• Qui a inventé la monnaie ? À quoi ça sert, une banque ? À quel âge j'aurai de l'argent de poche ? De combien d'argent a-t-on besoin pour vivre ? Mesure-t-on la valeur de quelqu'un à l'argent qu'il gagne ?Compte bancaire, monnaie, prix, argent sale, valeur des choses, richesse et pauvreté... un livre pour comprendre la place de l'argent dans nos sociétés et dans nos vies.

  • Il a dix ans, l'économie vacillait par la faute d'établissements de crédit emportés par la crise des subprimes. Le rétablissement a donné lieu à une création monétaire sans précédent, en grande partie détournée par des intérêts privés.
    Les banquiers bénéficiaires ont veillé à ne rien sacrifier de leurs immenses privilèges et poursuivent leurs activités spéculatives en multipliant l'endettement non productif. La défiance politique, entretenue par les effets de ce sous-investissement, mène, par la vassalisation des États, au gâchis écologique et au sous-emploi.
    Pourquoi les banques d'aujourd'hui ne s'intéressent-elles plus vraiment aux particuliers au profit exclusif des grands groupes ?
    Pourquoi ces groupes financiers privés, dont les plus gros bénéficient de la protection de l'Etat, sont-ils en sus dispensés de payer les impôts que paient les autres secteurs?
    Pourquoi n'y a-t-il jamais de responsables des multiples délits et des milliards d'amendes des banques ?
    Celles-ci vont-elles, une fois de plus, se présenter comme les victimes prioritaires de la crise sanitaire ?
    Comment réformer ce système financier dévoyé par la conjuration de l'ignorance et de la cupidité ?
    Ce livre d'un praticien des marchés financiers présente un procès documenté du système bancaire. Il oppose les tenants du régime actuel de libre cumul des métiers financiers avec sa confusion d'intérêts perverse et paralysante, et les partisans du retour à une vraie séparation bancaire concurrentielle pour rétablir un financement plus efficace et plus juste, donc plus durable, de l'économie du monde.

  • "Une analyse lucide, éclairée, même savante tout en restant accessible, des errements de la finance et de la théorie financière. Un humour ravageur renforce l'argumentaire. Remettre la finance au service de l'économie réelle, voilà le message clair pour les professionnels en tout genre."
    Christian de Boissieu - Professeur émérite à l'université Paris-I

    "Que la finance se désintoxique en se mettant au service de l'intérêt général est un objectif nécessaire pour accompagner la transition écologique et solidaire. C'est le pari des auteurs de ce livre. J'aimerais que l'avenir leur donne raison et nous fasse oublier ne serait-ce que les dégâts sociaux de la finance toxique. Les enjeux écologiques auxquels nous sommes confrontés ont besoin de l'énergie et de l'intelligence de chacun. À la finance de jouer sa part !"
    Nicolas Hulot - Président d'honneur de la Fondation Nicolas Hulot pour la nature et l'homme

    "Un panorama complet et compétent, critique mais constructif de ce que peut être une finance durable. L'analyse des outils s'accompagne de propositions utiles. Une référence sur le sujet de la finance durable."
    André Levy-Lang - Professeur émérite à l'université Paris-Dauphine


    Un ouvrage détoxifiant pour comprendre la révolution en cours de la finance et goûter à toutes ses facettes : verte et durable, patiente et positive, collaborative et digitale, et surtout utile. Du diagnostic de ses addictions à l'analyse des stimulants propices à sortir la finance de sa convalescence post-crise, ce livre interroge les racines du mal et la nature des risques pour en extraire une nouvelle fonction d'utilité de l'investissement, apte à mobiliser le côté lumineux de la force de frappe du système financier.

  • Sauvées de la faillite en 2008 par les États, les banques somment désormais ceux-ci de réduire des déficits qu'elles ont contribué à creuser. Pour sortir de ce jeu de dupes, ce livre démystifie l'univers de la finance enfermé sur lui-même. Il démasque sa toute-puissance en donnant au citoyen les moyens de comprendre l'essentiel : qu'est-ce que la monnaie ? Qu'est-ce que la banque ? Pourquoi les sociétés de ce secteur se sont-elles lancées dans des activités spéculatives à haut risque ? Écrit par des spécialistes et destiné à un large public, cet ouvrage formule des propositions pour scinder les banques, leur interdire de spéculer pour leur propre compte et faire en sorte qu'elles soient réellement surveillées.

    Claude Simon est professeur émérite à l'ESCP Europe.
    Cet ouvrage a été écrit avec la collaboration de Michel Crinetz, ancien commissaire-contrôleur des assurances, et de Guy Flury, ancien commissaire aux comptes d'établissements financiers. Ils animent ensemble le groupe banques-finance du collectif Roosevelt.


  • Voici les différentes sources de financement auxquelles vous pouvez faire appel (crowdfunding, business angel, capitaux-risqueurs, prêts d'honneur, prêts participatifs, financement bancaire, aides et subventions) présentées de manière simple et op

  • Nous sommes entrés dans la société du patrimoine éphémère, dominée par le règne des usages fractionnés et le recul de la possession. Particulièrement visible dans le comportement des millennials, cette lame de fond submerge peu à peu tous les domaines de notre vie. Aujourd'hui, tout se loue : portables, ordinateurs, vêtements ou encore vélos et trottinettes en libre-service...

    L'accès à la propriété et la possession d'objets emblématiques de la société de consommation ne sont plus considérés comme des priorités par la nouvelle génération, qui découvre d'autres voies pour se réaliser et s'affirmer. Plus qu'une mutation associée au foisonnement des dispositifs digitaux, nous vivons une métamorphose radicale des mentalités.

    Dans ce contexte, les assureurs sont un stabilisateur économique et social qui permet aux communautés humaines de résister aux chocs et de se développer dans la durée. Olivier Jaillon livre dans cet essai une analyse éclairante des ruptures technologiques et anthropologiques en cours. N'hésitant pas à briser des tabous au sujet de l'héritage et de l'accumulation des richesses, l'auteur défend sa conviction profonde : en facilitant le passage du patrimoine tangible au patrimoine éphémère, les assureurs auront un impact direct sur l'accomplissement de nos aspirations individuelles et collectives. Moins de contraintes, moins d'inégalités, plus de libertés et de solidarités. Ces maîtres-mots ont vocation à devenir les principes directeurs de l'assurance de demain.


  • Zone euro, l'épreuve du feu

    L'euro est mort ! L'euro doit disparaître ! C'est la faute de l'euro ! A l'heure où l'Europe économique vacille, la monnaie unique est la cible de toutes les attaques. La situation est suffisamment gr

  • Robert W. Service: La Piste de l'imaginaire est une biographie romancée, inspirée par une première tranche de l'existence de l'arrière-grand-père de l'auteure Charlotte Service-Longépé. Au cours de sa vie, le poète et écrivain Robert William Service (1874-1958) a rédigé une imposante oeuvre étudiée encore aujourd'hui dans tout le monde anglo-saxon. Après une enfance indisciplinée en Écosse, il décide d'accomplir son rêve de découvrir le Nouveau Monde. Suite à un long voyage en bateau, il débarque à Montréal en 1896 avec quelques dollars en poche, puis traverse le Canada d'est en ouest.

    Service passe plusieurs années sur l'île de Vancouver, avant de vagabonder pendant deux ans sur la côte pacifique. En 1904, il découvre avec émerveillement l'univers sauvage du Grand Nord canadien et s'installe à Dawson, sur les bords de la rivière Yukon. C'est là qu'il publie son premier recueil de poèmes, Songs of a Sourdough, qui sera édité au Canada, aux États-Unis et en Angleterre. Sa rapide renommée en tant qu'auteur n'entrave en rien sa soif de liberté, qui l'entraîne jusqu'en Nouvelle-Orléans, puis à Cuba, avant de le ramener au Yukon, où s'arrête la première partie des aventures racontées sous la plume de son arrière-petite-fille.


    Au cours de son existence, Robert W. Service rédigera plus de 1100 poèmes et ballades, ainsi qu'une dizaine de romans inspirés par des événements de société et les expériences découlant de sa propre existence: des mots empreints d'optimisme, de nature et surtout, de liberté, la valeur la plus fondamentale à ses yeux.

empty