• Mamma maria

    Serena Giuliano

    • Lizzie
    • 11 Mars 2021

    " Un roman savoureux comme un bon plat de pasta ! " MaxiSous le coup d'une déception amoureuse, Sofia a quitté Paris pour son petit village natal de la côte amalfitaine. Là, la jeune traductrice respire enfin. Attablée à sa place habituelle, sur la terrasse du Mamma Maria, le bonheur est simple comme un espresso au soleil ou une chanson d'Adriano Celentano... Ce caffè, c'est le coeur du village, le rendez-vous des jeunes, des vieux, dans le généreux giron de la patronne, Maria, leur mère à tous. Or ce matin-là, pour la première fois depuis des lustres, il s'est glissé comme une fausse note dans la partition. Le vieux Franco ne s'est pas présenté pour son éternelle partie de scopa... La fin de la dolce vita ?
    PRIX BABELIO LITTERATURE FRANCAISE 2020

  • Un couple détruit par l'alcool, le regard acéré d'un employé d'agence de voyage sur les gens fortunés, un brave gars perdu dans un bar du Sud profond, un pauvre type qui fait de curieuses rencontres nocturnes. Ces gens simples affrontent comme ils peuvent l'orage de leurs existences, banales en apparence, mais si émouvantes quand on en partage l'intimité. Des vies faites de courage, d'échec, de naïveté, de sorties de route et d'histoires d'amour qui finissent mal.

  • À la demande de son ex-épouse, le privé C.W. Sughrue se lance sur la piste d'un romancier en cavale. Il le retrouve sans trop d'efforts dans un bar décati de Californie, où l'écrivain se soûle à la bière, un bulldog alcoolique à ses pieds. Consciente de sa chance, la barmaid le charge d'une nouvelle enquête : retrouver sa fille Betty Sue qui s'est volatilisée dix ans auparavant. Sughrue a envie d'un peu de compagnie, il embarque donc romancier et bulldog dans son périple. Sans prévoir sa fascination grandissante pour la disparue ni les ramifications sans fin de cette affaire où tous semblent se jouer de lui.

  • L'ex-privé C.W. Sughrue s'occupe désormais d'un bar à plein temps, ce
    qui ne l'empêche pas d'avoir de gros soucis d'argent. Assailli de procès,
    il se met au vert chez son vieil ami Solly, un avocat toxico qui lui trouve
    une mission bizarre : récupérer des poissons tropicaux rares auprès d'un mauvais
    payeur, le chef d'un gang de bikers connu sous le nom de Norman l'Anormal.
    Après une confrontation musclée à coup de mitrailleuse, tout ce petit monde se
    réconcilie et Norman engage Sughrue pour rechercher sa mère. C'est le début
    d'une course effrénée qui le mènera des montagnes du Montana aux déserts du
    Nouveau-Mexique.

  • Découvrez les meilleurs recettes de plancha d'ici et d'ailleurs !Europe, Maghreb, Proche-Orient, Asie, Amérique, Caraïbes, grands classiques ou plats plus originaux... Loïc Hanno vous révèle tous ses secrets et ses recettes fétiches.Découvrez une cuisson saine et une cuisine simple, colorée, exotique et chaleureuse. Plus de cinquante recettes, toutes les bases, des infos sur les ingrédients et les ustensiles, les gestes incontournables et une centaine de photos en pas à pas !

  • Dans la ville natale de l'auteur, trois adolescentes agressent un homme, ou plutôt un type, représentant caractéristique d'une classe d'êtres fashion. Témoin de ce lynchage, Éric Chauvier vient au secours de l'homme mais, déjà, les silhouettes des jeunes filles se sont éclipsées. La victime décline toute aide puis se dirige vers un bar, le bien-nommé Dark Rihanna, "bar-club très tendance", avaient décrit les journaux au moment de son ouverture. Le narrateur la suit, pénètre à son tour dans ce temple mondialisé - décoration new-yorkaise, murs de briques vertes, plafonniers industriels, le tout orné de reproductions d'oeuvres de Basquiat et de Keith Haring, de photographies de William Burroughs ou de Jack Kerouac. La clientèle du bar compose une collection de types : du "gentleman farmer hyperurbain" à la jeune femme un peu queer en passant par une fausse Patti Smith et une Debbie Harry plus réussie. Étranger dans la ville qui l'a vu grandir, l'anthropologue tente de saisir ce qu'il voit sans parvenir à en être lui-même acteur. Comment dans ces conditions devenir l'"observateur participant" prôné par l'ethnologie moderne ? Chauvier souhaiterait commander une bière. Ce qui semble peine perdue, tant les codes du lieu lui échappent. Devant le jeu de références remâchées qui s'étalent sous ses yeux, de Booba à Rihanna, Éric Chauvier explore avec une ironie pour le moins radicale les failles des représentations, la terreur tapie ou calfeutrée de ces nouvelles métropoles du désir. Parviendra-t-il à consommer ? Dans son non-genre, ce livre est une merveille.

  • Au fil des saisons, de nombreux poissons évoluent le long de nos côtes et dans les fonds marins. Qui sont-ils ? Quelles sont leurs particularités ?Cinquante espèces ont été choisies ici parmi les plus communes, et les plus faciles à observer et à reconnaître. Elles sont identifiées grâce à un portrait précis et des informations essentielles : lieux et périodes de présence, abondance, comportement, régime alimentaire et reproduction.En introduction, une présentation du milieu marin, des différentes familles de poissons, des sites d'observation et des conseils pour une bonne pratique.Un guide pour apprendre à regarder la nature et découvrir la biodiversité marine.

  • Mini-serre, table basse bar, treillis, carré potager, étagère pour aromatiques, sellette porte-plantes, table de chevet, nichoir, panier clayette, étagère du jardinier, lampadaire, rangement d'atelier, vestiaire... Béatrice d'Asciano, passionnée de décoration et de bricolage, créatrice du Blog de Béa qui recense plus de 965 000 visiteurs, vous entraîne dans un tourbillon de pas-à-pas astucieux, pratiques et créatifs. Que ce soit pour votre jardin ou votre maison, vous pouvez tout réaliser avec des planches de palettes.Vous découvrirez où et comment récupérer des palettes, et vous apprendrez comment les démonter, les nettoyer et les assembler, pour pouvoir réaliser « maison » 22 créations récup' de A à Z.Que vous soyez passionné de bricolage ou que vous n'ayez encore jamais scié une planche, Palettes récup' est fait pour vous !

  • Un homme, pénétrant au milieu de la nuit dans un bar de la place de Clichy, croise le regard meurtrier d'un jeune voyou avec qui il va se lier d'amitié.
    Commence pour ce duo paradoxal un voyage à l'intérieur d'un triangle dont les pointes sont la place de Clichy, la place des Abbesses et l'église Notre-Dame-de-Lorette, au fil duquel se dessine une géométrie de la nuit qui est aussi une géométrie du souvenir, générant des métamorphoses où les masques et les rôles s'échangent, où se raconte dans des rixes banales à la lumière violente des néons contemporains une très vieille histoire qui met à nu le passé le plus ancien, celui des ogres et des mythes.

  • Des recettes conviviales à cuisiner à la plancha ou au barbecue. Émincé de boeuf à la citronnelle, pavé de saumon teriyaki, Saint-Jacques caramélisées aux clémentines, nouilles sautées aux pois gourmands, bananes flambées au rhum... La plancha, LA star de la cuisson !

  • Grenadine regardait le Passage que personne n´osait emprunter. Le Professeur l´avait franchi lui, et il était revenu. « Je suis né dans le Quartier, je mourrai dans le Quartier ». De son voyage de l´autre côté, il ne disait rien. Mais quand même, ça forçait le respect parmi les piliers de comptoir. Le Bar des Amis, c´était l´épicentre du Quartier. Mario les voyait défiler, « les pourvoyeurs de confidences ». Les gens habités par le vide, « ceux qui faisaient parler d´eux pour se sentir exister ». Mac-à-Dame, la Toupie, Croful... Mario, c´était différent. Mario avait eu son Heure-de-Gloire, de celles qui donnent consistance à toute une vie. Et puis Mario, avec son bar et sa fille Grenadine, il fédérait toute cette « fricassée de Foutu-Con ».

  • Café crème allongé

    Alexandra Apikian

    24 cafés, tous sur le trajet du bus emprunté au quotidien. 24 pauses sur le chemin du travail pour retrouver la liberté et le plaisir d'écrire. À partir de faits réels à peine romancés et de rêveries de comptoir, l'auteur nous plonge avec un regard amusé dans la vie parallèle des cafés parisiens le matin. De la chronique de café au blog girly, en passant par le guide du bistrot parisien, récit d'une école buissonnière moderne. Salvateur !

  • 90 recettes testées et inratables pour garder la ligne sans se priver !

    Soupes, salades, desserts, smoothies.

    Cuisiner light devient un plaisir !
    Prix d'excellence de la cuisine !

  • Nouveau petit guide impertinent d'une sélection d'établissements de luxe en Europe : palaces, restaurants, bars... In 2015 worst hotel Normandy Deauville, best hotel Gresham Palace Budapest !

  • Découvrez plus de 60 recettes de poissons, coquillages et crustacés à réaliser à la plancha ou au four ! Lotte rôtie aux cèpes et aux noisettes, dorades au sésame, pavés de cabillaud chorizo-manchego, rougets farcis aux olives, Saint-Jacques snackées au citron confit, croquettes de truite wasabi-coco, brochettes d'huîtres à la citronnelle, couteaux au beurre anisé, gambas à la pancetta et au parmesan, tajine de raie pommes, amandes et potiron... Sans oublier les sauces, fumet, bisque et soupe et des conseils en vins. Des recettes originales, conviviales et chaleureuses pour réunir ses amis !

  • Grâce à Philippe Toinard, préparer un risotto est un vrai jeu d'enfant!
    Découvrez 30 recettes généreuses à cuisiner avec amour : le risotto de base, aux asperges, aux tomates séchées, aux champignons et pancetta, aux langoustines....
    Amusez-vous à réinterpréter le risotto en remplaçant le riz par des coquillettes, des lentilles, du boulgour ou encore de l'épeautre !
    Régalez-vous !

  • -Papa, je veux aller à la taverne!
    Connaissez-vous beaucoup d'enfants de six ou sept ans qui interpellent leur père tous les dimanches de cette façon? Toute mon enfance, j'ai été fasciné par ce lieu mystérieux. Plus tard, au début de ma vie adulte, j'ai connu les différents acteurs qui fréquentaient ces lieux: les travailleurs, les récipiendaires d'aide sociale, les ivrognes, les artisans, les artistes et les nombreux immigrants. Suivez-moi dans ce récit où vous revivrez des pans de l'histoire du Québec en plus d'assister à l'évolution d'un quartier bien Montréalais.

  • Il aura fallu cinq ans avant qu'Élisa T. ne se décide à nous servir le reste de sa vie. Violentée et abusée physiquement par sa mère et le concubin de cette dernière pendant seize ans, cette seconde enfant, d'une famille de dix, sera retirée in extremis de sa famille grâce à l'intervention efficace de son directeur d'école.

    Après une difficile période d'adaptation dans des foyers d'accueil, la courageuse adolescente découvrira peu à peu le monde extérieur. Élisa quittera tôt l'école pour se trouver un premier travail dans un restaurant. Toutefois, elle n'oublie pas son passé, et aidera quelques frères et soeurs, restés dans ce qu'elle appelle «l'enfer», à quitter cette maison «maudite».

    Elle trouvera son «prince charmant», elle enfantera d'une première fille dans l'ignorance et la solitude et, enfin, se mariera pour prouver à sa mère qu'elle avait tort de lui prédire qu'aucun homme ne voudrait jamais d'elle.

    Afin de se vider le coeur une fois pour toutes, elle se met tranquillement à la rédaction de son journal intime qui raconte avec force détails ses seize années d'enfant abusée. Élisa, par ses deux écrits sincères, demeure un exemple vivant de courage pour tous.

  • Tout a changé. Rien ne sera plus jamais pareil. Les Somber Jann et moi sommes devenus les fugitifs les plus recherchés de l'État. Nos visages circulent dans tous les médias. L'ancien réseau de Jaylen veut nous voir morts, et ce, avant que les autorités nous trouvent. J'avoue que j'ai peur. Nous avons parcouru des kilomètres et fait des jours de routes pour atteindre Hyder, une ville abonnée dans le désert de l'Arizona. Le genre d'endroit où l'on peut désormais se sentir en sécurité. Enfin, c'est ce que je croyais... jusqu'à ce que j'arrive face à face avec ce masque! J'ai cru que c'était mon copain qui faisait un délire. Mais non... pas cette fois. Ce type a tué une serveuse à coups de hache, dans un bar isolé près de l'autoroute.

    Et si les frères n'avaient pas choisi Hyder pour être loin du danger, mais plutôt pour nous conduire précisément là où se trouve la menace? Une chose est sûre : ce genre d'histoire ne finit jamais bien pour ceux qui font le mal... Est-ce la fin pour nous tous ?

  • Virage interdit Nouv.

    Depuis les fiançailles de mon frère, je tente à mon tour de trouver chaussure à mon pied. Même si pour certains ça semble facile, pour moi, c'est quasi impossible. Peut-être suis-je trop difficile ? Peut-être ai-je vraiment besoin de ressentir l'autre dans mes tripes avant d'aller plus loin ? C'est respectable, non ? Mais entre mon travail au bar et ma passion pour les sports d'hiver, j'ai très peu de temps pour la recherche du grand amour. Je ne manque pas de prétendants, mais aucun d'eux n'a su allumer ma flamme intérieure.
    Jusqu'à ce que LUI me fasse une proposition indécente. Lui, que je croyais n'être qu'un ami. Si intimidant. Si imposant.
    Si sexy... Et son offre est l'une de celles qu'on ne peut pas refuser. Mon corps le veut, même si en bout de ligne mon coeur, lui, risque de souffrir. Tout allait si bien entre nous. Il ne fallait qu'un simple appel pour que tout parte en vrille ; qu'une seule personne qui réapparaît dans sa vie pour qu'il me détruise en mille morceaux. Comment faire abstraction de ses yeux bleu glacier qui ont conquis mon coeur ? Et c'est sans compter cette petite princesse que je ne peux plus oublier...

  • Repartir à zéro. Être heureuse à nouveau. Pour y arriver, je déménage dans la superbe ville de Whistler en Colombie-Britannique. Pas indéfiniment, juste le temps d'écrire mon roman. Et d'oublier le passé. Celui que le destin a choisi pour moi. Celui que je n'ai pas voulu. Celui qui me trouble depuis plus de deux ans...

    Je dois faire le vide, reprendre ma vie en main. J'ai déniché un bel appartement tout près du bar où j'ai pris l'habitude de m'installer pour travailler. J'y ai découvert l'inspiration... ou plutôt un homme, Joshua. Mystérieux, captivant. Dans ses bras, j'ai trouvé du réconfort. De la passion. Un désir que je croyais perdu à jamais.

    Mais le passé me rattrape sans cesse. Les cauchemars reviennent me hanter et personne ne peut m'aider. Mon ancien « moi » n'a pas été à la hauteur, mais je dois apprendre à accepter ma destinée et faire face à ma réalité...

  • Qui est Luce ? Une fille sans histoires, toujours d'humeur égale et qui peut tout entendre, la fille du bar, comme l'appellent sans ironie les clients du Blue Bar, où elle travaille le soir, du côté de l'Opéra. Sa solitude semble lisse, consentie, bien réglée, mais lorsqu'elle rentre dans son deux pièces vers trois heures du matin, elle reste de longs moments avant de pouvoir trouver le sommeil. Remonte alors en elle tout ce qu'elle a tenté d'oublier, son histoire justement, ce drame familial qui l'a brisée. À moins que l'homme venu déranger sa vie ne l'aide à surmonter ses anciennes terreurs. La lumière est là, toute proche, on ne demande qu'à le croire. Mais ce serait compter sans le charme vénéneux de Catherine Guillebaud, sa maîtrise du suspens, qui nous entraînent sur des chemins aussi dangereux qu'inattendus.

  • Raoul Vauthier, un archéologue arrogant arrivé depuis peu à Port d'Amar, est découvert sans vie dans le bar de l'hôtel Majestic. Mort accidentelle ou assassinat ? Une des sept personnes présentes dans la salle à l'heure du crime avait-elle intérêt à le faire disparaître ? Aussitôt, Lou se met en quête de l'assassin, aidée par son oncle Constantin, ancien capitaine de police, et par Stan, petit génie de l'informatique. Les trois détectives se lancent dans l'aventure sous le nom du « Samovar », mais vont-ils réussir à démasquer le meurtrier ?

    Avec Le Cri du rubis, notre trio d'enquêteurs embarque pour une paisible croisière. Mais un drame éclate. Nos détectives auront bien du mal à le déjouer.

  • Histoires truculentes et anecdotes glanées aux comptoirs, sur les bancs, les quais ou les marchés... Chasse, pêche, pétanque, quatre cents coups des mistons ou sagesse liquide des après-midi au bar du coin, voici des « brèves du sud » pleines de poésie, de drôlerie et de profondeur. À savourer à voix haute, avec l'accent !

empty