Editions du Panthéon

  • Marie a 15 ans, elle sombre dans l'anorexie mentale. Elle se sent comme possédée par un être en elle, qui lui impose une nouvelle façon de manger, de se voir, de se comporter avec les autres. Marie explique comment cette seconde personnalité s'incruste dans sa vie et celle de sa famille, tente de décrire sa nature profonde, et retrace le long cheminement qui lui permettra de se défaire de l'emprise terrifiante de celui qu'elle appelle "l'Hôte".

  • « C'est un petit garçon. Encore très jeune. Comme ceux qu'on peut croiser dans la rue aujourd'hui.

  • Alain Gérard compose ses poèmes comme un livre de photos, souvenirs de moments, plus ou moins heureux, de son existence. Les livrer sur une feuille blanche est pour l'auteur un acte profond, chargé de sens, parfois douloureux et violent. Si, selon ses propres mots, "son coeur saigne lorsqu'il parle des ses enfants et petits-enfants", il fait pourtant passer un message universel et optimiste. Alain Gérard attire la sympathie du lecteur et son identification. Il lui livre une véritable philosophie de vie pour mieux repousser le fatalisme. Selon lui, il s'agit de trouver "dans les bois, des sentiers de gazon qui mènent à de belles clairières".

  • Françoise H. Gondrée, héritière spirituelle d es plus hauts dignitaires et acteurs du 6 Juin 1944, nous dévoile avec minutie les dessous de cette période ambigüe de l'histoire et nous révèle avec authenticité des faits jusqu'ici inconnus.

  • Depuis toute petite, Reine Mvouka cache un lourd secret. Enfant, elle vivait dans 15m2 avec sa mère et un cousin. Leur proximité a vite envenimé leur relation. Ce cousin s'est révélé malveillant, pratiquant des actes de sorcellerie devant les yeux de Reine. Profondément marquée par ces événements, elle est victime, depuis lors, de nombreux faits surnaturels. Elle a longtemps gardé le silence qu'elle brise enfin sur les conseils de proches. "Cassandre" des temps modernes, Reine Mvouka parle de ses visions et de ses prémonitions, toujours avec humilité. Même si ses rêves se révèlent souvent cauchemardesques, l'auteur en tire un questionnement existentiel, un enseignement, relativise et ressort avec une plus grande foi en Dieu. Elle écrit ce témoignage dans une démarche didactique et prône la tolérance.

  • De la difficulté naît l'évolution, le dépassement de soi, et d'un handicap émerge une chance. Alain Jean Borie a pour mission de guider son peuple dans la foi de l'Eglise. Quand la maladie le frappe, celle-ci donne encore davantage de sens à sa vocation. D'hymnes en prières, l'auteur édifie une homélie conférant courage et force à ceux qui l'écoutent.

  • À travers une série d'anecdotes vraies, désopilantes ou dramatiques, l'auteur fait vivre l'exotisme fascinant des Caraïbes, à la fois coloré, odoriférant, musical, dansant et dangereux. Sur fond de rappel historique, le passé fabuleux de Carthagène des Indes, de l'El Dorado, du temps des conquistadors et des pirates assoiffés d'or, revit. Au détour du récit se confrontent aussi les différences entre le rêvé, l'attendu et le réellement perçu "quand on rencontre l'autre". Les expériences menées à l'Alliance Colombo-Française prouvent finalement que l'on peut mutualiser nos richesses culturelles pour "construire ensemble" et "cultiver ensemble notre planète".

  • Vague à l'âme a pour trame la quête personnelle de l'auteure, de 2004 à 2008, lors de sa marche reliant le Puy-en-Velay à Saint-Jacques-de-Compostelle. Ces carnets de voyage expriment au jour le jour et à la fin de chaque étape foulée, la découverte du nouveau sens de la vie et de sa portée au travers de la rencontre, de la nature, de l'architecture, du climat, du corps humain et de soi. Cette expérience tout autant physique, que spirituelle et morale, a permis à l'auteure de porter un tout autre regard sur la vie et de la ressentir avec une plus extrême liberté. Native de Paris, la première tranche de vie d'Inès Baklouti s'est déroulée au pays de son père, la Tunisie. A sa majorité, Paris lui apprit à la fois la liberté et la responsabilité. Durant trois décennies, ce furent le travail, les diverses études, le mariage, le divorce, le concubinage, le chômage, les voyages, les lectures, la culture, les rencontres, les échanges, les ruptures tant amicales, familiales qu'amoureuses, les bénévolats divers et variés, les correspondances et les deuils qui l'ont forgés. Au bout du compte, une nécessité absolue, mais instinctive, de pouvoir souffler un temps a germé en elle. C'est au cours de l'année 2004 qu'elle s'est concrétisée, l'ayant conduite à cette aventure unique.

  • Véronique Deshayes nous enseigne à travers son histoire personnelle que nos expériences, nos libérations sont autant de pas qui nous mènent vers la compréhension de nous-mêmes. Même si la vie est parfois difficile, il ne faut pas perdre espoir, le bonheur est à notre portée. Elle nous fait partager également ses techniques thérapeutiques, qu'elle illustre par des témoignages de soins. Au cours de ce voyage au coeur de l'âme humaine, nous verrons comment, grâce à un travail de libération, nous pouvons nous défaire des souffrances personnelles ou familiales et retrouver le chemin de notre âme avec sagesse, humilité et sérénité.

  • A vingt-cinq ans, se vivre comme une princesse est surtout synonyme d'attente, d'inaction voire d'ennui. Lola écrit et se livre sans fausse pudeur, avec poésie et humour. De résolutions aux tentatives avortées, l'espoir et la patience demeurent.

  • La révolution et l'espoir sont à leur paroxysme, le frisson gagne Hou Wayda. Alors que le sang scintille encore, Hou Wayda ose tout et se libère de ses chaînes. L'écho de sa voix se multiplie, son engagement aux côtés des courageux résonne. Elle interpelle Dieu, les résistants, les politiciens et livre autant de chroniques inédites sur le printemps tunisien.

  • Cet ouvrage a pour but de présenter la bataille judiciaire qui oppose, depuis 2000, l'Aspeg - l'Association pour la sauvegarde de Pegasus Bridge - fondatrice et propriétaire du musée privé « Musée de Pegasus Bridge & Batterie de Merville » - au Comité du Débarquement, propriétaire du musée d'Arromanches.

  • L'auteure se remémore ses rêves et son innocence perdus, sa joie de vivre progressivement muée en solitude. Entre espoir et désespoir, elle se rappelle à Dieu, qui l'a aidée à surmonter ses blessures quand personne ne pouvait le faire à sa place. L'écriture est son refuge. Après « Une histoire... », elle signe son autobiographie aux Éditions du Panthéon.





  • Le traitement de la leucémie constitue le fil conducteur de ce récit, éprouvant témoignage adressé à ceux confrontés à de graves maladies.

  • Karine Baillet, c'est un étonnant palmarès : 30 pays traversés, 2 podiums aux championnats du monde et des centaines de milliers de dénivelés en course internationale et raids de haut niveau. C'est la 1ère femme à traverser la Manche sur 4 embarcations différentes, la 1ère femme à participer en 2009 au Quaduro et à l'Enduropale du Touquet, course internationale de sports mécaniques. C'est tour à tour du VTT, canoë, kayak, roller, course à pied, athlétisme, spéléo, alpinisme, natation, planche à voile, wakeboard, catamaran de sport, et kite surf. C'est un pilote d'hélicoptère, un chef d'entreprise, une conférencière, un coach, une enseignante, un auteur et une organisatrice d'événements. Karine Baillet, c'est une sportive du plus haut niveau, une aventurière sans limite, une exploratrice intrépide à l'énergie hors norme. C'est mille femmes en une seule, mille vies en une force motrice, mille projets en un capitaine indéfectible. Les pieds dans les baskets, le poing tendu vers l'avenir et la tête dans les étoiles ! Sophie Chegaray, dans son parcours de journaliste à travers la Nouvelle-Calédonie, l'Afrique et la France, tisse un même fil rouge : révéler les richesses humaines. Ses reportages et chroniques traduisent un besoin viscéral de comprendre, de s'identifier et de traduire les comportements et le quotidien des femmes et des hommes du monde. Sa rencontre avec Karine Baillet est une évidence, prolongement authentique de sa quête humaine. L'aider à se confier, à se livrer, à partager cette trempe exceptionnelle dont elle est dotée depuis toujours : tel a été le travail que Sophie Chegaray a accompli en entrant dans la peau d'une aventurière de l'extrême.

  • Isabelle Eribes est bipolaire. À travers ce témoignage authentique, elle souhaite partager son expérience avec ceux qui se sentent concernés par cette maladie mentale, pour les rassurer, les accompagner et les conseiller dans la gestion de leur quotidien.

  • Les efforts payent

    Lecco

    Dans cet ouvrage autobiographique, l'auteur cherche à élaborer des solutions communes à des problèmes de société qui nous concernent tous, afin de libérer l'esprit de ces difficultés. Abordant son existence par thématiques, il soulève des questions fondamentales pour l'humanité, en suggérant des remèdes aux maux de chacun.
    S'accommoder de nos difficultés, prendre le recul nécessaire pour tendre vers davantage de bien-être. Lecco aspire à nous guider vers ce Graal personnel. À l'aide de poèmes et réflexions, son texte nous rappelle combien l'équilibre intérieur est un exercice de funambulisme entre désarroi et plénitude.

  • Après avoir raconté ses Souvenirs de casernes dans un premier ouvrage, Yves Bonnard présente son second témoignage aux Editions du Panthéon. Dans Abus de tutelle, l'auteur revient sur ses démêlés avec l'administration de tutelle, régime également appelé "la Sauvegarde de la justice". Après vingt ans de curatelle, Yves Bonnard a retrouvé ses droits et peut désormais s'exprimer librement dans une tribune. Il livre alors un récit sensible dont le but est d'informer, et de prouver qu'il est possible de retrouver son autonomie pleine et entière. Pour l'auteur, il a fallu garder confiance en lui et ne jamais cesser d'espérer. Avec cette histoire vécue, et une écriture très réaliste, Yves Bonnard définit précisément ce statut à ne pas confondre avec la tutelle. Il interpelle à la fois ceux pour lesquels cette situation est inconnue, les pouvoirs publics et les personnes qui en souffrent.

empty