Éditions Marcel Broquet

  • Cette troisième édition de l'histoire de la médecine nutritionnelle intègre
    les plus récentes tendances et ses nouveaux horizons. À une époque
    où les ouvrages sur la nutrition se multiplient, il est utile d'avoir une
    perspective historique sur la médecine occidentale d'Hippocrate qui revient
    en force aujourd'hui. Une vue d'ensemble sur cet art de guérison qui devint
    progressivement une science permet de mettre en relief les travaux de tous
    ces médecins qui ont soulagé et soigné d'abord par l'alimentation.
    Les femmes et les hommes d'autrefois ne connaissaient pas les vitamines
    et autres composants chimiques des aliments. Pourtant leur observation de
    l'effet des aliments sur la santé les guidèrent souvent vers des traitements
    qui soulagèrent ou guérirent les malades de ces sociétés préscientifiques.
    Après un survol de la médecine nutritionnelle des Grecs à aujourd'hui, un
    florilège de plusieurs fruits, légumes, condiments et vitamines situe l'origine
    historique de leur usage médical. L'ail, la pomme, le laurier mais aussi le
    chardon-marie, le lycopène, la rose et le resvératrol sont ici considérés selon
    leurs aspects thérapeutiques reconnus par les traditions populaire et savante.
    Une analyse du régime alimentaire méditerranéen et la présentation des
    nouvelles disciplines que sont les «nutrathérapies» et les «nutraceutiques»
    complètent cette troisième édition de l'histoire de notre médecine nutritionnelle
    occidentale.

empty