• Amour, aventure et suspense au coeur des bidonvilles !
    L'histoire de Jade, 18 ans, qui suit à contre-coeur son père, médecin pour une ONG à Manille, et découvre un autre monde.

  • Je suis originaire d'Afrique mais je suis née ici, en France. Je suis le quinzième enfant de mon père et le huitième de ma mère. Enfin, je crois. Mon père est ce qu'on appelle un polygame. Au début, je ne savais pas ce que ça voulait dire, et quand je l'ai su, j'ai trouvé ça drôle. Ils l'appelaient « polygame » parce qu'il n'était pas comme les autres hommes : mon papa, lui, avait quatre femmes !

    Quelque part en banlieue parisienne, une jeune fille grandit entre disputes et manque d'intimité, complicités inattendues et rares fêtes, discipline stricte et incompréhensions à l'école. Redoutant la violence qu'elle voit monter en elle, elle décide d'apprivoiser les mots. Ce sont eux qui lui permettront de tracer sa route, mais aussi de construire un lien enfin solide avec les siens.

    Dali Misha Touré est née en 1994 à Aulnay-sous-Bois. Cicatrices est son premier roman.

    Née en 1994 à Aulnay-sous-Bois, Dali Misha Touré y vit encore aujourd'hui.
    Elle a autoédité quatre romans qu'elle a vendus sur son site Internet et au cours d'ateliers d'écriture. Après un bac littéraire et de brèves études de portugais et arabe, elle a fondé une association enseignant l'arabe, Apprendre et comprendre ensemble. Elle a récemment repris des études pour devenir psychothérapeute.

  • Si j'étais... Maneck

    Annick Loupias

    • Éditiö
    • 8 Décembre 2014

    Maneck vit dans un quartier pauvre de Mumbaï. Enfant, il doit travailler pour aider sa mère à nourrir sa famille. Il rêve de s'instruire et devenir un jour son propre patron.

  • Comment la quête d'un disparu se transforme-t-elle en un périple dans des lieux sacrés et incongrus d'Inde ? Une famille française explore les villages reculés du sous-continent, sillonne les bidonvilles des mégapoles, à la recherche du fils évaporé en Inde, lors d'un tour du monde à vélo. Kidnapping, accident, retraite, réseau mafieux, toutes les pistes doivent être vérifiées, au risque de rencontres improbables.

    Les parents sont déterminés à comprendre le destin de leur fils, à découvrir comment un voyage ordinaire l'a mené en un lieu de non-retour. De rencontres en rencontres avec des Hindous ou des Jains, ces Français découvrent des philosophies et des religions dont ils se croyaient éloignés. Le pays où se cache leur fils, vivant ou mort, devient une terre amie.

    Ceci est une histoire vraie aux sources nombreuses et vérifiées, une enquête suivie depuis dix ans dans tous les Etats de l'Inde. Aucun détail n'y a été inventé. On ne trouvera ici que des faits authentiques et des émotions ressenties. Le quotidien de voyageurs au long cours se mêle à l'inconnu d'un destin particulier. Celui de l'être cher évaporé en Inde.

  • Si j'étais... Maneck

    Collectif

    • Éditiö
    • 18 Décembre 2013

    Maneck, est un jeune garçon des quartiers pauvres de Mumbaï.Il a 11 ans ettravaille pour aider ma mère à nourrir la famille. Comme beaucoup d'autres enfants du quartier de Banganga,il ne va pas à l'école, car sa famille est trop pauvre. Il est petit, mais assez musclé pour pousser sa carriole toute la journée.

  • Résumé
    Retranchées dans des cités qui tirent leur nom de la légende biblique - Puissance Divine, Bethléem - des gangs de bandits pillent, violent et assassinent, en toute impunité. Celia, adolescente, cherche à survivre, tantôt en se prostituant, tantôt en faisant la chronique des femmes de la cité sur les réseaux sociaux, où elle devient influenceuse. Les villages de Dieu dit l'effondrement et la banalité du mal dans cette ville de Port-au-Prince livrée à ses démons.

    Extrait
    Je n'avais pas peur. J'étais habituée au bruit des armes. J'ai grandi dans cette cité où jamais il n'y avait eu de trêves, où la mort circulait à midi comme à minuit. Grand Ma était morte il y a neuf mois, de peur. C'était un soir particulièrement difficile d'un dimanche qui avait calmement commencé, jusqu'à ce que la rumeur circule que des gars du gang de Makenson avaient sifflé sur le passage de la copine d'un des membres influents de celui de Freddy alors qu'elle revenait de l'église. Les deux gangs qui faisaient la loi dans la Cité n'étaient jamais à court de provocations mutuelles, mais il n'y avait jamais eu, jusqu'à ce dimanche soir, d'affrontement direct. Je me rappellerai toujours les yeux exorbités de ma grand-mère, ses mains qui serraient fort mon poignet, et moi qui criais : « Grand Ma, tu me fais mal ! » Elle avait dit dans un râle : « Cécé, Célia, mon enfant, pitit mwen, Cécé, je sens que mon coeur va exploser, je vais mourir. »

    L'auteure
    Née à Port-au-Prince, Emmelie Prophète est romancière poète, et journaliste. Son oeuvre est publiée aux éditions Mémoire d'encrier.

  • Inde, 1946. Dans le petit train qui grimpe jusqu'à Darjeeling, mère Teresa prie. Elle confie sa vie à Jésus, l'Époux, l'éternel compagnon de voyage. Et soudain.
    Soudain la prière devient dialogue. Ce n'est plus la religieuse qui parle au Christ, c'est le Christ qui lui parle.
    Le Verbe se fait voix. Voix claire qui s'adresse à mère Teresa sans aucun doute possible. Voix réelle et incroyablement proche, car elle résonne dans l'âme sans passer par le canal de l'oreille.
    - Ma toute petite, porte-moi jusque dans les trous des pauvres. Sois ma lumière ! Va parmi eux, porte-moi avec toi en eux. J'ai soif ! Il faut tout quitter de ta vie actuelle. Je veux un ordre de religieuses capables de faire briller ma lumière jusqu'au fond des bustes. Des religieuses indiennes, vêtues comme des Indiennes, capables de rejoindre les pauvres là où ils sont.
    - Je le ferai, mon Jésus. Les lèvres de la religieuse n'articulent pas ses paroles intérieures ; aucun de ses voisins ne se doutera jamais d'avoir assisté à une scène extraordinaire. Mère Teresa, pourtant ébranlée, ne s'étonne même pas du naturel avec lequel elle répond au Christ. Trente-six ans de familiarité avec lui l'ont si bien préparée à ce dialogue !

empty