio, Meik Wiking explore et collecte tous les facteurs de bonheur pour nous permettre de nous les réapproprier - ou du moins, de nous en inspirer.
    De combien d'argent doit-on disposer pour être heureux ? Quel est le rôle de l'éducation ? Et celui de la famille ? Celui du travail, et de l'égalité entre femmes et hommes ? Une étude globale, visionnaire, par le président de l'Institut de recherche sur le bonheur.

  • Les trois nouvelles qui composent, sous une forme inédite, cet ouvrage - Le Domaine d'Arnheim, Le Cottage Landor et La Philosophie de l'ameublement - présentent une unité d'inspiration qui n'avait pas échappé à Baudelaire puisque, en 1863, celui-ci envisageait de les rassembler sous le titre Habitations imaginaires. Ce livre imaginaire existe enfin. Trois utopies forment ce triptyque. D'un texte à l'autre, le lecteur est introduit dans des domaines cachés, aux jardins luxuriants et ponctués de prouesses architecturales ou bien à l'intérieur d'une chambre anglaise. La Nature semble imparfaite à Poe, il lui manque cette harmonie dans la composition qui fait l'attrait des toiles de Poussin ou de Claude Lorrain. La description minutieuse de la Nature est de type ambulatoire, où la ligne droite est exclue. La lecture devient une promenade, une dérive, la composition du texte se fait musicale. Si la beauté semble ne pouvoir être atteinte que de façon provisoire, des moments de plénitude esthétique existent dans chaque texte. Le lecteur a l'impression de voler des instants de beauté à des mondes merveilleux, féeriques, auxquels il n'a d'ordinaire pas accès. Question centrale : celle de la fabrication du bonheur, indissociable d'une quête de beauté ; ces nouvelles comptent, de ce fait, au nombre des rares textes "apaisés" d'Edgar Poe.

  • Un voyage merveilleux de la Chine à Hawaï qui suit l'ascension et les drames d'une famille rongée par les secrets et les amours tragiques.
    Au début du XXe siècle, Frank Leong quitte la Chine avec sa femme et son fils pour l'île d'Oahu dans l'archipel d'Hawaii. Là-bas, des jours bénis les attendent.
    Pourtant, une force mystérieuse semble hanter la famille Leong. Le fil rouge du destin qui, selon une ancienne tradition chinoise, lie les âmes soeurs entre elles aurait-il un jour été rompu, attirant ainsi la malédiction sur toute la lignée ?
    Lorsque Frank meurt dans des conditions énigmatiques, sa famille perd tous ses repères. Toute l'île se met à bruisser de rumeurs. Vingt ans plus tard, l'arrivée d'une lettre fait l'effet
    d'une déflagration. Un nouveau coup du sort frappe les Leong.
    C'est désormais à Theresa, la petite-fille de Frank, de reprendre le flambeau. Et s'il était enfin temps de dévoiler les secrets enfouis depuis trois générations ?

  • Comment parle-t-on d'amour en chinois ?
    A travers les récits de quatre générations de femmes d'une même famille, nous découvrons un témoignage bouleversant sur la vie réservée aux Chinoises par l'Histoire.
    Des unions arrangées pour compatibilité révolutionnaire aux jeunes filles d'aujourd'hui pour qui le mariage n'est plus une fin en soi, ces femmes racontent le sentiment amoureux, l'attente, les souffrances et la perte, la solitude.
    La politique, l'Histoire sont là, mais bien davantage tout ce dont on ne parle pas d'habitude : les secrets qui se transmettent d'une génération à l'autre, les sentiments, les passions, les désirs. Et tout le poids du non-dit, qui brise ici les tabous en se révélant au grand jour.
    Un jeu de miroirs où société chinoise et domaine de l'intime se répondent pour esquisser une histoire amoureuse des femmes chinoises : combien elles ont changé dans leur manière de concevoir les relations sexuelles, les sentiments et la famille, et comment l'amour, envers et contre tout, peut résister et survivre à l'Histoire.

    Xinran est née en 1958. Pendant la révolution culturelle, elle est envoyée dans un orphelinat réservé aux enfants de "chiens à la solde de l'impérialisme". En 1983, elle anime une émission de radio qui l'a rendue célèbre en Chine où elle recueillait sans tabou les confidences des femmes. Son premier livre Chinoises l'a faite connaître dans le monde entier.


    Déjà parus : Chinoises, Funérailles célestes, Baguettes chinoises, Mémoire de Chine, Messages de mères inconnues, L'Enfant Unique.

  • Comment créer et garder en mémoire les moments heureuxParmi les 365 jours qui composent une année, certains passent sans même que l'on s'en aperçoive, tandis que d'autres nous marquent à jamais.
    Vous rappelez-vous votre premier baiser ? Votre meilleur repas ? L'odeur de la pelouse fraîchement tondue un beau jour d'été ? La stimulation de nos sens, la magie des premières fois ou encore l'écoute de nos sentiments et émotions nous permettent de graver en nous des souvenirs heureux.
    Appuyant son propos sur des études scientifiques et de nombreux témoignages recueillis aux quatre coins du monde, Meik Wiking explore le lien entre le bonheur et le regard que l'on porte sur notre passé.
    Avec humour et empathie, il nous donne des conseils pratiques pour créer des moments parfaits, des moments dont on se souviendra pour toujours, des moments qui façonneront qui nous sommes.

  • Lorsqu'il publie cet ouvrage en 1956, Abraham Maslow est encore inconnu. A partir des effets de la frustration, qu'il a étudiés sur des animaux, Maslow essaie de déterminer une théorie générale du besoin et, plus largement, de la motivation. Mais l'originalité de sa démarche le conduit à se démarquer à la fois du behaviorisme (psychologie du comportement) et du cadre conceptuel psychanalytique.

    Sa fameuse hiérarchie des besoins (physiologiques - de sécurité - d'appartenance et d'amour - d'estime - d'accomplissement de soi), ouvre la voie à toute une série d'expériences et de progrès en psychologie du travail. Plus tard, des praticiens modéliseront sa théorie sous la forme d'une pyramide dite "pyramide de Maslow".

    En étudiant le rôle de la frustration dans les névroses, Abraham Maslow met à jour les besoins constitutifs de la nature humaine. Dans la même logique, il élargit le champ de la psychologie aux questions des valeurs, de la santé, du sentiment de plénitude, des états mystiques... Il s'agit d'un complet renversement de perspective par rapport aux écoles qui l'ont précédé.

  • L'art de décevoir ses parents

    Michael Bordt

    • First
    • 13 Septembre 2018

    Ayez le courage de mener une vie authentique
    Vous êtes sans doute très attaché à vos parents et au regard qu'ils peuvent porter sur votre vie. Ou bien peut-être faites-vous tout ce qui est en votre pouvoir, consciemment ou non, pour ne jamais leur ressembler. Et si la clé pour vous libérer et mener une vie authentique était de décevoir ? Décevoir vos parents, mais aussi votre conjoint, vos enfants ou vos amis, et donc accepter également d'être déçu par vos proches. En quoi les déceptions de notre vie, en plus de mettre en lumière nos attentes et espoirs, aiguisent-elles notre perception de la réalité et permettent-elles une profonde introspection ? Comment gérer ses blessures intérieures et aller au-delà des déceptions vécues pour devenir un " être réconcilié " ? Michael Bordt, professeur de philosophie, se penche sur ces questions dans cet essai inspirant. Il y suggère un nouveau point de vue libérateur sur la notion de déception. En transformant nos schémas de pensées habituels, nous pouvons alors appréhender différemment la beauté et la vulnérabilité de notre propre vie.

  • La vérité

    Neil Strauss

    Est-il naturel d'être fidèle à la même personne toute sa vie ? Les alternatives à la monogamie mènent-elles à davantage de bonheur ? Peut-on empêcher la passion de s'user avec le temps ?
    D'orgies sous Viagra en cliniques pour dépendants sexuels, de laboratoires de pointe en harems des temps modernes, Neil Strauss va chercher des réponses...
    Ce qu'il croyait savoir sur l'amour, le sexe et lui-même en sera changé à jamais.

  • Après le Hygge et le Lykke, découvrez le Coorie : la version écossaise du cocooning. Un bien-être et un confort, fruit de cette énergie puisée dans les paysages sauvages et les intérieurs conviviaux.
    Imaginez-vous : après une baignade dans un lac, vous êtes lové près d'un feu de cheminée aux côtés de vos proches, à l'abri d'une tempête hivernale.
    Gabriella Bennett vous invite à découvrir les principes de cette philosophie de vie, avec de nombreux conseils et idées pour l'incorporer à votre quotidien :

    Célébrer la vie autour d'un feu ;
    Savourer un bon whisky et une tarte à la viande ;
    S'habiller de tweed et de Tartan ;
    Se promener dans un vieux château ;
    Cueillir des baies et des champignons en forêt ;
    Rencontrer ses proches dans un pub ;
    Faire du camping sauvage...

  • Découvrez le bonheur à la danoise ! Pourquoi les Danois sont-ils les gens les plus heureux du monde ? Pour Meik Wiking, directeur de l'Institut de recherche sur le bonheur à Copenhague, la réponse est simple : grâce au hygge. Sans équivalent français, le terme "hygge " (à prononcer " hoo-ga ") évoque les notions de confort, du vivre-ensemble et de bien-être profond. " Le hygge est une ambiance, une véritable atmosphère " explique Meik Wiking. " C'est profiter de ceux que l'on aime en passant du temps auprès d'eux, avec ce sentiment de se sentir chez soi, en sécurité. " Le hygge, c'est ce que vous éprouvez lorsque vous vous prélassez sur votre canapé, des chaussettes douillettes aux pieds, emmitouflé dans une couverture douce tout en observant par la fenêtre les éclairs d'un gros orage. C'est le bonheur que vous ressentez lorsque vous partagez une conversation et un délicieux repas avec vos proches autour d'une table ornée de bougies. C'est la chaleur des premiers rayons de soleil sur votre visage un jour de ciel bleu. Le Livre du Hygge vous invite à découvrir les grands principes de cette philosophie de vie danoise, avec de nombreux conseils et idées pour l'incorporer à votre quotidien : Se mettre à l'aise et faire un break ; Profiter de l'instant présent (et couper son téléphone) ; Éteindre les lumières et profiter de la lueur des bougies ; Prendre soin de ses relations et passer plus de temps avec ses proches ; S'autoriser des petits écarts et mettre de côté les principes de bonne santé (les gâteaux font bien partie du hygge !) Vivre chaque jour, et chaque café, comme si c'était le dernier.

  • Quand le doux foyer d'une auberge réunit les coeurs. Et s'il suffisait de quelques flocons pour que le bonheur frappe à la porte ?
    Dans ce feel-good réconfortant et chaleureux, une tempête de neige réunit par hasard tout un petit monde dans une auberge perdue, juste à temps pour que la magie de Noël opère.
    À l'approche des Fêtes, Iris décore sa petite auberge, perdue dans la campagne, pour accueillir quelques habitués restés fidèles au fil des ans. L'établissement connaît depuis quelque temps des problèmes financiers qui pèsent sur son couple. C'est alors qu'une tempête de neige inattendue précipite chez elle tout un petit monde. Il y a là Molly qui écrit des livres pour enfants mais qui se trouve en pleine panne d'inspiration, Marcus le jeune veuf séduisant qui a bien du mal à gérer ses deux petites filles mais aussi Hannah venant pour se marier dans un cadre pittoresque mais dont le fiancé annule à la dernière minute. Cette dernière a d'ailleurs la surprise de retrouver Luke, son ami d'enfance qui n'est autre que le petit-fils de Iris...
    Les histoires s'entrecroisent et alors que tout semblait mal parti, cette tempête de flocons va les réunir et qui sait ? Changer leur vie à jamais...
    Le style : Vive et romantique, la plume de Colleen Wright excelle à créer des univers chaleureux auxquels les lecteurs s'identifient facilement.

  • Voici la véritable histoire, sans complaisance, d'une femme en quête de bien-être
    Jus pressés à froid, désintoxication au sucre, régime paléo, yoga bikram, pleine conscience... L'industrie du bien-être se porte comme un charme. Mais toutes ces techniques censées nous rendre heureux et en bonne santé fonctionnent-elles vraiment ? C'est la question que s'est posée Brigid, journaliste au bout du rouleau mais prête à tout pour un peu plus de sérénité. Armée d'un courage sans faille, elle décide d'abandonner son train de vie, fait de repas festifs et de soirées parfois trop arrosées, pour tester sur elle-même toutes les méthodes en vogue. Après avoir survécu à une détox bien corsée de 101 jours, elle voyage dans le monde entier et se retrouve rapidement à vivre des situations loufoques, entre nettoyage du côlon au Philippines et thérapie de groupe en plein coeur du bush australien. Découvrez le récit hilarant d'une femme qui a fait don de son corps pour la recherche du bonheur !

  • Neurochirurgien émérite, James R. Doty travaille sur les mystères du cerveau, cette «fabrique des miracles» qui vit en chacun de nous. Dans cet ouvrage à la fois biographique et scientifique, il témoigne de la faculté dont chacun dispose de changer le cours de sa vie en alliant les pouvoirs du coeur à ceux de l'esprit. Il y retrace son parcours, d'une enfance passée dans la pauvreté entre un père alcoolique et une mère dépressive, à sa propre transformation depuis sa rencontre providentielle avec une femme prénommée Ruth. Alors qu'il n'a que douze ans, elle le prend sous son aile et l'initie aux techniques de respiration, de méditation, de visualisation et de pleine conscience, tout en lui transmettant les valeurs associées à l'ouverture du coeur.
    La Fabrique des miracles raconte la quête fascinante de cet homme pour trouver le bonheur véritable.


  • Nous rencontrons tous la souffrance au cours de notre vie. ce problème n'est pas nouveau. ce qui est nouveau c'est notre incapacité à y répondre.

    Pourquoi tant de gens souffrent-ils de dépression ?

    Comment sortir du mal-être, du déses

  • "Je suis nul comparé à lui", "Elle est tellement plus intelligente que moi", "Je ne vaux rien"... Et si ces pensées nous empêchaient de vivre et savourer l'existence que nous méritons ? Lorsque nous rencontrons l'autre, que nous échangeon

  • On sait déjà que vivre dans une maison ordonnée influe de manière positive sur tous les aspects de la vie, mais on ignore que le rangement et l'organisation de l'espace intérieur sont une des pratiques les plus importantes du zen : « faire le ménage, c'est faire briller son coeur ». Masuno Shumnyo n'additionne pas les mesures ponctuelles mais amorce chez le lecteur une réflexion durable à travers différentes pensées fondamentales sur le bonheur : découvrir le plaisir de « se faire soi-même bon accueil » ou encore apprendre à se débarrasser des choses inutiles en développant en soi le sentiment de gratitude envers tout ce qui nous entoure - car le choix de la frugalité peut se révéler le plus raffiné des plaisirs.

    Masuno Shumnyo est né en 1953. Il dirige le temple Soto Kenko-ji à Yokohama et occupe la chaire de design paysagiste à la Tama Art University au Japon ainsi qu'à l'University of British Columbia aux USA. Il s'est distingué pour ses jardins contemplatifs d'inspiration zen qui peuvent être admirés dans le monde entier : Tokyo, Berlin, Hong Kong ou encore New York City.

    Masuno Shumnyo a été élu l'une des 100 personnalités japonaises les plus influentes aujourd'hui.

empty