Sciences humaines & sociales

  • Ce livre nous ouvre les portes d'un village comme des centaines de milliers d'autres en Chine. Il nous donne les clés d'une réalité habituellement dissimulée. C'est une enquête passionnante, et un retour aux sources pour l'auteur, qui a pris pour objet d'étude le village reculé de la Plaine centrale qui l'a vue naître.
    Pendant cinq mois elle a écouté avec attention, l'un après l'autre, ses compagnons d'autrefois, ses parents, et aussi les notables et représentants de l'Etat dans le village. De ces entretiens émerge une image dense et complexe de la culture et du mode de vie rural en Chine : les différents lignages, les relations entre les clans, les joies, les peines et les aspirations des villageois.
    Liang Hong possède le double regard de l'universitaire qu'elle est devenue et de la fille de paysans qui ont vécu sur cette terre depuis toujours. C'est pourquoi son enquête est à la fois si instructive, éclairante, et profondément émouvante. Elle analyse de l'intérieur les mécanismes du dépérissement accéléré de la campagne chinoise. Les jeunes migrent massivement vers la ville, les liens familiaux se délitent, les rivières sont polluées, les écoles deviennent des porcheries...
    D'une communauté villageoise ordinaire, ce livre a fait l'exemple saisissant des défis que pose la modernité à la Chine tout entière.

  • Les villes sont mortelles comme les civilisations et peuvent disparaître de la carte du monde. L'Atlas des Cités perdues relate les destins inattendus et pourtant bien réels de plus de quarante cités aujourd'hui disparues. De la courte et délirante aventure de Sanshi à Taïwan, née de l'imagination de promoteurs passionnés de design futuriste, à la splendide cité sumérienne de Mari perdue au coeur de la Syrie, sans oublier Prypiat en Ukraine, désertée du jour au lendemain après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl ; chacune de ces villes abandonnées dévoile ses mystères. Folie des hommes, catastrophe naturelle, événement historique, déclin économique... quelles que soient leurs causes, ces disparitions nous interrogent, nous fascinent et hantent nos mémoires.

  • L'école, une opportunité de « résilience » ? On peut difficilement en douter devant la réussite scolaire de sujets soumis à une haute probabilité d'échec, cumulant des risques initiaux et des difficultés objectives qui devraient les condamner à l'insuccès ! Le terme de résilience, qui fait partie aujourd'hui du vocabulaire collectif, nous a appris pourtant combien les effets pathogènes, systématiques, de certains traumatismes psychiques ne sont pas une fatalité, et nous invite à prendre en compte les forces et ressources d'une personne plutôt qu'à nous centrer sur ses troubles ou ses pathologies. Cet ouvrage offre une synthèse des recherches actuelles en la matière et analyse l'évolution de ces élèves et étudiants qui, contre toute attente, réussissent scolairement. Car l'adversité dans le cadre scolaire se rencontre dès le plus jeune âge, associée à des causes multiples : handicap physique ou intellectuel, maladie chronique, difficultés d'intégration d'origine affective, socio-économique ou culturelle, maltraitance, migration, illustrées ici par de nombreux exemples cliniques. Ils mettent en évidence le soutien particulier, souvent méconnu, apporté par ces « tuteurs de résilience » que l'élève peut rencontrer très tôt et qui marquent de leur empreinte bénéfique toutes ses études. Chacun de nous est concerné, ne serait-ce que par nos souvenirs d'une scolarité qui n'est jamais lisse de difficultés, voire d'humiliations. Face à la lutte actuelle contre les échecs de tous ordres, la notion de « résilience scolaire » apporte une contribution de poids à leur prévention. Elle est source d'espérance, tant au niveau des parents d'élèves que des enseignants, tuteurs de résilience et artisans d'une bien-traitance scolaire à laquelle ce livre rend hommage.

  • Depuis cinquante ans, cette organisation vouée à la protection de personnes inaptes et des biens délaissés, a évolué au même rythme que la société québécoise. À travers les documents et les témoignages, le lecteur sentira le changement des mentalités en matière de santé mentale et d'administration des biens d'autrui. Ce changement, qui influence le cadre législatif, s'inscrit dans le courant d'humanisme qui a traversé le Québec au cours du dernier demi-siècle.

  • Cet ouvrage vise deux objectifs: cerner les facteurs de risque et de protection associés à une variété de problèmes d'adaptation chez les jeunes et, surtout, décrire les programmes de prévention disponibles en insistant sur ceux qui se sont révélés efficaces. Plusieurs éléments d'ordre théorique et méthodologique sont abordés au passage. Enfin, certains enjeux sociopolitiques sont débattus. L'ouvrage s'adresse aux étudiants, chercheurs et praticiens qui veulent faire le point sur les connaissances actuelles en matière de prévention auprès des jeunes. Ce deuxième tome traite des problèmes externalisés tels que l'échec scolaire, l'abandon prématuré des études, l'hyperactivité, la violence, le trouble des conduites, la délinquance, la consommation abusive ou précoce de psychotropes, le jeu pathologique, la violence dans les relations amoureuses, les grossesses précoces et les maladies transmissibles sexuellement.

empty