Presses universitaires Blaise Pascal

  • La période de la Renaissance aux Lumières fut marquée par les voyages et les découvertes tant territoriales, qu'éditoriales et techniques. Étudier le témoignage du 15e au 18e siècle invite à explorer commentaires et analyses, mais aussi valeurs et institutions, changements épistémiques et réactions dogmatiques, hésitations doctrinales et modifications du goût, spéculations et rêveries, recours à la cognition ou à l´émotion... Plus que les faits et les théories, l´objet du propos est l´activité du témoin et l´acte de témoigner.

    Sommaire Danièle Berton-Charrière, , « Réflexions pour un avant-propos » ;

    Témoigner, Mémoire et Histoire Témoigner de la Renaissance aux Lumières I. Témoigner, le vrai et la vraisemblance Géraldine Louis, « Théorie et pratique de l'interprétation des témoignages chez le jeune Fontenelle : un arsenal contre l'apologétique historique ? » ;
    II. Témoigner et le récit de voyage Maud Gallet, « Un portrait en miroir de la Grande-Bretagne : le témoignage de trois marchands américains entre 1782 et 1810 » ;
    III. Témoigner et les arts Les emblèmes Julie Corre,  « Minerva Britanna de Henry Peacham (1612) : le témoignage emblématique du rôle de l'artiste dans la société jacobéenne » ;
    La danse Samuel Cuisinier-Delorme,  « De la condamnation de la danse : l'exemple de A Treatise of daunses (anonyme, 1581) & Traitté contre les danses (Jean Boiseul, 1606) » ;
    Le théâtre Stéphane Huet,  « Voir, témoigner et surveiller dans Mesure pour mesure, de William Shakespeare » ;
    Le cinéma Didier Mocq,  « Dick Turpin : mythe ou réalité ? Le témoignage du cinéma américain » ;
    IV. Témoigner et la voix des femmes Stéphanie Gourdon,  « L´oeuvre de Mary Wollstonecraft comme témoignage d´un renouveau ».

empty