Nil éditions

  • Printemps 1920. Un prêtre est retrouvé sauvagement assassiné au Sacré-Coeur, à Montmartre, le coeur arraché, affublé d'une croix et d'une couronne d'épines. Quelques jours plus tard, un deuxième prêtre est tué selon le même rituel macabre à Carcassonne.
    Pour démasquer le meurtrier, c'est le secret de sa propre histoire que François-Claudius Simon, l'ancien orphelin devenu l'un des plus brillants policiers de sa génération, va devoir percer. Un secret douloureux qui va le plonger au coeur d'une des plus grandes affaires du début du XXe siècle : celle de l'abbé Saunière, petit curé de campagne devenu richissime après avoir découvert un inestimable trésor dans son église. Entre mythe et réalité, la nature de ce trésor fascine et divise aujourd'hui encore historiens, chercheurs et passionnés d'ésotérisme.
    Sur les traces de la légende de l'abbé Saunière, l'une des plus sulfureuses de l'Église catholique, un suspense diaboliquement construit, digne du Da Vinci Code.


  • Quoi de commun entre le militaire élevé dans la foi catholique et la rigueur, depuis longtemps entré au service de la France, et l'artiste séduit par le dadaïsme, fasciné par les aventuriers dans ce qu'ils ont parfois de plus trouble ? Rien, mis à part que le militaire est avant tout un intellectuel, et que l'intellectuel devenu soldat a " épousé la France ". Le Général et le Poète se rencontrent peu après la Libération, Malraux lui est présenté à l'hôtel de Brienne, où de Gaulle, comme président du Gouvernement provisoire, a installé ses bureaux. C'est un double coup de foudre. Pendant un quart de siècle, de Gaulle et Malraux ne vont pas se quitter. Ils s'admirent mutuellement, vivent une relation mouvementée, faite de grands moments d'exaltation mais aussi de déchirante tristesse. Bref, une histoire d'amour... Après le grand succès de Les de Gaulle, une famille française, Christine Clerc réussit son nouveau pari : la figure du Général et celle de l'écrivain se révèlent mutuellement sous un jour éblouissant et plein de surprises. Des scènes historiques, des dialogues au cordeau, des personnages secondaires au grand panache, tels que Mauriac, Chaban ou Jackie Kennedy : Christine Clerc brosse le portrait d'une époque (1945-1970) avec l'élan et l'esprit qui ont fait sa renommée.

empty