• Paru en 1954
    Cécile a dix-sept ans et passe ses vacances d'été avec son père dans une villa louée au bord de la Méditerranée. Mais l'arrivée d'Anne vient troubler ce délicieux désordre.

  • Dans un ranch délabré du Wyoming, Einar vit reclus dans une tranquille solitude depuis la mort de son fils, dix ans plus tôt. Aussi voit-il d'un mauvais oeil resurgir sa belle-fille, Jean, qu'il tient pour responsable de l'accident qui a coûté la vie à son fils. Fuyant son compagnon violent, la jeune femme vient se réfugier chez lui. Einar découvre alors l'existence de sa petite-fille Griff, âgée de neuf ans. Le tempérament bien trempé de l'enfant et la fascination qu'exerce sur elle la vie au ranch ne laissent pas le vieil homme indifférent. Mais tandis qu'un équilibre fragile semble s'instaurer, l'ex-amant de Jean débarque en ville.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Une famille débauchée dans un vaudeville d'une rare intensité érotique !
    Pharmacienne de profession et soumise dans l'âme, Laura Desjardins tombe la blouse dès que Beau P', son nouveau compagnon, le lui ordonne. Notre héroïne est loin de se douter que l'appétit sexuel est héréditaire : jeune femme en apparence naïve, sa fille Bébé en connaît déjà un rayon sur les hommes ! Quand Beau P' surprend l'effrontée entre les jambes d'un camarade et décide de la faire chanter, tout bascule dans ce foyer de province. Et l'arrivée d'Ernest, un cousin et voyou repenti qu'on héberge pour quelque temps, ne fait qu'accélérer la débauche de la charmante famille...
    Le plus grand roman pornographique du xxie siècle enfin adapté en BD par Igor & Boccère, les auteurs de Chambre 121.


  • La famille recomposée, ce n'est pas de tout repos, surtout pour les marâtres !

    Les deux auteures, toutes deux connues dans la blogosphère, ont préféré prendre des pseudos (les noms des belles-mères dans Cendrillon et dans Blanche-Neige) car elles n'y vont pas avec le dos de la cuillère !
    Ce n'est pas simple de vivre avec les enfants d'un autre, même si cet autre est notre prince charmant.
    S'il faut, en plus, que ces beaux-enfants cohabitent avec les vôtres et s'il y a des ados dans le lot, alors, rien ne va plus !
    Leur quotidien est raconté avec un humour sans langue de bois, trash parfois, qui permet de déculpabiliser sur le sujet !
    À mettre entre toutes les mains de marâtres (et de leur prince) !

    Deux auteures connues sous pseudo !

    Après des études secondaires en serpillères, Lady Tremaine en a eu très vite assez. Elle a jeté l'éponge et passé le relai à sa belle-fille, une espèce de souillon jamais contente de sa condition.
    Et qui, en plus, perdait ses souliers à la moindre occasion. Au fil des ans, sa condition de marâtre s'est affirmée.
    Elle est passée experte en la matière et a décidé, bien justement, de livrer son expérience et ses conseils judicieux dans un ouvrage.
    Reine Grimhilde a pris deux décisions majeures dans sa vie : se faire un tatouage de sourcils qui lui donne un air super méchant, et se mettre en couple avec un type qui avait une petite fille.
    Depuis, elles s'aiment beaucoup toute les deux. Enfin, seulement la semaine où la petite est chez sa mère. Oui, parce que la mère n'est pas morte, c'est pire : elle met du crayon à lèvres marron.
    La semaine où la petite est chez son père, Reine Grimhilde boit beaucoup en grattant son poireau nasal, et tue le temps en écrivant des livres sur les belles-mères.

  • Au coeur de la vie familiale, il est une relation dont l'importance n'a d'égal que la délicatesse : le lien belle-mère / belle-fille.
    Apprivoisement, Charge mentale, Chicoufs, Diplomatie, Éducation, Héritage, Noël... Grâce à cet abécédaire, vous saurez tout sur les joies et les tracas de la vie de famille.
    Vous apprendrez à faire rimer pièce rapportée avec valeur ajoutée et belle-mère avec « extraordinaire ».
    Toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existé est purement volontaire.

  • CHLOÉ : Tu vis comme une femme âgée, c'est malsain.
    MURIEL : N'exagère pas ! Ne me fais pas plus vieille que je ne suis. J'ai 54 ans, « quand même » ! Mais je n'ai pas encore l'air d'un vieux poulet fané : je ne suis pas toute fripée et je n'ai pas de gros seins de vache qui dégringolent.
    CHLOÉ : Ce n'est pas ce que je dis, mais... la beauté, c'est le reflet qu'un homme donne de vous. Je ne suis pas dupe.
    MURIEL : Foutaises ! Laisse-moi prendre de la bouteille, heureuse comme une femme qui a...
    CHLOÉ, la coupant net : Un chat pour animal de compagnie !
    MURIEL : Mais il n'y a tout de même pas que l'amour dans la vie... Il y a tout le reste...
    CHLOÉ : Bien sûr, il y a le bridge, le scrabble, un verre de whisky dans une main et une cigarette dans l'autre, sans oublier, sur les genoux, un chat ! (Silence de Muriel.) Et chaque matin, le journal avec sa page « Avis de décès », et à ses côtés... un chat !
    MURIEL : Ne dis pas tout le temps « un chat », tu me hérisses le poil.
    CHLOÉ : Il faut appeler un chat un chat !
    MURIEL : Mais enfin, c'est un chat au poil lustré, un angora. Il est charmant. Magnifique. Et son nom c'est « Minou ».

  • Un concentré de conseils utiles et futiles... pour de belle-maman ne faire qu'une bouchée !
    Envie de mettre la maman de Chéri dans votre poche (et du même coup la neutraliser) ?

    Allez hop, on applique le PATCH pour dompter belle-maman !
    Puisque vous n'avez pas le choix, un concentré de conseils brevetés pour savoir :
    * qui est VRAIMENT belle-maman (non, ce n'est pas un monstre !),
    * comment la séduire... (toutes les stratégies infaillibles),
    *... ou faire avec,
    * et en dernier recours, faire face aux cas extrêmes (elle veut votre peau, elle se prend pour la mère de vos enfants, elle vient vivre avec vous...).
    Un minicoach qui fourmille de tests, de témoignages, de conseils de psy et d'infos pratiques pour vivre en harmonie (mais si, mais si) avec la mère de Chéri Chéri !
    Testé et approuvé par Lucie !

  • « Je ne prétends pas vouloir faire de cet écrit un best-seller. Je n'ai ni l'intention d'exhiber ma vie privée à travers cette expérience malheureuse, ni celle d'obtenir la moindre compassion. Je souhaite seulement que les personnes, qui comme moi, vivent le même calvaire auprès d'une personne coupable d'inceste, sachent qu'elles ne sont pas seules dans cette épreuve. Je souhaite que les hommes qui tout comme Marc R. se seront rendus coupables de tels actes, sachent eux aussi que leur vie n'est pas finie ni totalement détruite et qu'ils peuvent se reconstruire, un jour, en regagnant la confiance des autres et d'eux-mêmes. Ce livre s'adresse aussi à toutes les victimes qui peut-être, me haïront et me condamneront moi aussi pour oser continuer à éprouver de l'amour envers un individu capable d'inceste. Mon récit s'adresse également à ceux qui de manière radicale, condamnent les auteurs d'inceste avant même d'avoir écouté leur histoire. Les préférant morts et émasculés plutôt qu'entendus et soignés. »

empty