EDP Sciences

  • Le sel (chlorure de sodium) compte de nombreuses applications car, à maints égards, c'est une substance minérale indispensable aux êtres vivants. En raison de la place qu'il occupe dans leur alimentation, ni l'homme ni les animaux ne peuvent s'en passer. En effet, il contribue à la fois à la conservation des aliments, à leur sécurité et à leur acceptabilité. Aussi joue-t-il, à ce titre, un rôle irremplaçable dans la plupart des secteurs de l'industrie alimentaire. Il entre dans nombre de préparations culinaires. On en trouve la trace dans les livres de cuisine. Il en faut si peu pour exciter le plaisir gustatif... « De la nourriture nécessaire, il fait une nourriture agréable ». Les empêcheurs du bien-vivre et tous ceux qui peinent à jouir veulent en interdire l'ajout, boucher les trous de la salière et vouer cette substance à l'exécration. Au gré d'études observationnelles ou interventionnelles choisies à dessein, ils avancent la preuve de son implication dans diverses pathologies ou dysfonctionnements. Bien que leurs conclusions soient fragiles, ils cherchent à promouvoir une politique de restriction sodée à l'échelle de la population générale... Cet ouvrage se présente en trois parties : tout d'abord, il situe le sel dans son contexte général (ressources, exploitation, économie...) puis aborde les différentes pathologies liées à une sur- ou sous-consommation du sel chez l'Homme avant de traiter les aspects pratiques du sel (étiquetage, réglementations, recommandations...). Ce livre intéressera à la fois les lecteurs du domaine médical et nutritionnel ainsi qu'un large public désireux de connaitre, preuves scientifiques à l'appui, ce qu'est la consommation de sel et comment elle peut affecter la santé des hommes.

  • Beaucoup de personnes sont persuadées qu'il faut manger peu gras et les plus informées évitent surtout les graisses saturées. Ce livre va vous montrer que ces idées ne sont pas forcément fondées. L'huile de palme a été stigmatisée et jetée à la vindicte populaire. Pourtant, elle n'est en rien toxique. Ses graisses saturées ont été longtemps diabolisées et suspectées de favoriser les maladies cardio-vasculaires. Mais ces notions répétées depuis 60 ans, sans être actualisées, se sont avérées fausses. Depuis une dizaine d'années, de nombreuses études scientifiques internationales ont permis de faire volte-face et de remettre les graisses saturées à leur juste place en nutrition. Que disent ces travaux ?

    NON, les acides gras saturés de l'huile de palme n'augmentent pas le cholestérol !
    NON, l'huile de palme ne favorise pas les maladies cardio-vasculaires !

    La démonstration scientifique faite dans ce livre vous montre que les critiques émises contre l'huile de palme sont périmées et injustifiées. Ces découvertes récentes ont créé une gêne dans les sociétés savantes et parmi les autorités sanitaires dans le monde entier. Il faudrait pourtant arriver à actualiser les conseils sanitaires et en terminer avec ce dogme du bannissement des acides gras saturés et de la dangerosité de l'huile de palme pour la santé. Quant à l'impact négatif de l'huile de palme sur l'environnement, le climat, la faune et la biodiversité, c'est un problème quasi réglé, seuls quelques irréductibles idéologues le mettent encore en avant. Aujourd'hui, la culture de l'huile de palme dite « RSPO » répond aux critères du développement durable et du respect des hommes et de l'environnement.

  • Le chocolat est un plaisir gourmand : 99 % des français aiment le chocolat, 35 % en mangent tous les jours et 83 % au moins une fois par semaine. Pourtant nombreux sont ceux qui ne voient encore en lui qu'une gourmandise souvent consommée avec un sentiment de culpabilité.
    Peu d'aliments sont autant chargés d'a priori que le chocolat ! Il est victime de beaucoup d'idées reçues qui pourtant ne sont pas confirmées par les travaux scientifiques. Ne dit-on pas qu'il fait grossir, qu'il est interdit au diabétique, qu'il peut devenir une drogue, qu'il fait mal au foie ou favorise les migraines ?
    Ces contre-vérités, trop souvent énoncées, occultent les véritables effets du chocolat sur la santé qui pourtant sont bénéfiques, mais encore trop méconnus.

    Ce livre explique pourquoi le chocolat :
    - fait baisser le cholestérol - diminue la tension artérielle - protège des maladies cardio-vasculaires - n'est pas impliqué dans l'excès de poids - peut et même doit être consommé par les diabétiques - est bénéfique pour le moral - diminue les effets du stress - n'est pas une drogue - protège la peau - contribue probablement à protéger de la maladie d'Alzheimer...

    Preuves scientifiques à l'appui, les vertus santé du chocolat sont détaillées et les idées reçues réfutées.
    Médicalement reconnu comme un aliment bénéfique, le chocolat pourra continuer à faire plaisir aux gourmets et aux croqueurs invétérés. C'est le but de ce livre qui réconcilie gourmandise et nutrition, sans oublier le bien-être psychique qu'apporte le plaisir de manger un aliment qui est bon et qu'on aime.

    Le Dr Hervé ROBERT est médecin nutritionniste. Il a enseigné pendant 25 ans à la Faculté de Médecine Paris XIII. Il intervient comme expert dans les médias et lors de nombreux colloques et congrès médicaux en France comme à l'étranger. Membre de l'Académie Française du Chocolat et de la Confiserie, auteur et co-auteur de 7 livres sur le chocolat, il est un de ceux qui ont le plus écrit sur le sujet et maîtrise au mieux la connaissance de ce produit.

empty