• Rien n'est plus comme avant : le monde tel qu'on le connaît semble avoir vacillé, plus d'électricité ni d'essence, les trains et les avions ne circulent plus. Des rumeurs courent, les gens fuient. Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au coeur de la forêt. Quand la civilisation s'effondre et que leurs parents disparaissent, elles demeurent seules, bien décidées à survivre. Il leur reste, toujours vivantes, leurs passions de la danse et de la lecture, mais face à l'inconnu, il va falloir apprendre à grandir autrement, à se battre et à faire confiance à la forêt qui les entoure, emplie d'inépuisables richesses. Considéré comme un véritable choc littéraire aux États-Unis, ce roman sensuel et puissant met en scène deux jeunes femmes qui entraînent le lecteur vers une vie nouvelle.

  • Comment deux envoyés spéciaux sur Terre, Aziraphale (ange, bibliophile et libraire à mi-temps)
    et Rampa (démon, lunettes noires, Bentley et bottes en peau de serpent), décident de faire
    capoter l'Apocalypse qu'ils sont chargés par leurs patrons respectifs, Dieu et Satan, de déclencher
    en 1999 à Londres...

  • Bpocalypse

    Ariel Holzl

    Pour se rendre au lycée, Samsara n'oublie jamais sa batte de baseball, ses talismans et son couteau de chasse. Tout ce dont elle a besoin pour affronter les animaux mutants, fantômes et autres créatures qui ont envahi les rues de Concordia après l'Apocalypse. Aujourd'hui, la ville vient de lever la quarantaine de l'ancien parc public et s'apprête à accueillir ses habitants, réputés avoir muté. Les deux jumeaux que Sam voit débarquer dans sa classe sont loin d'avoir un physique standard. Très vite, ceux qui se moquent d'eux ou les prennent à partie sont les victimes d'incidents inexpliqués. Tout semble accuser les nouveaux venus. Mais dans une ville comme
    Concordia, peut-on se fier aux apparences ?

  • Dans un futur incertain, un père et ses deux fils comptent parmi les survivants d'un cataclysme dont on ignore les causes. C'est la fin de la civilisation. Il n'y a plus de société. Chaque rencontre avec les autres est dangereuse. Le père et ses deux fils, comme les quelques autres personnages rencontrés, la Sorcière, Anguillo, les jumeaux Grossetête, les Fidèles, adeptes fous furieux du dieu Trokool, vivent dans un monde néfaste et noir. L'air est saturé de mouches, l'eau empoisonnée. L'existence du père et de ses deux fils est réduite au combat quotidien pour survivre. Le père écrit chaque soir sur un cahier noir. Qu'écrit-il ? Quel est son secret ? Nous l'ignorons, ses fils aussi. Ils aimeraient bien apprendre à lire, ils aimeraient bien savoir comment on vivait "avant". Mais le père, lui, refuse d'en entendre parler...

  • Avoir un coin à elle, rien qu'à elle, Ruby en rêvait. Alors, pourquoi ne pas annexer le cagibi, tout près de son lit ? Adossée à la planche à repasser, à l'abri de sa chipie de soeur, elle peut enfin lire, écouter de la musique, chiller... Sauf ce soir ! À peine installée, Ruby a senti une bourrasque et s'est retrouvée assise au bord d'une clairière. Comment ? Mystère. Si c'est un rêve, c'est hyper réaliste. Ça sent bon par ici, un parfum de fleurs invisibles et de feuilles fraîches. Ruby aperçoit même, à côté d'une jolie maison éclairée par la lune, un garçon et une fille qui s'embrassent comme s'ils étaient seuls au monde. D'ailleurs ils le sont puisqu'elle n'appartient pas à leur monde. Car elle va bien finir par se réveiller, non ?

  • "Dans une Europe postapocalyptique dévastée par les pollutions chimiques, nucléaires et génétiques, quelques groupes nomades tentent de subsister grâce à une tribu dont les sourciers sont capables de trouver les eaux épargnées par la contamination. Malgré les signes inquiétants qui jalonnent la route de son peuple, Solman le boiteux, né avec le don de clairvoyance, pourratil éviter la fin des derniers hommes ?

    D'abord publiée en romanfeuilleton, une captivante épopée dans un monde dénaturé où l'homme n'est plus sûr d'avoir sa place."

  • Agrapha

    Luvan

    • La volte
    • 10 Septembre 2020

    À l'origine fut un manuscrit du xe siècle. Apocryphe, peut-être pas.À l'origine furent huit femmes, chacune venue d'un lointain horizon, unies dans une grotte au coeur de la forêt.Ensemble, elles racontent ou taisent leur vie de recluses, leur destinée loin du monde et pourtant si proche de lui. Elles parlent mille langues en une seule, mêlant leur âme en un poème morcelé que l'autrice ensuite cimente d'or et de miel. Et de cette tresse de mots naîtra l'apocalypse.Dans ses cahiers, l'autrice a minutieusement recousu l'histoire de cette constellation féministe, désormais sanctuaire que le temps s'est chargé d'éroder. Mais son enquête se dilue avec sa mémoire. Les souvenirs se troublent : n'est-ce pas elle, cette entité manquante, la neuvième femme ayant appartenu à ce clan d'illuminées radieuses ? A-t-elle réellement écrit ces fragments aux côtés de ses soeurs d'antan ?

    Il subsiste de leurs existences des traces indicibles que seule l'écriture parvient à faire rejaillir. Parmi les odeurs d'écorces et les accents d'anciens parlers, c'est à l'aube de l'an mil qu'irradient le vécu de ces femmes et leur puissance épiphanique.Aux antipodes du roman historique ou du roman de fantasy, Agrapharenoue avec les sources de la matière médiévale tout en proposant une expérience historique à la fois plus immersive - donc familière - grâce à son processus narratif ; et plus étrangère - donc plus exotique - grâce à son parti-pris langagier radical.

  • « Et puis elle parut grandir, mais peut-être est-ce seulement que mes yeux prennent l'habitude et refont les choses, n'étant plus dérangés tout le temps dans leur besogne de voir ; et cependant, elle, elle renaissait ; sa hanche prit forme, son épaule blanche, la figure ensuite, qui était moins blanche ; et il vit qu'elle dormait, couchée sur le côté. »
    Dans ce « tableau » de 1919 que sont Les Signes parmi nous, Ramuz peint un orage d'été qui fait croire à la fin du monde. En prévision de cette apocalypse lémanique, Caille, le colporteur biblique, répand une parole défaitiste. Mais le dernier mot appartient au couple de jeunes amoureux qu'anime une confiance toute humaine. Écrit à la fin de la Première Guerre mondiale, tandis que la grippe espagnole ajoute ses calamités aux malheurs du conflit, ce roman virtuose célèbre l'éternel recommencement de la vie.
    Introduction de Gilles Philippe

    Charles-Ferdinand Ramuz, il est publié par Grasset.

    Son oeuvre est une série de variations sur l'amour et la mort, seuls sujets vraiment dignes d'être traités, de l'aveu de Ramuz. Ses audaces stylistiques lui valent le reproche de mal écrire « exprès ». Mais il n'est de loin pas partagé par tous: dès 1924, Grasset publie les livres de Ramuz et lui assure ainsi un succès auprès des critiques et du public.

    Son oeuvre est aujourd'hui publiée dans la collection de la Pléiade.

  • Après la guerre nucléaire, une pollution mortifère a confiné une partie de la population mondiale dans des mégapoles équipées de purificateurs d'air. Les capitales sont regroupées en Cités Unifiées : la plus importante, NyLoPa, réunit New York, Londres et Paris. La sécurité est assurée par une armée suréquipée de super détectives, les fouineurs.Soudain, dans toutes les villes et en quelques minutes, des centaines de meurtres sont perpétrés par d'invisibles assassins, les Ombres. On soupçonne la secte de la Fin des Temps d'en être à l'origine, mais l'enquête menée par les fouineurs va les plonger dans un enchevêtrement de complots et de luttes de pouvoir. Ils vont être entraînés hors des cités, dans le « pays vague », lieu de tous les dangers.

  • Franx a prévu le cataclysme planétaire qui détruira une grande partie de l'humanité. À l'aide de trois autres familles, il a réalisé une arche dans un coin perdu du Périgord, un domaine appelé le Feu de Dieu prévu pour une autonomie totale de sept ou huit ans, afin de passer les années difficiles. Mais les familles se sont lassées, disputées, et ont abandonné le projet l'une après l'autre.
    L'histoire commence quand Franx, à Paris pour quelques jours et apprend que ses amis les plus fidèles viennent à leur tour de quitter le Feu de Dieu, y laissant seuls sa femme et ses deux enfants. Seuls ? Pas tout à fait : Jim, un parasite, s'est incrusté dans la communauté et ne semble pas décidé à en partir.
    Quand le cataclysme se déclenche sous ses yeux à Paris, Franx comprend tout et décide derentrer immédiatement chez lui. Il entame alors son périple dans un pays dévasté, une obscurité perpétuelle et un froid de plus en plus intense. Au sortir de Paris, une femme mourante lui confie sa petite fille muette qui semble autiste mais n'est peut-être pas étrangère aux visions et aux perceptions étranges de Franx. À deux, ils vont entreprendre l'impossible voyage vers le Périgord, peinant à pieds dans des ténèbres perpétuelles.
    Pendant ce temps, dans le Feu de Dieu, Alice et les enfants transforment l'arche en bunker autarcique dont Jim se croit bientôt le maître...

    Prenant sur leur terrain les grands du scénario catastrophe, Bordage conduit son roman à un rythme et dans un suspense impitoyables. D'un côté, la fuite solitaire à travers une France dévastée et des ténèbres gelées, de l'autre le huit-clos claustral d'une femme et deux ados terrorisés, aux prises avec un psychotique paranoïaque.
    Le lecteur suit, halluciné, cette quête pour la survie dont il sortira, comme les personnages du roman, transformé, pacifié et grandi.
    Merci Monsieur Bordage et, nous, heureux lecteurs, transformons ce cadeau en succès de librairie !

  • Un homme, Gordon Koum, revient dans une ville détruite. Toute sa famille repose sous les décombres. Lui-même, irradié, va mourir. La guerre est partout, l´ennemi indescriptible frappe sans cesse... Près de lui il remarque un pantin noirci et la dépouille miraculeusement intacte d´un rouge-gorge.
    Il se tourne vers eux pour parler, mais, au-delà, il s´adresse à ses enfants, à sa femme et à ses camarades disparus. Il raconte de petites histoires bizarres, cruelles, tendres, toutes marquées par un humour noir dévastateur. Et peu à peu il retrace la geste d´une communauté de fin du monde, où les faibles survivent en puisant leur force dans le rire décalé et dans une violence qu´ils savent inutile.
    Réfugiés, errants, sous-hommes, éclopés vivant dans leurs rêves, personnages de l´après, voilà les héros dont Gordon Koum évoque la mémoire. Il leur rend hommage parce qu´il les aime. Et aussi parce qu´ils possèdent encore, au coeur du dénuement et du cauchemar, la lumière qui fait d´eux des résistants magnifiques, des amoureux, d´authentiques et indomptables humains.

  • Qu'est-ce que le Nouveau Testament ? Comment comprendre les quatre siècles de silence qui ont séparé l'Ancien et le Nouveau Testaments et comment est-il parvenu jusqu'à nous ? Comment Jésus y est-il raconté et qui sont les autres grands hommes et femmes remarquables du Nouveau Testament ? Que faut-il comprendre des Évangiles ?Grâce à ce livre en format poche, pénétrez au coeur du Nouveau Testament et découvrez la vie de Jésus, de sa naissance à sa mort en passant par les grands moments de sa vie et de son oeuvre. Vous appréhendrez également les enjeux de cette seconde partie du récit biblique, avec les lettres des apôtres et des missionnaires, ainsi que les prophéties sur la fin des temps. Vous découvrivrez aussi la chronologie de l'écriture des textes, ainsi que l'histoire de leur transmission jusqu'à notre époque. Enfin, vous en saurez plus sur les enseignements de Jésus, les grandes étapes et les personnages majeurs de ces textes sacrés.Si vous souhaitez revenir aux débuts de l'expansion du Christianisme ou si vous avez besoin d'un outil pour pouvoir lire la Bible et la comprendre, alors ce livre vous indiquera la voie à suivre.

  • Troisième volume de la Trilogie des Prophéties. Après la grande guerre qui a opposé les nations musulmanes à l'Europe, dans un pays violent et dévasté, Jemma part en quête de sa fillette mystérieusement enlevée comme des milliers d'autres enfants : une quête qui va la conduire de l'autre côté de la frontière européenne, dans ce Moyen-Orient paré de tous les mystères.

  • La figure de Sabbataï Tsevi, le messie de Smyrne, hante l'histoire juive ainsi que l'histoire des mouvements apocalyptiques, d'autant qu'elle est restée très longtemps totalement inexplorée. Cette grande oeuvre de Gershom Scholem entreprend une évocation détaillée du personnage, qui, dans toute l'Europe et en Orient, apparut comme le messie. C'est le fond même de la vague à la fois insurrectionnelle et religieuse qui est sondé à travers ses manifestations publiques comme à travers ses récits. Comment presque tout un peuple a cru à un moment à la fin du monde et s'y est activement préparé, comment le fol espoir de délivrance bouleversa les données historiques concrètes et l'ordre social ordinaire pour s'effondrer ensuite et jeter dans le désarroi le monde juif abusé, c'est la question à laquelle ce livre tente de répondre. Aborder l'histoire dans l'horizon de ce qu'imaginent les hommes et non sous l'angle étriqué de leurs conditions d'existence matérielle, tel est l'apport de Gershom Scholem à la démarche historique qui la renouvelle en profondeur.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Un chef-d'oeuvre d'anticipation érotique !
    Dans un futur délabré où les femmes ont été réduites à l'état d'objets sexuels, dont chacun peut abuser au quotidien, Chloé et sa meilleure amie Sarah s'élèvent contre l'ordre établi. Elles revendiquent le droit d'être payées pour la tâche qu'on leur a imposée : donner du plaisir aux hommes. Un récit loufoque et très érotique, qui promène l'impudique Chloé, rousse incendiaire, aux quatre coins de l'absurdie. Elle sera tantôt vendeuse d'objets aussi farfelus qu'indispensables, dont la drôlerie n'a rien à envier aux trouvailles de Boris Vian, tantôt passagère d'un train vers nulle part, où les hommes meurent avant d'arriver à destination... Et toujours, sur sa route, des rencontres sexuelles inoubliables.
    Après Nagarya, conte mythologique et poétique, RIVERSTONE s'essaye avec brio au récit d'anticipation. Une intégrale inédite, qui rétablit les textes et le lettrage de l'auteur, dans un écrin digne de ce chef-d'oeuvre de la bande dessinée érotique !

  • « La fin du monde, je ne suis ni pour, ni contre.
    Je ne m'en réjouis pas, bien sûr. Je ne la déplore pas non plus, ça ne sert à rien. L'époque est vécue comme apocalyptique. Donc, elle l'est.
    Voilà comment je voyais les choses à ce moment-là. En tout cas, il ne me venait pas à l'idée de pouvoir sauver l'humanité, ou alors seulement quand j'étais vraiment ivre. » Ce livre est une comédie apocalyptique. Il raconte l'histoire de William Andy, un loser ordinaire devenu prophète médiatique en proposant des solutions pour aborder la fin du monde sans se faire mal.
    Une satire enjouée, mais au vitriol, d'une époque qui transforme l'homo sapiens en abstraction médiatique, le citoyen en consommateur consentant et la Terre en champ de ruines.
    Entre autres morceaux de bravoure, on retiendra la parabole du morse qui illustre l'ouvrage, et notre condition...
    « Au bout de la pente se trouve une falaise. Notre ami le morse s'écrase en bas comme un vieux flan, suivi par tous ses camarades qui n'ont rien de mieux à foutre que de rouler vers un précipice. Après quelques heures, on se retrouve donc avec un bon tas de morses mortellement blessés, poussant des cris terrifiants, et incapables de remuer leurs quintaux de patapoufs. C'est désespérant. Car le morse, par son allure débonnaire, a réussi à attirer notre sympathie. Mais enfin pourquoi ? Les scientifiques ne se l'expliquent pas. Le morse est-il mu par un instinct de sacrifice utile à la globalité de l'espèce (comme le lemming) ou bien est-il particulièrement con (comme la poule) ? Mystère.
    Tout ça pour dire qu'on est des sacrés morses.
    Nous savons que nous courons vers le précipice et nous courons quand même. »

  • La Deuxième épître aux Thessaloniciens annonce la venue d'une figure mystérieuse destinée à faire obstacle à l'imminent déchaînement de fureur du Fils de la perdition. En Orient, au VIIe siècle, la prédiction paulinienne est référée au dernier et plus puissant « rois des Grecs et des Romains ». Plus tard, en Occident, de nouvelles figures messianiques marquent de leur empreinte les attentes prophétiques : le « roi des Francs », le pasteur angélique, le second Charlemagne et enfin le peuple des villes. Cet ouvrage étudie les prophéties, apocalypses et sibylles médiévales les plus diffusées. Ces textes obscurs et allusifs se révèlent de subtils instruments de propagande politico-religieuse : projetant à la fin des temps des luttes pour le pouvoir historiquement contemporaines, ils restituent, dans un langage symbolique puissant, la conception de la souveraineté propre à une époque.
    Gian Luca Potestà est professeur d'histoire du christianisme à l'Université catholique de Milan où il dirige le département des sciences religieuses ; il a enseigné en Allemagne et en France. Il a publié de nombreux ouvrages et articles sur le millénarisme et le prophétisme médiéval ; dans ce cadre il a en particulier édité et traduit Joachim de Flore.

  • Quelques siècles après un cataclysme suivi de profonds bouleversements politiques, la Reconstruction voit le jour. Franck, musicien compositeur, et Lucy, chercheuse en biologie, vivent à Paris-la-Neuve dont le paysage urbain mêle étrangement les traces du passé et les innovations récentes. Autour d'eux un nouveau monde se met en place grâce au progrès des sciences et aux lois établissant la paix et la justice sociale, mais il n'échappe pas pour autant à de graves menaces. L'une des plus inquiétantes est sans aucun doute l'extinction de l'humanité devenue stérile. Franck et Lucy ont le privilège d'échapper à ce destin, mais l'attente joyeuse de l'enfant est assombrie par l'inquiétude de Franck qui ne parvient pas à terminer son opéra. Dans ce roman de la gestation, François Dominique, avec l'inventivité et la grâce qu'on avait aimées dans Solène, son dernier roman, croise les fils d'une méditation - quel avenir pour la Cité, pour l'art?? - sur la trame d'une énigme: celle de la naissance.

  • Premier iour : Sur le chemin de votre lieu de travail, vous apercevez votre voisin errant dans les champs. Interloqué, vous lui faites un signe auquel il ne répond pas, puis poursuivez votre route. Jusqu'au moment où vous réalisez que le voisin en question est mort d'une rupture d'anévrisme cinq semaines plus tôt ...
    Troisième iour : Dans votre salon, avec votre fille et votre femme, vous ne décollez plus de la télé, qui enchaîne non-stop les émissions spéciales sur ce qui est désormais la nouvelle réalité du monde: aux quatre coins de la Terre, les morts se réveillent.
    Apathiques, sans but, ils errent au royaume des vivants ...
    Quatrième iour : Vous êtes à deux doigts de vomir, paralysé par la trouille et le dégoût alors que votre femme, rayonnante, serre dans ses bras, au beau milieu de votre salle à manger, une chose qui, un jour, fut sa mère ...
    Huitième iour : Votre femme est partie vous ne savez où, emportant votre fille chérie, après que vous ayez réduit en cendres l'ignominie purulente qu'elle s'obstinait à appeler « maman » .. . Dans la nuit, derrière vos volets cloués et alors que votre labrador ne cesse de geindre, les monstres rodent.
    Neuvième ('our : La télé montre un reportage tourné en ultraviolet au cours duquel on distingue c airement une de ces choses putrescentes dévorer un chat vivant ... De part le monde, ils sont désormais des millions et vous vous posez une seule et unique question : mon monde n'est il pas désormais le leur ...
    Hommage à George Romero et au célèbre Je suis une légende de Matheson, Zombies, un horizon de cendres est avant tout un roman qui, au travers du prétexte d'une inconcevable fin du monde vécu du point de vue d'un unique personnage, aborde les problèmes ô combien réels auxquels notre société est confrontée (écologie, intégration) tout en livrant une analyse tranchante sur l'altérité.

  • 2088 : l'humanité se bat sous un soleil impitoyable. Après trois générations sans enfants ou presque, deux petits milliards d'hommes et de femmes vivent la détechnologisation, errant entre nouveaux déserts, océans inaccessibles et steppes truffées de pièges radioactifs. Le communautarisme de survivance est devenu la règle.

    Depuis peu, un mouvement démocratique et pacifique émerge dans le bassin rhénan, tentant de donner une deuxième chance à la planète et à la civilisation.

    Invitée par l'autre bassin renaissant, celui des Grands Lacs nord-américains, Nikita participe, en sa qualité de scientifique, à une mission secrète. Elle sera le témoin, dans une Amérique dévastée, des combats qui déchirent une humanité ayant épuisé ses ressources et souillé son atmosphère.

    Au coeur d'une conspiration machiavélique fomentée par un groupe sans scrupule, sa rencontre avec un chaman indien suffira-t-elle à lui permettre de trouver la force de poursuivre le combat ?


    Contemplatif et proche de la nature, Tony Seven alerte ses contemporains sur le risque mortel qu'ils font courir à leur minuscule planète et aux générations futures.

    Dans une vision réaliste mais non dénuée d'espoir, il lance ici un cri d'alarme, relayé dans la préface par le professeur Roch Domerego, biologiste apicole de renommée mondiale

  • L'humanité vieillit et elle s'acheminera doucement vers la mort, parce qu'elle n'aura plus la volonté de continuer, tout simplement.
    Cet essai philosophique, qui traite de questions que les philosophes négligent presque toujours (comme si l'existence de l'humanité allait de soi !) et qui sont presque toujours biaisées à cause des préjugés et a priori idéologiques, ne milite pour aucune cause. Le processus enclenché est irréversible et il concerne désormais l'humanité tout entière. Tel est le destin terminal de l'homme.

  • Quelques peuples nomades tentent de subsister dans une Europe dévastée par les pollutions chimiques, nucléaires et génétiques. Parmi eux, le peuple de l´eau. Le seul à pouvoir localiser les sources épargnées par la contamination. L´avenir de tous dépend des baguettes des sourciers. Et sans eau pure, pas de vie ! Solman le boiteux est né avec le don de clairvoyance. Infaillible juge des âmes, rejeté par les autres, le jeune homme ne peut se confier qu´à Raïma la guérisseuse. Elle l´aide à prendre conscience de son pouvoir, lui ouvre les yeux sur les signes qui jalonnent la route du peuple de l´eau. Des signes qui, à la lueur du Livre interdit, semblent annoncer la fin des derniers hommes...

  • " Et Lucifer dit : "Élevons maintenant notre foule en sa multitude contre Lui, et éventrons les portes du Ciel."" En ces temps sombres de 1348, les hommes se pensent abandonnés de Dieu. Le Mal se répand sur Terre. La peste en premier lieu commet des ravages parmi la population désemparée. En Normandie, Thomas, chevalier excommunié et vagabond, n'obéit plus qu'à la seule loi de la survie. Mais si le diable semble déjà avoir posé la main sur son épaule, le code chevaleresque anime encore son âme. C'est ainsi qu'il en vient à sauver la jeune Delphine d'un viol. Attaché désormais à cette enfant qui dit parler aux morts et tutoyer les anges, le voilà parti, presque contre son gré, dans une quête au but inconnu en compagnie d'un prêtre dévoyé. Entre Ciel et Enfer, cette petite compagnie iconoclaste prend la route de Paris, puis de la Cité des Papes à travers une Terre devenue le théâtre macabre d'une guerre antédiluvienne...

  • En classe verte, dans un camp de vacances des ­Laurentides, une jeune fille de onze ans a survécu à l'onde de choc qui a dévasté la planète et tué la majorité de ses habitants. Espérant que ses parents soient toujours en vie, Kiara a quitté le camp à vélo, et pédale seule sur la route 117 en direction de Montréal.

    À la bibliothèque du Plateau-Mont-Royal, Astride cherche une solution pour chauffer les lieux durant l'hiver qui ­approche. Brûler des livres n'est pas une option viable à long terme. Elle devra faire mieux...

empty