• Prix des libraires 1985

    Tout a commencé par une vapeur d'eau sur la lagune, de ces petits détails insolites qui accrochent le regard et annoncent l'extraordinaire. En l'occurrence, le combat d'un éléphant happé par un anaconda alors qu'il se baignait dans le fleuve. Vers la dixième heure de cette lutte de titans, l'éléphant qui avait laissé à chaque immersion sa trompe dressée hors de l'eau, traîna enfin le serpent de 15 mètres sur la berge pour le piétiner de fureur...
    Telle est l'Afrique que raconte Jean Michonet, fils d'un normand et d'une métisse née du peuple Myéné ; une Afrique fabuleuse des forêts et des rivières, des clairs-obscurs et des lianes déchirées par des galops d'apocalypse...
    /> Né en 1936, passionné d'Afrique et de tauromachie, Christian Dedet publia Le plus grand des taureaux, son premier livre, en 1961 alors qu'il était encore étudiant à la faculté de médecine de Montpellier. Devenu médecin, il poursuivra parallèlement sa carrière d'écrivain. Le Secret du Dr Bougrat, récit déroutant d'un médecin marseillais injustement condamné au bagne dans les années vingt, ainsi que La Mémoire du fleuve, prix des Libraires 1985, sont les deux titres de ce grand voyageur présents au catalogue des Éditions Phébus.

  • Les Voyages de Gulliver est un roman satirique de l'auteur anglais Jonathan Swift . Le livre est un classique incontournable de la littérature du siccle des Lumicres. Il conte quatre voyages extraordinaires de Lemuel Gulliver, médecin de marine. Le premier conduit le héros au pays des Lilliputiens. Le deuxicme ´r Brobdingnag, la cité des géants dans laquelle Gulliver se trouve lui-meme en situation de Lilliputien. Le troisicme voyage mcne Gulliver ´r Laputa, une île volante, royaume des musiciens et mathématiciens. Lors de son quatricme voyage, Gulliver découvre un pays gouverné non point par des hommes mais par des chevaux intelligents, les Houyhnhnms. Bien que le récit des aventures merveilleuses de Gulliver se lise comme un fascinant roman d'aventures, l'oeuvre de Jonathan Swift est profondément philosophique. Elle s'inscrit dans l'histoire des idées comme la premicre critique sérieuse des temps modernes.

  • Le Coran

    Anonyme

    Le Coran
    " Dieu est la lumière des cieux et de la terre. Cette lumière ressemble à un flambeau, à un flambeau placé dans un cristal, cristal semblable à une étoile brillante ; ce flambeau s'allume de l'huile de l'arbre béni, de cet olivier qui n'est ni de l'Orient ni de l'Occident, et dont l'huile semble s'allumer sans que le feu y touche. C'est une lumière sur une lumière. Dieu conduit vers sa lumière celui qu'il veut, et propose aux hommes des paraboles ; car il connaît tout. "
    Coran 24, 35
    Traduction de Albert Félix Ignace de Biberstein Kasimirski
    Préface de Mohammad Ali Amir-Moezzi

  • Il y a dans Ramuntcho tout ce que le lecteur espère d'un roman de Loti : une histoire d'amour un peu triste dans un décor exotique. Le pays basque est encore exotique en 1897 et, grâce à Loti, un paradis où les jeunes gens dansent, jouent de la pelote et font de temps en temps de la contrebande.
    Tous ces ingrédients ont fait l'immense succès de Ramuntcho. Pourtant, ces paysages admirables et ces splendides montagnes dissimulent la nécessité première du récit. Derrière les amours de Ramuntcho et de Gracieuse se cache l'aventure réelle de l'auteur qui partit pour le pays basque engendrer des enfants d'une race plus pure. De sa folle entreprise et de ses remords est né Ramuntcho, qui n'est donc pas un roman aussi simple qu'il paraît. Le lecteur d'aujourd'hui prendra un grand plaisir à lire cette histoire très forte de la conquête et de la perte d'un paradis perdu.

  • Menace sur le paisible et douillet quotidien des mages : si l'Université de l'Invisible ne renoue pas avec la tradition du fouteballe, d'intolérables restrictions sont à prévoir dans leur train de vie.Il reste à former un staff et une équipe compétitifs. Par bonheur, l'université dispose, parmi le petit personnel, d'individualités remarquables. Citons Trevor Probable - inouï ce qu'on obtient d'une boîte de conserve -, Glenda, la reine des tourtes, Juliette, ravissante nunuche promise à un bel avenir dans l'univers de la mode, et le mystérieux monsieur Daingue. Qui est Monsieur Daingue ? Le sait-il lui-même ? Toujours est-il qu'on le surveille en haut lieu.Tandis que le match fatidique approche, quatre vies s'entremêlent et quatre destins basculent. Car ce qu'il faut savoir du fouteballe - ce qu'il faut savoir d'important sur le fouteballe -, c'est qu'il dépasse le cadre du fouteballe.

  • Entre histoire, légendes, religion et tradition, ce "P'tit doc" explique les origines et coutumes de cette belle période de l'année en France, mais aussi ailleurs dans le monde (aux États-Unis, dans les pays scandinaves ou en Italie).
    Du sapin que l'on décore aux marchés de Noël, en passant par le calendrier de l'avent ou les menus spécifiques, c'est une vision instructive qui est proposée ici, sans pour autant porter atteinte à la féerie de la fête.
    Eh oui, on peut toujours croire au père Noël !

  • Les Fées dans les contes populaires - Le conte populaire est un conte oral traditionnel et communautaire. Il a longtemps régi la création et la circulation des histoires. C'est en fait la littérature de nos ancêtres, il a présidé les veillées de nos campagnes depuis la nuit des temps jusqu'aux années 1950. Il a aujourd'hui presque disparu. Fort heureusement, depuis le XIXe siècle, quelques érudits passionnés de notre folklore ont pris soin de transcrire ces contes à l'écrit, ce qui leur a permis de venir jusqu'à nous malgré le profond bouleversement de nos sociétés rurales, qui a rompu la transmission séculaire de ces contes par le bouche-à-oreille. Quelques familles ont su faire subsister cette tradition jusqu'à la fin du XXe siècle malgré la disparition des veillées. D'infatigables collecteurs ont poursuivi jusqu'à nos jours l'oeuvre de leurs prédécesseurs du XIXe siècle.

  • « Au ciel, les oiseaux ne sont plus que des points minuscules. Ils auront bientôt atteint le Détroit de Gibraltar, mince bras de mer qu'ils franchiront en quelques battements d'ailes, et l'Europe sera là, déjà. Combien d'hommes et de femmes désespérés empruntent chaque jour le même trajet au péril de leur vie, à bord de rafiots misérables ? »
    Chaque printemps, depuis plus de dix ans, Eric, le parisien, passe une semaine au Maroc dans la vallée idyllique du Dadès, au sein de sa famille de coeur. Il partage des moments chaleureux avec Kenza et ses jumeaux de 14 ans, Mehdi et Lilia. Eric est un peu le père que ces derniers, qui ont grandi sous le signe de l'amour, du rire et de la liberté, n'ont jamais eu. Mais cette année, Eric trouve l'atmosphère pesante. Un nouvel imam est arrivé, et tous les prétextes sont bons pour réduire les libertés individuelles, et diffuser des messages religieux. Quant à Mehdi, il semble plus distant, plus taciturne. Il aimerait quitter le Maroc pour découvrir d'autres horizons. Il rêve d'Europe. Lilia, joyeuse et rebelle, est devenue une belle adolescente. Quand Eric repart, il comprend, impuissant, que la vallée du Dadès est en train de changer... Peu de temps après, Kenza est contrainte de quitter son poste d'institutrice pour d'obscures raisons. Sans ressources, elle se voit obligée de confier l'éducation de ses enfants à son frère Fouad, un fondamentaliste, avec qui elle avait rompu tout contact. Ce dernier emmène Medhi et Lilia au Nord de Dakhla, sur la route de Tanger, dans le seul but de les faire travailler dans son atelier clandestin. Commence alors pour le frère et la soeur une longue descente aux enfers... Lilia et Mehdi réussiront à s'échapper et rejoindre Tanger, le port de tous les espoirs. Medhi n'aura alors plus qu'une idée en tête : « brûler la frontière », traverser le détroit de Gibraltar, pour gagner l'Europe, au péril de sa vie...

  • Enchantement

    Orson Scott Card

    Dans une clairière au coeur de la forêt ukrainienne, la vie du jeune Ivan bascule l'année de ses dix ans. Sur un piédestal repose une jeune fille endormie. Mais dissimulée par le feuillage, une présence malveillante le guette... et l'enfant s'enfuit.
    Des années plus tard, Ivan, qui s'est expatrié en Amérique avec ses parents,revient à Kiev poursuivre ses recherches sur les langues slaves anciennes. Il retourne aussi dans la forêt où gisait la belle endormie dont il n'a jamais oublié l'image. La clairière n'a pas changé. La jeune fille est là. Son mystérieux gardien aussi. Cette fois Ivan ne s'enfuit pas. Cette fois il embrasse la belle qui s'éveille à son baiser. Puis... il l'accompagnechez son père le roi de Taïna, dans l'Ukraine du neuvième siècle, où Baba Yaga fait peser une terrible menace.
    Avec Enchantement, Orson Scott Card revisite la Belle au bois dormant pour en faire une fantasy moderne et puissante.

  • Les Contes populaires de la Provence et de la Côte d'Azur - Le conte populaire est un conte oral traditionnel et communautaire. Il a longtemps régi la création et la circulation des histoires. C'est en fait la littérature de nos ancêtres, il a présidé les veillées de nos campagnes depuis la nuit des temps jusqu'aux années 1950. Il a aujourd'hui presque disparu. Fort heureusement, depuis le XIXe siècle, quelques érudits passionnés de notre folklore ont pris soin de transcrire ces contes, ce qui leur a permis de venir jusqu'à nous malgré le profond bouleversement de nos sociétés rurales, qui a rompu la transmission séculaire de ces contes par le bouche-à-oreille. Quelques familles ont su faire subsister cette tradition jusqu'à la fin du XXe siècle malgré la disparition des veillées. D'infatigables collecteurs ont poursuivi jusqu'à nos jours l'oeuvre de leurs prédécesseurs du XIXe siècle. Tout au long de ces pages, vous découvrirez ces récits authentiques qui faisaient le charme des veillées d'autrefois, et l'âme des campagnes : les contes animaliers, les récits sur le diable, tantôt dupé, tantôt triomphant et réellement terrifiant, ou encore les aventures merveilleuses et féeriques, de celles qu'on racontait volontiers aux enfants...

  • L'amour qui unit une jeune Mäorie, Linda, et un Päkehä (Néo-Zélandais dorigine européenne), Graeme, se heurte pourtant à des différences culturelles jusque-là insoupçonnées. Cette jeune femme qui depuis toujours se voulait «différente» et «moderne» se sentira en effet de plus en plus redevable envers son histoire, son peuple et sa famille, envers sa grand-mère surtout : assumant le nom de celle-ci, Ripeka, elle demandera à son nouveau mari de l'appuyer dans sa quête identitaire, même si ce besoin de racines et de traditions ira à l'encontre des pratiques occidentales, et se fera au prix d'un choix difficile.

    Patricia Grace, lauréate du Prix Neustadt (dit «petit Nobel») nous donne ici un roman qui traite avec beaucoup de finesse de la difficulté qu'il peut y avoir à rester fidèle à soi comme à l'autre.

  • À la veille du nouveau millénaire, une petite communauté maorie de la côte ouest de la Nouvelle-Zélande cherche à tirer profit du premier lever du soleil de lan 2000. Comment attirer les touristes, comment travailler ensemble pour cet événement exceptionnel et riche de possibilités ? En même temps, un jeune homme doit faire face au dilemme de sa vie : pour protéger une petite fille illégitime contre la maltraitance des tantes chez qui elle habite, il sera obligé de révéler un secret qui risque de diviser cette communauté au moment même où elle a le plus besoin de sunir. Argument de vente : Prix Kiriyama, 2001 (prix du meilleur livre du Pacifique) Patricia Grace, auteure très appréciée dans son pays, explore ici les conflits potentiels entre tradition indigène et vie moderne, dessinant avec humour et compassion le portrait dune communauté isolée dont les valeurs culturelles sont mises à lépreuve.

  • Lîle des rêves écrasés met en scène ce malaise omniprésent qui déchire la Polynésie française daujourdhui. Si son écriture semble agressive, cest à une histoire damour que lauteur nous convie. La publication en 1991 de Lîle des rêves écrasés a suscité de nombreuses réactions dans la société tahitienne, variant des félicitations les plus élogieuses aux condamnations les plus frénétiques.

  • 1836, les Gordoniens se préparent au recensement pour lequel, Antoine Maurier, instituteur à Aubigny, a été missionné, en remplacement de son oncle souffrant. Hébergé par le maire et châtelain de Saint-Satur, il tombe, d'emblée, sous le charme de son épouse Rosa, femme superbe, à la personnalité envoûtante. Antoine découvre avec beaucoup d'intérêt le milieu des vignerons et des mariniers. Sollicité par ses hôtes, il donne des leçons à leur fille Caroline. La crue de la Loire viendra prolonger son séjour. 1844. Marié et promu juge de paix à Sancerre, Antoine se retrouve au coeur d'un drame qui touche la famille du châtelain : Doit-il conclure à l'accident ou au suicide ? L'ascendant, qu'exerce sur lui Rosa, toujours aussi séduisante, pèsera sur sa décision. Le dernier volet de ce triptyque s'ouvre en 1851. C'est, cette fois, Caroline qui fait appel au juge, l'obligeant à rouvrir le dossier. Antoine enquête, prenant en compte des pistes négligées sept ans plus tôt. De révélations en révélations, il reconstitue une histoire qui fait resurgir le passé trouble de certains protagonistes. Comment dévoiler la vérité sans mettre en péril son propre bonheur ?

  • L'auteur, ami intime de Maître Philippe de Lyon, a rédigé "ses souvenirs" en 1904. Ils sont un hommage offert à son vénéré et honoré Maître. Ils se composent d'anecdotes intimes sur les guérisons de ce grand mystique et de comptes rendus des cours pratiques qu'il donnait à l'École de Magnétisme de Lyon où le miracle était quotidien. Un magnifique témoignage !

  • Ce tome IV est la conclusion de la publication. Il concerne principalement la foi, l'histoire et les fondements de son discours. Sept concepts fondamentaux et solidaires y sont la matière essentielle : la connaissance de Dieu, la parole de Dieu, la révélation, la foi elle-même, la tradition, l'Écriture et le magistère.

  • Provence, les Petites histoires de la Vieille - Rares sont les ouvrages qui vont chercher ce qui se cache derrière cette terre de cartes postales. Or notre vieux terroir possède bien des trésors, bien des légendes. Personne ne sait où habite « la Vieille », mais elle accepte de raconter à Hervé Berteaux les vieilles histoires transmises de génération en génération ; des histoires bien malicieuses que seule la Vieille pouvait nous restituer. Ces histoires vont vous faire sourire, vous faire peur, et vous faire rêver...
    C'est une émotion de la simple réalité qui vous est proposée, c'est l'homme d'hier et l'homme contemporain qui vous sont rapportés dans ces nouvelles de terroir.

  • Les Contes du Languedoc - Le conte populaire est un conte oral traditionnel et communautaire. Il a longtemps régi la création et la circulation des histoires. C'est en fait la littérature de nos ancêtres, il a présidé les veillées de nos campagnes depuis la nuit des temps jusqu'aux années 1950. Il a aujourd'hui presque disparu. Fort heureusement, depuis le XIXe siècle, quelques érudits passionnés de notre folklore ont pris soin de transcrire ces contes, ce qui leur a permis de venir jusqu'à nous malgré le profond bouleversement de nos sociétés rurales, qui a rompu la transmission séculaire de ces contes par le bouche-à-oreille. Quelques familles ont su faire subsister cette tradition jusqu'à la fin du XXe siècle malgré la disparition des veillées. D'infatigables collecteurs ont poursuivi jusqu'à nos jours l'oeuvre de leurs prédécesseurs du XIXe siècle. Tout au long de ces pages, vous découvrirez ces récits authentiques qui faisaient le charme des veillées d'autrefois, et l'âme des campagnes : les contes animaliers, les récits sur le diable, tantôt dupé, tantôt triomphant et réellement terrifiant, ou encore les aventures merveilleuses et féeriques, de celles qu'on racontait volontiers aux enfants...

  • Une vision du XVIIIe siècle, dans le coeur même de la France, le Berry. Le lecteur y découvre deux familles. L'une, paysanne, les Chapelin, survit au jour le jour ; l'autre, les De Nuys, aristocratiques, a soif de terres et de pouvoir. Très vite, la confrontation entre les deux clans devient inévitable. Disettes, sorcières contant des lendemains de malheur, trahisons, gabelous... Les deux familles auront fort à faire. Fresque historique précédant Le Fils des Lumières, cette plongée au coeur de ce premier XVIIIe siècle dévoile le Berry sous un nouveau jour : plus qu'une terre de paysans et de légendes, c'est une terre violentée par l'Histoire.

  • Rares sont les ouvrages qui vont chercher ce qui se cache derrière cette terre de cartes postales. Or cette vieille province d'Anjou possède bien d'autres trésors, bien d'autres richesses, un patrimoine oral particulièrement original et varié, transmis de génération en génération depuis ces temps que l'on décrit comme « immémoriaux ». Ce sont ces histoires, à faire sourire, à faire peur, à faire rêver... que nous racontaient nos grands-pères et leurs pères avant eux, que nous rapporte Gérard Nédellec dans ce livre.

  • Nous sommes en 1280. Tchen-Qin, samouraï du tout-puissant seigneur Oshikaga, prend la route avec douze de ses compagnons afin d'exterminer une bande de rebelles. Mais la route empruntée par le jeune guerrier pour affronter ses ennemis traverse le royaume des morts et s'étend jusqu'aux confins du monde... Adamov et Cothias décrivent à la perfection les traditions et la beauté violente du Japon ancestral.

  • Nous sommes en 1280. Tchen-Qin, samouraï du tout-puissant seigneur Oshikaga, prend la route avec douze de ses compagnons afin d'exterminer une bande de rebelles. Mais la route empruntée par le jeune guerrier pour affronter ses ennemis traverse le royaume des morts et s'étend jusqu'aux confins du monde... Gioux et Cothias décrivent à la perfection les traditions et la beauté violente du Japon ancestral.

  • A l'orée du XXème siècle, Noël Cavignac évolue au sein de la bourgeoisie orléanaise. Alors que son avenir est tout tracé à la tête de la manufacture familiale de son père, lui aspire pourtant à un tout autre dessein, plus artistique... Si l'usine est confrontée au choix du progrès industriel, Noël, lui, est tiraillé entre un héritage paternel provincial et des rêves de Beaux Arts à Paris. Au détour d'Orléans, d'Olivet et de la proche Sologne, Noël grandit, découvre, s'amuse. Puis il s'affirme, fait des choix, avant que la vie ne décide pour lui ... Noël est, au tournant de ce siècle, l'incarnation de la délicate transition entre la tradition et la modernité.

empty