Presses de la cité

  • L'autre génie
    Zurich, 1886. Mileva Mari´c quitte sa Serbie natale et décide de braver la misogynie de l'époque pour vivre sa passion de la science. À l'Institut polytechnique, cette étrangère affublée d'une jambe boiteuse, seule femme de sa promotion, est méprisée par tous ses camarades. Tous, sauf un étudiant juif farfelu, aux cheveux ébouriffés, stigmatisé par sa religion. C'est Albert Einstein. Les deux parias tombent aussitôt amoureux. Et élaborent ensemble leur pensée scientifique. Mais y a-t-il de la place pour deux génies dans un même couple ? De drames domestiques en humiliations conjugales, Mileva apprend la dure réalité du mariage, passé les premières ferveurs de l'amour.
    Dans un récit à la première personne aux poignants accents de vérité, Marie Benedict rend hommage à l'une des femmes les plus bafouées de l'histoire du xxe siècle, dont la contribution à la théorie de la relativité a donné lieu à un virulent débat, et brosse un portrait nuancé - mais toujours documenté - de celui qui reçut à lui seul tous les honneurs.

  • Le roman vrai d'une pionnière, d'une libératrice de la condition des Noirs et des femmes du XXe siècle : Bessie Coleman, première aviatrice afro-américaine, formée au Crotoy par la prestigieuse école Caudron.
    Hiver 1920. Une belle jeune femme noire arrive en gare de Noyelles-sur-Mer, en baie de Somme. Elle a traversé seule l'Atlantique, fuyant son Amérique natale où règne un climat de haine pour les siens. Avec, chevillé au corps, le rêve de " donner un peu de couleur au ciel ". Faisant fi de sa condition de femme, de noire, d'étrangère, Bessie s'initie au pilotage dans la prestigieuse école d'aviation Caudron. Un don évident, une détermination sans faille, un besoin vital de liberté lui vaudront de réussir sa folle entreprise et de transmettre à la postérité son nom avec ceux d'Adrienne Bolland et de René Fonck. Le destin hors du commun d'une Afro-Américaine découvrant un pays, la France, une région, la baie de Somme, et des hommes, qui l'acceptent sans préjugés.

  • Déporté à la fin de la guerre, Lev croupit dans un camp du Goulag. Svetlana, l'amour de sa vie, est à Moscou. Pendant dix ans, de 1945 à 1955, grâce à toutes sortes de complicités, ils vont échanger une correspondance amoureuse inouïe, qui forme la trame de ce récit. Une ode à l'amour qui déplace les montagnes, magistralement orchestrée par le grand historien de l'ère soviétique Orlando Figes.
    En 2007, à Moscou, Orlando Figes découvre dans les locaux de l'association Mémorial, qui défend la mémoire des victimes de Staline, trois malles dont le contenu le laisse pantois. C'est un couple de Moscovites âgés, Lev et Svetlana Mishchenko, qui les ont confiées à l'association. A l'intérieur se trouve l'intégralité de la correspondance amoureuse qu'ils ont échangée clandestinement dix ans durant, grâce à toutes sortes de complicités, pendant que Lev était prisonnier du Goulag et que Svetlana l'attendait à Moscou. C'est cette incroyable histoire que raconte, avec le talent qu'on lui connaît, Orlando Figes. Au coeur de ce récit se trouve, bien sûr, l'énorme correspondance (plus de deux mille lettres) de Lev et Sveta, véritable roman épistolaire chargé d'une émotion rare, puisqu'en définitive c'est leur passion qui permettra à ces amants du Goulag de tenir bon et de se retrouver enfin, lorsque Lev sera libéré après la mort de Staline. Lev sera réhabilité sous Khrouchtchev, ils se marieront, auront des enfants et connaîtront une vie paisible. Aujourd'hui, Lev est toujours en vie, mais est hélas atteint de la maladie d'Alzheimer. Quant à Svetlana, elle est décédée peu de temps après la découverte de leur histoire par Figes.

  • Boris Akounine, maître incontesté de la littérature russe contemporaine et traducteur du japonais, signe une oeuvre foisonnante et complexe entre la Russie impériale et le Japon de l'ère Meiji.
    Mai 1905. Tandis que la flotte russe vient d'essuyer une cinglante défaite à Tsushima face au Japon, le Transsibérien est la cible d'un attentat. On soupçonne les services secrets japonais d'être à l'origine de cette opération de sabotage qui menace le ravitaillement en armes des troupes du tsar en Extrême-Orient. L'enquête, dont dépend la survie de l'empire en guerre, est confiée à Eraste Pétrovitch Fandorine, ex-gloire de la police secrète devenu ingénieur spécialisé dans les chemins de fer. Une trentaine d'années auparavant, en plein coeur de l'ère Meiji, Fandorine a en effet occupé le poste de vice-consul à Yokohama et sa connaissance intime du Japon pourrait se révéler un atout des plus précieux... Roman d'espionnage mais aussi historique, d'aventures et d'amour, ce livre est assurément l'un des meilleurs de Boris Akounine.



  • En 1925, le voyage de noces en Inde de Matthias d'Assenbourg, diplomate français, tourne au cauchemar lorsque son épouse, Amy Colton, disparaît. Une mère trop tôt décédée, un beau-père laissé pour mort dans un accident de train, un savant hindou qui en sait trop, des textes de propagande antisémite, un inspecteur de police anglais... L'étau se resserre autour de Matthias, accusé de meurtre, traqué par des fanatiques et devenu hors-la-loi. Pour retrouver celle qu'il aime, Matthias se lance dans une course folle contre la montre qui le conduira jusqu'à la mystérieuse ville rose de Jaipur où des " anges " lui révéleront une vérité inattendue... Un roman d'aventures et de suspense dans l'Inde des mythes et des légendes, qui offre un éclairage passionnant sur les prémices du mysticisme nazi.

  • - 62%

    Nuits blanches et sublime évasion pour Lena, jeune Française aux origines slaves, partie en Russie en 1914 pour y devenir préceptrice. Elle y accomplira un fabuleux destin : entre fastes de la cour du tsar et passions amoureuses, elle accompagnera les tumultes d'une terre fascinante en pleine mutation.A la suite d'une déception amoureuse, Lena décide de tout quitter : Paris, son métier d'infirmière à l'Hôtel-Dieu. Encouragée en cela par sa mère, d'origine russe, la jeune femme part pour Saint-Pétersbourg au printemps 1914.
    Dans la famille du prince Noboranski, où elle est préceptrice, Lena découvre le faste et la misère de la Russie des tsars. En même temps qu'elle éprouve une attraction croissante pour ce pays qui fut celui de son arrière grand-père cosaque, elle voit venir les troubles annonciateurs d'une révolution. La jeune femme est en proie à de nombreux doutes.
    Saura-t-elle résister au charme du prince, dont les sentiments se révèlent au grand jour ? Qui est ce mystérieux docteur Anton rencontré à l'hôpital, que l'on dit proche des bolcheviks ?
    Devrait-elle fuir ce vieux monde qui bascule sous ses yeux ?
    Le courage et l'amour vont lui apporter les réponses qu'elle attend...

  • Le destin incroyable de Louis Zamperini, coureur olympique et vétéran de la Seconde Guerre mondiale. Bientôt au cinéma !
    Louis Zamperini est né en 1917 à New York. Quand il arrive en Californie, trois ans plus tard, il ne parle que l'italien. Dans un contexte de dépression économique, peu de perspectives d'avenir s'offrent à lui. C'est son inscription dans l'équipe scolaire de course de fond qui changera sa vie à tout jamais. Il devient alors une gloire locale et participe aux jeux Olympiques de 1936. Mais sa chance tourne en 1941, lorsqu'il s'engage dans l'armée. Après un bombardement japonais, son avion s'abîme dans le Pacifique et il est fait prisonnier. Dans les camps de travail, il est soumis à des conditions de vie atroces mais surtout à un tortionnaire vicieux et sadique. En véritable force de la nature, il survit à toutes ces épreuves. A son retour aux Etats-Unis, il est considéré par ses proches comme un héros. Toutefois, son traumatisme est tel qu'il plonge dans l'alcool et la violence. Sa rédemption vient alors de sa foi et de son premier amour : la course. Ce livre témoigne du parcours prodigieux d'un champion pris dans la tourmente d'une période historique chaotique.

  • - 62%

    En 1923 en Egypte, à la faveur d'une expédition archéologique, un jeune Français voit ressusciter le mystère des sept tours du diable, une tradition orientale très ancienne. Un roman qui allie aventure et histoire, et qui mêle puissances occultes et enjeux internationaux.1923. L'Europe et une partie du monde entrent dans une période de turbulences... A l'invitation d'Ahmed Nahas, archéologue et conservateur au musée du Caire, Gabriel Langevin, fils d'un banquier français qui s'est mystérieusement donné la mort et fiancé de Nancy Carnarvon -, l'un des découvreurs de Toutankhamon -, se joint à une expédition dans le sud de l'Egypte. A leur côté : un prêtre, Angelo Beliali, et une romancière, Asmodée Timothy Bancroft. L'entreprise est couronnée de succès. La découverte de la tombe de Djouqed Anty, mage et astrologue, révèle des trésors archéologiques inestimables. Mais dès le lendemain, toute l'expédition a levé le camp. Gabriel, désemparé, se retrouve seul, en proie à de nombreuses interrogations : quelles étaient les réelles intentions de ses compagnons de fouilles ? Au-delà de l'aspect scientifique de l'expédition, Gabriel comprend bientôt que les liens qui unissent Ahmed Nahas, Beliali et Asmodée ne sont pas seulement la résultante d'intérêts communs à la Turquie de Mustapha Kemal, au Vatican et au parti nazi d'Adolf Hitler. Ne s'agit-il pas plutôt, selon de très anciennes prophéties, de réactiver les énergies diaboliques des sept tours du diable ? Sept tours censées distribuer sur terre les influences sataniques seules capables de déclencher la guerre et la terreur...

empty